[Chronique] LOVE & REHAB de Jay Crownover

photo--LARLOVE & REHAB

Auteure : Jay Crownover

Édition : Hugo – New Romance

Date de parution : Décembre 2019

Pages : 352

Prix : 17€

Trouver ce roman en ligne

 

Il est le garçon à éviter.
Et le seul qui l’attire.

 

Bonjour,

Aujourd’hui je vous parle de Love & rehab de Jay Crownover paru chez Hugo New Romance. Un roman plus personnel. Un roman fictionnel, certes, mais basé sur l’expérience de l’auteure. C’est quelque chose qui fonctionne très bien chez Jay Crownover et la raison pour laquelle j’avais très envie de découvrir ce livre.

Je remercie Hugo&Cie pour l’envoi de ce roman.

 

crown2

rez

love-rehab

Elle seule peut l’aider à lutter contre ses démons.

Un roman sombre et envoûtant.

Elle ne le connaissait presque pas, pourtant, elle a été la seule à voir les signaux d’alerte. Cable James McCaffrey, si cool et populaire, est un junkie au bord de l’auto-destruction. Affton a trop souffert de l’addiction de sa propre mère pour ne pas au moins donner l’alerte, aussi odieux soit ce garçon.

Quand la mère de Cable apprend qu’une personne est assez folle pour se préoccuper sincèrement de son fils, elle s’empresse de faire une proposition à Affton : passer l’été en compagnie de Cable dans une villa du bord de mer et s’assurer qu’il ne retombe pas dans la drogue. Un service qu’elle saura payer suffisamment généreusement pour permettre à Affton d’étudier dans l’université de ses rêves.

Comment refuser ? Affton en est incapable, même en sachant pertinemment que Cable va détester ce projet. Et, surtout, qu’il est susceptible de développer chez elle une tout autre forme d’addiction, peut-être plus dangereuse encore…

 

crown2

mnavis

La promesse était celle d’un retour de Jay Crownover telle qu’on a pu la découvrir via les Marked Men. La promesse est tenue. Il faut dire que l’histoire de Affton et Cable est inspirée de celle de Jay Crownover et de son premier amour… et des démons de celui-ci…

Je salue la traduction, parce que celle-ci sert beaucoup la plume de l’auteure en conservant un certain style ET le choix du passé composé. Franchement, merci. Merci, merci, merci. Ne pas perdre cela est important, cela fait partie du « package Jay Crownover ».

Un package qui comprend ce style mais également l’investissement personnel de l’auteure. Un investissement personnel peu retrouvé dans les Wild Men, malheureusement. Cela étant dit, l’auteure ne nous avait pas menti sur ce point. Une proximité et une honnêteté de l’auteure envers ses lecteurs que je souligne deux fois, et au marqueur, pour être sûre.

Pour en revenir à Love & Rehab, j’attendais beaucoup de ce retour aux sources tant annoncé. Je n’étais pourtant pas tout à fait sûre de ce que cela impliquait, mais je voulais justement me retrouver impliquée avec les personnages, investie, émotionnée. Comme avant. Ce fut le cas. Affton et Cable sont des personnages dont on sent la profondeur comme cela a pu être le cas avec Shaw et Rule des Marked Men, par exemple. Des personnages que tout oppose. (Et des prénoms originaux, bizarres pour nous, haha). Bref, exactement ce que je voulais, ce que j’attendais. Je voulais ressentir l’effondrement d’un côté et la force que peut mettre une personne pour une autre de l’autre. Je voulais caresser chaque limite possible des personnages et c’est exactement ce que l’auteure a apporté à cette histoire. Si celle-ci est bien entendu romancée, elle reste très crédible. Les sentiments, les hauts, les bas, sont vivaces et, oui, je me suis sentie totalement investie.

Mais, parce qu’il y a un mais, les addictions, la chute, restent des sujets et thématiques très abordés. C’est important, nécessaire, mais au final peu original. J’en ai beaucoup beaucoup, beaucoup lus. Alors, c’est vrai, ce livre m’a beaucoup plu, mais il n’a pas secoué ma PAL non plus. C’est un très bon Jay Crownover, peut-être même un des meilleurs, mais l’avoir lu aujourd’hui, maintenant, cela n’a pas bousculé mon monde comme l’auteure a pu le faire par le passé.

Je le recommande tout de même énormément car j’ai passé un moment de lecture riche en émotion et en investissement. Du pur Jay Crownover, et c’est très bon.

 

note2

∴ Bonne lecture ∴

Histoire : 4/5 ~ Originalité : 4/5 ~ Personnages : 5/5 ~ Addictif : 5/5

Star-4

ON Y SENT TOUT L’INVESTISSEMENT PERSONNEL DE L’AUTEURE.

crown

 

Article rédigé par Saddie D.

photo--sab1

Il paraît que je suis une lectrice un brin barrée et beaucoup trop spontanée. Moi, je ne confirme que le fait d’aimer lire. Je lis de tout mais j’ai, pour être honnête, une préférence féroce pour les gros frissons, la SFFF, l’imaginaire, la romance et l’homoromance.

En dehors de la lecture, mes passions sont : les balades en forêt, la magie de la nature, les films d’horreur, écouter très très fort du rock et du métal et expérimenter tous les DIY possibles et imaginables du bricolage.

 

Une réflexion sur “[Chronique] LOVE & REHAB de Jay Crownover

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s