𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LE 3e HEMISPHERE T1 de Natasha Cornu

Bonjour,

Tu l’avais deviné, ce coup de cœur de fin d’année est le tome 1 du 3ᴇᴍᴇ ʜᴇᴍɪꜱᴘʜᴇʀᴇ de Natasha Cornu chez Nisha et caetera aux Éditions de l’Opportun.

Format broché

Siobhan est une jeune femme de 25 ans qui mène une vie tout à fait ordinaire avec son mari avant d’être enlevée par un mystérieux inconnu.
Elle se retrouve brutalement entraînée dans un monde qui lui est tout à fait étranger, au cœur d’un combat vieux de plusieurs siècles, qui oppose les Béotiens aux Hémisphèriens. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que, dans cette lutte impitoyable, elle est le Canalyseur, l’arme ultime.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Ma claque de fin d’année. Avec son univers absolument unique, ce premier tome est une déferlante qui m’a happée comme jamais.

Déjà je ne sais pas comment te définir ce titre. Une dark SFFF, une SFFF psychologique ? C’est unique, du jamais-vu. Du moins, je n’ai jamais rien lu de tel. RIEN.

Je le répète souvent, l’important c’est de vivre sa lecture. Là, crois-moi, tu peux difficilement passer à côté de celle-ci. Psychologiquement, c’est intense.

Non mais, qui fait ça ? Qui écrit ça ? Qui peut détester autant ses personnages ? Et si j’ai bien compris, c’est pire dans les autres tomes de la trilogie ? Je suis à la fois effrayée et grisée par cette idée.

Laisse-moi retenir ma respiration car, dans ce tome déjà, l’auteure n’épargne pas son monde. Je te mets au défi de ne jamais être surpris.e par les personnages. De glaçants, glacials à… non, vraiment, ils vont vous retourner le cerveau. C’en est même douloureux et énervant, avec cette envie de balancer le livre sur un personnage mais aussitôt suivie de celle de courir le ramasser pour lire la suite. Je ne sais à qui me fier, c’est déroutant.

Si je râle souvent de l’obstination des auteures à nous forcer de trouver leurs personnages badass, ici c’est peut-être aussi le cas, mais j’ai apprécié les vives émotions, les douleurs, les combats. À bien y réfléchir, je me suis sentie libre d’aimer et détester les personnages au fil des pages.

On passe d’un sentiment à l’autre.

Quelle atmosphère.

Toutefois, j’ai beau avoir été heurtée psychologiquement, l’auteure parvient à nous offrir aussi de bons moments. À l’image de tout le spectre qui anime les personnages, ta lecture passe par mille émotions, t’es pas prêt.e. Vraiment pas.

Je ne l’étais pas.

Et bien sûr, pour ne rien gâcher, c’est très très bien écrit.

Énorme coup de cœur, énorme claque.
Il me faut la suite !!

∴ DIAMANT ∴

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :