[Chronique] ADDICTIVE PLAYER de Amber JAMES

addictive player

Addictive player

Auteure : Amber JAMES

Éditeur : Éditions Addictives

Résumé : Tout oppose Tom Kelley, célèbre quaterback des Giants, et Maya Leblanc, jeune photographe sans le sous fraîchement arrivée à New York. Leur attirance est pourtant immédiate mais l’instinct de la jeune femme lui intime de fuir les bras de son amant et la superficialité du monde dans lequel il évolue.

 

crown2

rez

Maya LEBLANC est française mais c’est de l’autre côté de l’Atlantique, à New York, que nous faisons connaissance avec la jeune femme.

Quand un ami photographe, comme elle, avec qui elle échangeait depuis longtemps sur des forums spécialisés lui a proposé de travailler avec lui dans une grande agence new-yorkaise, bien sûr que Maya a laissé sa vie et sa meilleure amie en France, et a foncé sur l’occasion.

C’est donc à New York, alors qu’elle s’apprête à shooter quatre stars du football américain pour la campagne d’une prestigieuse marque de voitures, que nous la découvrons, un peu à la bourre pour la séance – mais encore dans les temps. Elle s’engouffre alors rapidement dans l’ascenseur avec le nouveau stagiaire. Celui qu’elle pense être le nouveau stagiaire…

Le quiproquo ne dure pas longtemps, mais suffisamment pour mettre Maya mal à l’aise. Parce que c’est avec Tom KELLEY qu’elle a partagé les trente étages de ce petit tour d’ascenseur. Tom KELLEY : le quaterback des Giants.

Aussi célèbre que beau, l’homme au corps parfait ne tient pas rigueur de sa méprise, s’en amuse même.

Maya, elle, appareil photo entre les main est sur un petit nuage sur son gratte-ciel, il lui semble même que le sportif flirte avec elle, mais elle doit se tromper, non ?

 

crown2

mnavis

L’histoire démarre de façon classique : avec une jeune femme que personne ne prédestinait à attirer le regard d’un homme qui affole des foules entières et qui, pourtant…

Mais le quiproquo qui entoure leur rencontre est assez mignon et m’a fait sourire.

 

La version intégrale regroupe les différents volumes numériques et qui dit plusieurs volumes, dit : cliffhangers et/ou renversements entre ceux-ci.

Et pour tout vous avouer, on a un peu l’impression que les situations de séparation se répètent.

 

Aussi, un ou deux points d’intrigue sont trop vite survolés. Rien n’est passé à la trappe, toutefois des choses sont vite éludées et/ou parfois pardonnées à la vitesse de la lumière.

 

Tom a pour moi souvent manqué d’épaisseur, l’intrigue entraîne l’auteure à conserver le doute et le mystère autour du personnage ; un mal pour un bien, vous me direz, mais un mal qui m’a tenue à distance malgré toute la douce mielitude (oui oui, aujourd’hui j’invite des mots issus de mon imagination ; c’est chez moi, ici, je fais ce que je veux ;p) dont il fait preuve pour nous faire fondre en même temps que Maya.

Et peut-être que justement, parfois, j’aurais aimé voir Maya agir (réagir) différemment.

Mais dans l’ensemble, la romance est sexy et a tout le charme escompté. Ça fait amplement le job, pas pour un coup de cœur, mais pour passer un bon moment.

signature

 

NOTE GLOBALE ⭐⭐⭐⭐

• Histoire ? ⭐⭐⭐⭐

• Originalité ? ⭐⭐⭐

• Personnages ? ⭐⭐⭐⭐

• Addictif ? ⭐⭐⭐⭐

 

3 réflexions sur “[Chronique] ADDICTIVE PLAYER de Amber JAMES

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s