[Chronique] AND THEN ? de Scott Mackenzie & Karina Halle

Andthen

AND THEN ?

Auteurs : Scott Mackenzie & Karina Halle

Édition : Hugo – New Romance

Paru le : 10 octobre 2019

Pages : 300

Prix : 17€

 

« […] après les concerts, j’ai toujours du mal à me détendre. Même une fois que je suis descendu de scène, l’adrénaline fait toujours son effet, comme un moteur de voiture qu’on laisse tourner […] elle vrombit dans ma poitrine tandis qu’allongé sur ma couchette, je regarde les sombres forêts de l’Oregon défiler à travers la vitre. »

Je remercie Hugo&Cie pour l’envoi de ce roman.

 

Bonjour,

La semaine dernière j’ai lu And then ? co-écrit par Scott Mackenzie et Karina Halle et publié chez Hugo Roman dans la collection New Romance. Ce livre me faisait très envie car j’avais beaucoup apprécié la série des McGregors et le roman Entre ciel et mer… de Karina Halle et parce que Scott Mackenzie -qui n’est autre que le mari de cette dernière- est lui-même auteur ET musicien. Un atout qui n’est pas négligeable.

 

crown2

rez

4ème de couverture : Cette fois il la regarde. Et d’une façon qui risque de leur attirer des ennuis à tous les deux.

Lael Ramsay est fan du groupe de rock ‘And Then’ depuis ses 14 ans. Enfin, plutôt du chanteur du groupe, Brad Snyder. Depuis qu’elle les a vus en concert, elle sait qu’elle veut travailler dans la musique. Son père, le patron du label Ramsey Records, qui les produit, ne souhaite pas de ce monde-là pour elle, qu’il juge trop dépravé. L’été de ses 21 ans, Lael cherche du travail en tant que bassiste, et ‘And Then’ cherche à remplacer le sien après de trop nombreuses frasques. La jeune femme passe l’audition, encouragée par son père, qui pense que 2 mois dans la promiscuité d’un bus est le meilleur moyen de la dissuader de choisir ce métier et ce mode de vie. Contre toute attente c’est Lael qui est choisie. Son père donne alors une seule règle au groupe : personne ne touche à sa fille. Le coup de cœur de Brad pour Lael ne sera pas la seule surprise de la tournée !

 

crown2

mnavis

And then ? a été une lecture agréable, pas un coup de cœur, mais elle m’a réservé beaucoup de surprises.

Ce roman est très loin de ce à quoi je m’attendais au départ. D’une part parce qu’il offre un vrai regard passionné sur la musique et d’autre part parce que son personnage masculin s’est avéré aux antipodes du modèle imaginé ! Pour ces deux points la collaboration entre Karina Halle et Scott Mackenzie se fait particulièrement ressentir.

 

Lael ne rêve que d’une chose, et cette chose est sur le point de se réaliser. Alors qu’elle n’était encore qu’une adolescente, Lael, qui est la fille de Ronald Ramsey de Ramsey Records, lui-même, a eu le privilège de rencontrer Brad Snyder, la star de And Then, le groupe phare du label. Cette rencontre ne s’est pas idéalement passée pour la jeune adolescente mais, aujourd’hui, plusieurs années plus tard, Lael est sur le point de revoir Brad Snyder.

La situation est délicate, car la jeune femme a une mauvaise nouvelle à annoncer à Brad, et puis… ce n’est pas tout… car c’est elle, Lael, qui doit se joindre au groupe pour la tournée en tant que bassiste.

Ronald Ramsey met en garde le groupe : pas touche à sa fille. Jusque-là, le plot du roman est plutôt classique.

Mais Brad, dont les traits de la personnalité ont su me surprendre, s’avère un personnage loin du mythe de la rock star sulfureuse — mythe auquel on s’attend plus ou moins lorsqu’on s’engage vers ce genre de livre. Et bien, raté. Et pour le coup, cela aurait pu être une vraie douche froide. Mais pas du tout. Ce personnage qui nous prend clairement à contrepied, plus sage et plus solitaire, est très attachant. Notre empathie étant savamment sollicitée dès le départ, on a vite fait d’apprécier ce Brad Snyder.

Et même si la couverture de la VO m’avait grandement induite sur une des surprises de l’histoire, je n’avais pas envisagé l’ensemble ainsi et, en toute franchise, c’était sympa de lire autre chose pour une fois. Et puis ce roman est riche en détails, on sent l’empreinte du musicien !

Certes, dans ce roman il y a bien entendu les clichés inévitables du milieu, des masque tombent et des plans se dévoilent, mais j’ai aimé que le cœur des personnages s’en éloigne. Le fil passionné qui lie Lael à la musique reste mis en avant et ça, ça change vraiment.

Retrouver Karina Halle fut agréable et ce roman écrit à quatre mains avec son mari a été une lecture très sympa et divertissante. J’ai passé un bon moment.

 

note2

∴ Bonne lecture ∴

Histoire : 4/5 ~ Originalité : 4/5 ~ Personnages : 5/5 ~ Addictif : 3/5

Star-4

UN ROMAN PLEIN DE SURPRISES

Je remercie encore Hugo&Cie pour l’envoi de ce roman.

crown

signature

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s