Ces films que, ado, je regardais tout le temps

Cet article, qui au fond ne sert à rien, m’a été inspiré par Karina Halle puisque dans Entre ciel et mer… (ma chronique, ici, au cas où.) au début du roman, lors de la soirée d’Halloween, les personnages croisent un étudiant déguisé en Ferris Bueller. Voilà, juste à cause de ça. Il ne me faut pas grand chose pour retourner en enfance. Bon, là, en adolescence. Mais bon, le principe est le même.

Oui, je suis vieille. Et quand j’étais pré-ado, et ado, donc, je regardais des VHS ! Ces grosses cassettes vidéos qu’on avait tous la flem’ de rembobiner après les avoir visionnées. Je me suis dit que j’allais faire ce classement sous forme d’un petit TOP10 inversé — c’est à dire du film que je regardais 5 fois par mois à celui que je regardais 2456643 fois ! Si vous êtes très jeunes, certains ne vous diront rien du tout, pour les autres, j’espère que vous serez aussi nostalgiques que moi 😉

 

Book2

 

10 / Le saint de Manhattan

Un film de Tim hunter. 1993. Sûrement le moins connu de cette liste, mais celui devant lequel j’ai versé des hectolitres et des hectolitres de larmes. Avec Danny Glover et Matt Dillon. Matt Dillon qui me faisait terriblement craquer quand j’étais jeune. Genre, oui, j’étais amoureuse de lui, et tout et tout…

Ce film me bouleversait à chaque fois.

Synopsis : La vie de Jerry, marié et père de famille, bascule lorsque son associé ruine leur affaire. Il se retrouve à la rue. Matthew, lui, perturbé et abandonné, sort d’un sejour à l’hôpital psychiatrique. Les deux hommes se rencontrent dans un foyer pour sans-logis de Fort Washington…

 

9 / Willow

Synopsis : Il était une fois un royaume peuplé de petits habitants apppelés les Nelwyns. Ce peuple paisible était dominé de temps immémorial par les Daikinis, gens de grand taille gouvernés par la cruelle reine Bavmorda. Or il advint qu’un prophète annonçât la naissance d’une princesse appelée à detrôner Bavmorda. La terrible reine ordonna alors de tuer céans tous les nouveaux-nés du royaume. Elora échapppa au massacre et ce fut Willow, un jeune Nelwyn féru de magie, qui la recueillit. Mais Bavmorda n’avait pas dit son dernier mot…

 

8 / D.a.r.y.l.

Un film de 1986.

Synopsis : Daryl, enfant adopté et heureux, est doué de facultés extraordinaires. Ses qualités surprenantes excitent la convoitise des militaires…

 

7 / The Craft

Aussi connu sous le nom de Dangereuse alliance. 1996. Bah oui, comme tout le monde à cette époque j’ai eu ma période « magie », et j’ai même pas honte !

Synopsis : Trois étudiantes, Nancy, Bonnie et Rochelle très éprises d’ésotérisme pratiquent la magie. Qualifiées par les autres étudiants de folles ou de sorcières, elles sont bientôt rejointes par une quatrième, Sarah, dotée de dons exceptionnels. Le quatuor va former un cercle capable d’invoquer les plus puissants esprits et de transformer leurs rêves en réalités. Jusqu’au jour ou des rivalités apparaissent dans le petit groupe.

 

6 – 5 / Retour vers le futur

1 et 2.

Je n’ai pas besoin de développer, on est d’accord ? TOUT LE MONDE connait.

 

4 / La folle journée de Ferris Bueller

Avec Matthew Broderick, évidemment.

Synopsis : Un cancre invétéré, Ferris Bueller, convainc sa petite amie et son meilleur ami hypocondriaque (dont le père a une Ferrari) de sécher les cours pour aller passer la journée à Chicago. Pendant qu’ils font les 400 coups dans la grande ville, le proviseur et la soeur de Ferris tente, chacun de leurs côtés, de prouver aux parents que leur fils est un cancre et qu’il a séché.

 

3 / The Outsiders

Pwahpwahpwah ! Parce qu’il y avait quand même une sacrée brochette d’acteurs dans ce film de 1983 tiré du roman de S.E Hinton, pas vrai ? (Et je vous ai déjà dit que j’étais amoureuse de Matt Dillon, n’est-ce pas ?)

Synopsis : En 1966, dans la petite ville de Tulsa en Oklahoma. Ponyboy, Sodapop et Darrel appartiennent à la bande des Greasers, des jeunes délinquants issus des quartiers défavorisés. Leurs rivaux sont les Socs, des fils de bourgeois. Suite à une bagarre violente, Ponyboy et Johnny tentent d’échapper à la police.

« Stay gold, Ponyboy »

2 / WarGames

Le film de 1983, avec Matthew Broderick, Dabney Coleman, John Wood et Ally Sheedy. MON film CULTISSIME.

Synopsis : Un jeune passionné d’informatique, voulant pirater des jeux vidéos, se branche sur un ordinateur secret de l’armée américaine. Croyant être aux commandes d’un jeu virtuel, le garçon déclenche sans le savoir le compte à rebours d’une troisième guerre mondiale.

1 / Les Goonies

#1. Celui-ci, même s’il date tout de me même de 1985 (Wouah, déjà…), tout le monde le connait ; du moins, j’imagine. Et, aujourd’hui encore, je connais toutes les répliques par cœur. Je ne sais pas si cela doit me faire rire ou pleurer mais, en tout cas, un psy trouverait ça très intéressant…

Synopsis : Astoria est une modeste et paisible cité portuaire de la Côte Ouest. Trop paisible au gré de ses jeunes habitants… « Il ne se passe jamais rien ici », soupira un jour l’un d’eux, mélancolique. Mickey Walsh, treize ans, venait de prononcer une de ces phrases fatidiques qui annoncent parfois les aventures les plus étranges, les plus folles et les plus amusantes.

 

Et vous ?

Quels sont les films qui bercent encore vos souvenirs ? Je serais ravie que vous m’en parliez en commentaires.

signature

4 réflexions sur “Ces films que, ado, je regardais tout le temps

  1. insideyourbooks dit :

    Oh Willow c’était si mignon ! Et Retour vers le futur J’ADORE, je regarde encore souvent ! Pour ma part, je pense que ce que je regardais souvent ne changera pas au cours de ma vie : Harry potter, LOTR, Star Wars, Matrix, Pirates des Caraïbes, La planète des singes… 🤗

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s