[Chronique] LES INSURGÉS 1 CONQUÊTE de Elle Kennedy

Les-insurges-01

CONQUÊTE (LES INSURGÉS SAISON 1)

Auteure : Elle KENNEDY

Éditeur : HUGO ROMAN – NEW ROMANCE

Date de parution : 14 septembre 2017

Résumé : Hudson Lane est la demi-soeur du leader des Souverains qui ont pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Son frère a décidé de la marier à son second, ce qu’elle ne veut même pas envisager. Elle s’enfuit et risque la mort pour cette désertion. Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité. Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n’est pas tout à fait prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter. Elle découvre ce que c’est que de vivre avec les Insurgés, les difficultés et les dangers du quotidien. Elle découvre aussi les histoires terribles qu’ont vécues ses nouveaux compagnons à cause des Souverains, en particulier celle de Connor et de sa famille. Mais son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu’elle reste parmi eux ?

 

Hello

Il est préférable de commencer cette chronique en précisant qu’il s’agit d’une dystopie romantique, que l’histoire se déroule donc dans un futur proche mais « post-troisième-guerre-mondiale » et qu’il y a de nombreux passages érotiques.

Une fois n’est pas coutume mais… la couverture m’a littéralement happée ! Je la trouve terrible (dans le bon sens du terme), et parfaite pour le genre du roman.

crown2

mnavis

J’ai noté ce premier tome comme LICORNESQUE, alors vous imaginez bien que je l’ai adoré ! Je sais que les avis divergent beaucoup sur cette série, parce que le lectorat est parfois dérouté par le genre et/ou le sexe très présent, mais je ne comprends pas pourquoi.

Je m’explique…

En effet, beaucoup n’ont pour point de comparaison que la série OFF CAMPUS de Elle Kennedy et sont restés figés sur cette ligne, mais l’auteure a pourtant déjà écrit sur pas mal d’autres fronts, c’est ce qui me plaît chez Elle Kennedy : ses romans sont aussi variés que bons ! Cela dit, elle sait aussi quelles sont les bonnes cartes à avoir dans son jeu et les utilisent de manière cyclique — ce qui n’est pas un tort. On retrouve donc ici quelques détails déjà croisés lors des romans précédents, et cela m’a plu. Nostalgie oblige. D’ailleurs, en parlant de sexe, même dans sa série OFF CAMPUS, il était loin d’être sous sa forme idéalisée et lisse. Elle Kennedy n’a jamais fait du sexe un tabou, ni fait dans la demi-mesure. Soyons honnêtes, les partenaires multiples, les trios sexuels et l’exhibitionnisme sont abordés dans ses autres romans, dont OFF CAMPUS.

 

D’une part, la dystopie

Dans ce roman, cette dystopie, le monde a changé. Une guerre mondiale a éclaté et a ravagé la planète entière, et de nouvelles lois régentent la vie des habitants des cités. Au-delà des murs de ces cités, vivent les insurgés – des hors-la-loi aux yeux du gouvernement -, qui tentent de survivre dans un monde d’insécurités. Hudson vivait dans le luxe d’une cité, elle était même issus d’une famille très privilégiée, mais tout bascule le jour où son frère Dominik veut la marier avec un de ses collègues gradés, un Exécuteur sans pitié qui se nomme Knox. Hudson ne l’entend pas de cette oreille et décide de fuir la cité. Elle se retrouve alors à devoir se cacher en terre libre, seule. C’est là qu’elle croise la route de Connor Mackenzie et de ses hommes. Des insurgés qui possèdent un campement sécurisé et qui savent se battre, une solution idéale pour Hudson qui doit se cacher des Exécuteurs qui sont à ses trousses.

Mais Connor est un homme compliqué et un chef exigeant qui ne donne que difficilement sa confiance, Hudson ne peut pas lui dire qui elle est réellement et joue la carte du mensonge pour intégrer le campement. Si Connor n’est pas insensible aux charmes de la jeune femme, il se méfie, il sait qu’elle lui ment… Pourtant, il lui ouvre quand même les portes de son camp.

Hudson découvre alors que la vie en terre libre ne suit pas les mêmes règles que dans la cité. Les hommes et les femmes insurgés abordent la vie au jour le jour, dans un monde où il faut vivre sans lendemain. La vie ne tient souvent qu’à un fil à cause de la menace permanente des Exécuteurs, du manque de vivres et de soins médicaux. Des bandits rodent également en terre libre et ils n’ont rien à perdre. Hudson participe à son premier raid pour voler des vivres au gouvernement, pour remercier ses hommes Connor les emmène dans une « maison close », Hudson découvre alors que pour évacuer la pression permanente de la survie, les insurgés s’adonnent au sexe et à l’alcool. Mais ils abordent cela d’une façon beaucoup plus libre, en prenant simplement le plaisir offert, et pas forcément par sentiments comme elle l’a toujours connu. Un concept qu’Hudson a du mal à comprendre au premier regard, ce qui confère à Connor la preuve qui lui manquait : la jeune femme vient bien de la cité.

C’est ici que les appréciations divergent sur ce roman…

 

… mais une dystopie érotique

La dystopie fait globalement l’unanimité, mais la façon dont la sexualité y est abordée, beaucoup moins. Personnellement je la trouve très cohérente avec cette vie sans lendemain, et pour ce qui est de la fréquence élevée des scènes de sexe (et en tout genre), pour moi la cohérence est là aussi. Au début du roman on apprend que les hommes de Connor n’ont pas souvent l’occasion de succomber à toute forme de plaisir, que ce soit l’alcool, la gourmandise ou le sexe. Il n’est donc pas surprenant que Connor, Rylan et Hudson profitent de la situation. Non ?

 

… les autres personnages

Rylan. Justement, parlons un peu des personnages de ce roman. Les hommes de Connor suivent le leader charismatique, mais sont tous vite attachants :

– Rylan, le meilleur ami et bras droit de Connor.

– Xander, un jeune génie de l’informatique.

– Kade, un autre jeune homme, un citoyen échappé de la cité que Xander a pris sous son aile.

– Et Pike, l’énigmatique bourru du groupe…

On s’attache vite à chacun de ces hommes. Il en va de même pour les autres personnages, tels que Lennox et Jamie, qui s’occupent de la plus ou moins « maison close » qui se trouve à quelques heures du camping occupé par le groupe. Les personnalités et motivations des autres personnages restent encore vagues et on s’attend à les recroiser dans les prochains tomes ; comme Tamara, une dangereuse et puissante contrebandière, et Reese, la femme de poigne qui règne sur la ville de Foxworth et qui plaît visiblement beaucoup à Rylan.

 

D’autre part, la romance

J’ai remarqué que, d’une façon générale, le lectorat avait un problème avec le qualificatif de dystopie romantique, y voyant plus d’érotisme que de romance. Encore une fois, je ne suis pas d’accord. OK, le sexe saute aux yeux, mais la romance est bien là. Dans tous ces petits détails qui font que l’on ressent les sentiments réprimés de Connor pour Hudson, cela a tout de la romance traditionnelle.

 

crown2

 

En bref ? Ce premier tome m’a conquise, et j’attends avec impatience les suivants, pour découvrir la suite de cette dystopie accrocheuse, et pour plonger plus en profondeurs dans les « couples » Lennox/Jamie(tome 2) et Rylan/Reese/Sloan(tome 3).

La relation entre Lennox et Jamie m’ayant laissé un fort bon sentiment, j’ai hâte d’avoir le tome 2 entre les mains !

crown

 

NOTE GLOBALE 🦄🦄🦄🦄🦄

• Histoire ? ⭐⭐⭐⭐⭐

• Originalité ?🦄🦄🦄🦄🦄

• Personnages ? ❤❤❤❤❤

• Addictif ? 🦄🦄🦄🦄🦄

Sortie du tome 2 ADDICTION, le 5 octobre 2017, voir la revue ici.

Sortie du tome 3 DOMINATION, le 2 novembre 2017, revue .

6 réflexions sur “[Chronique] LES INSURGÉS 1 CONQUÊTE de Elle Kennedy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s