CALIFORNIA DREAMIN’ de Pénélope Bagieu

91C0qS9oxAL

CALIFORNIA DREAMIN

Auteure : Pénélope Bagie

Éditeur : Gallimard

Date de parution : 17 septembre 2015

Résumé : Ellen naît en 1941 dans une famille juive de Baltimore et, petite déjà, rêve de devenir chanteuse. Sa voix est incroyable, mais sa personnalité aussi excentrique qu’attachante cache une faille de taille: Ellen est boulimique. Et grosse. Trop grosse pour espérer un jour devenir une star. Pourtant quand, à 19 ans, elle devient Cass Elliot, c’est pour échapper à son avenir de vendeuse de pastrami et tenter sa chance à New York ! C’est là que, happée par la folk de l’époque, Cass tombe amoureuse de Denny, le chanteur des Journeymen…

 

Book2

 

C’est Inktober !

Comment ça, ce nom ne vous dit rien ? Cass Elliot ! Wouhouuu !! The Mamas and the Papas ! Perso, moi, mes parents m’ont rabâché les oreilles fait découvrir ces artistes alors que du lait coulait encore de mon nez. Alors forcément, cette BD, je me devais de la lire.

 

C’est donc, une fois n’est pas coutume, d’une BD que je vais vous parler. Sortie il y a déjà un petit moment, mais je l’ai encore entraperçue récemment dans mes rayons préférés. Inutile de vous présenter Pénélope Bagieu, n’est-ce pas ? Tout le monde connaît on blog penelope-jolicoeur.com, ou le succès de ses BDs Joséphine (1,2,3), ou encore La page blanche ou Cadavre Exquis. Bref, son talent n’est pas à débattre, je suis conquise depuis des années. Avec California Dreamin’, l’auteure m’a surprise, cette BD c’est la crème de la crème, la cerise sur le gâteau !

 

Un crayonné très graphique

Le dessin peut surprendre. En effet, cette BD est entièrement crayonnée, ni encrée ni retravaillée. Le rendu est au final très graphique, j’ai apprécié – surtout que la vie de nos personnages est un peu trash, parfois, et cela colle parfaitement à ce choix osé. Et puis c’est signé Pénélope Bagieu, alors c’est drôle, très drôle.

22709035_368041170291285_2911568079534161920_n

L’histoire nous propulse dans le temps : des débuts des personnages à la formation du groupe, en passant par son succès, ses hauts et ses bas… Et « propulser » est bien le mot, car Pénélope Bagieu n’a pas lésiné sur les détails. Cass Elliot est un personnage hors norme, dans tous les sens du terme. Son poids, bien sûr, mais surtout ce génie d’aller là où l’on ne l’attendait pas. « Mama » Cass était bien une figure qui mérite (au présent) d’être développée.

 

De Ellen Cohen à Cass Elliot

Ellen Cohen est une petite fille juive qui vit à Baltimore, qui accepte mal l’arrivée de sa petite sœur, et qui pousse parfois la chansonnette en famille. Elle grandit avec un surpoids qui la rend différente, elle détonne, mais elle détonne encore plus lorsqu’elle chante ! Son rêve n’est pas d’être épicière comme ses parents, elle veut chanter, être sous les projecteurs. Pour cela, elle part pour une autre vie… où Ellen Cohen est en route pour devenir Cass Elliot.

J’ai redécouvert le groupe au fil des pages, et même si je sais qu’une grande partie de la BD est juste « imaginée » par l’auteure, celle-ci s’est incontestablement très documentée sur les personnages. Puis, tout s’intègre à la perfection avec les années 6O. C’est si convainquant que… Où commence le côté romanesque de cette BD, où s’arrête la réalité ? Hmm ?

Un coup de cœur.

California Dreamin’ doit absolument se trouver dans votre bédéthèque.

Saddie D.

 

NOTE GLOBALE❤❤❤❤❤

• Histoire ? ⭐⭐⭐⭐⭐

• Originalité ? ❤❤❤❤❤

• Personnages ? ❤❤❤❤❤

• Addictif ? ⭐⭐⭐⭐⭐

2 réflexions sur “CALIFORNIA DREAMIN’ de Pénélope Bagieu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s