𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | HIDAMARI GA KIKOERU, T1 à T4, de Fumino Yuki

Bonjour,

Aujourd’hui je vous parle de Entends-tu le chant du soleil ? (Hidamari ga kikoeru). Je vous donne mon avis sur les T1 et T2 de la série et sur les tomes 1 et 2 de sa suite, -Limit-.

Boy’s Love – Collection Hana

Kohei, étudiant atteint de surdité, est souvent incompris par les autres, ce qui l’a amené à prendre ses distances petit à petit avec son entourage. Mais un beau jour, il va faire la rencontre de Taichi, étudiant dans la même université que lui. De nature joviale et qui n’hésite pas à dire franchement tout ce qu’il pense, cet étrange garçon va toucher Kohei au plus profond de son coeur avec ces quelques mots : « Ce n’est pas de ta faute si tu es malentendant ! ». Il est loin de s’imaginer à quel point Kohei va peu à peu changer grâce à lui…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Hidamari-ga-Kikoeru-2

Kohei et Taichi, mes nouveaux chouchous.

Kohei (en haut sur l’image) est étudiant et malentendant, et bien qu’il est un certain succès auprès des filles il semble n’y prêter que peu d’attention et se contenter d’une solitude de complaisance. Il n’en est pas moins très intelligent mais son handicap l’oblige à avoir recours à un élève pour l’aider à prendre des notes en classe…

Un poste qui repose sur le volontariat que bien des filles, et bien d’autres candidats, sont prêts à prendre. Sauf qu’un étudiant va littéralement tomber du ciel -ou disons, se vautrer lamentablement jusqu’aux pieds de Kohei. Cet étudiant s’appelle Taichi.

Taichi (en bas sur l’image) est tout l’opposé de Kohei. Il est pauvre alors que Kohei est riche, il est autant dissipé que Kohei peut être concentré, aussi bruyant que Kohei est calme. Et bien sûr, Taichi entend très bien. Taichi est également sans filtre et spontané…

Hidamari-ga-Kikoeru-1

C’est cette spontanéité et la simplicité de son fonctionnement qui va attirer l’attention de Kohei sur lui, c’est ainsi qu’en échange de repas dignes Taichi devient le « preneur de notes » de Kohei.

À force de se côtoyer, chacun va voir en l’autre tout ce qu’il aimerait être, voir en l’autre le meilleur. Ils vont inexorablement s’attacher l’un à l’autre mais, malheureusement, les deux jeunes hommes ne vont pas toujours se comprendre, et cela n’est pas nécessairement la conséquence de la surdité de Kohei…

Une histoire qui pose un regard bien différent et intéressant sur la surdité, mais où il est aussi question de confiance en l’autre et en soi. Sur l’isolement, sur les différences, sur la bonté, la recherche de soi et de sa voie…

Le dessin est très beau, très très beau, mais ce qui m’a le plus plu ? Les jeux de retour sur certaines scènes pour 1/ comprendre celle-ci du point de vue de l’autre ou 2/ la compléter pour en comprendre le véritable sens. J’aime tellement ça. Et puisque les protagonistes sont des personnages forts, avec des vies qui ont de l’importance sur ce qu’ils sont, nous en apprenons toujours plus au fil des tomes.

Leur histoire est aussi mignonne qu’elle peut me briser le cœur, j’y suis très très attachée. Alors évidemment, je vous recommande tout aussi fort ce Yaoi !

∴ COUP DE CŒUR ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | HELL & HIGH WATER (manga) de Charlie Cochet et Son Gaepi

Bonjour,

Cette édition de Hell & High Water est la version illustrée (manga) en VO de son homonyme, le roman de Charlie Cochet, le premier tome de la série THIRDS.

Je voulais encore attendre un peu et vous poster cet avis en parallèle de celui sur le tome 1 (classique) de la série, malheureusement je ne l’ai toujouuuuurs pas reçu au format papier… Aussi, je vous poste quand même mon avis (rapide, pour ne pas trop vous divulgâcher le roman) sur le tome 1 de THIRDS version manga, illustré par Son Gaepi.

J’ajouterai le lien de ma chronique du roman tome 1 de la série lorsque celle-ci sera postée sur le blog.

À noter que la série THIRDS (les romans) est disponible en VF en numérique et en broché chez Dreamspinner press.

Action. Comedy. Romance. And that one weird guy.

When homicide detective Dexter J. Daley’s testimony helps send his partner away for murder, the consequences—and the media frenzy—aren’t far behind. He soon finds himself sans boyfriend, sans friends, and, after an unpleasant encounter in a parking garage after the trial, he’s lucky he doesn’t find himself sans teeth. Dex fears he’ll get transferred from the Human Police Force’s Sixth Precinct, or worse, get dismissed. Instead, his adoptive father—a sergeant at the Therian-Human Intelligence Recon Defense Squadron otherwise known as the THIRDS—pulls a few strings, and Dex gets recruited as a Defense Agent.

Dex is determined to get his life back on track and eager to get started in his new job. But his first meeting with Team Leader Sloane Brodie, who also happens to be his new jaguar Therian partner, turns disastrous. When the team is called to investigate the murders of three activists, it soon becomes clear to Dex that getting his partner and the rest of the team to accept him will be a lot harder than catching the killer—and every bit as dangerous.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Poussée il y a quelques mois par plusieurs copinautes à découvrir cette série, je suis tombée raide fan. Je ne pouvais donc PAS passer à côté de la version manga de son tome 1 !

THIRDS est une série très addictive d’un univers alternatif au notre où un virus et le vaccin contre celui-ci ont génétiquement modifiés certains individus en Therians. Ces derniers peuvent « shifter » d’humains à animaux. Chiens, lions, jaguars, pumas… qui évoluent dans la société.

Je ne peux pas parler de THIRDS sans une pensée pour H.E.R.O. de Victoria Sue, une autre série que j’aime énormément. Les deux séries ont la même base, une équipe tactique de type s.w.a.t composée d’Humains et d’Humains Augmentés pour HERO et d’Humains et de Therians pour THIRDS. Et bien entendu une thématique commune : une société où des individus refusent l’existence et les droits des « non-humains ».

Mais revenons-en à cette édition du tome 1 de THIRDS. J’aime énormément la façon dont Son Gaepi a fait vivre ces personnages que j’adore. Il faut dire que tout se prêtait déjà bien à être enflammé façon manga. En particulier ici avec le duo Dex et Sloane.

Même si le rythme d’un manga n’est pas le même qu’un roman, j’ai apprécié les ajustements. Les coupes ne sont pas trop-trop dérangeantes, les aménagements dans la chronologie et les flashbacks sont assez bien pensés, cela reste cohérent. Même si, malgré tout, je vous conseille la lecture du roman avant le manga, pour les détails. Parce que, comme je le disais, le rythme d’un manga et celui d’un roman n’est pas le même et ici l’histoire perd beaucoup en détails.

Ceci dit, quel bonheur de voir vivre les personnages. Le côté manga pousse l’ambiance à être encore plus folle que dans les livres. Quoique… les romans sont déjà bien bien barrés, et qu’est-ce que je les aime pour ça ! Charlie Cochet a vraiment créé un univers et des personnages hors du commun, parfois azimutés. Dex n’y est pas étranger.

Dex, c’est Dexter J. Daley un flic des homicides muté au THIRDS après avoir dénoncé son coéquipier. Dans cette Section Défense Reconnaissance Intelligence Humains Therians, autrement connue sous le nom de THIRDS, Dex rejoint son père adoptif et son demi frère Cael (un Therian) ainsi que toute une équipe. Et quelle équipe ! Une alliance d’Humains et de Theirans avec des membres hauts en couleur. Et son leader, Sloane Brodie, qui n’est autre que le nouveau coéquipier de Dex. Un Thérian, un jaguar. Un homme sexy mais fermé depuis la mort de son ex-coéquipier…

Cela m’a fait très plaisir de retrouver tout le monde. J’ai vraiment beaucoup aimé cette version graphique qui, bien qu’incomplète, a très bien su rendre la si particulière ambiance THIRDS !

Pour ce qui est de la VO (anglais), elle n’est pas trop compliquée à lire et à comprendre, même si -encore une fois- avoir lu les romans avant vous aidera fortement.

∴ TRES BONNE LECTURE ∴