𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LE ROYAUME SANS CIEL de Charlotte Ambrun

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle du Royaume sans Ciel de Charlotte Ambrun aux éditions Magic Mirror, que je remercie pour l’envoi.

Un dôme. Miroitant et envoûtant. Comme une cicatrice sur l’éclat du ciel, un sortilège venu couper les habitants de Sombrak du reste du monde, il y a de cela dix années. Et sous ses reflets opalescents s’accumulent l’oubli et les peines. Que s’est-il passé ? Comment se déployait la vie avant que les saisons ne se figent dans ce royaume sans ciel ?
Entre les forêts brumeuses de Sombrak et les jardins labyrinthiques de Mirabilia, trois destinées vont s’entremêler. Celle d’une princesse au don secret qui fuit sa belle-mère, sorcière aussi belle que cruelle. Celle d’une jeune-fille traquée, qui cache son visage et sa culpabilité sous un chaperon rouge sang. Et celle d’une petite orpheline, trop curieuse, perdue dans un pays peuplé de créatures hybrides et de sucreries trompeuses …
Neieli, Chaneh et Aylis.
Derrière leurs prénoms, sous le dôme qui cloisonne leurs vies, se joue l’avenir de leur royaume.
Mais en ont-elles seulement conscience ?
Et se doutent-elles des forces ténébreuses qu’elles devront affronter ?

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Tu connais mon amour pour le retelling et l’inspiration « conte » mais, bien plus qu’une revisite, il s’agit en réalité ici de trois contes qui s’entremêlent finement.
Lecture du mois de la fantasy, je t’avais déjà parlé de mon intérêt pour cette habile combinaison entre Blanche-Neige, Le Petit Chaperon Rouge et Alice au Pays des Merveilles. Une association réussie entre les contes, mais pas seulement. Le Royaume sans Ciel mêle également la magie, la nature et une atmosphère plus sombre.

Sans avoir réussi à me décroché un coup de cœur, j’ai quand-même apprécié ce titre et ses héroïnes. Son univers s’est particulièrement démarqué.
D’abord parce que c’était un peu une surprise, une bonne surprise.
Et malgré des allures proche de la jeunesse, j’ai trouvé mon compte dans l’originalité de ses associations et dans une part plus sombre du monde. L’auteure en joue très bien de son univers dark mais acidulé.
On y retrouve bien entendu les marqueurs et personnages originaux desdits contes, toutefois, ils sont très bien amenés et menés dans ce titre. Je trouve que l’auteure a su faire s’embrasser subtilement les contes aussi bien que les faire se percuter.

Une belle réappropriation qui m’a fait re-découvrir différemment l’univers des contes. Tout ce que j’aime.
Mais, même si j’ai passé un très bon moment, je ne sais pas trop ce qui m’a manqué. La lecture est agréable, l’histoire est très bien cousue et la plume est très belle. Mais, comme je l’ai dit plus haut, ça n’a pas été un coup de cœur.
Pourtant, j’ai aimé.

Ce titre est à l’image que je me faisais de sa maison d’édition, c’est-à-dire : créatif, original et riche du merveilleux.

∴ BONNE LECTURE ∴

2 Comments on “𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LE ROYAUME SANS CIEL de Charlotte Ambrun

Répondre à Homesweetread Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :