[Chronique] LES COLOCS de Sarah MORANT

Les colocs

LES COLOCS

Auteure : Sarah MORANT

Éditeur : Hachette Romans

Date de parution : 28 février 2018

Résumé : Quand sa cousine-et-colocataire décide de partir un an à l’étranger, Cassandre est bien embêtée. Il est hors de question qu’elle retourne chez ses parents. Par chance, sa cousine lui dégote le colocataire parfait ! Ou pas… Car la personne qui se présente à sa porte n’a rien du coloc rêvé. Pire, Alden est tout ce que Cassandre déteste. Et vice versa. Il déplace ses affaires sans la prévenir ; elle refuse de faire la moindre tâche ménagère. Il invite ses amis sans la prévenir ; elle organise des soirées dans leur appart quand il aimerait dormir. Ils ne sont d’accord que sur une chose : leur incompatibilité. Vite, des disputes éclatent et la colocation devient invivable. Pour essayer d’apaiser l’atmosphère, Alden propose de poser des règles. Chacun son tour, ils inscriront sur une feuille une loi à ne jamais transgresser. Et plus les jours passent, plus Alden et Cassandre découvrent qu’ils sont peut-être, tout compte fait, des colocataires parfaits…

Je tiens à remercier NetGalley France et Hachette Romans pour leur confiance.

 

Hello

Les colocs est le troisième roman de Sarah Morant, une jeune auteure belge qui a, certes, débuté sur Wattpad, mais qui a très vite tiré son épingle du jeu. Brillante, sa plume est un vrai bol d’air frais.

 

crown2

rez

Cassandre est étudiante. Fêtarde, peu portée sur les tâches ménagères et peu assidue en classe, elle jouit d’une colocation avec sa cousine qui l’arrange bien. Sauf que, aujourd’hui, sa cousine-coloc-idéale part pour l’autre bout du monde la laissant livrée à elle-même. Ou pas tout à fait. Elle lui propose un candidat pour la remplacer, Alden.

Seulement Cassandre, l’étudiante fêtarde, et Alden, l’étudiant artiste casanier, semblent vivre sur des hémisphères et des créneaux horaires différents, la colocation est mal, très mal engagée. Entre coup bas et mauvaises blagues, l’ambiance tangue entre insultes et comportements puérils ; instaurer des règles de cohabitation devient alors impératif. Mais, malgré cela, rien n’est gagné… Rome ne s’est pas faite en un jour !

 

crown2

mnavis

Cette lecture enchaîne passages drôles, guerre ouverte et moments de compassion, on ne s’ennuie pas un instant. L’histoire est bien construite et pleine de fraîcheur.

 

Une « signature » Sarah MORANT

Cette jeune auteure a déjà une signature bien à elle, comme dans Timide ou dans Fragile, et ici dans Les colocs, elle pousse quelques barrières et casse les codes. Dans ses deux précédents romans j’estimais qu’elle allait plus loin dans des thématiques pourtant mille fois abordées, et cela m’avait impressionnée. Dans ce troisième roman — sans vouloir spoiler — elle nous prend totalement à contrepied, j’entends par là que l’histoire ne va pas là où on l’attend, c’est culotté, mais absolument pas frustrant tant tous les personnages sont attachants.

Avec un soucis certain du détail Sarah Morant dépeint parfaitement les personnalités et les rapports entre les personnages, ainsi que leurs différents niveaux d’influence ; ce qui, pour moi, est vraiment ce qui prime dans ce joli roman.

 

crown

 

Bref, j’ai apprécié la dynamique à la fois folle et touchante de cette colocation et j’ai pris plaisir à être bousculée et emmenée là où je ne m’attendais pas par l’auteure. L’histoire est a-do-ra-ble.

signature

 

⭐⭐⭐⭐
BONNE LECTURE

crown

 

NOTE GLOBALE ⭐⭐⭐⭐

• Histoire ? ⭐⭐⭐⭐

• Originalité ? ⭐⭐⭐⭐

• Personnages ? ⭐⭐⭐⭐⭐

• Addictif ? ⭐⭐⭐⭐

3 réflexions sur “[Chronique] LES COLOCS de Sarah MORANT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s