𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LA MER À BOIRE de Valentine Stergann

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de romance d’été et de feel-good !! Profitez de vos vacances lors d’une croisière rocambolesque.

MxM Bookmark

Pour caser sa mère, Gaspard est prêt à tout. Même à claquer son indemnité de licenciement économique et lui offrir une croisière en Méditerranée à bord du « Romantica ». Rosa, toute jeune soixantenaire, drôle et attachante, mais totalement déprimée, n’acceptera ce cadeau qu’à une seule condition : que son fils l’accompagne. Gaspard s’y résout et embarque sur ce bateau grand luxe, endetté jusqu’au cou, mais heureux de voir sa mère sourire. À bord, il rencontre Lino, un serveur italien timide, voire introverti, qu’il s’amuse à taquiner, décidé à le faire sortir de sa carapace d’ici la fin de leur séjour. Bien que tout les oppose, les quinze jours sur ce paquebot pourraient les lier à tout jamais. Le fils à maman et l’indépendant. La grande gueule et la gueule d’ange. Et si en plus Rosa s’amourache du directeur de la croisière, ces vacances promettent d’être pleines de rebondissements inoubliables.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸 / 𝙰𝚅𝙸𝚂

Je ne sais pas catégoriser ce contemporain, fort en autodérision ce titre se rapproche selon moi de la chick lit.

Déjà, les personnages. Rosa et Gaspard… ou cette surenchère burlesque entre la mère et le fils. Quel sang fracassant anime ces deux là !

Gaspard veut remuer sa mère après sa séparation et lui offre une croisière, mais il ne s’attendait à devoir l’y accompagner. Le duo embarque alors sur le Romantica et ne passe pas inaperçu, un mélange « comiquattendrissant« , oui j’invente encore des mots, sorte de méli-mélo d’amour et de surenchère grondante.

Petit contre-pied en ce qui concerne les personnages. L’auteure bouscule les choses. Car il y a Lino (gay) qui, à l’inverse de certains de ses collègues employés sur la croisière, n’est pas un tombeur de touristes. Bien au contraire. Lino est plutôt secret et calme. Sauf que Gaspard, qui est hétéro, toujours bruyant et cherchant l’attention, va faire de Lino son élu, celui qui sera son pote sur la croisière…

Donc, oui, les rôles habituels sont inversés et bousculés et cela rend tout de suite les choses très très cocasses. La croisière s’annonce folle, et c’est peu dire. L’auteure ne se met pas de limites, elle ose les dérisions les plus truculentes. Parfois, on peut se dire « elle ne va pas oser, ce serait… », et les personnages osent. Ce titre flirte même avec le « politiquement correct », d’où son côté inqualifiable, proche de la chick lit. D’où aussi ma surprise, je ne m’y attendais pas, mais je me suis laissée porter par cette douce folie. Douce, parce que cette folie donne aux passages plus tendres encore plus d’émotions. Une fois le côté pétulant accepté, on se laisse vraiment rire de tout, même du plus fou.

Mais la caresse émotionnelle fait vraiment toute la différence, j’ai beaucoup aimé découvrir l’intimité de Lino, celle de Rosa. La relation entre Gaspard et Lino évolue au fil de la croisière, des paysages… Pas vraiment ce qu’avait prévu Gaspard…

J’ai passé un très bon moment avec cet OVNI. Alors que dire à part : prenez le risque, embarquez, vous serez seuls juges 😉

Je remercie MxM Bookmark pour l’envoi de ce titre.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LES TRIBULATIONS D’ESTHER PARMENTIER – CADAVRE HACHÉ VAMPIRE FÂCHÉ de Maëlle Desard

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de LES TRIBULATIONS D’ESTHER PARMENTIER – CADAVRE HACHÉ VAMPIRE FÂCHÉ de Maëlle Desard et paru chez Rageot.

Format broché • 384p • 15€90

Esther Parmentier, 19 ans, a quitté sa Bretagne natale pour un stage à Strasbourg dans une société informatique quand elle est repérée par l’Agence de Contrôle et de Détection des Créatures Surnaturelles. Car Esther est une sorcière. A peine remise de cette découverte, et des tests visant à déterminer ses capacités, Esther apprend qu’elle n’a pas plus de pouvoirs qu’une allumette mouillée. Sa note sur l’échelle des pouvoirs est historiquement basse : 2 sur 82. Mais Esther est dotée d’un caractère de cochon, de solides capacités de déduction et est capable de résister aux pouvoirs de séduction des Créatures. Malgré son faible score, l’Agence décide donc de l’embaucher comme stagiaire. Seul bémol à cette nouvelle vie trépidante au sein d’une Agence où Esther côtoie un loup-garou alpha, une sorcière surpuissante, un djinn séducteur, une goule affamée, un fantôme accro aux jeux de rôle, elle va devoir faire équipe avec l’agent Loan, désagréable mais néanmoins très séduisant vampire, qui la considère de haut. Il va pourtant bien falloir qu’ils collaborent, car l’affaire du Ghost Challenge affole l’Agence : des adolescents disparaissent régulièrement et sont transformés en vampires. Un mouvement séparatiste au sein des Créatures serait à l’origine de ces mutations…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Je m’étais mis en tête tout un tas de choses à la lecture du résumé, aussi, j’ai démarré cette lecture avec une liste d’attentes longue comme mon bras. Je voulais ce livre à la hauteur de mes attentes, je l’espérais drôle, frais et BARRÉ.

Ce fut exactement le genre de lecture espéré. L’univers YA urban fantasy et mystère, je valide ; la pop culture, je valide ; les personnages ? je valide deux fois et je surligne. À commencer par Esther, bien entendu.

Esther, c’est tout un personnage. Quel caractère ! Quelle… déception ? Non, ses résultats décevants aux tests de l’ACDC ne sont pas une fin en soi. Si Esther se retrouve là où elle ne s’attendait pas, à l’Agence de Contrôle et de Détection des Créatures Surnaturelles, elle reste exubérante. Elle ne se filtre pas malgré des situations et de nouvelles rencontres extraordinaires. Et lors de son stage, très loin de celui de départ, Esther va tout de même démontrer ses qualités, pleine de surprises la demoiselle !

Le côté YA/jeunesse simplifie un peu l’intrigue, c’est vrai, mais l’auteure joue d’humour et de divertissements, c’est très très addictif.

J’ai beaucoup aimé découvrir ce premier tome, et je remercie Babelio et Rageot pour l’envoi de celui-ci. Ce livre a répondu à mes attentes et plus encore. Plus frais encore que prévu, et plus drôle. Et parfaitement barré. Une série que je poursuivrai sans hésiter.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | MEDIUM ET PLOMBIER T2 de JL Merrow

Bonjour,

J’avais adoré rencontrer Tom et Phil dans le premier tome, mais je savais pertinemment que malgré les sentiments (re)naissants, tout n’avait pas encore été dit entre le plombier au don très particulier et son ancien tortionnaire du lycée…

Format broché • 370p • 16€

La partie n’a pas toujours été facile depuis que Tom Paretski, plombier, et Phil Morrison, détective privé, ont lié leurs cœurs. Leurs familles respectives ne se gênent pas pour énoncer leur désapprobation, ce qui n’a pas aidé Tom dans sa relation avec son irritable sœur aînée, Cherry.

Mais lorsque celle-ci se fait empoisonner pendant sa fête de fiançailles, l’horreur d’avoir failli la perdre envoie Tom sur la piste des coupables potentiels. S’agit-il de son fiancé Gregory, un chanoine de cathédral avec des manières déplorables et un goût alarmant pour la taxidermie ? Quelqu’un de son ancien groupe d’écriture, qu’elle a quitté après une dispute ? Ou l’attaque serait-elle plutôt liée à son travail d’avocate.

Phil est tout aussi désespéré de résoudre l’enquête avant que quelqu’un ne meurt réellement et que ce quelqu’un ne s’avère être Tom. Au moins l’un de leur suspect cache un terrible secret, ce qui fait du sixième de Tom, qui lui permet de trouver des choses dissimulées, une cible dans son dos…

Attention : contient un détective macho, silencieux et fort ; un plombier insolent et gai, maître d’un chat ; et un cadeau amusant de l’au-delà qui fera grimper le matou au plafond.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Quel bonheur de retrouver Tom et Phil !

Tout n’est pas rose entre les deux hommes et c’est agréable, par agréable je veux dire : assez réaliste avec leur passif. L’attachement envers les deux hommes n’en est que plus fort. Je vais éviter de trop spoiler sur le sujet mais simplement, je trouve la langueur et le réalisme addictifs.

À la différence du tome 1, l’enquête de ce tome plus est plus intéressante et plus intimiste. Celle-ci touche de plus près Tom et sa famille et explore les petits détails déjà laissé dans le tome 1. On commence à entrer dans la sphère familiale des personnages. De quoi nous rapprocher ici davantage de Tom et de l’aimer plus fort, si ce n’était pas déjà le cas. Phil, quant à lui, reste en mode lisible/illisible.

JL Merrow fait l’anguille avec le personnage de Phil et nous laisse deviner et anticiper les choses, interpréter les scènes… On est littéralement sur le fil de la relation avec Tom et Phil. Et ça, j’aime passionnément. PASSIONNÉMENT.

Je l’avais souligné lors de mon avis sur le tome 1, ici, cette série est énormément imprégnée d’humour anglais. Ce qui la rend très originale. Malheureusement si j’ai salué l’effort de traduction du tome 1, je ne l’ai pas accueilli de la même façon dans ce tome. Certes, comme dans le premier tome, la traduction a du affronter la difficulté de l’humour et des références, incroyablement présentes.

Hélas, pour moi, c’est au niveau des références que j’ai rencontré une certaine gêne. J’aurais préféré voir la traduction garder leur britannique entièreté. Je m’explique. Certaines références, j’imagine pour alléger les notes en bas de page déjà nombreuses, ont été francisées. J’ai eu l’impression de traverser plusieurs fois la Manche et, je ne sais pas, ce n’est pas grave en soi, mais cela m’a dérangé. Disons que ces choix sont… discutables.

Cela mis à part, j’ai passé un très bon moment.

Il y a des personnages qui nous entrent facilement dans le sang, Tom et Phil en font partie. Il reste encore des non-dits entre eux, et plus encore de non-dits autour d’eux. Aussi, malgré quelques choix discutables de traduction, j’ai très très hâte de lire la suite de cette série originale et addictive.

∴ BONNE LECTURE ∴

[Chronique] LE POIDS DES SENTIMENTS de NR Walker

poidsdessentiments

LE POIDS DES SENTIMENTS

de NR WALKER

Édition : Reines Beaux

Paru le : 16 octobre 2019

eBook

Pages : 354 pages

Prix : 5,99 €

 

« – Graham… Graham est le nouveau Voldemort. On ne dit plus son nom à voix haute. »

Je remercie Reines Beaux et NetGalley France pour leur confiance.

Lire la Suite

[Chronique] COALITION T1 de Lora Ly

coalition-tome-1-kyle

COALITION T1 – Kyle

Auteure : Lora Ly

Éditeur : Men over the rainbow

Genre(s) : Imaginaire, Bit-Lit, Homoromance

Pitch : Quand en 2072 le Président de l’Europe Unie révèle l’existence des métamorphes à la population, l’alpha de la meute d’Ambre et le chef des équipes d’interventions spéciales humaines en profitent pour créer un corps d’élite, mélangeant hommes et garous.
L’adjudant Kyle Derril était l’un des meilleurs snipers au monde. Suite à des problèmes familiaux, il décide d’arrêter les missions pour occuper un poste d’instructeur militaire. Lorsque le colonel Varat lui propose de faire partie de l’unité inter-espèces, l’étincelle dans ses yeux se rallume. Sa rencontre avec le bêta de la meute d’Ambre bouleverse toutes ses attentes.
Vinceslav est volontaire pour faire partie de cette coalition. Travailler avec des humains peut permettre à sa meute de s’intégrer en douceur. Ce défi lui offre également une bouffée d’oxygène bien nécessaire. Il émet cependant un doute quant à la rapidité d’exécution des hommes.
Le caractère et le physique de Kyle l’attirent d’emblée. Son loup s’agite et montre des signes d’intérêt pour la première fois depuis bien longtemps.
Est-il possible que cet humain soit le compagnon qu’il attend depuis si longtemps ?

Lire la Suite

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | IVY WILDE T1 de Helen HARPER

Bonjour,

J’attendais cette sortie urban fantasy avec impatience depuis son annonce. Parce que, Ivy Wilde, c’est un peu Bridget Jones (ou Joséphine) qui entrerait à Poudlard-Yard — comprenez un mélange entre Poudlard et Scotland-Yard.

IVY WILDE T1

Bon, soyons clairs : Ivy Wilde n’est pas une héroïne. C’est même la dernière personne que vous contacteriez si vous aviez besoin d’une aide magique, malgré ses talents. Si ça ne tenait qu’à elle, Ivy passerait ses journées affalée dans le canapé, devant la télé, paquets de chips en main, à papoter avec son familier félin jusqu’à ce que mort s’en suive. Mais quand elle se retrouve victime d’une erreur d’identité, elle est embarquée malgré elle à la Branche Arcane, le département d’investigation de l’Ordre Hermétique du Crépuscule d’Or. Les problèmes se multiplient quand un objet de valeur est volé au nez et à la barbe des représentants de l’Ordre ; et le fait d’être liée magiquement à l’Adeptus Exemptus Raphaël Winter ne fait qu’empirer la situation. Il a peut-être un regard couleur saphir et le corps d’un mannequin maillot de bain, mais pour Ivy, il représente tout ce qu’il y a de soporifique dans le boulot de sorcier. Et s’il l’oblige à retourner à la salle de sport, juré, elle le transforme en crapaud.

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

Le crédo d’Ivy ? Moins j’en fais, mieux je me porte. Assurément.

Pour gagner sa vie, elle conduit un taxi et vit dans son appartement à l’hygiène douteuse, avec son chat Brutus. Oh et, elle est sorcière. Et aussi, son chat parle.

Pour le Saint Ordre des Lumières Magiques, à la tête de l’ « Université de la Magie », le nom d’Ivy Wilde pourrait être oublié. Le passage de la jeune fille à l’institut n’est pas un bon souvenir. Un sentiment que partage Ivy. L’élitisme prétentieux de l’Ordre, très peu pour elle !

Sauf que, bien entendu, ce chacun chez soi ne va pas durer.

Deux de ces prétentieux encapuchonnés de l’Ordre font irruption dans l’immeuble où vit Ivy, un matin d’après-midi (non, ce n’est pas une faute ; oui, c’est volontaire ; c’est tout Ivy), et à la suite d’un quiproquo Ivy se retrouve liée à l’un d’eux à la place de sa voisine, Eve. Liée magiquement. D’un sort qui ne peut être défait…

L’Adeptus Exemptus Raphaël Winter –pompeux, le titre, évidemment– est celui à qui Ivy se retrouve attachée. Mignon, mais aussi académique, guindé et psychorigide que ses paires. De quoi rendre Ivy folle. Ou de le rendre fou, lui. Au choix.

Mais si Ivy s’est tenue loin de l’Ordre, et n’a donc pas monté les échelons de la Magie, elle n’en est pas moins une sorcière talentueuse. Une chance, parce que le binôme forcé va bien avoir besoin de tous leurs talents…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Drôle et original. Très original.

Ivy est un sacré personnage, j’en suis folle. Quelle personnalité ! Mais Winter n’a pas été en reste. Il est droit, a priori austère, mais terriblement craquant. S’il est le total opposé d’Ivy je l’ai tout autant adoré, surtout dans ses raideurs. Et puis il y a Brutus, vous savez, le chat. Tellement incroyable.

Tellement in-cro-y-a-ble.

Ce roman est on-ne-peut plus frais et divertissant.

Avec une plume contemporaine et des personnalités profondément marquées, j’ai passé un excellent moment. Évidemment, dès le début, on devine qu’une romance va éclore entre Ivy et Winter, mais celle-ci, même si elle plane, prend tout son temps. C’est agréable. Parce que ce premier tome n’avait pas besoin de plus. Cela-dit, si la fin m’a fait sourire, maintenant, j’en veux plus !

Cette lecture a été un plaisir.

Elle est totalement en accord avec sa date de sortie, je ne peux que vous conseiller ce roman — idéal pour le Pumpkin Autumn Challenge. C’est beaucoup trop drôle et original pour passer à côté !

∴ LICORNESQUE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Enquêtes et sac à main T2 de Claire DE LILLE

Bonjour,

Les mecs, ça aime le foot et la bière.
Les filles, le shopping et les comédies romantiques.
Alex, lui, aime le maquillage, La La Land, son amie Zia et parfois même porter des jupes ou des talons hauts.

Alex, oh Alex, ce personnage que j’avais tant aimé dans le premier tome d’Enquêtes et sac à main, Zia met son nez partout. Ma chronique, >ici<.

Les mecs, ça aime le foot et la bière.
Les filles, le shopping et les comédies romantiques.
Alex, lui, aime le maquillage, La La Land, son amie Zia et parfois même porter des jupes ou des talons hauts. Responsable d’une rubrique de relooking au Girls Only, il cherche, à ses heures perdues, la perle rare, celle qui l’acceptera tel qu’il est.
Lorsqu’il se réveille à l’hôpital, complètement désorienté, sa vie prend une tournure inattendue. On lui a tiré dessus et un homme est mort ! Le commissaire Bernardin de la PJ de Lille est sur les dents. Alex est le seul à pouvoir identifier le meurtrier. Le hic, c’est qu’il ne se souvient plus du tout de ce qui s’est passé… Blocage total. Amnésie post-traumatique.
Entre souvenirs de jeunesse et amours naissants, entre enquête criminelle et quête du passé, entre amitiés trahies et loyauté sans faille, Alex se débat comme il peut. Surtout qu’il a rencontré Chhaya, jeune danseuse indo-britannique qui lui a carrément tapé dans l’œil, même si elle se trouve sur la liste des suspects…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Alex m’avait laissée avec un fort sentiment de sympathie pour lui. En fait, mieux que ça, je l’avais adoré. Non-conformiste mais surtout loyal, il n’avait pas hésité à venir à l’aide de son amie et collègue Zia. Zia qui, alors qu’elle pensait simplement avoir mis le doigt sur le scoop de l’année pour le webzine « Girls Only », s’est retrouvée la principale suspecte d’un meurtre.

Sauf que, cette fois, c’est Alex qui est au cœur d’une affaire. Et l’histoire est aussi folle que dans le premier tome.

Souvenez-vous, dans le tome 1, Alex avait confié à Zia ses envies de trouver quelqu’un qui l’aimerait pour ce qu’il est, dans toute son extravagance. Et dans ce tome, c’est peut-être bien le cas. Enfin, à cela près que… Alex est amnésique après s’être fait tiré dessus et que la belle danseuse à l’accent so british qui lui plaît est sur la liste des suspects de l’enquête. Vous imaginez donc bien, lecteur.ice.s, que vous allez avoir à hyperventiler avec lui !

Comme dans le premier opus, le flou est total et l’enquête passe par des rebondissements exaltés jusqu’au dénouement. La plume de Claire DeLille n’ayant rien perdu de son énergie entre les tomes, la retrouver, retrouver Lille et les personnages attachants de l’auteure, fut un plaisir.

Je vous recommande totalement ce roman. L’enquête est fraîche et rythmée par la personnalité d’Alex. Une lecture qui bouscule la routine, tout en conservant le suspense comme il se doit.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

[Chronique] LOVE, SIMON de Becky Albertalli

love,simon

Love, Simon (Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens)

Becky Albertalli

Hachette Romans – 320 pages

Résumé : Moi, c’est Simon. Simon Spier. Je vis dans une petite ville en banlieue d’Atlanta. J’ai deux sœurs, un chien, et les trois meilleurs amis du monde. Je suis fan d’Harry Potter, j’ai une passion profonde pour les Oréo, je fais du théâtre. Et je suis raide dingue de Blue.
Blue est un garçon que j’ai rencontré sur le Tumblr du lycée. Je le croise peut-être tous les jours, mais je ne sais pas qui c’est. On se dit tout, sauf notre nom. À part Blue, personne ne sait que je suis gay.

[Service presse] Je tiens bien évidemment et avant toute chose à remercier Hachette et NetGalley France pour leur confiance.

Lire la Suite

[Chronique] LE SPORTIF & L’INTROVERTIE – MIS À L’ESSAI – T1 de L.H. COSWAY & Penny REID

misalessai-t1

LE SPORTIF & L’INTROVERTIE – MIS À L’ESSAI – T1

Auteures : L.H. COSWAY & Penny REID

Éditeur : MxM Bookmark – Infinity

Date de parution : 9 mai 2018

Résumé : New York Élite – Par Une Cyber Espionne – 22 Avril : MESDAMES ET MESSIEURS ! J’ai une annonce à faire. Vous savez, ce type dont j’ai parlé il y a quelques mois ? Le très, très, très séduisant joueur de rugby irlandais qui joue pour la RLI ? Le joli cœur avec de gros problèmes de sang-froid, le corps d’un gladiateur, et le visage d’une star de cinéma ? Le sportif aux choix vestimentaires douteux, lesquels m’avaient poussée à supputer qu’il était le bâtard d’un Leprechaun et d’un Hobbit ? Ronan Fitzpatrick ? Ça y est, vous le replacez ? Eh bien, j’ai une confession à vous faire…
L’INTROVERTIE : Annie Catrel, petit génie des réseaux sociaux, est la star de l’agence de relations publiques Davidson & Croft le jour. De nuit ? Elle est la Bloggueuse Célébrité anonyme qui peut influencer l’opinion publique en deux coups de publications Instagram. Elle est la Cyber Espionne, la créatrice anonyme de New York Élite, et la coqueluche de la Toile. Annie domine le monde virtuel, mais la réalité ? Euh, pas vraiment.
LE SPORTIF : Ronan Fitzpatrick est le talonneur le plus talentueux que le rugby irlandais a connu, et il déteste les médias, papier ou digitaux. La presse lui a fait une réputation de tête brûlée qui lui colle à la peau. Suspendu de son équipe, Ronan vient chercher la paix et l’anonymat à Manhattan… Mais c’est sans compter sur l’œil de lynx de la Cyber Espionne. Il faut dire qu’on ignore difficilement un physique comme celui de Ronan.
LE PLAN : Quand Ronan arrive, réticent, à Davidson & Croft pour améliorer son image médiatique, il ne s’attend pas à rencontrer la timide et superbe Annie, et encore moins à l’attirance violente qu’il éprouve pour elle. Lorsqu’on leur propose de travailler ensemble, Ronan saute sur l’occasion. Jusqu’où Annie ira-t-elle pour sauvegarder son anonymat ? Et comment réagira le sportif quand il découvrira qui est vraiment l’introvertie ?

[Serive presses] Je remercie MxM Bookmark – Infinity pour m’avoir accordé le privilège de découvrir ce titre via NetGalley France.

Lire la Suite

[Chronique] BIG BOY – PUCKED #3, de Helena HUNTING

pucked3

BIG BOY

Auteure : Helena HUNTING

Éditeur : Eden – City éditions

Résumé : Arrogant, prétentieux, exaspérant, trop sûr de lui… mais terriblement beau, sexy, et attirant. Randy, joueur star de hockey, fait des ravages. Toutes les filles se jettent à ses pieds. Toutes sauf une : Lily qui ne veut pas se comporter comme n’importe quelle groupie hystérique. Elle est pourtant profondément attirée par Randy. Et après sept ans d’une relation compliquée qui vient de se terminer, elle est prête à se laisser aller pour « un coup d’un soir ». Après tout, cela n’engage à rien… Qu’est-ce qui pourrait bien déraper ? Le problème, c’est que le sexe occasionnel ne suffit plus quand les émotions et les vrais sentiments viennent tout bouleverser… Sensuelle, palpitante, intense : une love story passionnante. (source : Fnac)

Lire la Suite