[Readathon] Les 5 tomes de HANTÉE, de Christelle Colpaert Soufflet

hantee1 hantee2 hantee3 hantee4 hantee5

Pitch T1 : Léonie revient dans sa ville natale après treize ans d’absence. Elle y retrouve sa famille et surtout Jessy, le grand amour de sa vie. Elle s’était pourtant juré de ne jamais revenir, alors pourquoi ce retour ?
La jeune femme fuit, Jessy en est convaincu, mais qui, ou plutôt quoi? Que s’est-il passé durant toutes ces années?
Léonie est née avec un don, celui d’entendre les morts.
Au sein d’un groupe de « chasseurs de fantômes », elle a sillonné la France et l’Europe pour mener à bien des missions : des maisons hantées, des défunts en souffrance, des esprits tourmentés par des actes que jadis, ils ont faits, des entités maléfiques qu’elle a dû affronter. Au fil de ses enquêtes, la jeune femme a fait des rencontres importantes, essentielles, terrifiantes. Et puis, il y a des interventions qui tournent mal, des secrets qui pèsent sur l’équilibre entre les deux mondes et des combats qu’elle ne peut gérer seule.

[Service presse] Je remercie l’auteure pour ces lectures et pour sa confiance.

 

Bonjour,

Bien sûr je vous ai déjà parlé de cette auteure. Mais si vous passez par ici pour la première fois, voici quelques liens afin que vous puissiez faire connaissance avec Christelle Colpaert Soufflet. Ce que je vous invite chaudement à faire si vous aimez le paranormal et les frissons.

https://www.christellecolpaertsoufflet.fr

Retrouvez  mes chroniques de ABANDONNÉE et LE MANOIR AUX CHIMÈRES, deux autres excellents romans de l’auteure.

 

Je sais que j’ai mis un peu de temps à poster cette chronique mais puisque l’auteure sera au salon du livre de Mons ce week-end, l’occasion était toute choisie !

(Je vous parle plus en détails de sa présence à Mon’s Livre à la fin de cette chronique.)

Aussi, pour éviter les inexorables spoilers d’un tome à l’autre — surtout ici –, j’ai préféré vous faire une chronique unique de ce readathon.

 

crown2

rez

Trompée, Léonie a tout quitté il y a 13 ans. Mais la revoilà, treize années plus tard, dans cette rue qu’elle a fui à attendre de revoir Jessy, l’amour de sa vie.

Un retour étonnant. Mais Léonie est une femme étonnante, avec un « don » bien particulier.

Et qui dit retour dit absence. Une absence pendant laquelle Léonie, contrairement à ce qu’elle a pu raconter à sa famille, n’a pas mené la vie tranquille d’une interprète d’affaires…

Mais Léonie est rentrée, et s’apprête à retrouver l’homme qu’elle a toujours aimé.

Passées les retrouvailles, les chapitres s’enchainent entre passé et présent. On apprend petit à petit pourquoi Léonie est partie treize ans plus tôt et ce qu’elle a fait pendant ces années d’absence.

Puis les tomes s’enchainent et Léonie exploite de plus en plus son don, nous emmenant avec elle dans des « aventures » mêlant gros frissons, terribles rebondissements et nombreuses montagnes russes émotionnelles…

 

crown2

mnavis

Christelle Colpaert Soufflet a ce don de me passionner, à chaque fois. Si Hantée reste dans le même esprit (sans mauvais jeu de mots…) que mes autres lectures de l’auteure, l’histoire est bien différente, plus complexe. Ce qui débute chichement dans une petite rue de Wattignies devient de plus en plus important.

En entamant ma lecture, je ne m’attendais pas à autant voyager dans le temps et dans l’espace. Ni à me lancer dans une telle histoire ; bon, d’accord, les 5 tomes étaient un indice peu discret, mais quand même.

Bref. Imaginez Léonie, membre d’un petit groupe d’enquêtes paranormales, dont l’histoire monterait en puissance pour finalement apparaître digne d’une biographie de Lorraine Warren. (Lorraine Warren, ça doit parler à tout le monde. Les époux Warren, Les dossiers Warren).

Normalement, maintenant, vous situez l’idée générale.

Bien sûr, c’est génial. Et pour info : Léonie ne pâlirait pas devant les récits de Lorraine Warren. Oh non !

 

Je l’ai déjà évoqué sur d’autres chroniques mais, j’aime beaucoup la plume moderne de l’auteure. Mais ce qui fait toute la différence, et ici plus que dans Abandonnée ou dans Le manoir aux chimères, ce sont les frissons. L’angoisse est plus présente, plus forte et par logique plus récurrente. Mon goût du paranormal s’en est réjoui.

Le genre y est bien représenté : fantômes, lieux hantés, possessions, exorcismes, morts, psychoses, disparitions…

Pour faire ma flippette, j’ai fait ma flippette !

Comme j’ai tenté de l’expliquer plus haut, l’auteure nous embarque dans quelque chose de proche des dossiers Warren, avec une continuité pas toujours heureuse ni gaie pour Léonie et ses proches. Mais on s’accroche vraiment, on en veut plus, on veut la suite même si, en même temps, on la redoute.

L’auteure ne nous épargne pas, et encore moins ses personnages. Certains retournements sont douloureux. Les gifles font mal et, là, tout de suite, je ne me suis pas remise de tout. Quelle épopée !

 

Encore une fois, je ne saurais que vous recommander cette auteure. Le paranormal, c’est son élément. C’est tellement une évidence que cela transpire à travers chacun de ses romans.

 

⭐⭐⭐⭐⭐
TRÈS BONNE LECTURE

crown

Rendez-vous-à-Mons-livre-2018

 Mon’s Livre. Ce week-end, les 24 et 25 novembre 2018, l’auteure sera présente à salon du livre de Mons. Si je ne me trompe pas, Christelle Colpaert Soufflet tiendra le stand 174 et vous pourrez y découvrir son univers et ses romans.

signature

 

 

 

NOTE GLOBALE ⭐⭐⭐⭐⭐

• Histoire ? ⭐⭐⭐⭐⭐

• Originalité ? ⭐⭐⭐⭐⭐

• Personnages ? ⭐⭐⭐⭐,5

• Addictif ? ⭐⭐⭐⭐⭐

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s