[Chronique] PHONEPLAY de Morgane Bicail

Phoneplay

PhonePlay

Auteure : Morgane Bicail

Éditeur : Michel Lafon

Date de parution : 14 janvier 2016

Résumé : Un soir, Alyssa, dix-sept ans, reçoit un texto d’un mystérieux lycéen qui lui propose un jeu étrange : « Devine qui je suis et je serai à toi. » L’occasion pour la jeune fille de mettre enfin du piquant dans sa vie qu’elle juge d’un ennui mortel… quitte à prendre des risques. Jusqu’où Alyssa ira-t-elle pour un garçon dont elle ne sait rien?

 

Hello

Ayant trop voulu surfer sur la vague Wattpad/Fictya, je trouve que les éditeurs ont souvent misé sur les mauvais chevaux. Des lectures faciles, aux chapitres trop courts. Ça pullule sur ces plateformes et, je sais, ça plaît aux jeunes lectrices – qui y sont légion sur ces réseaux, mais loin de représenter un véritable lectorat en dehors de celles-ci…

PhonePlay  est plus ou moins une des exceptions qui confirme la règle.

J’ai dit : « plus ou moins ».

Le roman est pas mal, en soi. Le problème, à mon avis, est que l’auteure est jeune (du moins, au moment où elle a écrit cette histoire) et cela se ressent. Morgane Bicail n’a sûrement pas vécu assez de choses pour décrire de vraies scènes qui nous retournent le cœur et je n’ai pas dépassé le stade de la lecture agréable à cause de ce manque d’émotion. En gros, c’était sympa et distrayant mais plat. Et puis, à la base, c’est une fanfiction Harry Styles… Et ce n’est pas forcément un bon point de départ, pour moi.

On perçoit aussi qu’au milieu des mots de cette jeune auteure, certains lui ont été soufflés. Cela coince car, lors de la lecture, ils sont beaucoup trop évidents. Et pour une fois — je n’arrive pas à croire ce que j’écris mais — j’aurais préféré que ces mots ne soient pas là. Question de cohérence.

 

crown2

rez

L’histoire met en scène Alyssa et son interlocuteur secret.

L’axe principal du roman est l’échange de textos entre ces deux personnages. Le jeu est simple, Alyssa doit trouver qui est de l’autre côté des messages dans un temps imparti, et si elle y parvient : il est à elle.

Simple, mais efficace.

 

crown2

mnavis

Cette lecture n’est pas désagréable. Du tout. Mais le plume est assez simple. Il est parfois déroutant de tomber sur des passages et des mots qui semblent avoir été soufflés à l’auteure. On sent que l’apport est artificiel, qu’il n’est pas naturel.

 

Les détours et l’identité finale de l’interlocuteur secret sont bien pensés. Hélas…

 

Gros gros point sur lequel j’ai butté : je trouve qu’Alyssa n’y met pas du sien, mais alors pas du tout, c’est un poil frustrant, je veux dire : sa recherche manque de punch malgré le fait qu’elle se dise intéressée/intriguée par le jeu.

C’est assez perturbant.

C’est dommage, ce manque de questions et d’enquête, pourtant au cœur de l’histoire. Mais bon, il faut dire que l’identité réelle du garçon derrière le téléphone laisse en réalité que peu de place à la manœuvre et pour le coup, le remplissage manque d’un petit quelque chose…

 

C’est une lecture gentillette et plaisante, pour adolescentes, et je la recommanderai dans le cas où une ado voudrait se mettre à la lecture /romance. C’est un bon roman de départ.

signature

 

 

 

⭐⭐⭐
LECTURE DISTRAYANTE

crown

 

NOTE GLOBALE ⭐⭐⭐

• Histoire ? ⭐⭐⭐

• Originalité ? ⭐⭐⭐

• Personnages ? ⭐⭐

• Addictif ? ⭐⭐⭐⭐

2 réflexions sur “[Chronique] PHONEPLAY de Morgane Bicail

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s