[Chronique] LA VALSE DES SOUVENIRS de Garrett LEIGH

la-valse-des-souvenirs

LA VALSE DES SOUVENIRS

Auteure : Garrett LEIGH

Éditeur : MxM Bookmark

Date de parution : 22 aout 2018 (eBook) ; 24 septembre 2018 (papier)

Pitch : Jodi Peters est une créature solitaire et son job de web designer n’aide pas. Il sort deux fois par semaine pour déjeuner avec son ex, qui est devenue sa meilleure amie, et de temps en temps dans un bar gay douteux pour une aventure sans lendemain, et c’est bien suffisant pour lui, non ?
Puis, il rencontre Rupert O’Neil, un pompier fraîchement divorcé. Ce dernier est visiblement seul et perdu, mais il est aussi le plus gentil des mecs que Jodi ait jamais rencontré. Ajoutez à cela le courant grisant qui passe entre eux, et Jodi ne peut s’empêcher de tomber éperdument amoureux. Il lui propose de partager son appartement douillet sur Tottenham, un véritable sanctuaire où ils pourraient créer une famille à leur manière… et pendant quatre années, la vie lui semble parfaite.
Jusqu’à ce qu’un cruel coup du sort ne lui arrache tout ça. Un moment de distraction et Jodi se retrouve à se battre pour une vie dont il ne se souvient pas, brisant ainsi le cœur de Rupert. Jodi ne le reconnaît pas… et n’en a pas envie. Alors qu’il reste très peu de l’homme qu’il aime, Rupert se raccroche aux quelques bribes de foi qu’il a encore et prie pour que Jodi puisse apprendre à l’aimer une seconde fois.

[Service presse] Je remercie de tout cœur, et encore plus fort que d’habitude, Johanna de MxM Bookmark pour ce SP.

Lire la Suite

[Chronique] FORBIDDEN de Tabitha SUZUMA

forbidden

FORBIDDEN

Auteure : Tabitha SUZUMA

Éditeur : Milady

Résumé : Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Élevés par une mère alcoolique et instable, ils sont livrés à eux-mêmes et n’ont d’autre choix que d’élever seuls le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité et finissent par tomber amoureux. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Conscient de la monstruosité de cet amour, Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir et les sentiments que sa sœur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ? Est-ce un crime de s’aimer si fort ?

Lire la Suite

[Chronique] RESPIRE de Sloan PARKER

respire

RESPIRE

Auteure : Sloan PARKER

Éditeur : MxM BookMark

Date de parution : 14 mars 2018

Résumé : Lincoln McCaw a tout perdu: sa maison, son travail, son partenaire, après avoir causé un accident mortel. Un an plus tard, il noie sa culpabilité et son désespoir dans le whisky. Il a besoin d’avancer, sa sœur et ses enfants comptent sur lui.
Sa rencontre avec un homme qui réanime une passion que Lincoln pensait ne jamais retrouver est un électrochoc. Dommage qu’une nuit soit tout ce qu’ils puissent espérer ensemble. Maintenant il doit réussir à se détourner de la seule personne qui le fasse se sentir en vie… avant que celui qui lui expédie des menaces de mort ne se décide à passer à l’étape supérieur.
Jay Miller étouffe sous une chape de douleur et de misère jusqu’à ce qu’il décide de céder à ces fantasmes refoulés et passer la nuit avec un autre homme. En réalisant qu’il a fini dans les bras de l’homme qui a causé l’accident de sa femme, il tente de fuir. Mais comment renoncer à cette amitié dont il a besoin, une amitié et un amour qui pourraient le sauver ?
Mais Jay n’aura peut-être pas le temps de faire son choix si quelqu’un décide de tout détruire avant.

[Service presse] Je remercie NetGalley France et MxM BookMark pour leur confiance.

Lire la Suite

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | 54 MINUTES de Marieke NIJKAMP

Bonjour,

Cœurs sensibles, s’abstenir. Je n’ai aujourd’hui toujours pas recollé tous les morceaux du mien. 54 minutes. C’est le temps que dure cette tuerie de masse dans un lycée tranquille de l’Alabama. Un jour où tout semblait pourtant se dérouler comme d’habitude…

Hachette Romans

10 h 08 – KEVIN
Mec, il se passe quoi ? Réponds-moi !
10 h 09 – SYLVIA
Tyler est revenu.
10 h 11 – MATT.
Claire j’ai trop peur. Il tire sur les gens. Qu’est-ce que je fais ? CLAIRE DÉCROCHE S’IL TE PLAÎT !
10 h 27 – AUTUMN
Ça ne peut pas être vrai. Ça ne peut pas être Ty. Ça ne peut pas être mon frère.
10 h 30 – TYLER
Aujourd’hui vous m’appartenez tous.
Aujourd’hui vous allez m’écouter.

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

C’est le jour du grand discourt au lycée d’Opportunity et presque tous les élèves et membres du corps enseignant sont rassemblés dans l’auditorium. Comme tous les ans le discours est le même. Un jour à la fois spécial et terriblement redondant pour ces jeunes gens ordinaires qui, bien entendu, préféreraient ne pas être obligés de s’entasser dans le vieux gymnase odorant. Certains s’imaginent ailleurs, d’autres pensent au devoir de maths ou d’histoire qui les attend à l’heure suivante, d’autres encore ont la chance d’être à l’extérieur… Pourtant, le goût amer de ce début de journée devrait être le cadet de leurs soucis car pour chacun d’entre eux, bientôt, tout va basculer.

Tyler est de retour au lycée, mais ses intentions ne sont pas louables. Il ne vient pas pour se joindre gentiment à ses camarades, non, ses plans sont tout autres…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Du point de vue des victimes

L’auteure a opté, afin de nous faire vivre le déroulement de la tragédie, pour un point de vue multiple. Le point de vue de quelques élèves, tous proches à leur façon de Tyler. Tous vont alors nous conter ces atroces minutes, 54, seulement 54, durant lesquelles leurs vies vont basculer. Qu’ils soient aux premières loges ou en retrait, chacun nous donne sa version du drame. Ses sentiments, ses réactions. Son vécu. Un choix poignant.

Si l’on retient un nom ou un visage lors de ces drames, c’est malheureusement toujours celui du ou des tueurs. Les victimes sont souvent dépersonnalisées et odieusement réduites à leur nombre. Pire, parfois uniquement à celui morts (parfois ? Pour ne pas dire toujours). C’est horrible.

Ici, dans ce roman, toute notre lecture dépend des victimes dont on suit le parcours et de ceux qui les entourent.

Toute l’histoire se déroule à travers leur yeux, et les sentiments puissants qu’ils doivent affronter. La peur, le courage, le doute. Même les motivations de cette tuerie sont dévoilées à travers les victimes, par le biais de leurs souvenirs des semaines qui précèdent le drame, ou de ce que Tyler revendique ce jour-là. Mais nous le vivons toujours selon les victimes, selon leurs sentiments. J’applaudis cela.

Le portrait de Tyler

J’apprécie, malgré tout, d’avoir pu percevoir Tyler sous plusieurs angles. Sans les défendre, je comprends que les auteurs de ces tueries ne se réduisent pas à des monstres et que tout le monde aurait dû voir venir la tragédie. Non. Ce flottement, le basculement et la visibilité de celui-ci selon les personnes qui croisent Tyler avant qu’il ne passe à l’acte sont très bien décrits dans ce roman. Il n’est pas tout blanc ou tout noir, et il est normal que ses futures victimes le perçoivent de différentes manières. Chacune d’entre elles est cohérente. C’est utile de le rappeler.

Je ne me remets pas de cette lecture.

Qui dit tuerie, dit malheureusement morts. L’auteure provoque notre empathie à chacune d’elles, de l’élève ou du professeur évoqué en quelques lignes à un personnage suivit tout au long du livre, tous nous émeuvent.

Bouleversée, j’ai refermé ce roman en PLS, ratatinée sur moi-même. Je n’avais qu’une envie : ouvrir vite un feel-good pour me remettre de mes émotions.