𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | DYSTOPIA de V.E. Brett

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de Dystopia de V.E Brett aux éditions Inceptio. Même si j’ai lu cette suite à Utopia il y a quelques temps déjà, une série de mésaventures m’a conduite à ne poster mon avis que maintenant. Ce n’est pas comme si je ne t’avais pas déjà parlé de ce titre et de mon coup de cœur pour l’univers et ses décors ! Alors, qu’en est-il de cette suite ?

Format broché • 19€90

Une suite magistrale dans l’univers d’Utopia.

Elysia n’est finalement pas l’unique havre de l’Humanité. Suite à la découverte de deux nouvelles cités, des décisions s’imposent. D’un côté Arystra, théocratie sous la coupe d’un despote enfermé dans sa pyramide survolant le peuple miséreux. De l’autre, Orancia, cité engloutie après le Cataclysme, où le libéralisme est poussé à l’excès et la vie des citoyens n’a d’autant de valeur que leur compte-action. Arystra et Orancia sont-elles des menaces pour Elysia ou l’opportunité d’élargir ses frontières ? Et quelles sont ces Failles qui apparaissent mystérieusement tout autour de la planète ? De Veil Deylor, soldat malgré lui d’Arystra, à Elias et Caine, les réponses se trouvent à la croisée des chemins.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Une suite parfaite à Utopia. Victor-Emmanuel Brett choisit de multiplier les points de vue afin de nous exposer l’expansion de son univers. Un univers dans lequel l’auteur s’est investi, il ne manque pas de détails, ça, je te l’avais déjà dit. La plume n’a rien perdu, au contraire. Tout comme les personnages. Si j’ai aimé retrouver les personnages du premier tome, j’ai apprécié la nouveauté et l’angle apporté par les différents points de vue. En fait, l’expansion apporte énormément. Si j’avais éprouvé de la curiosité pour cette suite, un certain doute s’était installé.

Tu connais mon rapport aux « tomes 2 ». Surtout quand le premier tome avait, comme pour Utopia, apporté une vraie singularité, une presque démesure SFFF souvent difficile à égaler.

Aussi, sans avoir été aussi émerveillée que dans le premier tome, je n’ai pas été déçue. J’ai retrouvé ces lignes grandioses. La plume soignée et l’envie de nous en faire découvrir davantage jouent en la faveur de cette suite. Et puis, les personnages s’imposent et évoluent, quant à Veil il est loin d’être un simple outil ou une excuse à l’expansion, j’ai beaucoup aimé.

Instant superficialité avant de te quitter, note la beauté des couvertures des éditions Inceptio. Je suis une fan absolue de celles-ci et de celles de la saga Surnaturels. Pas toi ?

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

One Comment on “𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | DYSTOPIA de V.E. Brett

  1. Les couvertures réalisées par Lysiah Maro sont sublimes je suis d’accord avec toi 🙂 Il va falloir que je lise Utopia un de ces 4!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :