𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | EVERYTHING EVERYTHING de Nicola Yoon

Bonjour,

Everything Everything est un roman YA qui sort vraiment de l’ordinaire. Par le thème qu’il aborde et « ô joie » et « merci » par l’ethnie des personnages. Un peu de diversité, enfin ! Ce fut rafraîchissant. Un petit séisme, même, et ça ne devrait pas être aussi rare ! (Avis personnel)

Si vous trouvez la couverture jolie, attendez de voir les illustrations à l’intérieur. Elles sont d’ailleurs toutes du mari de l’auteure. C’était la minute « le savais-tu ? ».

Format broché

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

Madeline est une jeune fille comme les autres, elle étudie, elle aime, elle déteste, elle découvre… mais ce depuis l’intérieur de chez elle. Elle ne peut pas sortir, les risques seraient trop grands. Sa santé ne le lui permet pas… Alors depuis sa chambre elle se fait une idée du monde, avec pour seules amies sa mère et l’infirmière qui s’occupe d’elle. Jusqu’au jour où quelque change dans son petit univers. Maddy a de nouveaux voisins, qu’elle observe depuis sa fenêtre.

Elle tombe sous le charme d’Olly, le jeune homme qui habite désormais en face de chez elle. Leurs regards se croisent au fil des jours. Olly est drôle, énergique, tout ce qui peut éclairer la vie de Maddy. Et il montre lui aussi de l’intérêt pour sa mystérieuse voisine…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸

L’histoire de ce roman est aussi magnifique que sa couverture, peut-être même plus encore.

Je ne voudrais pas trop spoiler mais ce livre ne traite pas de la maladie, au final, mais de l’étouffement parental, de ce que l’amour qu’on porte à quelqu’un peut nous rendre capable de faire…

L’histoire est touchante, très jolie, mais peut-être qu’elle manque un peu de relief.

Une lecture qui n’est pas l’énorme coup de cœur attendu mais qui ne démérite pas.

∴ BONNE LECTURE ∴

3 Comments on “𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | EVERYTHING EVERYTHING de Nicola Yoon

  1. Ping: [Bilan] Février 2017 – Nos Book Boyfriends

  2. Ping: Ma Bibliothèque – Nos Book Boyfriends

  3. Ah…ce livre et moi…une alchimie qui n’a jamais pris. De nouveau, l’héroïne et moi n’avons pas su nous entendre, et le twist de fin a échoué, car triste vérité, j’ai su dès le début de quoi il en retournait. La mère était trop bizarre à mes yeux.

    Aimé par 1 personne

Répondre à letempodeslivrescom Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :