[Chronique] H.E.R.O. T1 UNITÉ D’ÉLITE de VICTORIA SUE

h.e.r.o. T1

HERO T1 Unité d’Élite

Auteure : VICTORIA SUE

Éditeur : MxM Bookmark

Date de parution : ebook, le 28 / 03 / 2018. Papier, le 28 / 04 / 2018.

Résumé : En devenant un humain augmenté, Talon Valdez savait que sa vie et ses rêves étaient terminés. Détestés, traités avec suspicion et souvent enfermés, les augmentés étaient perçus comme des monstres. Ils étaient méprisés par le public et on ne leur faisait jamais confiance pour servir dans l’armée ou dans n’importe quel autre organisme des forces de l’ordre.
Des années plus tard, Talon a l’opportunité de monter une unité d’élite composée d’humains augmentés qui sera mise au service du FBI, mais sous une condition non négociable : chaque augmenté devra faire équipe avec un humain ordinaire.
Finn Mayer rêve de rejoindre le FBI depuis qu’il a quatorze ans. Il a fait tous les sacrifices possibles pour y arriver, y compris vivre avec sa mère égoïste et son frère homophobe et tyrannique, et renoncer à avoir un petit ami. Mais sa dyslexie non diagnostiquée a coupé court à ses aspirations. Sa dernière chance est de faire équipe avec Talon, un augmenté aux capacités létales qui ne fait pas confiance aux humains ordinaires pour garder les secrets de ses semblables et qui veut voir Finn échouer.
Finn dispose de quatre semaines pour se montrer à la hauteur aux yeux de ses coéquipiers. L’équipe a quatre semaines pour faire ses preuves auprès du public. Et quand un autre groupe menace leur succès – et que leur vie sont mises en danger – ils ont quatre semaines pour survivre.

 

crown2

rez

Les premiers « humains augmentés » sont apparus dans les années 70 lorsque, sans crier gare, de jeunes adolescents développèrent certaines facultés.

Aujourd’hui, plusieurs décennies plus tard, des enfants et des adolescents continuent de se réveiller, un beau matin, avec la marque de la transformation. Personne ne sait comment ni pourquoi ces derniers sont ainsi frappés par la marque. Une anomalie génétique ? C’est en tout cas la version officielle.

Anomalie génétique ou pas, leurs cas font peur et une bonne partie de la population des États-Unis est effrayée par « les monstres ». Parce que, oui, il semble que le phénomènes ne touche que les États-Unis.

Ne bénéficiant pas du même regard et des mêmes droits, ils sont souvent rejetés, molestés… et enfermés ! Ignorance ? Préjugés ? Craintes ? Les trois ?

Finn Mayer vient de recevoir une lettre, et ses rêves de devenir un agent du FBI s’écroulent lorsqu’il l’ouvre. Il n’est pas reçu. Il a pourtant travailler dur et surmonter beaucoup d’épreuves pour provoquer sa chance d’entrer au FBI, mais la motivation et l’envie ne suffisent pas toujours. Il doit tourner la page. Du moins c’est ce qu’il croit, jusqu’à ce qu’un coup de téléphone vienne tout changer.

Les capacités extra-ordinaires que les augmentés développent sont un atout potentiel. Et, objectivement, les officiels le savent. Ainsi, même si tout le monde n’est pas d’accord, le FBI décide la création d’une unité d’élite faite d’augmentés. Mais une condition leur est imposée, l’unité doit être composée d’augmentés ET d’humains ordinaires pour les accompagner : H.E.R.O. (Human Enhanced Rescue Organization ou Unité de Secours conjointe Humains et Augmentés).

Talon Valdez est un augmenté, il a recruté plusieurs d’entre eux pour former une équipe, celle dont il rêve pour prouver au monde ce qu’ils valent vraiment. Il a de grands projets, des idéaux. Hélas, on l’a vu, le FBI lui impose un coéquipier ordinaire. Mais Valdez rejette systématiquement chaque candidat. Pour lui, les humains ordinaires ne peuvent que tirer son équipe vers le bas et les mettront inexorablement en danger. Il en est convaincu, les humains ont peur des augmentés et au mieux, si ce n’est pas le cas, ont pitié d’eux.

Ignorance. Préjugés. Craintes. Ces tares semblent être partagées et l’idée d’une unité d’élite conjointe parait vraisemblablement compromise…

Cependant l’arrivée de Finn va tout bouleverser. Il est celui sur qui reposent tous les espoirs — ce qui n’est pas facile à digérer pour Talon et ses hommes. Finn, ce bleu chétif…

Pire que ça, le jeune homme n’a visiblement aucune expérience, aucun entraiment.

Pourquoi miser sur lui ?

 

Mais Finn et Talon ont un point commun, H.E.R.O. représente LA chance de leur vie.

 

crown2

mnavis

J’ai adoré Finn et Talon, ces deux personnages diamétralement opposés. Quoique, pas si opposés que cela. Parce que, au fond, les deux hommes ont les mêmes idéaux.

Talon est un homme aigri par des années d’augmentés rejetés et charriés, et même si Finn se montre bien plus indulgent qu’il ne l’aurait cru, il hésite à lui faire confiance. Une confiance refusée à un Finn qui, jamais pris au sérieux par sa famille, partant avec plusieurs handicaps – un corps d’ado, pas d’expérience et une dyslexie -, lutte pour prouver qu’il mérite sa place. Car l’équipe ne l’aide vraiment pas – au début du moins.

J’ai aimé voir les barrières tomber, petit à petit.

L’histoire se construit autour du conflit social et politique entre augmentés et humains, pas simplement autour de l’équipe et de la romance. Cela dit, j’ai adoré Finn et Talon, vraiment.

 

Ultra-addictif

L’univers, un peu alternatif au nôtre avec l’apparition des augmentés dans la société, est intriguant, mais cohérent. Ce contexte pas loin des x-men (s’il faut faire une vague comparaison) m’a plu et m’a happée. Ce concept des « augmentés » m’a captivée. J’ai hâte d’en découvrir encore plus car de nombreuses ombres planent encore à la fin de ce tome.

Un tome que j’ai lu quasiment d’une traite. Si la romance est présente, ce n’est pas la seule chose qui lie les personnages. Tous les personnages (pas juste Finn et Talon) sont liés et attachants, même Eli, pourtant le plus mystérieux et taciturne augmenté de l’unité. Mais j’ai ma préférence, en dehors de Talon et Finn, et elle va sans hésitation à Gael – celui que l’on peut considérer comme le meilleur ami et allié de Talon, et peut-être aussi celui de Finn. On en apprend au compte gouttes sur les augmentés de l’équipe, c’est à dire peu sur leur passé et sur leurs histoires respectives. Des histoires qui ont, sans conteste, dessiné les grandes lignes de ce qu’ils sont aujourd’hui. Alors si le mystère plane toujours sur ces hommes, on les découvre proches les uns des autres, unis.

 

La romance

Oui, il y a une romance, ce qui ne me gêne pas du tout, au contraire. La relation entre Finn et Talon, même si l’attirance est précoce, ne s’écrit pas en une ligne. L’auteure a pris le temps de les faire se découvrir, de leur faire faire des erreurs et de les voir se faire confiance ou non…

 

Un reflet des préjugés auxquels nous sommes tous confrontés

Dans ce livre, l’intégration des augmentés dans la société est difficile ; adultes comme enfants sont traités avec un réalisme effrayant. Cela, même si l’histoire tient de l’imaginaire, est un véritable miroir de notre société. Malheureusement.

 

La fin du tome 1 répond à une fin de tome idéale, qui ne nous frustre pas. Cela dit… de nombreuses questions restent en suspension et j’ai la folle envie de lire la VO du tome 2, mais je vais me retenir. Je vais essayer.

signature

 

∴ Ma note ∴

9,5/10

TRÈS BONNE LECTURE

crown

 

NOTE GLOBALE ⭐⭐⭐⭐,5

• Histoire ? ⭐⭐⭐⭐,5

• Originalité ? ⭐⭐⭐⭐,5

• Personnages ? ⭐⭐⭐⭐⭐

• Addictif ? ⭐⭐⭐⭐,5

5 réflexions sur “[Chronique] H.E.R.O. T1 UNITÉ D’ÉLITE de VICTORIA SUE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s