𝙱𝚘𝚘𝚔𝚙𝚒𝚕𝚎 | Le mois de la fantasy 2021

Bonjour,

Déjà mai et donc, déjà aussi, le mois de la fantasy ! Ce qui n’est pas pour me déplaire. Et toi, tu as prévu une belle pile à lire pour l’occasion ? Dis-moi en commentaire. Je suis contente, j’adore tout particulièrement ce mois et l’attends toujours avec impatience mais -évidemment- je poste en retard ma bookpile, ça devient une habitude.

Par contre, je vais me montrer très flexible quant à ma définition de la fantasy, comme d’habitude, même si je ne vais pas pousser autant que si c’était le mois de l’imaginaire.

Passons aux choses sérieuses, qu’ai-je mis dans ma PAL du mois de la fantasy ? Je t’ai fait une petite liste, quoique celle-ci peut être éditée à tout moment, j’aime bien changer d’avis pour un oui ou pour un non en ce moment. Et puis, je ne sais pas toi mais… j’ai eu énormément de mal à faire mon choix cette année, il y a beaucoup de titres qui me font de l’œil pour cette édition 2021 ! (C’est un peu pour ça que je suis en retard, mais pas que.)

L’ANTIDOTE MORTEL de Cassandre Lambert chez Didier Jeunesse

Trois adolescents, trois destins liés par leur désir de rébellion et de vengeance. Whisper, princesse surprotégée par le Roi, n’a jamais franchi les portes du Palais. Personne ne doit connaître son existence depuis qu’un mystérieux mal s’est emparé de la Reine. Lorsque son père la condamne à un mariage forcé, la jeune fille s’enfuit et cache sa véritable identité. De l’autre côté du royaume, Eden, fougueuse jeune femme au caractère bien trempé, est chassée d’un orphelinat. Son seul désir : venger la mort de son père, un brillant inventeur tué par le Roi. Quand elle rencontre Whisper, elle saisit l’opportunité de s’introduire au Palais par son aide. Jadis, paysan, se voit remettre par sa tante un précieux antidote, le seul capable de sauver la Reine. Sur sa route vers le Palais, il croise celle d’Eden et de Whisper… Trois personnages, et trois destins aussi liés qu’opposés. Au bout de leur route périlleuse, il faudra que justice soit rendue.

LES SAISONS DE LA TEMPÊTE de Elle Cosimano chez DeSaxus

Lors d’une froide et longue nuit, Jack Sommers a été confronté à un choix: vivre pour toujours selon les anciennes règles magiques Gaïa, ou mourir. Jack a choisir de vivre, et en échange, il est devenu un Hiver -une incarnation physique et immortelle de la saison sur Terre. Chaque année, il doit chasser la Saison qui le précède. L’Été tue le printemps. L’Automne tue l’Été. L’Hiver tue l’Automne. Et le Printemps tue l’Hiver. Le tout est régi par un macabre classement qui donne droit à des promotions ou à une Annihilation totale. Mais contre toute attente, Jack tombe amoureux de Fleur, la Printemps chargée de l’éliminer. Pour être ensemble, ils vont devoir échapper au terrible cycle meurtrier dans lequel ils sont prisonniers. Mais leur créateur ne les laissera pas partir si facilement… Ensemble, ils sont la tempête !

SURNATURELS tome 2 partie 2 de EJ Swan chez Inceptio

Alors qu’Evalina se découvre une nouvelle famille et que les mystères concernant sa naissance se brisent peu à peu, les événements prennent une tournure dramatique. Emportée de force au Cœur de Réturis, elle va vite comprendre que dans la guerre qui l’oppose à l’ennemi, le risque de tout perdre est omniprésent. Face à la noirceur qui l’habite, nombreux sont ceux qui commencent à voir en elle un être pire que la Démone. Les Surnaturels la craignent, mais lorsque l’un d’eux est brusquement assassiné, c’est toute l’alliance avec les métamorphes qui menace de voler en éclat. Comment continuer à se battre quand on devient son propre adversaire ? Le véritable ennemi de Réturis s’est-il vraiment montré au grand jour ?

GRISHA de Leigh Bardugo chez Milan

Le royaume de la Ravka est maudit depuis des millénaires. Son destin repose désormais sur les épaules d’une orpheline. Alina a été recrutée par l’Armée pour accompagner les Grisha, de puissants magiciens qui luttent contre le brouillard maléfique qui déchire le pays. Quand son ami d’enfance frôle la mort lors d’un raid, Alina doit affronter ses peurs et sa destinée… Le monde des Grisha est dangereux et les pièges nombreux. À qui Alina pourra-t-elle accorder sa confiance, alors que la seule personne sur laquelle elle pouvait compter n’est plus en mesure de l’aider ?

LA CARTE DES CONFINS de Marie Reppelin chez PKJ

Callie est une voleuse hors-pair. Elle est même parvenue à s’emparer d’un compas marin enchanté. Il permettrait de trouver la mystérieuse carte des Confins, un monde au-delà du nôtre dont personne n’est jamais revenu. Explorer les Confins, c’est la certitude d’entrer dans la légende, le désir le plus cher de Blake Jackson, jeune capitaine de L’Avalon, le bateau pirate le plus redouté des mers. Prêt à tout pour obtenir ce qu’il veut, il va convaincre Callie de l’aider dans sa quête. Devenus compagnons de route, le dangereux pirate et la mystérieuse voleuse vont peu à peu se dévoiler et s’apprivoiser. Mais le lourd secret que cache Callie pourrait bien ruiner leur seul espoir de mettre la main sur la Carte… et bouleverser à jamais leur existence.

LES FAUCONS DE RAVERRA tomes 1 et 2 de Melissa Caruso

La magie est peu fréquente dans l’Empire raverrain, et ceux qui naissent avec ce pouvoir sont étroitement contrôlés : repérés dès l’enfance, ils se retrouvent enrôlés de force dans le régiment des Faucons. Zaira a évité ce sort ; elle a grandi dans les rues en volant pour survivre et en dissimulant sa nature. Mais elle cache une magie rare et dangereuse, une magie qui pourrait menacer l’Empire tout entier. Amalia Cornaro n’était pas destinée à devenir Fauconnière. Héritière d’une puissante famille, érudite, elle vit dans le monde dangereux des machinations politiques. Mais le sort va réunir l’héritière et la sorcière en une alliance improbable. Alors que la menace de la guerre se profile, il pourrait suffire d’une étincelle pour transformer leur cité en un brasier incandescent…

LE ROYAUME SANS CIEL de Charlotte Ambrun chez Magic Mirror

Un dôme. Miroitant et envoûtant. Comme une cicatrice sur l’éclat du ciel, un sortilège venu couper les habitants de Sombrak du reste du monde, il y a de cela dix années. Et sous ses reflets opalescents s’accumulent l’oubli et les peines. Que s’est-il passé ? Comment se déployait la vie avant que les saisons ne se figent dans ce royaume sans ciel ? Entre les forêts brumeuses de Sombrak et les jardins labyrinthiques de Mirabilia, trois destinées vont s’entremêler. Celle d’une princesse au don secret qui fuit sa belle-mère, sorcière aussi belle que cruelle. Celle d’une jeune-fille traquée, qui cache son visage et sa culpabilité sous un chaperon rouge sang. Et celle d’une petite orpheline, trop curieuse, perdue dans un pays peuplé de créatures hybrides et de sucreries trompeuses … Neieli, Chaneh et Aylis. Derrière leurs prénoms, sous le dôme qui cloisonne leurs vies, se joue l’avenir de leur royaume. Mais en ont-elles seulement conscience ? Et se doutent-elles des forces ténébreuses qu’elles devront affronter ?

FRÈRE WULF tome 1 de Joseph Delaney chez Bayard Jeunesse

« Tu as pu constater à quel point il est dangereux de m’accompagner, et il te manque certaines compétences pour rester dans une relative sécurité face à l’obscur. Par chance, tu possèdes l’essentiel de ce qu’il faut à un apprenti épouvanteur. À l’époque où je cherchais un secrétaire, le prieur m’a assuré que c’était inscrit dans les archives du monastère : tu es le septième fils d’un septième fils. » Frère Wulf, un jeune moine, doit espionner Johnson, un épouvanteur aux pratiques douteuses. Se faisant passer pour un scribe, Frère Wulf étudie le quotidien de son nouveau maître. Mais un jour, Johnson disparaît. Très inquiet, Wulf décide de chercher de l’aide. C’est donc au milieu de la nuit qu’il frappe à la porte d’une étrange maison, dont le propriétaire n’est autre que Tom Ward. Ensemble, les deux hommes partent affronter une puissante créature de l’obscur… Mais le chemin est long, et les dangers, nombreux. Attention ! Histoire à ne pas lire la nuit.

LA DUPERIE DE GUENIÈVRE de Kiersten White chez DeSaxus

La princesse Guenièvre arrive à Camelot pour épouser le charismatique Roi Arthur, mais elle n’est pas celle qu’elle prétend être. Son vrai nom et sa véritable identité sont un secret. La magie a été interdite dans le royaume et le sorcier Merlin qui en a été banni a trouvé un moyen de protéger le roi : faire de Guenièvre sa femme… et sa protectrice contre ceux qui veulent voir la ville du jeune souverain tomber. Pour sauver la vie d’Arthur, sa nouvelle épouse va devoir naviguer dans une cour où les anciennes valeurs qui s’opposent au changement côtoient de nouvelles voix qui se battent pour un monde meilleur. Mais au cœur de la forêt et dans les sombres profondeurs des lacs, la plus terrible des menaces attend pour récupérer ce qui lui est dû… Les chevaliers d’Arthur croient qu’ils sont assez forts pour faire face à n’importe quel danger, mais Guenièvre sait qu’il faudra bien plus que des épées pour garder Camelot libre.

L’EMPIRE D’ÉCUME tome 1 de Andrea Stewart chez BigBang

Dans un empire contrôlé par la magie d’os, Lin, la fille de l’empereur, va devoir lutter pour réclamer son droit au trône. Sur toutes les îles de l’Empire, on prélève sur chaque enfant un éclat d’os derrière l’oreille, lors d’un rituel trop souvent mortel. Depuis son palais, l’empereur utilise ces précieux fragments pour créer et contrôler de redoutables chimères animales, les concepts, qui font régner la loi. Mais son autorité vacille et partout la révolte gronde. Sa fille, Lin, a été privée de ses souvenirs par une étrange maladie et passe ses journées dans l’immense palais plein de portes closes et de noirs secrets. Pour regagner l’estime de son père, elle décide de se lancer dans le périlleux apprentissage de la magie d’os. Une magie qui a un prix… alors que la révolution vient frapper aux portes du palais, Lin devra décider jusqu’où elle peut aller pour reconquérir son héritage… et sauver son peuple.

LA CITÉ DE LAITON de SA CHAKRABORTY chez DeSaxus

Une épopée inoubliable et magique au cœur des légendes et des mythes du Moyen-Orient ! Dans les rues du Caire du XVIIIe siècle, Nahri est une jeune escroc aux talents inégalés : lecture de la main, exorcismes et un mystérieux don de guérison ; elle a fait des nobles ottomans sa cible principale dans le but de survivre. Un jour, pendant l’un de ses «  coups  », elle invoque accidentellement Dara, un mystérieux guerrier djinn, et elle va comprendre trop tard que même les stratagèmes les plus intelligents peuvent avoir des conséquences mortelles. Forcés de fuir Le Caire, Dara et Nahri voyagent ensemble à travers des sables chauds et balayés par le vent, grouillants de créatures de feu et de rivières où dorment les mythiques Marids. Des ruines de métropoles humaines autrefois magnifiques aux montagnes où les oiseaux de proie ne sont pas ce qu’ils semblent, leur périple a pour destination Daevabad, la légendaire Cité de Laiton.

LA PROPHÉTIE DES LUCIOLES de Sam Clément chez Panda Jones

Michael, un adolescent d’une banalité qu’il considère affligeante, vient de déménager dans une petite ville perdue de l’Idaho. Mais il est encore loin de se douter que sa vie va prendre un tournant inattendu lorsqu’il découvre qu’il est l’élu d’une obscure prophétie dont plus personne ne se souvient vraiment.Pourra-t-il compter sur ses nouveaux amis du club de journalisme pour percer le mystère qui entoure la troublante Akiya et le beau Zaïel Thomas? Pourra-t-il affronter sa vraie nature pour réunir les âmes égarées qui croiseront son chemin? Sans oublier le plus important : un chat lui a fait un clin d’oeil.

Tu noteras mon élan de motivation, et la grande confiance que j’ai en moi pour y arriver. Bon, entre nous, et tu me connais, il y a comme je te l’ai dit très peu de chances que je m’y tienne à 100%. On verra bien comment je m’en sors cette année, toi-même tu sais. Pense à me dire en commentaire si la fantasy est dans tes plans ou non pour ce mois de mai. Je te souhaite des belles lectures ♡

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | L’antidote Mortel de Cassandre Lambert

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle du premier tome de 𝕷’𝖆𝖓𝖙𝖎𝖉𝖔𝖙𝖊 𝖒𝖔𝖗𝖙𝖊𝖑 de Cassandre Lambert chez Didier Jeunesse. Ce premier tome plante un décor sfff assez original qui se déroule… après notre ère ? On se pose encore pas mal de questions.

Format broché • 200p • 18€90 • dispo en eBook 14€99

Trois adolescents, trois destins liés par leur désir de rébellion et de vengeance.

Whisper, princesse surprotégée par le Roi, n’a jamais franchi les portes du Palais. Personne ne doit connaître son existence depuis qu’un mystérieux mal s’est emparé de la Reine. Lorsque son père la condamne à un mariage forcé, la jeune fille s’enfuit et cache sa véritable identité.

De l’autre côté du royaume, Eden, fougueuse jeune femme au caractère bien trempé, est chassée d’un orphelinat. Son seul désir : venger la mort de son père, un brillant inventeur tué par le Roi. Quand elle rencontre Whisper, elle saisit l’opportunité de s’introduire au Palais par son aide.

Jadis, paysan, se voit remettre par sa tante un précieux antidote, le seul capable de sauver la Reine. Sur sa route vers le Palais, il croise celle d’Eden et de Whisper…

Trois personnages, et trois destins aussi liés qu’opposés.
Au bout de leur route périlleuse, il faudra que justice soit rendue.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

L’auteure, si elle a pris le temps de nous développer son univers et ses personnages, laisse traîner un petit flou artistique. Puisque c’est un tome 1, donc en soi introductif, il nous laisse avec son lot de questions et un peu plus d’inertie n’aurait pas été de refus pour bien comprendre. La ligne du temps de l’Histoire (avec un grand H) va te faire t’interroger. Voulu ou pas, l’intrigue n’en souffre pas mais notre curiosité est titillée de fou.

Sur des spectres complètement opposés, Eden, Whisper et Jadis sont des personnages bien distincts mais complémentaires. Des personnages aux antipodes les uns des autres mais qui apportent chacun leur part à l’histoire, au chemin. Se sont-ils bien trouvés ? Qu’est-ce que de leurs motivations respectives ou communes va s’imposer ? Ahah, AHAH !

Accompagnée de ce premier tome, j’ai passé un bon moment. C’est un roman de fantasy jeunesse qui peu plaire à beaucoup de monde et pour une fois -je ne le dis pas souvent- je le trouve parfaitement adapté à la jeunesse. Ni trop ni pas assez, il ne tombe pas dans les pièges du genre et amène un univers singulier. Pas inédit, je l’accorde à ceux qui vont titiller, mais singulier. Et puisque c’est ambitieux, d’où aussi les questions, ça fait le job, et j’aime ça.

Pour ne rien gâcher, l’auteure possède déjà une plume fluide et très agréable, c’est une chouette découverte.

Attends.

Attends avant de partir.

CETTE COUVERTURE, on en parle ? Elle est juste Wouaaah. Et le titre est à la hauteur de celle-ci.

∴ BONNE LECTURE, DES 12 ANS ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | DYSTOPIA de V.E. Brett

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de Dystopia de V.E Brett aux éditions Inceptio. Même si j’ai lu cette suite à Utopia il y a quelques temps déjà, une série de mésaventures m’a conduite à ne poster mon avis que maintenant. Ce n’est pas comme si je ne t’avais pas déjà parlé de ce titre et de mon coup de cœur pour l’univers et ses décors ! Alors, qu’en est-il de cette suite ?

Format broché • 19€90

Une suite magistrale dans l’univers d’Utopia.

Elysia n’est finalement pas l’unique havre de l’Humanité. Suite à la découverte de deux nouvelles cités, des décisions s’imposent. D’un côté Arystra, théocratie sous la coupe d’un despote enfermé dans sa pyramide survolant le peuple miséreux. De l’autre, Orancia, cité engloutie après le Cataclysme, où le libéralisme est poussé à l’excès et la vie des citoyens n’a d’autant de valeur que leur compte-action. Arystra et Orancia sont-elles des menaces pour Elysia ou l’opportunité d’élargir ses frontières ? Et quelles sont ces Failles qui apparaissent mystérieusement tout autour de la planète ? De Veil Deylor, soldat malgré lui d’Arystra, à Elias et Caine, les réponses se trouvent à la croisée des chemins.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Une suite parfaite à Utopia. Victor-Emmanuel Brett choisit de multiplier les points de vue afin de nous exposer l’expansion de son univers. Un univers dans lequel l’auteur s’est investi, il ne manque pas de détails, ça, je te l’avais déjà dit. La plume n’a rien perdu, au contraire. Tout comme les personnages. Si j’ai aimé retrouver les personnages du premier tome, j’ai apprécié la nouveauté et l’angle apporté par les différents points de vue. En fait, l’expansion apporte énormément. Si j’avais éprouvé de la curiosité pour cette suite, un certain doute s’était installé.

Tu connais mon rapport aux « tomes 2 ». Surtout quand le premier tome avait, comme pour Utopia, apporté une vraie singularité, une presque démesure SFFF souvent difficile à égaler.

Aussi, sans avoir été aussi émerveillée que dans le premier tome, je n’ai pas été déçue. J’ai retrouvé ces lignes grandioses. La plume soignée et l’envie de nous en faire découvrir davantage jouent en la faveur de cette suite. Et puis, les personnages s’imposent et évoluent, quant à Veil il est loin d’être un simple outil ou une excuse à l’expansion, j’ai beaucoup aimé.

Instant superficialité avant de te quitter, note la beauté des couvertures des éditions Inceptio. Je suis une fan absolue de celles-ci et de celles de la saga Surnaturels. Pas toi ?

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | LUX T1 de Jennifer L. Armentrout

Bonjour,

Oui, je me suis enfin décidée à lire LUX de Jennifer Armentrout chez J’ai Lu. Et oui, je suis légèrement en retard avec les chroniques sur le blog, ou plutôt : elles sont dans le désordre par rapport à mon compte Booksta. Tant pis x)

Pour en revenir à LUX, certains diront qu’il était temps que je m’y mette, pour d’autres le vent est passé. En effet, il n’est sans doute plus nécessaire de présenter cette saga/série mais, MAIS, une petite mésaventure est venue gâcher ma lecture et c’est surtout pour cela que j’écris cet article.

Format semi poche • tome 1

Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant ! Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre œil la froide suffisance de Daemon.

Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?

Donc, voici ce qui m’est arrivé. Après avoir réussi pendant des années à esquiver tout spoiler sur cette série, et tu sais à quel point le monde entier en a parlé, c’est au moment où l’on me convainc ENFIN de m’y mettre qu’au détour d’Amazon, en scrollant un peu trop, en un titre, en un mot, on m’a divulgâché l’information tant esquivée…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸

Avant de parler de ce petit gâchis, je dois admettre que j’ai aimé découvrir les personnages et en général, cette lecture. Si ce n’est, peut-être, qu’effectivement j’aurais sans doute dû lire plus tôt ce titre. Daemon, Katy et leur début de romance collent avec la mouvance et les tropes stars d’il y a quelques années. Je n’ai néanmoins pas détesté ce voyage dans le temps, ça m’a rappelé beaucoup de lectures, beaucoup de bons moments !

Si j’ai bien aimé, j’ai quand même manqué de surprises. De par les tropes trop répandus. Mais surtout, de par ce SPOILER sur Amazon. J’ai souvent moi-même trop dit dans mes avis, autant que pas assez, je le sais. Mais j’aurais vraiment aimé ne pas tout de suite tilter sur certains passages, j’aurais aimé qu’ils passent presque inaperçus comme l’auteure l’avait envisagé. Égrainer ces petits détails anodins pour le lecteur inconscient. Je suis triste de m’être gâchée l’expérience.

Cela mis à part, j’aime beaucoup. Et je vais lire tous les tomes. Dans l’ensemble les personnages m’ont quand même plu, je trouve qu’on s’attache facilement à eux. Même si je me plains des tropes, je ne me lasse pas des personnalités comme celle de Daemon ou celle de sa sœur jumelle. Contrairement à ce que je pensais, je n’en ai pas fini avec ce genre de titres, loin de là !

Avant de te laisser là-dessus, je m’interroge de plus en plus. Je sais avoir péché et, involontairement ou sous le coup de l’émotion/excitation, en avoir trop dit dans mes avis. Entre trop en dire et pas assez, c’est souvent compliqué pour tout le monde… Quelle(s) ligne(s) à ne pas franchir te mets-tu et attends-tu des autres ?

∴ BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Dear Gene de Kaya Azuma

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle du premier tome de 𝓓𝓮𝓪𝓻 𝓖𝓮𝓷𝓮 de Kaya Azuma chez BoysLove.
Ce titre est en fait un spin-off de Rumspringa de Kaya Azuma, aussi dans la collection Hana, et qu’évidemment JE N’AI PAS LU. Une erreur qu’il me faut rattraper. Parce que je te l’ai dit, ce premier tome du spin-off est un véritable coup de cœur.

Spin off de Rumspringa

Gene, parti habiter chez son oncle Trevor à New York, découvre dans son bureau un vieux journal intime. En le lisant, il découvre la relation de son oncle avec un autre Gene…

-1973-
Trevor, avocat dans un cabinet, perd les documents d’une de ses affaires en cours. Alors qu’il est assis dehors en pleine tempête de neige, un dénommé Gene l’approche et lui rend les papiers qu’il avait perdus. En apprenant que son sauveur est sans domicile et qu’il se réfugie dans une chaufferie pour lutter contre le froid, Trevor, afin de le remercier, l’invite à passer la nuit chez lui, puis lui propose un emploi comme homme de ménage. Tandis que Gene, qui faisait autrefois partie d’une communauté Amish, n’est pas habitué au monde moderne, de son côté, Trevor, qui est gay, est troublé par la présence de ce beau garçon dans sa maison…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Note déjà la beauté de la jaquette de ce manga, et elle est vraiment à l’image du trait et de l’histoire que renferme le titre.

L’histoire est belle et touchante, ses personnages vont droit au cœur accompagnés de leurs passés et de leurs solitudes respectives.
J’aime le temps que prend leur histoire à vraiment commencer mais la rapidité avec laquelle les personnages sont devenus un soutien l’un pour l’autre. Ce qu’ils s’offrent et s’apportent pour le moment est trop adorable, autant entre Trevor et son « neveu » qu’entre Trevor et Gene (l’autre Gene).
Oui, je mets neveu entre guillemets, tu comprendras en partie en lisant ce tome.

Il reste néanmoins beaucoup de questions sans réponses. Des questions sur le choix de Gene de ne pas retourner dans sa famille à la fin de son Rumspringa (période durant laquelle les adolescents amish sont temporairement partiellement déliés de leur Église et de ses règles afin de découvrir le monde moderne), et sur le fait que -tu l’as peut-être remarqué- quand Gene, le « neveu », arrive chez son « oncle » Trevor, celui-ci vit seul. Ce qui, pour changer, ne me laisse pas totalement sereine quant à ce que va subir mon cœur…

Bref, je ne sais pas si le manga à l’origine de ce spin-off répond à ses questions de près ou de loin, toutefois je ne déteste pas l’état dans lequel je suis. J’ai adoré.

Douce et attachante, cette histoire a su m’émouvoir et se frayer un chemin jusqu’à mon cœur.

Je suis impatiente de lire la suite.

Si tu ne l’as pas lu, ohlala, fonce !

∴ COUP DE CŒUR ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Styx Riders T1 de Kalypso Caldin

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle du tome 1 de Styx Riders, La colère d’Hadès de Kalypso Caldin. Aussi, je remercie Hugo Romance et Babelio pour cet envoi.

Hugo New Romance • Format broché • 500p • 17€

La colère. C’est le sentiment qui guide Ash depuis que sa fiancée l’a quitté le jour de leur mariage, il y a dix ans de cela. Aussi solitaire qu’Hadès dans son royaume des Enfers, il partage sa vie entre son salon de tatouage et les Styx Riders, le club de bikers qui est pour lui plus qu’une famille. Sergent d’armes en son sein, il laisse libre cours à sa rage pour mettre au pas les ennemis du MC.

Mais tout change le jour où Heden apparaît dans son existence. Elle-même fille de biker, la pétillante fleuriste dégage une joie de vivre qui perce aussitôt les défenses d’Ash, ramenant enfin la lumière dans son monde obscur.

Pour elle, parviendra-t-il à trouver le chemin de l’apaisement ?

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Après avoir autant consommé l’univers « bikers », pour que le rendez-vous fonctionne, j’ai besoin d’originalité. Et c’était justement toute la promesse de cette série. L’auteure étant friande de fantasy urbaine, j’avais très envie de découvrir ses bikers « passionnés de mythologie grecque ».

Faire s’embrasser les deux univers, l’idée me plaisait et spoiler alert, exit le suspens, tant pis, il faut que tu le saches : j’ai beaucoup aimé ce titre !

Nous évoluons dans cette série, c’est un tome 1, parmi des personnages forts, expressifs, excessifs, durs : l’univers des bikers. Mais la plume de Kalypso Caldin offre un angle plus poétique au contexte et aux pensées, on sent son expérience de l’imaginaire. C’est très agréable.

Il faut aussi souligner le caractère sensible, torturé et intelligent de Ash, un cœur brisé, mais un biker quand même. D’ailleurs, c’est toute une famille que nous découvrons dans ce tome, des personnalités attachantes.

Heden n’est pas la simple pièce rapportée au puzzle, à la romance, son personnage est ardent et ferré, il fallait bien ça. Le double point de vue n’en souffre pas, au contraire.

La place de la mythologie est particulièrement sympa, à la fois psychologique et récréative. Je la voulais pour son originalité mais j’y ai finalement trouvé plus que ça, un côté très artistique. Je l’aurais aimée encore plus présente, mais de qui je me moque ? C’était une très bonne lecture.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Dear Evan Hansen de Val Emmich

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de Dear Evan Hansen, paru chez Bayard, écrit par Val Emmich d’après la comédie musicale de Benj Pasek, Justin Paul et Steven Levenson.
Je remercie Page-Turners pour l’envoi de ce roman.

Format broché • 430p • 16€90

Evan Hansen a toujours eu du mal à s’intégrer. Il n’a pas d’ami, ne parle à personne à part sa mère et son psy. Ce dernier lui confie un exercice quotidien : s’écrire des lettres. Seulement, Connor, un de ses camarades de classe lui en dérobe une. Quelques heures plus tard, il est retrouvé mort. Le jeune homme s’est suicidé.
Découvrant la lettre dans sa poche, les parents de Connor pensent qu’elle a été écrite par Connor, pour Evan, et vont être ravis de découvrir que, malgré tout, Connor avait un ami, qui a tenté de le sauver.
Cela fait du bien à Evan de se sentir utile et aimé, alors, bientôt, il s’enfonce dans une spirale de mensonges dans laquelle il ne peut plus sortir…
Et en un instant, la vie solitaire d’Evan change. Il n’est plus invisible.

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

Evan est un lycéen trop solitaire. Alors qu’il s’écrit des lettres à lui-même sur les conseils de son psy, un garçon de sa classe lui vole l’une d’entre elles, et pas n’importe laquelle.
Le garçon en question, Connor, se suicide quelques heures plus tard et la présence de la lettre d’Evan dans sa poche crée un malentendu.
Dear Evan Hansen, Cher Evan Hansen.
Tout le monde pense alors que la lettre a été écrite par Connor pour Evan. Et plutôt que de détromper les gens, Evan qui reçoit ainsi la sympathie des gens va s’enfoncer dans le mensonge. Surtout que, en plus du sentiment d’intégration que cela lui offre, il n’est pas insensible à la sœur de Connor…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸

Toi aussi, tu avais sûrement déjà entendu parler de la comédie musicale ? Qui n’en a pas entendu parlé ?

Un titre très touchant qui aborde des thématiques fortes et auxquelles aujourd’hui, malheureusement, beaucoup peuvent s’identifier. La pression sociale semble de plus en plus exigeante pour les adolescents et les jeunes adultes.

Sans le sensationnel de la comédie musicale, le roman paraît plus dur. Ou peut-être suis-je trop directement touchée et trop sensible aux émotions/pensées évoquées. Le titre confronte vraiment le lecteur à la sensibilité et à la dépression. Oui, cela peut paraître redondant et gris, la dépression EST redondante et grise, c’est assez bien retranscrit.

Et aussi étrange que cela puisse paraître, j’ai bien aimé.

Malgré la force émotive le roman a ses bons moments et a su s’enrichir de quelques originalités.

J’avais envisagé un coup de cœur, il n’a pas eu lieu, mais ce titre laisse une empreinte certaine.

Un titre fort et émouvant.

∴ BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | QUI EST VRAIMENT REMY CAMERON de Julian Winters

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de QUI EST VRAIMENT REMY CAMERON ? de Julian Winters aux éditions Bookmark. 𝙰𝚟𝚎𝚛𝚝𝚒𝚜𝚜𝚎𝚖𝚎𝚗𝚝 : Certaines scènes évoquent le racisme, l’homophobie, la mort de certains personnages, l’alcoolisme ou encore le harcèlement sexuel ou le fétichisme racial, ce qui pourrait heurter la sensibilité du lecteur.

Format broché le 05/04/2021 • 392p • 19€ • eBook 5€99

𝐂𝐨𝐦𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐬𝐞 𝐝𝐞𝐟𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐞𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 𝐪𝐮’𝐨𝐧 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐜𝐨𝐥𝐥𝐞 ?
Tout le monde au lycée connaît Remy Cameron. Il est ouvertement gay, super sympa, et ses camarades admirent sa confiance en lui. La seule personne qui ne connaît pas vraiment Remy… c’est Remy. Quand il doit écrire une dissertation sur lui-même, il se retrouve confronté à toutes les étiquettes dont il a été affublé, et qu’il essaye tant bien que mal d’accepter. Il est temps pour lui de découvrir qui est le vrai Remy Cameron.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Quelques lignes et déjà, je comparais ce titre à Ben et Rafe, un autre titre de la collection TeenSpirit des éditions Bookmark. Mais ce titre, pour l’une de ses intrigues, m’a aussi fait penser à Punk 57 de Penelope Douglas (Hate to Love). Comme pour ces deux références, les étiquettes que l’on colle aux gens sont le centre des problématiques.

Ce n’est pas simple pour Remy, le lycéen est confronté aux problèmes de son age, aux études, à son avenir. Il est gay, noir, adopté. Aussi, qui est vraiment Remy Cameron ?

Une lecture qui porte le fait d’être soi-même, mais qui toutefois n’enjolive pas à excès le chemin.
Une lecture qui m’a beaucoup plu avec des personnages très attachants.

Je ne sais pas si c’est la traduction qui est excellente mais la plume m’a vraiment plu.

Et, le titre est un ownvoice !

<< 𝐍𝐨𝐮𝐬 𝐧𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐯𝐨𝐧𝐬 𝐩𝐚𝐬 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐫𝐨𝐥𝐞𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐞𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐞𝐬 𝐚𝐮𝐭𝐫𝐞𝐬 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐚𝐭𝐭𝐫𝐢𝐛𝐮𝐞𝐧𝐭, 𝐦𝐚𝐢𝐬 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐯𝐨𝐧𝐬 𝐝𝐞𝐟𝐢𝐧𝐢𝐫 𝐪𝐮𝐢 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐬𝐨𝐦𝐦𝐞𝐬 𝐚𝐯𝐞𝐜 𝐜𝐞𝐥𝐥𝐞𝐬 𝐪𝐮𝐞 𝐥’𝐨𝐧 𝐜𝐡𝐨𝐢𝐬𝐢𝐭 𝐧𝐨𝐮𝐬-𝐦𝐞𝐦𝐞𝐬. >>

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Comme deux frères d’Emmanuelle Rey

Bonjour,

Il y a quelques jours je lisais 𝐂𝐨𝐦𝐦𝐞 𝐝𝐞𝐮𝐱 𝐟𝐫𝐞𝐫𝐞𝐬 de Emmanuelle Rey chez Didier Jeunesse.

Dès 12 ans • ~100p • 14€20

C’est l’histoire de deux mains qui se tiennent.
C’est l’histoire de deux mains qui se séparent.
Est-ce Zack qui a lâché la main de Jonas le premier ou est-ce Jonas qui a lâché la sienne ?
Huit ans après, Zack a surtout besoin de souffler. Il décide de fuir la tristesse familiale causée par la disparition inexplicable de Jonas, son petit frère. Mais dans le village de montagne de sa tante où il se réfugie, il a le choc de sa vie : il tombe nez à nez avec le sosie de Jonas !

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Tout de suite, je te préviens, le titre est assez court. Il ne fait que cent pages.
Pour la cible, c’est parfait. Et force est de constater que ce sont cent pages très réussies.

Zack a tout pour lui. L’adolescent est intelligent, beau, a une copine. Tout serait parfait s’il n’était pas celui dont le petit frère a disparu. Un drame qui pèse sur sa famille, qui pèse sur lui. Zack s’énerve vite, cumule les travers. Boit trop, déconne.
Aussi, pour son bien, le tout jeune homme part chez sa tante. Loin, à Châteauroux.
Pour mettre, un peu, la disparition de son frère derrière lui ?

Sauf que Zack va croiser un garçon, Eliott, qui ressemble beaucoup à Jonas…
Zack est alors tellement sur de lui qu’il convainc Eliott d’enquêter.

Eliott est-il vraiment Jonas ?

De belles émotions en cent pages. Un récit pourtant moderne et une plume qui l’est tout autant.
𝘡𝘢𝘤𝘬, 𝘯𝘰𝘴 𝘱𝘭𝘢𝘺𝘭𝘪𝘴𝘵𝘴 𝘴𝘰𝘯𝘵 𝘳𝘢𝘤𝘤𝘰𝘳𝘥. C’est donc sans mal que je me suis attachée à lui. Mais je ne m’attendais pas au jeu des points de vue, une bonne surprise qui apporte beaucoup.

Avec une jolie fin, où toute une vie est retrouvée à l’intérieur des personnages.

Malgré le sujet, c’est une lecture très agréable. Un titre qui peut assurément apporter au jeune lectorat l’expérience de l’émotion.

∴ JE RECOMMANDE CETTE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | SURNATURELS T2-1 de E.J. Swan

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de la première partie du tome 2 de la saga 𝕊𝕦𝕣𝕟𝕒𝕥𝕦𝕣𝕖𝕝𝕤 de E.J. Swan aux Éditions Inceptio, qui est le troisième livre de la saga, le 2.1 𝕋𝕣𝕒𝕟𝕤𝕗𝕠𝕣𝕞𝕒𝕥𝕚𝕠𝕟.

2.1 𝕋𝕣𝕒𝕟𝕤𝕗𝕠𝕣𝕞𝕒𝕥𝕚𝕠𝕟

Depuis la mort de l’un des leurs et la perte de leurs pouvoirs, les Surnaturels se retrouvent démunis au cœur d’une menace de plus en plus redoutable. Accompagnée de son frère jumeau, la Démone gagne en puissance et a désormais toutes les cartes en main, tandis que les Surnaturels n’ont plus que leurs poings pour riposter.
Pour lutter à armes égales, Evalina va devoir apprendre à se fier aux métamorphes et à leur chef, Kierân, qu’elle intrigue mystérieusement.
À Réturis, les apparences sont souvent trompeuses. Qui sont vraiment les métamorphes, et pourquoi semblent-ils exclus de la société ? Evalina saura-t-elle à qui se fier ?

J’étais torturée (le mot est faible) à l’idée de te parler de ce tome. Ce n’est pas que ce troisième livre m’ait déçue, ohlala absolument pas, car je persiste et signe : cette saga est l’une de mes favorites du moment. Seulement, on avance dans les tomes, il devient difficile de parler de la saga sans trahir.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸

Nous sommes à ce moment de l’histoire où s’opère l’inversion des pôles, le changement d’ascendance.
Et donc, non, je ne suis pas déçue, l’auteure a tout compris.
Je te parlais d’inversion des pôles. L’auteure prend un virage qu’elle seule contrôle. Aussi, l’ambiance se transforme.
E.J. Swan a choisi le meilleur des moments et s’assure ainsi de l’attention du lecteur, de son addiction à l’intrigue. Parce que, comme Evalina, tu n’es pas prêt.e. Avec une idée assez sacrificielle, je ne suis plus DU TOUT sereine quant à la suite…
Je ne sais plus où j’habite, je ne sais plus mon nom, au secours.
Ce troisième tome marque un vrai changement, suite logique à l’histoire, mais aussi de style. Une véritable maturité commence à infuser. Jusqu’à gagner les personnages.
Mais comme je te l’ai dit, je suis loin d’être sereine. Vite la suite qui sort le mois prochain.

∴ J’ADORE CETTE SAGA ∴