VICIOUS (Sinners of Saint 1) de LJ Shen

VICIOUS de L.J. Shen

VICIOUS

Auteur : LJ Shen

Éditeur : Collection &H

Date de parution : 02 Novembre 2017

Résumé : Il est le pire qui pourrait lui arriver… ou le meilleur. Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse…

 

Book2

 

J’ai entendu et lu tellement de bien sur ce roman et sur son personnage masculin, j’étais curieuse. Mais au bout de seulement quelques pages, le personnage masculin fend l’armure, beaucoup trop ouvertement et trop tôt. Du coup, malgré les agissements censés être cruels et froids de Vicious, mon idée sur lui était toute faite.

Certes toute la partie où il est supposé n’être qu’un gros dur calculateur ne m’a pas du tout convaincue, cependant…

 

Il s’agit d’un roman en deux temps. On fait connaissance avec les personnages alors qu’ils sont encore au lycée puis nous les retrouvons quelques maigres années plus tard. Le récit est alors ponctué de flash-back pour expliquer la relation qu’entretiennent Emilia et Vicious.

Emilia vient d’emménager à Todos Santos, et n’a pas d’autre choix que d’encaisser les brimades de Baron Spencer, dit « Vicious ». Elle doit non seulement le supporter au lycée, mais aussi chez elle, disons plutôt chez lui, puisque les parents de la demoiselle se trouvent être les nouveaux « domestiques » de la famille extrêmement riche de ce dernier. Une position très peu confortable pour Emilia qui ne comprend pas la haine que ce garçon lui porte.

« Il l’embrassait en me regardant, ses yeux bleu sombre rivés aux miens, en la léchant comme une barbe à papa — sa langue apparaissant par intermittence. J’aurais dû me détourner mais je n’y arrivais pas. J’étais happée par ce regard, incapable de baisser les yeux. J’ai haussé un sourcil, pour montrer que ça ne me faisait rien.
Sauf que ce n’était pas vrai. Bien au contraire. »

Parce qu’évidemment le garçon n’est pas qu’un être méchant qui la persécute, il est aussi très beau et populaire, et Emilia n’est pas insensible à son charisme. Lui, la moleste verbalement à tout bout de champs, lui fait des mauvais coups.

Jusqu’à ce qu’Emilia sorte avec l’un des meilleurs amis de Vicious, Dean, lui aussi membre des autoproclamés Four Hot Heroes.

« Les Four Hot Heroes, c’était mon groupe de potes et moi. On était quatre et on était les héros les plus sexy du lycée, d’où le surnom… J’ai haussé un sourcil, en faisant sortir ma fumée par le nez. »

Un revers pour Vicious qui digère mal ce tout nouveau couple. La raison ? Baron « Vicious » Spencer est en réalité lui aussi très attiré par Emilia. Oui. Lui, le rebelle sexy et populaire, et elle, la fille gentille et un peu excentrique.

« — Salut tout le monde !
Quand j’ai reconnu sa voix, ça m’a fait un drôle de truc dans la poitrine.
Emilia. La fille de la bonne. Qu’est-ce qu’elle foutait là ? Elle ne quittait jamais l’appartement réservé aux domestiques quand j’organisais une fête. En plus, elle m’évitait depuis l’histoire du livre de maths — ça faisait un peu plus d’une semaine.
— Qu’est-ce que tu veux, Conchita ?
J’ai fait pivoter mon fauteuil vers elle en crachant au plafond un nuage de fumée âcre et douce.
Ses yeux bleus ont à peine glissé sur moi et se sont arrêtés sur quelqu’un d’autre. Et pour ce quelqu’un, elle a entrouvert les lèvres en esquissant un sourire timide. Ça m’a fait un choc. Le vacarme de la fête s’est éloigné, je ne voyais plus que son visage.
— Salut, Dean, a-t-elle murmuré en baissant les yeux vers ses Vans. »

C’est

C’est là que l’image de Vicious s’est complétement cassée la gueule pour moi. J’imagine que son statut de mec diabolique ne devait être qu’effrité, que cela devait juste représenter une fêlure, mais c’était trop évident. Je n’ai pas pu me le re représenter comme méchant après ça. Impossible. C’était malheureusement trop tôt pour que certaines de ses actions soient totalement crédibles après ça.

Plus haut j’ai écrit « nous les retrouvons quelques maigres années plus tard », alors qu’en fait DIX ANS s’écoulent, ce n’est pas une erreur ou une maladresse de ma part, c’est simplement que c’est loin de représenter dix années de maturité. Très loin. Parce que c’est une Milie aux cheveux teints en mauve (Bon, là, ok, je suis très mal placée pour critiquer.) et un Vicious qui roule toujours joint sur joint (malgré sa réussite professionnelle) que l’on retrouve une fois cette décennie écoulée.

 

La romance, les personnages

Car, bien sûr, quelque part entre leurs fiertés et leurs plans respectifs, ils se plaisent toujours…

Une Dark Romance pas si « dark » que ça. J’aurais cru/voulu détester davantage le personnage de Vicious.

Un rendez-vous manqué avec cet aspect-là du personnage, mais une chouette lecture quand même. J’ai beau me plaindre d’avoir raté le mauvais côté de Vicious, son bon côté a suffi pour que je veuille en lire davantage, et j’ai quasiment lu tout le roman d’une traite. Et puis j’ai aimé Milie qui est une belle personne, j’ai été conquise par sa façon d’agir avec les autres. Sa gentillesse. La relation qu’elle entretient avec sa famille et sa sœur… c’est simple, touchant, beau.

 

Un style moderne, et mordant

Ce livre est très bien écrit, LJ Shen manie très bien ses mots dans un style très moderne et cinglant. Tout en relief.

« Je n’éprouvais aucun plaisir à le repousser. Au contraire, je m’en voulais de lui infliger ça, parce que en dépit de tout ce qu’il m’avait fait, je n’arrivais pas à le détester.
Mais il fallait bien que je protège mon cœur. Et tant pis pour le sien. »

« Le regard de Dean a glissé sur mon visage et j’ai senti qu’il n’allait pas tarder à passer à l’action. Bon. Je méritais qu’il me casse la gueule pour ce que je venais de dire, je l’avoue. »

« Elle avait peut-être réussi à me détraquer et à faire de moi un psychopathe, après tout… »

 

J’attends maintenant de lire les autres tomes 😉

Saddie D.

 

NOTE GLOBALE ⭐⭐⭐⭐

• Histoire ? ⭐⭐⭐⭐

• Originalité ? ⭐⭐⭐

• Personnages ? ❤❤❤❤❤

• Addictif ? ⭐⭐⭐⭐

4 réflexions sur “VICIOUS (Sinners of Saint 1) de LJ Shen

  1. letempodeslivrescom dit :

    Je partage ton avis, même si je l’ai moins apprécié. Son masque de cruauté était tombé très tôt. Par contre, ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est comment certains peuvent développer l’amour vache comme ça ? Qu’est ce qui se déclenche chez eux ? Un manque de sincérité qui les pousse à être méchant ? C’est un grand mystère pour moi.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s