𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Kaimyo, le nom des morts de Bertrand Puard

Bonjour,

Kaimyo, le nom des morts : Les Papillons de Kobé est le premier tome d’un diptyque thriller/fantastique de Bertrand Puard, l’auteur de L’Archipel et de Les Effacés.
Et ce premier tome est sorti depuis le mois dernier chez @gulfstreamediteur

Un enquêteur japonais hanté par son histoire + une jeune fille qui entend les morts = un duo improbable sur les traces d’un passé qui se dérobe.
Selon une croyance japonaise, les âmes des défunts sans kaimyō errent parmi les vivants. Ce nom honorifique, Reiko n’a jamais pu l’offrir à ses parents, parce que les circonstances de leur disparition, il y a cinquante ans, n’ont jamais été élucidées. À défaut d’avoir pu leur donner un kaimyō, il a consacré sa vie à en donner aux personnes dont la mort est nimbée de mystère. Lorsqu’il débarque à Paris pour exercer son curieux métier, il rencontre Nouria, une adolescente qui prétend communiquer avec les esprits. Alors qu’il enquête sur le décès d’une vieille Japonaise, la jeune fille devine que cette affaire est liée à ce qui est arrivé aux parents de Rieko. Les chemins de celui qui fait parler les morts avec celle qui prétend les entendre se sontils vraiment croisés par hasard ?

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸

En voilà un duo original, des plus inattendus. Et pourtant, quel duo touchant.

Reiko apporte beaucoup de son expérience, de sa réussite, de sa vie, bien que son propre passé ne soit pas encore tout à fait résolu. Entre la souffrance des autres et la sienne, c’est aussi tout une culture qu’on découvre à travers ce qu’est le kaimyō. Une motivation personnelle qui poussera Reiko a vouloir résoudre les morts mystérieuses. Nouria, quant à elle, prétend entendre les morts. Entre secrets soufflés et quêtes d’achèvement, cet étrange duo s’est bien formé.

Un titre très singulier où les cultures s’embrassent en France et, si j’ai trouvé le duo original, le titre l’est en lui-même tout autant.

Le résumé m’avait évidemment attirée, toutefois, je ne m’attendais pas une lecture si profonde, si empathique, si impliquée. Une lecture qui s’est révélée vraiment passionnante car, malgré « l’intrusion » dans la souffrance, c’est très émouvant.

Les personnages se sont avoués vraiment très attachants et j’espère les retrouver très vite ! (Au passage, cette fin !) Bref, une histoire paranormale/fantastique qui mêle enquête et émotion, une lecture qui m’a beaucoup plu.

Je remercie les Éditions Gulfstream pour l’envoi de ce premier tome.

∴ BONNE LECTURE ∴

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :