𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | CHRONIQUES DES CINQ TRÔNES de Anthelme Hauchecorne

Bonjour,

J’ai lorgné pour la première fois sur ce livre aux Halliennales, sans pour autant craquer, cependant, j’ai vite regretté mon indécision.

Aussi, j’ai fini par craquer quelques semaines plus tard, et j’ai suivi la caravane !

Gulf Stream • 521p • 20€

Dans le royaume de Cinq-Saisons, la mägerie n’obéit qu’à un seul principe : elle ne peut s’exercer qu’à deux. Liutgarde le sait. Elle a pourtant fui Ortaire, l’époux qui lui avait été imposé, renonçant ainsi à son pouvoir. Exilée au nord des terres, elle serait morte sans l’aide des caravaniers et de Rollon, un mäge à l’esprit torturé. Épris l’un de l’autre, Liutgarde et Rollon se déplacent en roulottes avec leur communauté dans l’hostile forêt de la Sylverëe, ancien royaume des Faëes de l’Hiver. De bourgs en cités, ils voyagent sans attaches, parmi une caravane de fugitifs, d’écorchés vifs et de mäges brisés. Mais l’équilibre de cette vie en cavale va complètement basculer, les obligeant l’un et l’autre à régler les dettes de leurs vies antérieures. Car dans ce monde tout se sait et tout se paie un jour. L’un comme l’autre sont pourchassés, Liutgarde par son mari délaissé, Rollon par la ténébreuse dame Hölle, dernière des Faëes de la Maison d’Hiver. Leur pouvoir et leur amour suffiront-ils à les protéger ? Le premier volume d’une tétralogie.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Bon sang que ce livre est beau ! Un travail éditorial poussé jusque dans les détails. Bien sûr, chez Gulf Stream, le travail est souvent aussi soigné et bien choisi, mais là, LÀ. Je leur fais des courbettes, tout plein de coubettes !

Alors il y a ce qui saute aux yeux dès que vous avez le livre en main : la beauté de sa couverture, évidemment, épaisse et en relief pour ne rien gâcher. La tranche est elle-aussi magnifique, ornementée à l’encre bleue et le livre est bridé d’un joli petit marque-page soyeux à « l’ancienne ». OK, je suis superficielle, et tout cela est futile. Sauf que pas du tout, c’est tellement parfait pour ce livre. Et il y a aussi ce qui se découvre ensuite, la cartographie, la typo particulière, étonnante, bien placée, tout cela s’ajoute à une plume fantastique, une plume douce, graphique et poétique. J’ai envie de hurler à quel point ce livre est graphique, surtout une fois que l’on se plonge dedans. La joliesse des mots et des noms… l’auteur nous embarque vraiment dans son monde.

Moitiés d’âme est le premier tome de la tétralogie des Chroniques des cinq Trônes. Tout y est, et je ne pense pas spoiler en vous disant que celle-ci est mägique *wink*.

Donc, oui, vous l’aurez compris, l’histoire, le monde, les personnages, tout a matché avec moi. Mon ressenti est assez simple à exprimer : mon imagination a été gonflée par celle de l’auteur. Et, c’est simple, le job est fait dans ces cas là. C’est tout ce qu’on attend d’une histoire, d’une aventure, fantastique.

Ce tome introduit énormément car l’histoire est riche, et… froide. Disons, que cette lecture a été de saison et idéale pour remplir mes jours de vacances.

Liutgarde et Rollon voyage, lentement, en roulotte, suivant la caravane, nous laissant le temps de découvrir les personnages et les questions qu’ils se posent, les choses qui les effraient… ces choses qui les entourent… où une place importante est donnée à la nature.

Les personnages de ce tome nous laissent avec tout un tas de questions, car toutes les teintes sont représentées, tous incarnent un panel développé allant de la gentillesse au mystère le plus total. J’ai cru comprendre que la suite nous promet des surprises, des rencontres qu’on ne pensait pas possibles… alors autant vous le dire, sans faire de chichis, j’ai très très hâte !

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙳𝚘𝚞𝚋𝚕𝚎 𝚊𝚟𝚒𝚜 | DEUX ROMANCES DE NOËL : UNE MAISON HANTÉE POUR NOËL et CAFÉ, LAIT DE POULE ET JAMBE DE BOIS

Bonjour,

Aujourd’hui je poste un article [Double avis], c’est une chose que je ne fais que rarement mais je trouvais que la situation s’y prêtait plutôt bien, pour ces deux romances de Noël issus des Éditions Bookmark. D’abord Une maison hantée pour Noël de Camille Jedel chez Reines-Beaux puis Café, lait de poule et jambe de bois de Reru chez MxM Bookmark.

J’ai eu la chance de me rendre au FLR, le Festival du Livre Romantique de Dunkerque, où un très très joli stand des Éditions Bookmark attendait les lecteurs et les curieux. Bien entendu, je n’en suis pas ressortie les mains vides et ces deux romances de Noël ont fait partie de mon butin. Après les avoir dévorées, il est temps pour moi de vous en parler.

Plus jamais Kasey ne tentera d’organiser des vacances surprises dans la famille de Joona, l’homme de sa vie ! Entre un trajet interminable, la perte de leur bagage et un taxi qui n’arrive jamais, ce début de voyage n’a rien du merveilleux séjour en Laponie qu’il s’était imaginé. Et même une fois arrivé, il doit non seulement faire face à la famille excentrique de son homme mais également a bien pire …. Une chose est certaine, ce Noël ne sera pas celui qu’il espérait !

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Quelle lecture ! Le lecteur accompagne Kasey jusqu’en Laponie d’où son amoureux Joona est originaire. Mais ne vous attendez pas au chalet chaleureux, typique, romantique et douillet dépeint dans les films et autres romances de Noël… Non, non, non.

Au milieu de la neige, c’est un manoir triste et fatigué qui attend Kasey. Et une belle famille quelque peu récalcitrante. Joona s’était bien gardé de lui parler de ça, ne trouvant pas le courage, mais Kasey est tout un personnage (à découvrir de toute urgence!) qui peut faire face à cette première rencontre saugrenue – à plus d’une perspective. Alors, oui, Kasey peut y faire face, à sa manière (à découvrir aussi de toute urgence!). Par contre, même la forte personnalité de Kasey semble vaciller face à cette autre chose qui semble vouloir l’inquiéter dès sa première nuit au manoir…

Le décor, les personnages et l’ambiance générale créés pour ce livre sont autant d’originalités qui s’ajoutent au travail d’une auteure que j’apprécie déjà beaucoup. Pour moi, Camille Jedel n’avait déjà plus rien à prouver du côté de sa plume mais cette romance de Noël… elle est à la fois folle, drôle et adorable.

Folle, parce que le décor et les personnages sont absolument incongrus. Ne vous méprenez pas sur le choix de l’adjectif, c’est génialissime. Drôle, parce que le cocasse et la frénésie s’enrichissent d’humour. Adorable, parce que le couple Joona/Kasey est délicieux, attachant, trop chou. On sent aussi le feu entre eux, un feu à l’origine de mésaventures truculentes.

Et Kasey n’est pas au bout de ses surprises…

Cette lecture est incroyable. Quelle originalité. Quelle auteure !

∴ DIAMANT ∴

C’était censé être l’affaire d’une soirée. Ou deux. Ou trois, histoire que le mensonge tienne la route. Juste une seule soirée (ou deux, ou trois) à faire semblant d’avoir un petit-ami pour l’un, d’être un petit-ami pour l’autre.

C’était censé être le plan. Rien de plus facile ! Mais c’est bien connu, les plans les plus faciles sont toujours ceux qui marchent le moins bien !

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Je savais que cette lecture allait être un bon moment. Café, lait de poule et jambe de bois est une mignonne romance de Noël, et je n’en attendais pas moins de Reru.

Lorsque Gabriel accepte d’aider Sébastien en se faisant passer pour son petit ami, il ne s’attend pas à ce que les choses prennent ce chemin imprévu. Bien entendu Gabriel trouve Sébastien mignon, mais l’affaire était claire : jouer le rôle du parfait petit ami et cavalier le temps d’un mariage. Un simple séjour dans la famille de Sébastien, puis Gabriel retrouverait la capitale et son travail.

Un engagement pris sur le pouce autour d’un verre, des conditions et mises au point échangées à la va-vite, comment cela aurait-il pu mal tourner ? Voyons !  Mais tout se passe bien, trop bien, et les garçons reprennent leur vie. Oui mais… jusqu’à ce qu’ils soient « accidentellement » obligés d’à nouveau jouer le jeu…

Alors, karma ou destin ? Je voulais trop savoir.

Ce livre est beaucoup trop mignon, et douillet avec son atmosphère familiale et son lait de poule, quel joli choix d’ambiance.

Il faut dire que je suis friande du thème faux couple, c’est quelque chose qui fonctionne bien et avec Gabriel et Sébastien, je n’ai pas été déçue. Malgré le fait que ce livre soit court, ce n’est pas précipité, j’ai apprécié que la « mignonitude » s’installe sans pour autant décerveler les personnages. Quoique… Car j’ai aussi beaucoup aimé la participation particulière des personnes agées, j’ai adoré leurs échanges. Certaines bisbilles valent le coup. J’ai vraiment aimé qu’elles soient là, elles apportent énormément. (On sent le vécu de l’auteure!)

Ce livre nous transporte dans une belle ambiance,

dorloter par le sucre et les sourires à fossettes.

∴ BONNE LECTURE ∴