𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | A LA CROISÉES DES RÊVES d’Elie Soheen

Bonjour,

Je remercie @inceptioeditions de m’avoir envoyé ce titre un peu par surprise : ceci était une merveilleuse idée ! Ce titre, je l’ai alors tout de suite ajouté à ma PAL du mois de la fantasy.
Je parle bien évidemment d’À la croisée des rêves d’Elie Soheen publié aux Éditions Inceptio.

Et si les rêves étaient en fait des myriades de dimensions parallèles ? Chaque fois que l’on s’endort, notre esprit crée un monde éphémère qui se désagrège à notre réveil. Mais Isobel possède un don particulier : celui de se projeter dans ces dimensions fragiles, de les altérer, voire même d’en restituer les images dans le monde de « l’éveil ». À 20 ans, elle cultive un quotidien simple et solitaire dans un petit village des Highlands. Jamais elle n’aurait pu prédire que cette femme, aperçue fugacement sur les rives de son loch local, fasse à ce point basculer sa vie. Pourtant, celle-ci s’invite dans ses songes et l’obsède. Pour lever le voile sur ce phénomène inédit, Isobel devra suivre un fil d’Ariane entre rêves, veille et cauchemars.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

La couverture, encore une fois, est trop belle. Les titres chez Inceptio ont vraiment cette chance d’être accompagnés de magnifiques couvertures. #teamsuperficielle, je sais, mais quand-même AVOUE elles sont toujours magnifiques.
Je suis triviale mais c’est tout autre chose qui m’a happée. Sa thématique. La thématique m’a tout de suite intriguée.
Ce pouvoir dans les rêves m’a rendue très très curieuse, m’a fascinée. Même si j’ai mis un peu de temps à voir où Elie Soheen voulait en venir. Au début, le temps de poser les bases, avant que les liens se fassent.
Isobel est une jeune femme solitaire, qui vit dans son monde, et pas forcément préparée à ce dont elle est capable. Je me suis beaucoup retrouvée dans ce personnage.
J’ai beaucoup aimé suivre les personnages, la couture onirique entre rêves et éveil. Dans ce flou, où se trouve la frontière ?
En plus de son originalité et d’une l’intrigue parfois lente mais totalement maîtrisée, la plume offre indéniablement à ce titre sa part au canonicat. Une très belle découverte.

Cette plume fait un travail incroyable. Très poétique, elle s’adapte, non, elle libère littéralement les « événements » et se pare de spleen, de beauté, de noirceur, d’interrogations. C’est très sensoriel. À chaque changement d’atmosphère la lecture se couvre d’émotions, de sensations, de détails. Au-delà du livre, le voile vient chercher le lecteur.
Le pouvoir des choses bien écrites.

Je ne sais pas où s’est joué le frôlement au coup de cœur, je n’arrive pas à mettre le doigt sur ce qui a pu l’empêcher. Même les quelques lenteurs, qui sont en fait plutôt des langueurs, n’assassinent pas le rythme ; elles le créent.
Difficile d’y voir un défaut. Vraiment.

C’est un titre qui a su me surprendre. Un tome tout en poésie, avec une histoire originale, à la fois contrariée et intrigante.
Un titre qu’évidemment, je te recommande.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

4 Comments on “𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | A LA CROISÉES DES RÊVES d’Elie Soheen

  1. Merci infiniment pour cette très belle chronique 🙂
    Je suis réellement touché, et ravi que l’histoire d’Isobel vous ait convaincue !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :