𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LA VIE INVISIBLE d’ADDIE LARUE de V.E. Schwab

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de La vie invisible d’Addie Larue de V.E. Schwab aux éditions LUMEN.

Une nuit de 1714, dans un moment de désespoir, une jeune femme avide de liberté scelle un pacte avec le diable. Mais si elle obtient le droit de vivre éternellement, en échange, personne ne pourra jamais plus se rappeler ni son nom ni son visage. La voilà condamnée à traverser les âges comme un fantôme, incapable de raconter son histoire, aussitôt effacée de la mémoire de tous ceux qui croisent sa route.
Ainsi commence une vie extraordinaire, faite de découvertes et d’aventures stupéfiantes, qui la mènent pendant plusieurs siècles de rencontres en rencontres, toujours éphémères, dans plusieurs pays d’Europe d’abord, puis dans le monde entier. Jusqu’au jour où elle pénètre dans une petite librairie à New York : et là, pour la première fois en trois cents ans, l’homme derrière le comptoir la reconnaît. Quelle peut donc bien être la raison de ce miracle ? Est-ce un piège ou un incroyable coup de chance ?
Embarquée dans un voyage à travers les époques et les continents, poursuivie par un démon lui-même fasciné par sa proie… jusqu’où Addie ira-t-elle pour laisser sa marque, enfin, sur le monde ?

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

L’amplitude de ce roman est énorme, ne serait-ce que par sa temporalité, c’est son gros point fort, son originalité, son concept.
Ce gros bébé est un page-turner, son succès mondial n’est plus à prouver, l’idée, le concept, du génie signé V.E. Schwab, mais j’ai trouvé -personnellement- qu’il souffre de quelques longueurs, ou plus précisément d’une grosse différence de vitesse sur certains passages. Tu me diras qu’à l’épaisseur, il faut s’y attendre, et je suis d’accord. C’est évident. Après je n’ai pas non plus eu envie de le refermer pour autant, loin de là, très loin de là, l’histoire est trop originale pour ça, car C’EST un véritable page-turner. Ça peut te paraître très brouillon comme réflexion, mais il faut lire le roman pour comprendre. C’est une vraie expérience.

Les personnages d’Addie et de Henry ont un rapport à leur situation qui leur est personnel et presque sur deux hémisphères tant ils ne le supportent pas de la même façon. Je me sens un peu seule, moi qui ai carrément souffert avec Henry, je sais qu’il ne fait pas l’unanimité. Par contre je suis d’accord, le charisme des personnages ne se vaut pas de l’un à l’autre et Luc est très au-dessus.

Je dois aussi te parler de l’objet, les choix pour cette édition sont assez culottés. Au premier regard j’ai mesuré toute la fragilité de la jaquette-calque et du blanc salissant de la couverture, ça m’a fait peur. Un instant j’ai même cru avoir été victime d’une contrefaçon, un instant seulement. Mais MAAIIIIS ces choix ont leur sens. Et sérieusement, plus culotté et plus original, tu meurs. Bref, fragile mais très sympa.


Et toi, tu as lu cet ovni ?

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

2 Comments on “𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LA VIE INVISIBLE d’ADDIE LARUE de V.E. Schwab

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :