[Chronique] OFF-CAMPUS – THE GOAL de Elle Kennedy

off-campus,-tome-4---the-goal-874705-264-432

The GOAL (OFF CAMPUS SAISON 4)

Auteure : Elle KENNEDY

Éditeur : HUGO ROMAN – NEW ROMANCE

Résumé : Il suffit d’une nuit pour que tout change.Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays.Elle veut aller de l’avant et oublier son passé.Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.Mais tout va se compliquer…John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur. Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

 

 

Voir ou revoir la revue de The DEAL, ici. De The MISTAKE, . Et de The SCORE, par ici.

The Goal est le quatrième tome de la série Off-CAMPUS et malheureusement il est aussi celui sur lequel j’ai trébuché. Cela devait fatalement arriver… Si les trois premiers tomes ont été des coups de cœur, celui-là ne m’a pas du tout laissé la même impression. Je suis consciente que c’est le tome de la maturité, de part le personnage de Tucker, mais aussi de par son sujet central, la nouvelle m’avait fait me mordre la langue à la fin du tome 3.

 

crown2

 

Déjà, ce tome commence en parallèle du tome 3, plus précisément le soir où Dean, Hunter et Tucker se retrouvent chez Malone (le bar où les hockeyeurs de l’université de Briar vont régulièrement), et donc bien avant la fameuse « grande nouvelle ». Bien sûr c’était « nécessaire », il fallait bien nous faire comprendre comment Sabrina et Tucker en étaient arrivés là. Un bébé, ça ne tombe pas du ciel. Et la décision de le garder, à l’âge qu’on les personnages, non plus. Et puis il fallait aussi que l’auteure nous peigne un peu plus Sabrina et Tuck qui, finalement, étaient restés présents mais très discrets dans les livres précédents. Et cela évidemment prend du temps, et des chapitres. Surtout pour positionner tous les aspects compliqués de la vie de Sabrina, parce qu’il y en a un paquet… Trop même. En même temps, il en fallait de la matière pour qu’elle se braque autant tout au long de ce roman. Par chance, bénis soit-on, pour Tucker c’est clairement plus calme !

 

Tucker

Bien sûr Tuck n’est pas aussi lisse qu’il n’y paraissait. Heureusement. Toutefois, contrairement à Dean j’attendais beaucoup de John Tucker, et je n’ai pas été déçue de ce côté-là. Et puis dans ce tome, il est peu de dire qu’il est un modèle de persévérance… J’ai d’ailleurs eu l’impression que Tuck portait tout l’intérêt du tome à lui tout seul car, pour une fois dans cette série, je n’ai pas été séduite par le personnage féminin. Du tout.

Du tout, du tout…

Sabrina

Je pense avoir cerné le personnage, le comment du pourquoi Sabrina se montre aussi réticente, néanmoins, je ne sais pas, je bloque vraiment sur ses peurs et ses doutes, et motivations. J’aurais pourtant adoré l’adorer. Je prends vraiment ça comme une défaite personnelle, mais on ne peut pas toujours être au rendez-vous ou en phase avec un personnage. C’est comme ça.

 

Heureusement, il y a le microcosme de Briar 🏒🎓

Bon. Revivre le drame de Beau, même si encore une fois « il le fallait », je m’en serais bien passée. Mais j’ai été amusée par Garrett et Logan et leur complétion pour devenir le parrain du bébé. Et parce que je suis #teamlogan, un Logan toujours fidèle à lui-même… Enfin, vous voyez ce que je veux dire 🤣

Le soutien des filles envers les futurs parents m’a touchée, m’a fait du bien dans ce tome un peu trop lourd à mon goût.

 

⭐⭐⭐⭐
BONNE LECTURE

crown

 

Évidemment ce n’est que mon avis ; 90% des critiques ont encensé ce tome, je suis simplement passée à côté. Ça arrive.

J’ai apprécié ma lecture mais, hélas, pas autant que je l’avais espéré.

signature

 

NOTE GLOBALE ⭐⭐⭐⭐

• Histoire ? ⭐⭐⭐⭐⭐

• Originalité ? ⭐⭐⭐⭐

• Personnages ? ⭐⭐⭐

• Addictif ? ⭐⭐⭐⭐

Voir ou revoir la revue de The DEAL, ici.

Voir ou revoir la revue de The MISTAKE, .

Voir ou revoir la revue de The SCORE, par ici.

4 réflexions sur “[Chronique] OFF-CAMPUS – THE GOAL de Elle Kennedy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s