𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Comme deux frères d’Emmanuelle Rey

Bonjour,

Il y a quelques jours je lisais 𝐂𝐨𝐦𝐦𝐞 𝐝𝐞𝐮𝐱 𝐟𝐫𝐞𝐫𝐞𝐬 de Emmanuelle Rey chez Didier Jeunesse.

Dès 12 ans • ~100p • 14€20

C’est l’histoire de deux mains qui se tiennent.
C’est l’histoire de deux mains qui se séparent.
Est-ce Zack qui a lâché la main de Jonas le premier ou est-ce Jonas qui a lâché la sienne ?
Huit ans après, Zack a surtout besoin de souffler. Il décide de fuir la tristesse familiale causée par la disparition inexplicable de Jonas, son petit frère. Mais dans le village de montagne de sa tante où il se réfugie, il a le choc de sa vie : il tombe nez à nez avec le sosie de Jonas !

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Tout de suite, je te préviens, le titre est assez court. Il ne fait que cent pages.
Pour la cible, c’est parfait. Et force est de constater que ce sont cent pages très réussies.

Zack a tout pour lui. L’adolescent est intelligent, beau, a une copine. Tout serait parfait s’il n’était pas celui dont le petit frère a disparu. Un drame qui pèse sur sa famille, qui pèse sur lui. Zack s’énerve vite, cumule les travers. Boit trop, déconne.
Aussi, pour son bien, le tout jeune homme part chez sa tante. Loin, à Châteauroux.
Pour mettre, un peu, la disparition de son frère derrière lui ?

Sauf que Zack va croiser un garçon, Eliott, qui ressemble beaucoup à Jonas…
Zack est alors tellement sur de lui qu’il convainc Eliott d’enquêter.

Eliott est-il vraiment Jonas ?

De belles émotions en cent pages. Un récit pourtant moderne et une plume qui l’est tout autant.
𝘡𝘢𝘤𝘬, 𝘯𝘰𝘴 𝘱𝘭𝘢𝘺𝘭𝘪𝘴𝘵𝘴 𝘴𝘰𝘯𝘵 𝘳𝘢𝘤𝘤𝘰𝘳𝘥. C’est donc sans mal que je me suis attachée à lui. Mais je ne m’attendais pas au jeu des points de vue, une bonne surprise qui apporte beaucoup.

Avec une jolie fin, où toute une vie est retrouvée à l’intérieur des personnages.

Malgré le sujet, c’est une lecture très agréable. Un titre qui peut assurément apporter au jeune lectorat l’expérience de l’émotion.

∴ JE RECOMMANDE CETTE LECTURE ∴