[Chronique] LES INSURGÉS 2 ADDICTION de Elle Kennedy

les-insurges-02

ADDICTION (LES INSURGÉS SAISON 2)

Auteure : Elle KENNEDY

Éditeur : HUGO ROMAN – NEW ROMANCE

Date de parution : 5 octobre 2017

Résumé : Lennox vivait dans un paradis sur terre avec sa meilleure amie Jamie, dans un endroit où les visiteurs allaient et venaient, permettant à leurs désirs de se dérouler gratuitement. Mais tout change lorsqu’une attaque mortelle les oblige à s’emparer de la bande des Outlaws de Connor Mackenzie. Lennox sait que Jamie est acttaché à quelqu’un d’autre, mais il a toujours cru que pour elle il serait l’homme, et il ne la laissera pas partir sans combatre. Même si Jamie est bien consciente que Lennox est un spécimen très hot, elle refuse de laisser le sexe ruiner la relation la plus importante de sa vie. Mais quand l’objet de son intérêt l’ignore, elle se livre à une petite vengeance pleine de plaisir avec son très aimable et très amicale ami. Une nuit passionnée avec Lennox suffit à réveiller les désirs inattendus que Jamie a pour lui. Et maintenant qu’elle y a goûté, elle n’est pas sûre qu’elle puisse l’abandonner…

 

Bonjour

Je n’ai pas atteint le niveau licornesque de lecture du premier tome – peut-être en raison du « huis clos » à Foxworth – mais ce tome m’a tout de même beaucoup plu. La découverte de Foxworth, de la tempétueuse Reese, de Sloan, des alliances…

Je suis réaliste, je sais que cela était nécessaire à l’histoire, il ne faut pas oublier que c’est avant tout et surtout une « série » dystopique, mais quand même : Connor et Hudson, que l’on ne voit quasiment qu’au début de ce tome, m’ont vachement manqués. Cela dit, Jamie et Lennox sont des personnages qui, déjà dans le premier livre, me plaisaient. J’avais très envie de les découvrir plus en profondeur, c’est chose faite.

 

crown2

mnavis

ADDICTION est le tome 2 de la série LES INSURGÉS (OUTLAWS, en VO), une dystopie dans laquelle le monde a été frappé par une nouvelle guerre mondiale, de nombreuses bombes ont frappé le sol et, entre autre, modifié/réduit la physionomie du continent nord américain. Certains États côtiers sont maintenant submergés et la population vit cloisonnée dans des cités bien gardées. Hélas, ou heureusement, tout le monde n’est pas prisonnier de la vie des cités, certains tentent de survivre en terre libre, ce sont les insurgés.

Lire la revue du tome 1, CONQUÊTE, ici.

Si dans le premier livre, et par le biais d’Hudson, nous avions compris que Lennox était amoureux de Jamie, le béguin que celle-ci éprouvait pour Rylan ne nous laissait peu d’espoir. C’était sans compter sur leur passé…

Et si Jamie avait toujours eu des sentiments pour Lennox ?

Ce tome démarre lorsque plusieurs de nos héros doivent quitter le campement de Connor pour se rendre à Foxworth, suite logique au fait que Reese avait accepté de prêter son hélicoptère à Connor afin de sauver Hudson dans le livre précédent.

La requête de la reine de Foxworth laisse présager un grand bouleversement. En effet, Reese a demandé à Connor de lui envoyer des hommes, et pas n’importe qui : Rylan et Pike. Dans le but d’entraîner les hommes de sa ville au combat. Connor sait qu’il doit payer sa dette, mais il décide d’envoyer Kade avec eux, pour qu’il s’endurcisse, et bien sûr Lennox.

 

Jamie et Lennox, de l’amitié à l’amour ?

Partout où va Lennox, Jamie le suit… Une règle d’or entre eux. Les liens qui les unissent sont plus fort encore qu’on l’avait entrevu jusqu’ici. Ils font plus que tenir l’un à l’autre, ils sont inséparables.

C’est à Foxworth que tout s’accélère entre les deux personnages, mais leur amitié tient-elle à ce point à un fil ? Est-il si risqué de se soumettre au désir qu’ils ont l’un pour l’autre ? Ils vont bien entendu céder, et ça va crépiter entre plaisir et jalousie.

J’aime ce qui lie Jamie et Lennox, mais j’aime surtout que Jamie se montre aussi forte face à lui. On sait déjà que Elle Kennedy apprécie les personnages féminins forts et affirmés, c’est encore le cas ici, et c’est tant mieux !

 

Foxworth

De nouvelles têtes apparaissent à Foxworth, cette ville dirigée par Reese et Sloan, en véritable bras droit protecteur. Nous y découvrons de nouveaux visages, de nouveaux insurgés, et nous en apprenons plus sur la vie souvent difficile de ces derniers. Si la petite ville offre un certain confort, rien n’est jamais acquis pour les insurgés.

D’autres visages gravitent toujours dans notre esprit malgré leur absence et des points cruciaux sont remis en question. L’avenir s’assombrit.

Le quasi huis clos m’a gêné dans la mesure où j’ai longtemps perdu en intensité, avant l’attaque avec les exécuteurs, malgré la malheureuse rencontre avec des bandits, il y a peu d’action à proprement parlé. C’est dommage pour une dystopie. Vous me direz : c’est une romance dystopique, pas une dystopie, et je vous l’accorde. Et puis « peu » ne veut pas dire « pas ».

Il y a quand même  une bonne intrigue, autour du plan de Reese, qui est assez tortureuse pour Rylan, et pour nous. Ce plan que Reese met au point m’inquiète, les alliances m’inquiètent, et Ferris m’inquiète également. En résumé : depuis que j’ai refermé le livre, je me ronge les ongles. Ça ne m’était plus arrivée depuis le CM1 🤣.

Je m’attendais à ce que la vie à Foxworth ne soit pas aussi idyllique que Bennet le laissait entendre dans le tome 1, hélas je n’avais pas mesuré à quel point les défenses de cette ville étaient précaires, ni les accords qui pouvaient courir entre la ville et les Exécuteurs.

 

Un avant-propos au tome 3 ?

J’ai beaucoup apprécié que Rylan, Reese et Sloan soient déjà mis en avant dans ce tome, cela décentralise un iota l’histoire et la rend moins étouffante. Car comme je l’ai dit plus haut, tout se passe dans la ville de Foxworth, et si tout se résumait au feu évident qui anime Jamie et Lennox, cela aurait été moins passionnant.

 

Petite parenthèse : encore et toujours, Elle Kennedy met l’accent sur un rapport au sexe qui peu bousculer un certain lectorat mais utilise des cartes qu’elle maîtrise parfaitement. Dans l’ensemble, passé la surprise du premier tome, ce n’est normalement plus un problème. Néanmoins, si vous avez été sensible au premier tome, sachez que le langage et les thèmes restent approximativement les mêmes : relations avec plusieurs partenaires, voyeurisme, MxM, FxF…

 

crown

 

En résumé

Si je mets de côté les petits manques que j’ai ressentis, ce tome est pas mal. Même si je garde le sentiment que cette sorte de transition est un peu « poussive », je décompte les jours avant la sortie du tome 3, début novembre.

C’est donc pour moi, et ce malgré le flot d’avis à deux vitesses sur cette trilogie, un bon deuxième tome qui plante le décor pour la suite.

 

NOTE GLOBALE ⭐⭐⭐⭐⭐

• Histoire ? ⭐⭐⭐⭐

• Originalité ? ⭐⭐⭐⭐⭐

• Personnages ? ❤❤❤❤❤

• Addictif ? ⭐⭐⭐⭐⭐

4 réflexions sur “[Chronique] LES INSURGÉS 2 ADDICTION de Elle Kennedy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s