[Chronique] LES DOMINANTS T1 de Runberg et Toledano

photo--dominantsT1LES DOMINANTS T1

La Grande Souche

de Runberg et Toledano

Édition : Glénat BD

Date de parution : janvier 2020

Prix : 14€95

 

 

Bonjour,

RoeignsBD et moi avons lu ʟᴇꜱ ᴅᴏᴍɪɴᴀɴᴛꜱ tome 1 de Sylvain Runberg et Marcial Toledano chez Glénat BD. Et cet album choc est à couper le souffle.

 

crown2

rez

photo--dominants1-1Et si la plus grande menace pour l’humanité, c’était elle-même ?
Dans un futur proche, alors qu’une épidémie nommée la « Grande souche » a ravagé l’essentiel de l’humanité, une énigmatique race extraterrestre est venue s’installer sur notre planète. De formes, de tailles et d’attributs variés, personne ne sait d’où ces « intrus » viennent ni quel est leur but puisqu’ils n’interagissent pas avec les humains. Ce que l’on sait, en revanche, c’est que la proximité avec certains d’entre eux provoque des réactions sur les individus et leur environnement : nausée, hystérie, migraines, sécheresse…

 

20200115_163920Face à cela, l’humanité s’est alors divisée en 3 catégories : ceux qui ont décidé de s’adapter et de cohabiter avec cette nouvelle espèce ; ceux qui ont choisi de résister et d’enrôler de force tous ceux qu’ils rencontrent à leur cause ; et ceux qui leur vouent un culte, voyant dans leur arrivée la manifestation d’une intervention divine. Au cœur de la tourmente, Andrew, persuadé d’avoir perdu toute sa famille, a trouvé refuge auprès d’une communauté pacifique. Il ignore que sa fille, Amanda, est toujours en vie… et qu’elle a, de son côté, intégré une bande de résistants particulièrement violents.

 


À la manière de Premier contact, Sylvain Runberg et Marcial Toledano revisitent le récit d’invasion pour nous livrer le portrait d’une humanité en perdition confrontée à la plus grande des menaces : elle-même. Avec Les Dominants, la fin du monde se fait plus mélancolique que spectaculaire et la violence des Hommes vibre tant dans leur chair que dans leur âme.

 

 

crown2

mnavis

photo--lesdominants1Séparé des siens dans un monde post-apocalyptique Andrew survit. Il se raccroche, depuis l’apparition de la Grande Souche, depuis qu’il a perdu sa famille, à ce qui lui rappelle sa vie d’avant : des tableaux, et plus précisément, des portraits de famille.

La Grande Souche est une épidémie qui a ravagé la population. Cette épidémie a été suivie d’une invasion de la Terre par des formes de vie inconnues qui impactent de par leur simple présence les cultures et les Hommes d’une façon spécifique à chaque type.  Face à l’invasion, le survivalisme s’écrit inégalement au sein même de la population. Créant des groupes qui abordent leur nouvelle condition d’un oeil très différent. Et si une résistance s’est installée, celle-ci semble s’être perdue et avoir dérivé vers les pires traits de l’humanité…

Une BD d’anticipation qui s’accompagne d’articles de presse pour nous plonger dans l’ambiance. Une immersion très sympa. Le dessin est très réaliste, agréable, mais, soyons francs, le scénario ne va pas toujours faire preuve de compassion. Loin de là. Ce premier tome ne nous ment pas. Il est fort, dur, retentissant et peu glorieux en ce qui concerne les choix de l’Homme.

La fin de ce tome nous a coupé la voix ! C’est la raison pour laquelle RoeignsBD et moi avons mis un peu de temps à écrire cet avis, il nous fallait d’abord digérer les événements. La gifle.

Ce premier tome ne peut pas laisser de marbre et nous attendons la suite avec impatience.

 

note2

∴ Très bonne lecture ∴

Star-5

crown

 

Article co-rédigé par Saddie D.

photo--sab1

Il paraît que je suis une lectrice un brin barrée et beaucoup trop spontanée. Moi, je ne confirme que le fait d’aimer lire. Je lis de tout mais j’ai, pour être honnête, une préférence féroce pour les gros frissons, la SFFF, l’imaginaire, la romance et l’homoromance.

En dehors de la lecture, mes passions sont : les balades en forêt, la magie de la nature, les films d’horreur, écouter très très fort du rock et du métal et expérimenter tous les DIY possibles et imaginables du bricolage.

 

Et par RoeignsBD.

photo--sherlock1

Adepte de roleplay et de GN, de Tolkien, je suis un grand fan de fantasy. Je lis essentiellement de la SFFF et des romans graphiques. La bande dessinée est aujourd’hui mon genre de prédilection mais je m’aventure parfois vers les frissons et le paranormal.

Je suis le mari de Saddie D. et puisqu’elle est enflammée par la lecture, elle m’a convaincu d’intervenir sur ce blog – avec parcimonie cela dit, ce site reste le sien.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s