𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | L’ASCENSION DE CAMELOT T1 de Kiersten White

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle du tome 1 de L’Ascension de Camelot : La Duperie de Guenièvre de Kiersten White chez DeSaxus.

La Duperie de Guenièvre

La princesse Guenièvre arrive à Camelot pour épouser le charismatique Roi Arthur, mais elle n’est pas celle qu’elle prétend être. Son vrai nom et sa véritable identité sont un secret.
La magie a été interdite dans le royaume et le sorcier Merlin qui en a été banni a trouvé un moyen de protéger le roi : faire de Guenièvre sa femme… et sa protectrice contre ceux qui veulent voir la ville du jeune souverain tomber.
Pour sauver la vie d’Arthur, sa nouvelle épouse va devoir naviguer dans une cour où les anciennes valeurs qui s’opposent au changement côtoient de nouvelles voix qui se battent pour un monde meilleur.
Mais au cœur de la forêt et dans les sombres profondeurs des lacs, la plus terrible des menaces attend pour récupérer ce qui lui est dû… Les chevaliers d’Arthur croient qu’ils sont assez forts pour faire face à n’importe quel danger, mais Guenièvre sait qu’il faudra bien plus que des épées pour garder Camelot libre.
Des joutes meurtrières aux trahisons et aux romances interdites, La duperie de Guenièvre propose une lecture inédite et fascinante de la plus grande des légendes. Le combat entre la magie et le fer, le bien et le mal. Une œuvre forte, novatrice et indispensable.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Une réappropriation des légendes arthuriennes qui, si elle garde les bases de celle-ci, détourne le personnage de Guenièvre, le titre te l’apprend : il y a duperie. Il y a surtout une grosse interrogation.
Une intrigue autour de celle qui doit duper mais qui est surtout un personnage en quête d’identité.
Le tome introduit les personnages qui te sont familiers mais une intrigue qui est plutôt bien ficelée, du moins : elle prend une voie qui, pour le moment, me plaît. Suffisamment twistée pour tenir une lecture assidue, et suffisamment proche des références qui ont mes faveurs ! Évidemment j’attends beaucoup du personnage d’Arthur, et dans ce tome l’auteure le présente avec un réalisme qui matche avec ce que j’ai en tête. Forcément, je suis emballée, j’ai hâte de voir la suite. Quand à Merlin, il participe aux interrogations qui accompagnent ce premier livre de la saga… 🤫
Je ne vais pas faire le tour de chaque personnage mais, même si je me fie aux personnages originels, et le sujet a assurément été bien travaillé par l’auteure, je pense que Kiersten White va nous surprendre.
Comme je le disais plus haut, ce premier tome a déjà ses rebonds et je reste prudente quant à ce que l’auteure nous réserve.
Je le rappelle : je me suis entendue avec la base de cette saga, qui n’aime pas les légendes arthuriennes ? L’auteure maîtrise son sujet MAIS, en même temps, arrive à porter une intrigue originale, qui tient la route, qui fait tourner les pages. Mais qui, toutefois, attend encore certains de ses développements. Vite la suite !
Un premier tome très engageant que j’ai beaucoup aimé. La réappropriation est réussie.

(Avant que tu m’en fasses la remarque, oui, je m’en suis volontairement tenue à ne juger que l’histoire. Tout a déjà été dit sur les défauts de traduction, qu’aurais-je eu à ajouter ? Surtout que, la ME ayant entendu ses lecteurs, des efforts ont été apportés pour corriger cela à l’avenir.)

∴ BONNE LECTURE ∴

2 Comments on “𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | L’ASCENSION DE CAMELOT T1 de Kiersten White

  1. J’ai beaucoup aimé cette lecture qui m’a enfin permis de découvrir un univers pertinent et accrocheur concernant les légendes arthurienne. Il me tarde de découvrir la suite.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :