𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Dear Gene de Kaya Azuma

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle du premier tome de 𝓓𝓮𝓪𝓻 𝓖𝓮𝓷𝓮 de Kaya Azuma chez BoysLove.
Ce titre est en fait un spin-off de Rumspringa de Kaya Azuma, aussi dans la collection Hana, et qu’évidemment JE N’AI PAS LU. Une erreur qu’il me faut rattraper. Parce que je te l’ai dit, ce premier tome du spin-off est un véritable coup de cœur.

Spin off de Rumspringa

Gene, parti habiter chez son oncle Trevor à New York, découvre dans son bureau un vieux journal intime. En le lisant, il découvre la relation de son oncle avec un autre Gene…

-1973-
Trevor, avocat dans un cabinet, perd les documents d’une de ses affaires en cours. Alors qu’il est assis dehors en pleine tempête de neige, un dénommé Gene l’approche et lui rend les papiers qu’il avait perdus. En apprenant que son sauveur est sans domicile et qu’il se réfugie dans une chaufferie pour lutter contre le froid, Trevor, afin de le remercier, l’invite à passer la nuit chez lui, puis lui propose un emploi comme homme de ménage. Tandis que Gene, qui faisait autrefois partie d’une communauté Amish, n’est pas habitué au monde moderne, de son côté, Trevor, qui est gay, est troublé par la présence de ce beau garçon dans sa maison…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Note déjà la beauté de la jaquette de ce manga, et elle est vraiment à l’image du trait et de l’histoire que renferme le titre.

L’histoire est belle et touchante, ses personnages vont droit au cœur accompagnés de leurs passés et de leurs solitudes respectives.
J’aime le temps que prend leur histoire à vraiment commencer mais la rapidité avec laquelle les personnages sont devenus un soutien l’un pour l’autre. Ce qu’ils s’offrent et s’apportent pour le moment est trop adorable, autant entre Trevor et son « neveu » qu’entre Trevor et Gene (l’autre Gene).
Oui, je mets neveu entre guillemets, tu comprendras en partie en lisant ce tome.

Il reste néanmoins beaucoup de questions sans réponses. Des questions sur le choix de Gene de ne pas retourner dans sa famille à la fin de son Rumspringa (période durant laquelle les adolescents amish sont temporairement partiellement déliés de leur Église et de ses règles afin de découvrir le monde moderne), et sur le fait que -tu l’as peut-être remarqué- quand Gene, le « neveu », arrive chez son « oncle » Trevor, celui-ci vit seul. Ce qui, pour changer, ne me laisse pas totalement sereine quant à ce que va subir mon cœur…

Bref, je ne sais pas si le manga à l’origine de ce spin-off répond à ses questions de près ou de loin, toutefois je ne déteste pas l’état dans lequel je suis. J’ai adoré.

Douce et attachante, cette histoire a su m’émouvoir et se frayer un chemin jusqu’à mon cœur.

Je suis impatiente de lire la suite.

Si tu ne l’as pas lu, ohlala, fonce !

∴ COUP DE CŒUR ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | PAINTING STARS T1 de Mandi Eelis

Bonjour,

Alerte petit bijou. Je répète, alerte petit bijou ! Si tu me suis sur Instagram, je t’en ai parlé, et tu sais déjà à quel point j’ai aimé ce titre. Aujourd’hui je te parle de Painting Stars T& de Maandi Eelis aux Éditions de l’Opportun | Nisha et caetera

Format broché • 393p • Prix Broché 16€90 • Prix eBook 7€99

Adam est un jeune homme anxieux et solitaire qui n’aime ni le soleil ni les contacts humains. Sa seule passion ? Dessiner des paysages et des étoiles, seul dans sa bulle.
Cet été, il doit suivre ses parents dans leur maison de campagne sous le soleil méditerranéen, et c’est peu dire que cette perspective ne l’enchante pas…
Mais Adam ne se doute pas que ces vacances vont bouleverser sa vie et lui faire découvrir un arc-en-ciel jamais vu dans son monde tout en nuances de gris. A peine arrivé, il fait la rencontre de Loup, un garçon aussi solaire que lui est timide. Loup va l’aider tout en douceur à dépasser ses limites, à sortir de sa zone de confort. Et bien plus encore…
Une histoire entre les jeunes hommes est-elle possible ? N’est-elle forcément que l’histoire d’un été ? Adam est-il enfin prêt à découvrir celui qu’il est vraiment ?

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Le résumé m’attirait énormément. C’est une romance MM et forcément, j’avais très envie de la découvrir. Déjà fort de son succès sur Wattpad, c’est chez Nisha et caetera que le titre devient roman. Ou plutôt romanS.

L’auteure retrouve donc ses lecteurs avec ce tome 1 de 𝓟𝓪𝓲𝓷𝓽𝓲𝓷𝓰 𝓢𝓽𝓪𝓻𝓼 et s’en assure de nouveaux, dont je fais partie. Et j’ai été conquise par la beauté et la douceur de ce titre. Et la couverture, on en parle ? Je suis sûre que toi aussi tu la trouves superbe. Elle EST superbe. Une première impression bien confirmée avec la lecture de ce tome 1.

Un seul problème, j’avais un peu peur que ce titre fasse trop écho à Call me by your name. Les vacances, le soleil, la rencontre. Les questionnements, aimer un garçon. En toute franchise, cette idée m’a traversé l’esprit, mais c’était avant de rencontrer les personnages et leur histoire. Adam et Loup ont leur histoire et leur identité propre et, quitte à jouer la franchise jusqu’au bout, j’ai même préféré ce titre à Call me by your name. Exit mes doutes.

« Je suis incapable de vivre et pourtant incapable de mourir. Alors je survis. »

Ce qui importe le plus pour moi, ce sont les personnages. M’immerger pleinement avec eux. Et pour le coup, l’auteure m’a ravie. Elle nous offre des personnages plein de justesse et avec des personnalités qui ne laisse pas indifférents. L’auteure nous entraîne d’abord sur une valeur sûre de la romance, les opposés, le jour et la nuit, quoi que… pas tant que ça. Adam et Loup sont vraiment très très attachants, je me suis surprise moi-même d’avoir succombé à ce point aux profils de ces derniers. J’ai eu un gros coup de cœur pour eux  et tout particulièrement pour Adam. Sa fragilité, son développement. La place de Loup dans celui-ci.

Il y a de l’inattendu. Certaines romances peuvent paraître bien ternes à côté de la relation entre Loup et Adam. Il y a de la douceur, des couleurs, de la réciprocité. Évidemment, les questionnements consacrés sont présents, mais l’auteure les caresse si bien. C’est doux, tendre, accompagné d’une telle harmonie. Et puis surtout, SURTOUT, je souligne le point de vue artistique de ce titre. Cet angle est d’une poésie, c’est magique. Je te vois venir, je sais ce que tu vas me dire : que c’est normal. Eh bien, non. Non, non. L’effet m’a parfois mis les frissons ! D’une beauté.

Ma faiblesse, tu connais.

« Il est entré dans ma vie comme un éclair qui transperce la nuit. Et l’orage me terrifie. »

Je le mentionnais plus haut, j’aime la façon dont l’auteure aborde, non, dont l’auteure compose ses personnages, abordant leur histoire, l’amour, la confiance. C’est le nerf de la guerre, il faut croire. Ici, j’y ai cru. J’ai cru aux personnages et je pense que Mandi Eelis a énormément de talent. J’ai vécu cette lecture, chaque sentiment, c’était incroyable.

Évidemment, la fin du tome me laisse fébrile. Nous faire ça. J’ai besoin de la suite.

Mention spéciale pour la playlist. Je ne sais pas si tu aimes lire en musique, si oui, tu vas adorer. Pour ma part, je me suis servie de cette playlist pour réveiller les sentiments que m’ont laissé certains passages, et prolonger le plaisir. Je ne pouvais absolument pas quitter Adam et Loup comme ça, impossible.

Ce premier tome est sorti le 7 janvier, un conseil, un seul, FONCE.

∴ DIAMANT ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | BLANC-NEIGE & LE MIROIR de Sam P. Caldron

Bonjour,

Ma Twin m’avait dit : tu DOIS lire 𝕭𝖑𝖆𝖓𝖈-𝕹𝖊𝖎𝖌𝖊 & 𝖑𝖊 𝖒𝖎𝖗𝖔𝖎𝖗.

Après plusieurs coups cœur sur d’autres nouvelles de cette collection aux Éditions Bookmark, c’est ce que j’ai fait. J’ai donc fait une petite entorse à mon programme de lecture et lu cette revisite de conte écrite par Sam P. Caldron.

《 – Comment peux-tu savoir quelque chose que je ne sais pas moi-même ?
Je pus voir son sourire glisser jusqu’au bout de ses doigts.
– Parce que je suis le Miroir.
– Tu es Aimé.
– Aussi. 》
Nouvelle • Prix Broché 10€ • Prix eBook 2€99

Ma mère voulait une fille, aux cheveux noirs comme les ailes d’un corbeau et à la peau blanche aussi blanche que la neige. Elle l’aurait nommée Blanche-Neige.
Mais à la place, elle m’eut moi, un garçon. Accrochée à son rêve devenu inaccessible elle me nomma Blanc-Neige.
Peut-être que si j’avais été cette fille qu’elle désirait tant, si j’avais été cette Blanche-Neige, alors mon destin aurait-il été différent. Peut-être que je ne me serais pas retrouvé seul auprès d’un beau-père qui n’a désormais qu’une seule obsession : ma mort.
Et, peut-être, aussi, que je ne serais pas tombé amoureux. De Lui.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Clairement, je suis fan de cette collection de nouvelles.

Ici encore j’ai été agréablement surprise par la direction prise par ce retelling.

Si la revisite perd en présence de certains marqueurs du conte, même s’ils ne disparaissent pas totalement, l’histoire gagne en originalité, en magie et en attachement envers les personnages.

J’ai beaucoup aimé suivre ces personnages dans leur courte fuite. Je suis absolument fan du Miroir, cette créature magique ❤.

Un retelling toujours trop court mais avec lequel j’ai encore passé un excellent moment. Un titre de plus qui m’a plu dans cette collection de nouvelles, je te la recommande vivement !

∴ COUP DE CŒUR ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | BEN ET RAFE T1 de Bill Konigsberg

Bonjour,

ᴅᴇ ʀᴇᴛᴏᴜʀ ᴅᴀɴꜱ ʟᴇ ᴘʟᴀᴄᴀʀᴅ est le premier tome de ʙᴇɴ & ʀᴀꜰᴇ de Bill Konigsberg aux Éditions Bookmark dans la collection TeenSpirit.

Édition Bookmark | Teenspirit

Rafe est l’adolescent typique de Boulder, au Colorado. Il joue au foot, il a gagné des prix de ski, il aime écrire. Et, ah oui, il est gay. Il a fait son coming-out depuis la quatrième, et personne ne l’a jamais ennuyé pour ça. Il se rend même dans d’autre lycées pour parler de tolérance, et de ce genre de choses. Et même si c’est important, tout ce que Rafe désire, c’est être un type normal. Pas LE mec GAY. Il aimerait que ça fasse partie de lui, mais pas que ça le définisse systématiquement. Alors, lorsqu’il est transféré dans un pensionnat pour garçons en Nouvelle-Angleterre, il décide de garder sa sexualité secrète – pas vraiment pour retourner dans le placard mais plutôt pour repartir à zéro. Et puis… il va voir un de ses camarades de classe pêter un plomb. Et il va rencontrer un professeur qui va le mettre au défi d’écrire son histoire. Et surtout, il va tomber amoureux de Ben… qui ne sait même pas que l’amour est possible. Cette histoire pleine d’esprit, intelligente et sur le fait de faire à nouveau son coming-out, saura plaire aux enfants gays et hétérosexuels qui regardent Rafe naviguer en se sentant différent, en s’intégrant et en apprenant ce que c’est que d’être lui-même.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Les personnages sont très sympathiques, même là où cela surprend le plus parmi les lycéens. Ça, j’ai beaucoup aimé. Et bien sûr, pour Ben et Rafe, l’attachement est sans appel : je les adore déjà.

J’ai suivi l’intégration de Seamus Rafael Goldberg, Rafe, dans son nouveau lycée et sa volonté de se débarrasser de l’étiquette du mec gay avec intérêt et intrigue. Pourquoi ce fossé apparent entre sa vie dans son ancien lycée du Colorado et celle qu’il escompte vivre à Natick ?

Les procédés de narration sont parfois ludiques, comme le devoir sous forme de « journal » et l’échange qui en découle entre Rafe et son professeur.

Je vais éviter les spoilers mais c’est un titre qui s’interroge et interroge et ce côté de la lecture est très intéressant.

Rafe pourra-t-il tenir ?

Ben pourrait tout changer…

Mais là où l’idée de comprendre a vraiment un effet page-turner, et avec une écriture très agréable, sans m’ennuyer je me suis quand même questionnée sur l’indispensabilité de certains passages. Rien de bien méchant, toutefois j’avais entamé ce titre avec le sentiment qu’un coup de cœur m’attendait et je suis triste de ne pas l’avoir atteint.

Malgré tout, j’ai bien aimé cette lecture et j’ai très très envie d’en connaître la suite.

∴ BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LEDEN FALLS T2 de Marilyne Weiss

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle du tome 2 de 𝐋𝐞𝐝𝐞𝐧 𝐅𝐚𝐥𝐥𝐬, Deuxième lune de Marilyne Weiss aux Éditions Bookmark. Si tu n’as pas lu le premier tome, évite de te spoiler, ne lis pas les détails de cet avis. Tu peux retrouver mon avis sur le tome 1, ici.

Prix Broché : 19€ • Prix eBook : 5€99

Un mois après le départ d’Amaury, de nouveaux incidents frappent Leden Falls et ses environs. Tandis que Korian décèle les traces de plusieurs lycans aux abords de la ville, de mystérieuses disparitions sèment le trouble dans le comté de Mason. Il va devoir s’allier aux Cobras pour faire face à la vengeance d’un loup tortionnaire. À mille kilomètres de là, Amaury peine à reprendre sa vie d’avant. Il enchaîne les entretiens d’embauche sans véritable motivation et ne parvient pas à éloigner Korian de son esprit. Informé des événements qui mettent à mal la petite ville brumeuse, il sait que son aide serait la bienvenue. Mais son retour à Leden Falls risquerait d’anéantir sa volonté de garder ses distances avec le charpentier. À moins que ce ne soit justement ce qu’il souhaite ?

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Bien qu’Amaury a littéralement fui l’Oregon et surtout Leden Falls, tout semble pousser le jeune homme à y retourner. L’envie d’aider à résoudre le mystère de nouvelles attaques, mais sans doute aussi celle de revoir Korian…

Comme pour le tome 1, l’auteure nous offre un récit à points de vue multiples. Et comme pour le premier livre, j’ai beaucoup aimé ce procédé.

La couverture le laissait présager, les cobras tiennent dans ce tome une place bien plus importante. Les bikers ont la part belle. Le point de vue de Santho est d’ailleurs riche -très riche- en surprises. Quelques coups de pieds sont mis dans les idées reçues.

Comme dans Première lune, intrigue et romance se consument lentement mais avec juste ce qu’il faut de frustration. Le slow burning est bien utilisé dans cette série et, quoi de mieux pour les personnages ? Korian et Amaury sont si attachants. Les voir patauger après le départ du dernier… pour enfin avoir ce que l’on attendait ?

J’aime le tournant que prend leur histoire. Mais l’histoire n’est pas terminée !

De belles retrouvailles avec Leden Falls et les personnages, j’ai passé un bon moment. Je remercie les Éditions Bookmark pour l’envoi de ce titre.

∴ BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | SOUS LE MÊME CIEL | Erika Boyer

Bonjour,

J’ai tellement été touchée par ce roman. La force avec laquelle on s’attache aux personnages, quelle claque, quelle décharge d’émotions.
Et puis, je remercie Erika Boyer pour la dédicace de cette superbe édition reliée.

« A + H = ciel. »

Alejandro n’a eu d’autre choix que de suivre ses parents qui ont décidé de quitter l’Espagne pour s’installer en France. Taciturne et introverti, il a peur de ne pas réussir à trouver sa place dans ce nouvel environnement et s’inquiète que ses différences l’empêchent de se faire des amis.
Mais ses craintes se meurent lorsqu’il rencontre son voisin, Hugo. Jovial et chaleureux, ce dernier aime l’accent hispanique du garçon d’en face, tout autant que son prénom et ses étonnants cheveux longs. Alors, aussi vite que le permet l’innocence de leur jeune âge, les deux enfants se lient d’amitié.
Sous le ciel de la Ville d’Hiver, Alejandro et Hugo deviendront des hommes. Ils découvriront l’amitié et l’amour, et embrasseront la vie pour en comprendre le véritable sens.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸 / 𝙰𝚅𝙸𝚂

𝓡𝓮𝓽𝓸𝓾𝓻 𝓼𝓾𝓻 𝓶𝓸𝓷 𝓬𝓸𝓾𝓹 𝓭𝓮 ♡ 𝓹𝓸𝓾𝓻 𝓢𝓸𝓾𝓼 𝓵𝓮 𝓶𝓮𝓶𝓮 𝓬𝓲𝓮𝓵

L’auteure tisse l’histoire d’Alejandro et Hugo d’une manière si précieuse et si émotionnelle, on ne peut que s’attacher à ces garçons, à leurs amis.

J’ai lu ce roman en une après-midi, je n’ai donc passé que quelques heures en leur compagnie, pourtant, j’ai l’impression d’avoir parcouru les années avec eux, d’avoir grandi avec la bande, d’avoir partager tous les meilleurs moments et… les pires.

Parce que, comment ne pas se sentir impliqués ?

Erika Boyer nous fait suivre ce chemin auquel on ne peut échapper, l’injustice dans les coeurs et dans le notre. Cette décision que l’on doit, quelque part, nous aussi, prendre…

Toutefois, malgré les larmes, parce qu’il y en a, je remercie les poulpes et Amanda et Céline de m’avoir conseillé ce roman.

Ce bijou, cette pépite, ce diamant 💎


Tu as lu Sous le même ciel ?
Si ce n’est pas le cas, LIS-LE, il est magnifique.

∴ DIAMANT ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | NORTHERN REVENGE de Flor Abril

Bonjour,

J’ai découvert Flor Abril avec un titre totalement différent, Egotique Romantique, lui aussi aux éditions Bookmark, et que j’avais adoré.

Mas, ici, changement complet de décor ! C’est la piraterie qui vous attend dans Northern Revenge. L’avis va peut-être être court, ou pas, car il y a un certain nombre de points que je ne peux absolument pas aborder, vous comprendrez plus bas, mais le coup de cœur est grand.

MxM Bookmark

Le capitaine Nightingale, un pirate connu pour ses nombreuses batailles sur les mers et craint de tous, recherche des hommes pour garnir son équipage. Il prépare sa vengeance contre son grand ennemi, l’amiral Lucio Valdès, prince de Castille. Nightingale compte bien débarrasser les océans de cet amiral espagnol aussi dangereux que puissant. Mais une nouvelle recrue sème le doute à bord de sa frégate, le Northern Revenge. Le nouveau venu est un jeune Espagnol qui assure nourrir une rancœur aussi grande que celle du capitaine pirate à l’encontre de l’amiral. En ces temps de guerre et de méfiance, le capitaine Nightingale prend tout de même le risque d’avoir à son bord un jeune homme aux précieux talents d’hydrographe, même s’il semble cacher bon nombre de secrets. Sur les mers des Caraïbes en l’année 1706, une guerre se prépare. Teintée de vengeances personnelles, elle opposera des hommes libres au courroux de l’Armada…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Qui ignore encore mon obsession pour Port Royal est la catastrophe qui y est arrivée ? Mais juste pour toi, là-bas dans le fond, je m’excuse d’avance. Il se peut que cet avis soit un-peu-beaucoup influencé par l’idée fixe qui me lie à ce morceau d’Histoire. C’est un « rabbit hole » qui m’a aspiré trop fort et trop loin. Je sais que mon avis ne devrait en tenir compte mais cette fois, je peux difficilement l’ignorer, je suis désolée.

Bien. Il est donc temps d’embarquer à bord du Northern Revenge. L’écumeur des mers a pour capitaine un certain Nightingale, un homme motivé par un puissant désir de vengeance à l’encontre d’un amiral espagnol, Lucio Valdès. Nul n’ignore la rivalité des deux hommes et le pirate traque la Santa Maria de los Milagros et son amiral qu’il veut envoyer par le fond.

C’est ainsi que, profitant d’une escale pour recruter des membres d’équipage, le capitaine Nightingale accepte à son bord un jeune homme. La recrue sème tout de suite le doute parmi les flibustiers. Dans la caraïbe coloniale tout oppose les britanniques aux espagnols, alors qui est donc cet espagnol qui prétend être animé de la même haine que le capitaine envers Lucio Valdès de Tolède ?

Le capitaine est intrigué, voire même étrangement intéressé par cette recrue, et semble lui faire confiance. Parce que Nightingale semble savoir…  mais peut-être pas tout… Et justement, le jeune homme s’avère être un excellent hydrographe…

Ainsi commence cette histoire, et il m’est difficile d’en dire plus sans divulgâcher. J’aimerais aussi aller plus loin en présentant les personnages plus en détails, mais c’est compliqué. Tout l’intérêt est dans le mystère qui les entoure, dans ce qui les poussent à « détester » le même amiral espagnol, l’auteure en joue.

L’auteure nous cache bien des choses au départ… Attendez vous à quelques twists !

Puisque Port Royal m’a beaucoup intéressée, par la force des choses la piraterie est elle aussi devenue envahissante. J’ai donc adoré prendre la mer à bord du Northern Revenge. Les champs lexicaux, les hommes, la débauche… j’ai trouvé cela passionnant, très immersif.

Et bien que je fangirl sur le sujet, très fort, je n’ai rien perdu de l’histoire et de son intrigue. Du mystère autour de ses personnages. Des parjures aux loyautés. Des complexités…

Et puis il y a cette cover, raison première pour laquelle j’ai demandé ce titre au détriment des nombreux autres qui me faisaient envie, je la trouve beaucoup trop belle. Tout ce que j’aime. J’ai hâte d’être en septembre pour la sortie papier, je veux l’objet dans ma bibliothèque, je vais me jeter dessus !

Ce titre est un coup de cœur pour moi.

∴ COUP DE CŒUR ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LA MER À BOIRE de Valentine Stergann

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de romance d’été et de feel-good !! Profitez de vos vacances lors d’une croisière rocambolesque.

MxM Bookmark

Pour caser sa mère, Gaspard est prêt à tout. Même à claquer son indemnité de licenciement économique et lui offrir une croisière en Méditerranée à bord du « Romantica ». Rosa, toute jeune soixantenaire, drôle et attachante, mais totalement déprimée, n’acceptera ce cadeau qu’à une seule condition : que son fils l’accompagne. Gaspard s’y résout et embarque sur ce bateau grand luxe, endetté jusqu’au cou, mais heureux de voir sa mère sourire. À bord, il rencontre Lino, un serveur italien timide, voire introverti, qu’il s’amuse à taquiner, décidé à le faire sortir de sa carapace d’ici la fin de leur séjour. Bien que tout les oppose, les quinze jours sur ce paquebot pourraient les lier à tout jamais. Le fils à maman et l’indépendant. La grande gueule et la gueule d’ange. Et si en plus Rosa s’amourache du directeur de la croisière, ces vacances promettent d’être pleines de rebondissements inoubliables.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸 / 𝙰𝚅𝙸𝚂

Je ne sais pas catégoriser ce contemporain, fort en autodérision ce titre se rapproche selon moi de la chick lit.

Déjà, les personnages. Rosa et Gaspard… ou cette surenchère burlesque entre la mère et le fils. Quel sang fracassant anime ces deux là !

Gaspard veut remuer sa mère après sa séparation et lui offre une croisière, mais il ne s’attendait à devoir l’y accompagner. Le duo embarque alors sur le Romantica et ne passe pas inaperçu, un mélange « comiquattendrissant« , oui j’invente encore des mots, sorte de méli-mélo d’amour et de surenchère grondante.

Petit contre-pied en ce qui concerne les personnages. L’auteure bouscule les choses. Car il y a Lino (gay) qui, à l’inverse de certains de ses collègues employés sur la croisière, n’est pas un tombeur de touristes. Bien au contraire. Lino est plutôt secret et calme. Sauf que Gaspard, qui est hétéro, toujours bruyant et cherchant l’attention, va faire de Lino son élu, celui qui sera son pote sur la croisière…

Donc, oui, les rôles habituels sont inversés et bousculés et cela rend tout de suite les choses très très cocasses. La croisière s’annonce folle, et c’est peu dire. L’auteure ne se met pas de limites, elle ose les dérisions les plus truculentes. Parfois, on peut se dire « elle ne va pas oser, ce serait… », et les personnages osent. Ce titre flirte même avec le « politiquement correct », d’où son côté inqualifiable, proche de la chick lit. D’où aussi ma surprise, je ne m’y attendais pas, mais je me suis laissée porter par cette douce folie. Douce, parce que cette folie donne aux passages plus tendres encore plus d’émotions. Une fois le côté pétulant accepté, on se laisse vraiment rire de tout, même du plus fou.

Mais la caresse émotionnelle fait vraiment toute la différence, j’ai beaucoup aimé découvrir l’intimité de Lino, celle de Rosa. La relation entre Gaspard et Lino évolue au fil de la croisière, des paysages… Pas vraiment ce qu’avait prévu Gaspard…

J’ai passé un très bon moment avec cet OVNI. Alors que dire à part : prenez le risque, embarquez, vous serez seuls juges 😉

Je remercie MxM Bookmark pour l’envoi de ce titre.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | RELATION AVEC DATE D’EXPIRATION Tome 1 de Liz Jacobs

Bonjour,

Voilà un titre dont j’attendais beaucoup la sortie, aussi, je remercie la maison d’édition pour son envoi. Le titre, la couverture, il n’y avait aucun doute possible pour moi : ce roman présenterai de la diversité.

Prix Broché : 18€ • Prix eBook : 5€99

Nick Melnikov ne sait pas à quel milieu il appartient. Il n’était qu’un enfant lorsque sa famille judéo-russe a immigré au Michigan. Maintenant, il passe un semestre à Londres pour l’université, submergé par des souvenirs inattendus. Très timide de nature, intensément introverti, Nick ne s’attend pas à devenir aussi rapidement ami avec un groupe d’étudiants soudés de sa faculté. C’est à la fois grisant et effrayant. Traîner avec eux, c’est un peu comme les montagnes russes : un mélange de gêne intense et de désirs incroyables, en particulier quand le membre le plus intimidant du groupe, Dex, regarde dans sa direction. Dex Cartwell sait exactement qui il est : un homo noir qui se fout totalement de ce qu’on peut penser de lui. Il est maître de sa vie. En dehors, peut-être, du stress du déménagement brusque de sa famille dans une ville aisée, en grande partie blanche. Et l’inquiétude que son frère cadet se sente de plus en plus isolé. Il y a aussi son cœur brisé qu’il traine depuis longtemps… Lorsque Nick et Dex se rencontrent, l’un comme l’autre, se sentent subjugué. D’innombrables conversations nocturnes ne font qu’aiguiser leur attirance. Mais la dernière chose que Nick veut, c’est affronter son secret le plus profond, et la dernière chose dont Dex a besoin est un autre chagrin d’amour. Dex a dû se battre trop fort pour avoir ce qu’il a aujourd’hui. Nick ne sait même pas d’où il vient. Alors, comment l’un ou l’autre peut-il dire où cela va ?

RELATION AVEC DATE D’EXPIRATION, Tome 1

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Le livre commence fort et avec sarcasme. J’étais très très emballée par les premières pages.

Avec le résumé, je me languissais de rencontrer une petite bande d’étudiants pluriculturels dans laquelle naîtrait une romance entre Nick et Dex. Le focus est fait sur ce pan de l’histoire. Mais, surprise-surprise, l’auteure a choisi une autre répartition de l’espace entre les personnages. Je ne m’attendais pas à sortir du schéma classique : Nick ou Nick/Dex.

Sauf que l’auteure fait le choix de donner de la place au personnage d’Izzy. Ce titre est tagué #ownvoice et effectivement, Liz Jacobs est très bien placée pour aborder les différentes thématiques et problématiques de ce livre. Liz Jacobs a quitté la Russie à l’âge de 11 ans, en tant que réfugiée juive, et vit aujourd’hui avec sa femme dans le Massachusetts. Alors peut-être que je me trompe mais l’auteure, si elle est légitime et pertinente sur les sujets abordés, semble aussi avoir mis d’elle-même dans le personnage d’Izzy. Même s’il s’agit d’une fiction. Que je me trompe ou pas, le développement d’Izzy densifie le roman.

Je n’ai donc pas été déçue, la diversité est bien présente.

L’auteure glisse un certain nombre de messages et fait mouche. Des problématiques que ses personnages expriment très bien. Les personnages sont très intéressants. Toutefois, je reste avec le sentiment de n’avoir encore que peu créé avec eux. Pas assez, du moins. Jeunes adultes, je pensais me lier plus vite et plus fort avec eux, parce que c’est généralement ce qui arrive.

Outre ce petit bémol, j’ai beaucoup apprécié la diversité et les surprises (bonnes et moins bonnes) qui l’accompagnent. Déracinement, préjugés, problématiques lgbtq+.

Sauf erreur de ma part, c’est une duologie, aussi j’espère qu’une fois les deux tomes réunis je nourrirai davantage mon envie de vraiment m’approprier les personnages.

Aparté : Tout le monde s’en fiche mais, dans les remerciements, l’auteure évoque Ruthie Knox et ça m’a fait sourire. Ruthie Knox, vous la connaissez peut-être, c’est une auteure, aussi connue sous le nom de Robin York. ROBIN YORK l’auteure de ma duologie d’amour : Caroline et West. Voilà, ça a juste refait ma journée.

∴ LECTURE SYMPA ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | À CROC de Camille Jedel

Bonjour,

Je viens de lire À croc de Camille Jedel chez MxM Bookmark, que je remercie pour l’envoi de ce titre plutôt original. Et cette couverture, on en parle ? Je l’aime beaucoup trop.

eBook : 5€99 • Broché : 18€

En sept ans de vie commune, Isas pense tout connaître de l’homme qui partage ses jours.
Tout ? Non, Alexey lui a caché son plus grand secret : il n’est pas tout à fait humain.

Alexey est un loup-garou et en Isas, il a trouvé son âme sœur.

Mais en l’espace de quelques heures, ses secrets et ce quotidien qu’Alexey entretient minutieusement vont brutalement s’effondrer.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸 / 𝙰𝚅𝙸𝚂

Le moins que l’on puisse dire est que Camille Jedel sait surprendre ! Déjà séduite par plusieurs de ses titres qui comptent un post-apo MMM et une romance de Noël aux personnages aussi inoubliables que singuliers, j’avais hâte de me plonger dans À CROC. Et l’auteure ne m’a pas déçue, l’approche est ici très originale.

D’abord, les personnages de ce titre clairement bit-lit forment un couple existant. En soi, c’est déjà singulier. Alexey est un loup-garou mais son conjoint ne le sait pas et, bien entendu, cette situation va se voir bousculée. Alors qu’Isas part pour aider Morgan, un jeune à problème, un tragique incident survient. Alexey doit alors faire un choix. Et ce choix va les précipiter dans le bouleversement de leur vie….

C’est l’approche de la suite des événements qui est originale. Les personnages vont se retrouver dans une configuration qui va nécessiter de l’adaptation et des questionnements. Et chaque personnage va en être affecté. Un rapport individuel et de couple qui vont être mis sens dessus dessous.

Cette situation complexe prend alors beaucoup d’espace. Elle s’explique. Toutefois, le sexe prend lui aussi de la place, influencé par la situation, et cela peut plaire ou non.

Alors peut-être l’auteure s’étend-elle trop, ou peut-être prend-elle au contraire le temps développer cette partie ? Pour moi, la particularité vient de là, j’ai envie de dire : enfin une auteure qui prend le temps de bien développer ce qui, d’habitude, est simplement considéré comme acquis. Dans tous les sens du terme.

Alexey et Isas sont des personnages très sympas. Ils sont passionnés, entiers, fébriles, ivres, pétulants. Intenses ! Les mots choisis par l’auteure pour les animer sont toujours très judicieux. Camille Jedel mêle ainsi l’amour, la tendresse, l’humour et l’érotisme.

Sans trop en dire, j’ai aussi beaucoup aimé la place des loups dans le cheminement des personnages.

Le roman repose en grande partie sur l’adaptation des personnages à la nouvelle situation, mais parfois un peu au détriment des autres protagonistes, malheureusement. J’aime la relation entre Alexey et Isas mais j’aime aussi celle qu’ils déploient, notamment envers Morgan. Cette approche différente dont je parle depuis le début est géniale et immersive mais ce qui enrichie l’histoire dépend des autres personnages et cela aurait pu être poussé plus loin.

J’ai bien aimé cette lecture, pour être honnête je l’ai même dévorée. Alors même si, peut-être, j’aurais aimé aller plus loin sur certains points, comme l’ensemble est assez original, ça ne m’a pas du tout déplu. Un roman à lire pour se faire sa propre idée !

∴ BONNE LECTURE ∴