[Avis rapide] DRIVEN 1, 2, 3 de K Bromberg

driven1

DRIVEN

Auteure : K.Bromberg

Éditeur : Hugo Roman – New Romance

Résumé – saison 1 : Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

 

Bonjour,

J’ai lu bien des avis positifs sur cette saga et il me tardait de rencontrer ce fameux Colton dont tout le monde parlait.

Mais… Aie.

Rares sont les premières pages qui d’entrée de jeu me laisse de marbre. Surtout quand il s’agit d’un roman qui déchaîne les foules. Hélas, le début ne m’a pas du tout attiré. Pourtant la scène est typique de celles qui me plaisent d’habitude, sauf que là… Non.

Quelque chose n’a pas fonctionnait avec moi dans cette première rencontre. Cela n’a collé ni avec Rylee ni avec Colton et mon cerveau est alors passé en mode échec, et j’ai refermé ce roman.

Pour le rouvrir quelques semaines plus tard. Bah oui, sinon il n’y aurait pas chronique !

 

Hélas, je n’ai pas été plus convaincue par les personnages à la reprise qu’à ma première tentative. Cela étant dit, tout en restant en retrait émotionnellement, je leur ai laissé une chance. Ma lecture n’était toujours pas folichonne mais allait en s’améliorant, toute petite bribe par toute petite bribe. Le problème majeur auquel j’ai été confrontée a été le même que pour AFTER : cette tendance qu’on les personnages a faire des histoires, à se faire des films avant même de communiquer, et quand par chance ils le font — qu’ils communiquent– c’est comme s’ils ne s’écoutaient pas… Un manque de confiance en soi, et en eux, trop présent et trop redondant.

 

crown2

 

Au final j’ai quand même lu les trois premiers tomes, mais cette saga ne m’a définitivement pas convaincue. Rylee m’a beaucoup agacée et un peu comme pour Ana de CNDG, je cherche toujours après ce qui pourrait être sa personnalité… Je la trouve trop brouillonne, et Colton aussi d’ailleurs, sauf que lui -à la rigueur- il a l’excuse du personnage compliqué et fermé. Mais trop.

Et puis, pour être honnête, trop de similitudes avec Fifty et ça m’a vraiment gênée. L’histoire de Rylee devait m’émouvoir, tout comme celle de Colton, mais ça n’a pas été le cas. Ça n’a pas matché avec moi.

Cela dit, je comprends le succès de ces livres ; Parce que je suis quand même bon public, j’y ai trouvé des qualités, comme l’écriture vraiment propre à l’auteure, une plume avec une certaine modernité qui n’est pas sans me déplaire.

Autres points positifs, sans trop spoiler :

— Les enfants et toute la dynamique autour d’eux.

Spider-man, Batman, Superman, Ironman. Ça, ÇA, ça m’a émue.

signature

 

⭐⭐,5
SANS PLUS

crown

 

EDIT 2018 : Puisque Driven allait paraître sur Passionflix, je me suis dit que j’allais me replonger dans cette romance qui ne m’avait que peu touchée. J’ai relu les trois tomes qui étaient dans ma bibliothèque et deux autres que j’ai empruntés. Et si je fais cette édition, c’est parce que mon ressenti a aujourd’hui évolué.

La magie de la lecture.

Bien. Donc, j’ai apprécié cette relecture. Mais même si j’ai octroyé à l’histoire plus d’intérêt et que j’ai vu ses inflexions d’un œil nouveau, je n’ai toujours pas crédité la rencontre des personnages comme un moment de fous… Je ne suis pas réceptive. J’ai beau lire et relire, je n’y perçoit pas le truc qui est censé griser les personnages. En parlant des personnages, Colton a grappillé quelques points, mais pas Rylee — je trouve toujours que sa personnalité oscille trop du tout au tout et ça me dérange.

 

EDIT 2018 (bis) (après avoir regardé la série) : Clairement, le choix des acteurs a profondément aidé à ce que j’apprécie d’avantage les personnages et leur alchimie. Par contre, leur rencontre, nan nan nan, ce n’est toujours pas crédible pour moi… et reste l’ombre au tableau.

Bien qu’ayant notablement changé de point de vue, assez pour aujourd’hui apprécier DRIVEN, je ne vais pas re-noter ma lecture — pour garder l’honnêteté de mon premier sentiment.

 

NOTE GLOBALE ⭐⭐,5

• Histoire ? ⭐⭐⭐

• Originalité ? ⭐,5

• Personnages ? ⭐,5

• Addictif ? ⭐⭐⭐,5

3 réflexions sur “[Avis rapide] DRIVEN 1, 2, 3 de K Bromberg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s