𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Dear Gene de Kaya Azuma

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle du premier tome de 𝓓𝓮𝓪𝓻 𝓖𝓮𝓷𝓮 de Kaya Azuma chez BoysLove.
Ce titre est en fait un spin-off de Rumspringa de Kaya Azuma, aussi dans la collection Hana, et qu’évidemment JE N’AI PAS LU. Une erreur qu’il me faut rattraper. Parce que je te l’ai dit, ce premier tome du spin-off est un véritable coup de cœur.

Spin off de Rumspringa

Gene, parti habiter chez son oncle Trevor à New York, découvre dans son bureau un vieux journal intime. En le lisant, il découvre la relation de son oncle avec un autre Gene…

-1973-
Trevor, avocat dans un cabinet, perd les documents d’une de ses affaires en cours. Alors qu’il est assis dehors en pleine tempête de neige, un dénommé Gene l’approche et lui rend les papiers qu’il avait perdus. En apprenant que son sauveur est sans domicile et qu’il se réfugie dans une chaufferie pour lutter contre le froid, Trevor, afin de le remercier, l’invite à passer la nuit chez lui, puis lui propose un emploi comme homme de ménage. Tandis que Gene, qui faisait autrefois partie d’une communauté Amish, n’est pas habitué au monde moderne, de son côté, Trevor, qui est gay, est troublé par la présence de ce beau garçon dans sa maison…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Note déjà la beauté de la jaquette de ce manga, et elle est vraiment à l’image du trait et de l’histoire que renferme le titre.

L’histoire est belle et touchante, ses personnages vont droit au cœur accompagnés de leurs passés et de leurs solitudes respectives.
J’aime le temps que prend leur histoire à vraiment commencer mais la rapidité avec laquelle les personnages sont devenus un soutien l’un pour l’autre. Ce qu’ils s’offrent et s’apportent pour le moment est trop adorable, autant entre Trevor et son « neveu » qu’entre Trevor et Gene (l’autre Gene).
Oui, je mets neveu entre guillemets, tu comprendras en partie en lisant ce tome.

Il reste néanmoins beaucoup de questions sans réponses. Des questions sur le choix de Gene de ne pas retourner dans sa famille à la fin de son Rumspringa (période durant laquelle les adolescents amish sont temporairement partiellement déliés de leur Église et de ses règles afin de découvrir le monde moderne), et sur le fait que -tu l’as peut-être remarqué- quand Gene, le « neveu », arrive chez son « oncle » Trevor, celui-ci vit seul. Ce qui, pour changer, ne me laisse pas totalement sereine quant à ce que va subir mon cœur…

Bref, je ne sais pas si le manga à l’origine de ce spin-off répond à ses questions de près ou de loin, toutefois je ne déteste pas l’état dans lequel je suis. J’ai adoré.

Douce et attachante, cette histoire a su m’émouvoir et se frayer un chemin jusqu’à mon cœur.

Je suis impatiente de lire la suite.

Si tu ne l’as pas lu, ohlala, fonce !

∴ COUP DE CŒUR ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | BEN ET RAFE T1 de Bill Konigsberg

Bonjour,

ᴅᴇ ʀᴇᴛᴏᴜʀ ᴅᴀɴꜱ ʟᴇ ᴘʟᴀᴄᴀʀᴅ est le premier tome de ʙᴇɴ & ʀᴀꜰᴇ de Bill Konigsberg aux Éditions Bookmark dans la collection TeenSpirit.

Édition Bookmark | Teenspirit

Rafe est l’adolescent typique de Boulder, au Colorado. Il joue au foot, il a gagné des prix de ski, il aime écrire. Et, ah oui, il est gay. Il a fait son coming-out depuis la quatrième, et personne ne l’a jamais ennuyé pour ça. Il se rend même dans d’autre lycées pour parler de tolérance, et de ce genre de choses. Et même si c’est important, tout ce que Rafe désire, c’est être un type normal. Pas LE mec GAY. Il aimerait que ça fasse partie de lui, mais pas que ça le définisse systématiquement. Alors, lorsqu’il est transféré dans un pensionnat pour garçons en Nouvelle-Angleterre, il décide de garder sa sexualité secrète – pas vraiment pour retourner dans le placard mais plutôt pour repartir à zéro. Et puis… il va voir un de ses camarades de classe pêter un plomb. Et il va rencontrer un professeur qui va le mettre au défi d’écrire son histoire. Et surtout, il va tomber amoureux de Ben… qui ne sait même pas que l’amour est possible. Cette histoire pleine d’esprit, intelligente et sur le fait de faire à nouveau son coming-out, saura plaire aux enfants gays et hétérosexuels qui regardent Rafe naviguer en se sentant différent, en s’intégrant et en apprenant ce que c’est que d’être lui-même.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Les personnages sont très sympathiques, même là où cela surprend le plus parmi les lycéens. Ça, j’ai beaucoup aimé. Et bien sûr, pour Ben et Rafe, l’attachement est sans appel : je les adore déjà.

J’ai suivi l’intégration de Seamus Rafael Goldberg, Rafe, dans son nouveau lycée et sa volonté de se débarrasser de l’étiquette du mec gay avec intérêt et intrigue. Pourquoi ce fossé apparent entre sa vie dans son ancien lycée du Colorado et celle qu’il escompte vivre à Natick ?

Les procédés de narration sont parfois ludiques, comme le devoir sous forme de « journal » et l’échange qui en découle entre Rafe et son professeur.

Je vais éviter les spoilers mais c’est un titre qui s’interroge et interroge et ce côté de la lecture est très intéressant.

Rafe pourra-t-il tenir ?

Ben pourrait tout changer…

Mais là où l’idée de comprendre a vraiment un effet page-turner, et avec une écriture très agréable, sans m’ennuyer je me suis quand même questionnée sur l’indispensabilité de certains passages. Rien de bien méchant, toutefois j’avais entamé ce titre avec le sentiment qu’un coup de cœur m’attendait et je suis triste de ne pas l’avoir atteint.

Malgré tout, j’ai bien aimé cette lecture et j’ai très très envie d’en connaître la suite.

∴ BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | THE SONG OF YORU AND ASA – Ec de Harada

Bonjour,

Aujourd’hui je vous parle de The song of Yoru and Asa – Ec (comprenez « rappel » ou « encore ») de Harada chez Boy’s Love | Hana Collection.

Rappel ou Encore parce qu’il s’agit de la suite de The song of Yoru and Asa. Cela dit, il peut être lu seul ou vous pouvez les lire dans le désordre en mettant l’étiquette de préquel au premier volume. Vraiment, peu importe. Ça fonctionne très bien dans les deux sens.

Boy’s Love IDP

Être normal, c’est surfait. Enfin, ça, c’est ce que se dit Oliver Cromwell. Persécuté par ses camarades parce qu’il est différent, Oliver est surtout un passionné de paranormal ; quand son nez n’est pas fourré dans son carnet de croquis, à dessiner des maisons hantées et des monstres, lui et sa meilleure amie Bailey traînent dans des bâtiments abandonnés, ou font de longues balades (absolument pas romantiques) dans des cimetières à chercher des revenants.

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

Après quelques péripéties, Asaichi et Yoru ont commencé à sortir ensemble. Heureux car amoureux, ils voient leurs journées s’écouler au rythme effréné de pipes matinales, et de bagatelles répétées.


concert

Alors qu’ils continuent de se produire au sein du même groupe, Asaichi prend tout à coup conscience de la difficulté à percer en tant que musicien, et, réfléchissant à l’avenir, il se met soudainement à vouloir vendre et acquérir de la notoriété.
Un soir, alors que Yoru vient chez lui. Asaichi apprend avec stupeur qu’une fan le harcèle. Il décide de lui donner un double de ses clefs et il lui propose de vivre ensemble. C’est justement quand Asaichi ne résiste pas à l’envie d’embrasser Yoru, manifestement réjoui à la perspective de partager ses jours avec lui, qu’il se fait surprendre et prendre en photo par la fan en question.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

J’ai mis un peu de temps avant d’enfin lire celui-ci parce que, même si je me souvenais vaguement de l’histoire, la couverture plutôt minimaliste ne me replongeait pas trop dans le mood. Ok, celle du volume précédent est tout aussi minimaliste mais elle situe davantage l’histoire dans son contexte. Bref ce n’est pas très important en soi, j’ai juste mis du temps à avoir envie de m’y replonger.

Asaichi (Asa) c’est l’antihéro. Le mec détestable, qui paraît cruel, qui mérite des claques, qui ne sait pas se tenir… vous voyez le genre. Lui et Yoru sont avec des amis membres d’un groupe qui commence à avoir un certain succès, des fans agonisantes, folles d’amour. Mais voilà, Asa et Yoru sont aussi ensemble, en couple.

C’est alors qu’une fan intrusive va un peu bousculer leur équilibre précaire…

L’histoire est sympa et, bien entendu, Asa que j’ai introduit comme l’antihéro n’est pas qu’une horrible personne, il montre aussi parfois un visage plus doux et plus soucieux (envers son avenir, ça va de soi, mais aussi envers Yoru).

J’ai bien aimé. Même si ce n’est pas un coup de cœur, c’est vrai que j’apprécie tout particulièrement l’évolution des personnages. Asaichi, on aime le détester et pester contre son attitude, mais on finit par aimer sa personnalité.

Au niveau du style, contrairement aux jaquettes, c’est assez fourni – voir chargé parfois. Il y a parfois beaucoup d’encre. Mais ça s’explique et se lit plutôt bien. Léger Trigger Warning quant au langage et personnalités. C’est du Harada, ça ne plaît pas à tout le monde, mais ça fonctionne.

∴ BONNE LECTURE ∴

Asa and Yoru
– Asa & Yoru –

𝚉𝚘𝚘𝚖 𝚜𝚞𝚛 | mon Top3 BL du moment SUR TAPAS

Bonjour,

Créé par l’entrepreneur sud-coréen Chang Kim en septembre 2012, Tapas est un site et une application sur lesquels vous pouvez découvrir des romans et des romans graphiques très très sympas. http://tapas.io/

Explore tens of thousands of webcomics and novels.

Langue : anglais

Postés par leurs auteurs, vous pouvez facilement échanger avec ceux-ci, généralement en anglais – la communauté y est internationale. Tous les styles sont représentés, tous les genres également. J’aime beaucoup cette plateforme et y passe pas mal de temps.

Une large partie est totalement gratuite, mais certaines lectures entrent dans le cadre Premium et par définition, ne sont pas gratuites. Si ce n’est, parfois, des chapitres/pages offerts. Vous pouvez obtenir de l’encre (Ink) que vous pouvez redistribuer aux auteurs pour les encourager. La plupart possèdent aussi des pages Patréon auxquelles l’adhésion vous offre des avantages comme des pages anticipées et/ou des contenus exclusifs – vous connaissez sûrement déjà le principe.

Mais je ne vais aborder ici que 3 titres gratuits de Tapas, 3 parmi tant d’autres, 3 que je kiffe. L’idée est de vous faire découvrir la plateforme si vous ne la connaissez pas déjà, et les auteurs et histoires que j’aime suivre.

Aussi, voici un court top 3 des free BL comics que je lis sur Tapas en ce moment.

➼ THE HUNT de Lucid

https://tapas.io/series/TheHunt

thehunt

Pitch : Avery and Rhys rekindle their middle school hobby of hunting for ghosts in their senior year of college. Avery has aspirations to join the super elite paranormal investigators club, Ghost Encounters Inc., while Rhys is as skeptical as he is averse to being directly in moonlight. Slowly but surely they uncover the haunting secrets of their local abandoned asylum as well as their feelings for one another.

apparition

Celle-ci est toute jeune, peu de parties sont en ligne pour l’instant, mais je la trouve prometteuse. La chasse aux fantômes, ça ne pouvait que me parler. Mais c’est le style graphique bien particulier qui m’attire le plus. Plutôt original et moderne, cela me plait.

Je ne peux malheureusement pas vous en dire beaucoup tant l’histoire est toute jeune. Je peux vous parler un peu d’Avery, un jeune étudiant qui semble passionné par le paranormal. Jeune et maladroit, il est tout en fougue pour sa passion. Rhys est plus en retrait, ami d’Avery depuis longtemps il semble vouloir l’aider et le protéger en meme temps. Mais Rhys a un secret… un secret qui implique des griffes, des crocs et des sens exacerbés… un secret qu’Avery n’a pas encore découvert -trop absorbé qu’il est à vouloir chasser les fantômes !

Voilà, je ne peux pas en dire beaucoup plus. Mais j’aime bien. L’ambiance et les personnages me plaisent.

The Hunt est une histoire à suivre, et de laquelle j’attends beaucoup.

➼ EYES ON ME de Loonytwin

https://tapas.io/series/eyesonmecomic

eyesonme

Pitch : This comic is about a boy, Evan, who forgets his keys at his friend’s house, on his way to find them he didn’t expect to find such a cute guy at the door… even less for said guy to be half naked and interested in him for no reason!

comebackanytime

Evan est étudiant et un peu tête en l’air, un jour alors qu’il veut rentrer chez lui il s’aperçoit qu’il a très probablement oublié ses clés chez un autre étudiant avec lequel il étudie. L’étudiant en question ne peut pas l’aider car il n’est pas chez lui mais il informe Evan que son colocataire va lui rendre ses clés pour lui. Ledit colocataire, qu’Evan n’avait jusqu’à lors pas rencontré, se montre très désagréable, trop pour Evan, ou pas, car l’individu, Marcus, a certains atouts pour lui. Comme un corps de rêve qu’il n’avait pas couvert par d’inutiles vêtements lors de cette première rencontre. Aussi Evan, même s’il est sur la réserve, va avoir du mal à cacher son intéret. Un intéret qui étonnamment semble partagé, Marcus est aussi sous le charme. Si Evan sort d’une histoire d’amour encore énigmatique et difficile, Marcus semble en savoir un peu trop… De quoi nous laisser rapidement avec des questions…

Je ne vais pas vous mentir, cette histoire je ne l’ai pas aimée tout de suite. Loin de là. Je la trouvé même plutôt bof. Je la suivais par curiosité. Une curiosité qui est toujours inassouvie aujourd’hui alors que, parallèlement, j’ai commencé à apprécier les personnages. Je les trouve adorables, et évidemment je meurs maintenant d’avoir des réponses aux questions que je me pose.

Donc Evan et Marcus, surtout Marcus, ont finalement su me convaincre que leur relation avait bien ce petit truc en plus. Ce à quoi je ne croyais pas du tout, au début.

eomc

➼ HEARTSTOPPER de Alice Oseman

https://tapas.io/series/Heartstopper

Pitch : Charlie, a highly-strung, openly gay over-thinker, and Nick, a cheerful, soft-hearted rugby player, meet at a British all-boys grammar school. Friendship blooms quickly, but could there be something more…?

hi

Rassurez-moi, personne n’avait imaginé que je pouvais parler de tapas sans en venir à Heartstopper ?

Bon, je ne présente plus Heartstopper, ni Nick et Charlie, ni Alice Oseman, on est d’accord. Normalement, tout le monde en a entendu parler aujourd’hui.

Les fans suivent Nick et Charlie depuis très looooooongtemps sur la plateforme, ça créé un lien particulier. Un lien très fort.

Voilà le top 3 des histoires que je suis en ce moment sur la plateforme. Vous pouvez aussi les retrouver sur d’autres site/appli, mais j’aime bien Tapas.

La bise !