𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Cœurs destinés de Garrett Leigh

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle du premier tome de la série Un lien invisible de Garrett Leigh aux Éditions Bookmark. Aussi, je remercie les Éditions Bookmark pour l’envoi de ce titre.

Métamorphes, Soldats, Homoromance

Il n’est pas un loup.

Dévasté par la mort de sa meilleure amie, Zio est un soldat qui n’a qu’une chose en tête : la vengeance. Consumé par un conflit qui fait rage depuis sa naissance, il n’a eu ni le temps ni l’envie d’apprendre les légendes du monde des métamorphes dans lequel il a été élevé. Et il n’a certainement pas de temps à accorder à un métamorphe d’une autre race, même pour sa meute.

Ne pas faire de mal ; donner la vie et non la mort : c’est le serment pour lequel Devan a juré de vivre après sa renaissance. Alors, quand il est envoyé à l’étranger pour être intégré à une meute de loups en tant que guérisseur résident, il n’hésite pas. Dans le monde surnaturel, certains liens sont instantanés : les soldats deviennent des frères, la meute devient une famille. Mais d’autres sont plus profonds encore et, bientôt, Devan se retrouve à la merci d’instincts qu’il ne peut contrôler.

Alors que la guerre s’intensifie, les batailles du cœur pourraient s’avérer les plus difficiles de toutes. Je ne le laisserai pas mourir.

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

Le moins que je puisse te dire est que cette romance métamorphe MM a bien failli avoir ma peau. J’ai cru décéder de frustration, mais de cette frustration qui fait tourner les pages ! Investie de ma nouvelle mission : comprendre, j’ai dévoré chaque page. Puis le besoin de comprendre a mué en une douloureuse empathie pour les personnages. Quelle lecture !

Dans un univers entre métamorphes et guerre ambiante, j’ai passé la première partie du titre à espérer des réponses, qui ne venaient pas. L’auteure était bien décidée de jouer avec mes nerfs. L’impression est comparable à celle de regarder une pièce au travers d’une serrure. Dans un vrai flou artistique une guerre divise le monde et c’est dans ce flou que nous faisons la connaissance de Devan, mystérieux métamorphe guérisseur qui doit quitter sa meute La Meute de l’Ombre pour rejoindre une autre meute en Europe qui, malheureusement, a perdu sa guérisseuse.

Et puisque ce titre est un double points de vue, nous faisons parallèlement connaissance avec Zio, membre de ladite meute et qui vient de perdre sa meilleure amie, Emma, la guérisseuse. Zio est un soldat et lui-aussi un métamorphe, et plus précisément : un loup.

Bien entendu, dès leur première rencontre, l’attraction est indéniable entre Devan et Zio. Elle est aussi ce qui va tenir les deux hommes sur leurs gardes. Les questions s’accumulent.

Pourquoi, quoi, comment, les interrogations ne manquent pas autour du background et des personnages eux-mêmes.

➼ 𝙻𝙴𝚂 𝙿𝙴𝚁𝚂𝙾𝙽𝙽𝙰𝙶𝙴𝚂

C’est au travers de cette serrure que nous découvrons la peine rencontrée par Zio après la perte d’Emma et à travers les yeux de Devan que nous tâtonnons afin de comprendre cette nouvelle meute. Ce n’est facile ni pour l’un ni pour l’autre.

Mais c’est Devan qui, le premier, allait me rendre folle. Impossible de savoir -de toute la première moitié de la lecture- la nature de la bête en lui ! Comment Garrett Leigh peut-elle détester autant ses lecteurs !? Je me consumais du désir de savoir, littéralement.

Mais ce n’était rien comparé à ce qui m’attendait, ce que j’allais ressentir envers les personnages et leur lien contrarié. Entre frustrations et obsessions j’ai saigné pour et avec eux, et ils n’ont pas été épargnés. Pas du tout. Personne, d’ailleurs.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸

J’ai l’impression de ne faire que me plaindre, mais j’ai adoré endurer toutes ces frustrations. Elles ont été ici très addictives. Et puis, cette serrure, ce flou, tout cet effet va s’expliquer. Sans trop spoiler, les choses vont se ceindre autour de Zio et tout va s’éclairer.

Tout comme découvrir combien les propos échangés en début de tomes n’étaient pas vains, j’ai beaucoup aimé la manière dont Garrett Leigh a instrumentalisé le développement.

Ce fut une lecture sous la forme d’une quête effrénée de réponses et d’une résolution positive au dilemme des personnages. Une épreuve grisante qui s’est achevée sur un coup de cœur.

∴ COUP DE CŒUR ∴

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :