[Chronique] BLOOM de Kevin Pannetta & Savanna Ganucheau

photo--bloom1

 

bloomBLOOM

Kevin Pannetta & Savanna Ganucheau

Pitch VO :

Now that high school is over, Ari is dying to move to the big city with his ultra-hip band―if he can just persuade his dad to let him quit his job at their struggling family bakery. Though he loved working there as a kid, Ari cannot fathom a life wasting away over rising dough and hot ovens. But while interviewing candidates for his replacement, Ari meets Hector, an easygoing guy who loves baking as much as Ari wants to escape it. As they become closer over batches of bread, love is ready to bloom . . . that is, if Ari doesn’t ruin everything.

Writer Kevin Panetta and artist Savanna Ganucheau concoct a delicious recipe of intricately illustrated baking scenes and blushing young love, in which the choices we make can have terrible consequences, but the people who love us can help us grow.

~370 pages.

16€ en broché, 21€ en relié et 8,99€ au format Kindle.

 

Bonjour,

Comme vous l’avez vu dans mon #clqlv, la semaine dernière j’ai lu Bloom, un roman graphique écrit par Kevin Panetta et illustré par Savanna Ganucheau. Un VO. Il vendait du rêve. Une couverture magnifique et tout en spectre de bleu/turquoise à l’intérieur. Sans parler des nombreux avis positifs !
Deux trois copines m’avaient pourtant dit avoir été déçues, j’aurais dû les écouter…

 

crown2

rez

Ari ne rêve que d’une chose : partir de chez ses parents pour vivre une vie plus trépidante. Il s’imagine devenir célèbre avec son groupe. Mais pour avoir une chance de quitter le nid, il doit d’abord trouvé son remplaçant. Son remplaçant à la boulangerie familiale. Car depuis toujours Ari aide ses parents à la boulangie, et justement en ce moment les affaires ne vont pas très bien. Mais peu importe, Ari voit en sa mission son ticket pour « ailleurs ». « Meilleur ». Mais les candidats sont décevants. Très décevants.

Hector, quand à lui, est en ville pour régler de tristes affaires familiales. Mais Hector est surtout un jeune homme passionné par la pâtisserie/boulangerie…

 

crown2

mnavis

Pour commencer, ce livre est vraiment beau. Savanna Ganucheau a superbement joué de son talent. Visuellement c’est très réussi. À l’exception, peut-être, de quelques expressions indéchiffrables et questionnables. Mais là je chipote, j’en suis consciente.

bloom-interieur

Alors, oui, ce livre est beau, vraiment vraiment beau, mais l’histoire aurait pu être bien plus attrayante.

Malheureusement je ne peux m’empêcher de comparer Bloom à Heartstopper et… ça fait mal.

Je n’ai absolument pas craqué pour les personnages de Bloom. En fait, même si le travail pour la boulangerie est divertissant, j’ai eu la sensation alors que j’en étais déjà à la ~240ème page que rien ne s’était encore passé. Rien de retentissant, rien d’attendrissant, rien d’engageant. Et puis, chose étrange, il m’a été assez difficile de me rendre compte de l’age réel des personnages. Plusieurs détails ont mis à mal la crédibilité des ages. C’était troublant.

Ari et Hector sont sympas mais… sans plus. Et, surtout, je n’ai rien ressenti pour leur histoire. Je cherche encore les indices de leur véritable alchimie, rapprochement, ou quelconque étincelle… cela m’a vraiment manqué.

Mais peut-être suis-je passée à côté de certaines subtilités ?

Cependant même le scénario semble avancer en boitillant. J’ai trouvé que l’histoire passait souvent du coq à l’âne et avec des problèmes et des solutions sortis de nulle part. Ne vous méprenez pas, j’ai compris le sens du livre, seulement je l’ai trouvé mal amené, et avec des manques.

Ce livre est assez épais pour un roman graphique, il y avait donc tout l’espace nécessaire pour apporter ces choses qui manquent… Une déception pour moi.

Je lui mets tout de même 4/10, pour l’idée originale et pour sa beauté graphique.

 

En bref ? Le champ des possibles de ce roman graphique était très large mais j’ai cruellement manqué d’implication, principalement la faute aux lacunes de la timeline et à l’absence de liens émotionnels. Il est très difficile de ne pas être déçu.

 

Note2

∴ Déception ∴

04/10

MAIS IL RESTE GRAPHIQUEMENT TRÈS TRÈS AGRÉABLE

crown

signature

2 réflexions sur “[Chronique] BLOOM de Kevin Pannetta & Savanna Ganucheau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s