𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | FOUR DEAD QUEENS de Astrid Scholte

Bonjour,

« Parfois, nous échouons parce qu’il était écrit que nous ne devions pas réussir. »

CastermanPrix Broché : 18€95 • Prix eBook : 13€99

Keralie, la plus habile voleuse des quatre royaumes, vole un jour ce qu’elle n’aurait jamais dû voler. En touchant l’objet dérobé, elle voit ce qu’elle n’aurait pas dû voir : les quatre reines de Quadara ont été assassinées. Mais la jeune fille compte bien tirer profit des informations qu’elle possède en les échangeant contre une récompense au Palais… À condition d’y parvenir. De tromper Varin, le ténébreux (et séduisant) jeune Éonien auquel appartient l’objet volé. De semer Mackiel, le malfrat qui lui a tout appris avant de se retourner contre elle. Et surtout, d’arrêter le meurtrier. Une course contre la mort commence pour Keralie. Une intrigue royale dans la lignée de Game of Thrones.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Je pense sincèrement qu’on ne parle pas assez de ce roman.

J’ai d’abord été très attirée par sa couverture, mais c’est la quatrième qui a fini de me convaincre. La barre était haute et j’ai eu un doute quant au fait qu’il s’agissait bien d’une tome unique.

Et pour un standalone, c’est une claque, le background est extrêmement bien développé, mieux encore : l’auteure a même pris le temps de glisser quelques exercices pour exacerber notre attention.

La comparaison à Game of Thrones ? je la pensais là pour enjolivée ce one-shot. En clair, je n’y croyais pas vraiment. Mais, si, si, si, tout est présent dans ce titre. Les rebonds, les complots, l’imprédictible guette le lecteur à chaque moment. Un vrai page-turner.

Par contre, je ne m’attendais pas à la pluralité des points de vue. Et surtout pas à ce choix. Pas que je m’en plaigne, au final, j’ai trouvé cela très intéressant et bien mené. Il y a une certaine complexité et l’auteure doit présenter 4 royaumes et écheniller, ce procédé participe énormément.

J’ai frôlé le coup de cœur pour cette lecture, la seule chose qui m’en ait éloignée est le personnage principal. Keralie m’a plu, vraiment, mais j’ai préféré l’intrigue à ses questionnements personnels. Varin, par contre, représente la (trop?) classique froideur mais reste un personnage très intéressant. En tant que lectrice, je me suis sentie récompensée par son évolution.

La plume est un maillon important et aussi entraînant que l’intrigue, ici non seulement l’écriture est agréable, les mots sont bien choisis, mais le rythme ne s’essouffle que très rarement. Je suis restée cramponnée à cette lecture.

Il y a un gros travail dans ce roman, j’ai tellement été accaparée et trompée que je suis satisfaite de m’être autant « faite avoir ». Je ne peux pas spoiler alors… comprendra qui pourra. Aussi, si vous êtes intrigués, vous devriez l’être, je ne vois qu’une solution : lisez ce livre !

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | SCARLET ET LE LOUP BLANC T5 de Kirby Crow

Bonjour,

Même si la fin du tome 4 me rendait triste de par sa… fatalité ? Je me disais que, peut-être, PEUT-ÊTRE, je pouvais me contenter de celle-ci. Sauf que non, pas possible, je suis beaucoup trop attachée à Liall et Scarlet pour me contenter de cette fatalité.

Et, enfin, le tome 5 de Scarlet et le loup blanc est paru en France ! *Joie extrême*

Voici donc aujourd’hui mon avis sur ce tome 5, Sur la route du Temple de Kirby Crow chez MxM Bookmark. Attention : même si je ne dis rien sur l’histoire en elle-même pour ne rien divulgâcher, si vous n’avez pas lu les premiers tomes, évitez de lire la suite.

Lire mon avis général sur les tomes précédents ici.

Tome 5 : Sur la route du Temple

Scarlet et Liall s’embarquent avec l’armée du roi dans un voyage périlleux dans le cœur gelé de Rshan. Alors que la magie légendaire de Scarlet commence à changer, Liall place leurs destins liés entre les mains de ceux qui considèrent la magie au-dessus de tout, mais vont-ils sauver Scarlet ou le réduire à l’esclavage ?

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Je l’ai déjà dit mais, ce que j’aime, c’est la diversité et le parcours (relationnel et géographique) que propose chaque tome de cette saga. Et l’univers, le monde, les personnages. Du coup, oui, j’aime tout. Même les complots… les trahisons… sauf cette fatalité – laquelle je ne voulais plus ! Mais cette saga est une véritable aventure, un périple.

Déjà, je reviens vite-fait sur la beauté des couvertures, je les trouve magnifiques. Je les adore. Elles sont trop belles. Et je ne dis pas ça souvent : PLUS BELLES QUE LES ORIGINALES. Bref, j’en suis fan !

Dans ce tome, le lecteur parcourt une nouvelle fois le monde, découvre toujours plus ce monde riche et décidé à ne pas vouloir que du bien à nos amis…

Si ce tome a ses qualités d’intrigue, ce n’est pas mon préféré. Et si vous vous demandez, parce que dans ma tête il ne se passe pas toujours la même chose que chez les autres, même si je comprends, mon préféré est le tome 1, je suis sûrement la seule, mais j’y ai été électrisée par la première esquisse du monde. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas aimé ce tome. Je l’ai aimé. Vraiment. C’est un jeu d’échecs et les pièces sont en mouvement, j’adore. Mais j’en reste encore à ce que nous promettait cette saga, à savoir : jusqu’où ira Scarlet pour Liall ? Mais, et l’inverse ! Parce qu’au final, c’est de cela qu’il s’agit. Jusqu’où iront-ils par amour ?

Je me le demande et, je veux la suite ! Cette aventure est un voyage, au sens propre, mais aussi au sens figuré : un voyage au travers des personnages eux-même. On en découvre toujours plus. J’aime le monde, j’aime l’ambiance, je ne suis pas rassasiée.

∴ BONNE LECTURE ∴

[Chronique] LE GRAND FRACAS de Camille Wright

photo--balladeduroi1

LE GRAND FRACAS

LA BALLADE DU ROI ET DE SON CHEVALIER-1

Auteure : Camille Wright

Édition : MxM Bookmark

Format : Broché

Prix : 14€

 

« Certes, le chevalier venait peu souvent au palais, puisqu’il s’entêtait à vivre sur son caillou improductif, mais comment avait-il pu seulement ne pas entendre ce qui se murmurait de lui ? »

Lire la Suite

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | H.E.R.O. T2 HORS DE CONTRÔLE de VICTORIA SUE

Bonjour,

Le tome 1 m’avait soufflée. J’avais aimé l’univers entre imaginaire et science fiction ainsi que les personnages auxquels je m’étais déjà fortement attachée. Le tome 2 a surpassé mes attentes, et mué en énorme coup de cœur, parce que cette série m’a rendue accro. Terriblement accro.

Si vous n’avez pas encore lu le premier tome, je vous déconseille de lire la suite de ma chronique en raison des quelques spoilers qui s’y trouvent, mais je vous invite à lire mon avis sur le tome 1, >cliquez ici<.

MxM Bookmark

Les capacités mortelles de Talon sont hors de contrôle. Désireux de garder Finn en sécurité, Talon se bat pour protéger l’homme qu’il aime de tout son cœur, et ne pas devenir le plus grand risque pour la vie de Finn.
Finn n’a pas d’autre choix que de s’offrir comme appât pour que les forces du mal kidnappent des enfants améliorés, face à un danger pour lequel il n’est ni entraîné ni préparé, et il doit le faire seul.
Est-ce que Talon a un dernier combat en lui ? Est-ce qu’il va tuer tous ceux qui veulent détruire Finn et l’équipe, ou va-t-il finalement découvrir que pour vaincre leur ennemi et la menace ultime, la plus grande bataille à laquelle il doit faire face est une avec lui-même ?

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Comme il s’agit d’un tome 2, je vais tenter d’être assez succincte sur le résumé. Parce que même si j’aimerais les éviter, il y aura des spoilers, je le sais.

Nous retrouvons les membres de l’équipe H.E.R.O. quelques semaines après les avoir quittés. Talon et Finn travaillent toujours ensemble pour le FBI au sein de l’équipe conjointe d’humains et d’augmentés. Et ils partagent leurs lits. Ça roucoule sous les draps pour nos deux héros mais au travail, Talon garde ses distances — tout en essayant, par la ruse, de surprotéger Finn.

Finn, qui n’est pas idiot, se rend bien compte du manque de confiance qui persiste envers lui au sein de l’équipe, et surtout de la part de son partenaire. Talon ne se pardonne pas d’avoir utilisé ses capacités sur Finn, d’avoir été obligé d’aller aussi loin…

Et une mission pourrait bien bouleverser cet équilibre déjà précaire.

Gregory confie à Finn une mission d’infiltration, une mission adaptée à son physique juvénile. De jeunes augmentés disparaissent et Finn a le profil idéal pour infiltrer un centre d’accueil et se faire passer pour un adolescent. Un adolescent augmenté.

Pour Talon, c’est le drame. L’homme s’inquiète de voir Finn ainsi exposé au danger…

Retrouvailles avec nos H.E.R.O.

Qu’il est bon de retrouver l’équipe, même si à mon grand étonnement les réticences perdurent quant à la présence de Finn dans le groupe. Eli et Sawyer restent sur leurs gardes, tendus de partager l’assurance de leurs vies et de leurs secrets avec un humain ordinaire. Cela m’a surprise car en refermant le tome 1, je pensais le jeune homme bien intégré à l’équipe et n’imaginais pas que Finn aurait encore à prouver la valeur de sa place dans celle-ci. Mais bon, Finn est têtu, obstiné, alors il ne lâche rien, quitte à encore risquer sa vie, au grand dam de Talon.

Dans ce tome, on en apprend davantage sur les membres augmentés de l’équipe. J’ai obtenu quelques réponses aux questions que je me posais encore sur leurs passés. J’en ai aussi appris beaucoup plus sur Talon et, wouahhhh ! Si dans le tome 1, l’auteure a souligné la nécessité qu’avait Finn de s’intégrer à l’équipe, ici, dans le tome 2, c’est tout le besoin de Talon de « posséder » Finn qui est mis en avant. Le personnage de Talon prend en profondeur et est totalement entré dans mon cœur. Empathie totale pour l’augmenté ! Et pas que pour lui, évidemment, car l’histoire se développe encore autour des enfants augmentés et autour de l’équipe… Les surprises sont de tailles.

Grosses, grosses surprises

J’ai été abasourdie par ce Talon qui s’ouvre, qui se livre même beaucoup, mais pas uniquement. Car au delà de l’intime, l’augmenté va dévoiler une autre part de lui : de nouvelles capacités. Avouez, vous attendiez ça avec impatience, vous aussi. Et c’est du lourd, croyez-moi. Plusieurs théories avaient eu le temps de germer dans ma tête entre les deux tomes, hélas toutes à côté de la plaque (haha). Mais, en même temps, il reste tellement de choses auxquelles je n’ai pas encore de réponses que j’ai encore sous le coude quelques ébauches de théories. Cette série n’est pas seulement addictive, elle joue avec notre caboche. Franchement, j’adore.

Comme dans le tome 1, la politique joue un rôle important et il se profile une expansion à double tranchant de l’histoire. Reste à savoir comment tout cela va évoluer…

Aussi, et pas des moindres, gros virages chez certains personnages. Notamment Drew qui devient encore plus trouble-fête et comploteur et Eli dont le mystère s’épaissit encore. De quoi alimenter notre curiosité, et les tomes suivants !

Autre point fort de cette série : son univers !

Je suis une nouvelle fois complètement entrée dans cet univers alternatif où doivent cohabiter humains ordinaires et humains augmentés. Comme dans le premier tome, l’approche est à la fois familiale, sociale et politique et on peut sentir toute l’ampleur que le conflit va ou peut encore prendre. L’image de l’équipe H.E.R.O. est on-ne-peut plus cruciale pour l’évolution des choses.

Bref, vous savez quoi ? J’adore — non, je sur-kiffe — cette série. L’auteure nous embarque vraiment dans cet univers particulier. Et si celui-ci peut s’approcher d’un mélange entre Avengers et X-men, il est toutefois totalement original.

Il me tarde de connaître la suite de cette série, surtout après cette fin !

∴ LICORNESQUE ∴

[Chronique] QUI MENT ? de Karen M. McManus

qui-ment

QUI MENT ?

Auteure : Karen M. McManus

Éditeur : Nathan

Date de parution : 22 mars 2018

Résumé : Dans un lycée américain, cinq adolescents sont collés : Bronwyn (l’élève parfaite), Addy (la fille populaire), Nate (le délinquant), Cooper (la star du baseball) et Simon (le gossip boy du lycée). Mais Simon ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle… Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n’est pas accidentelle. Dès lors qu’un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d’eux est découvert, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre. Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont tous quelque chose à cacher…

Lire la Suite