𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | The bone season T2 de Samantha Shannon

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de L’ordre des mimes, le tome 2 de The bone season de Samantha Shannon chez DeSaxus.

Paige Mahoney s’est échappée de la colonie pénitentiaire de Sheol I, mais ses problèmes ne font que commencer : beaucoup de survivants sont portés disparus et elle est la personne la plus recherchée de Londres …
Alors que Scion pointe son œil qui voit tout sur la marcherêve, les Seigneurs-mimes et les Reines-mimes des gangs de la ville sont invités à une rare réunion de l’Assemblée des Anormaux. Jaxon Hall et ses Sept Sceaux se préparent à occuper le devant de la scène, mais il y a de profondes dissensions au sein de la communauté des clairvoyants et de sombres secrets à chaque coin de rue.
De leur côté, les terribles rephaïm commencent à ramper hors de l’ombre. Paige doit absolument continuer à se cacher, des Sept Cadrans à Grub Street en passant par les catacombes secrètes de Camden, jusqu’à ce que le sort du monde souterrain puisse être décidé.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Si souvent les lecteurs ont dans les tomes 2 dépassé l’effet de surprise et de découverte du premier opus, ce n’est pas du tout le cas ici.
On poursuit dans cet univers absolument unique, ce mélange des genres et, surtout, on en apprend énormément !

Tu sais à quel point j’étais à fond dans le premier tome pour la créativité de l’auteure, c’est tellement riche et on est loin TRÈS LOIN d’avoir fait le tour.
Les personnages en dévoilent énormément et Paige -c’était attendu- prend de l’ampleur.

Toutefois, ce que j’aime avec The bone season, c’est de ne pas savoir à qui me fier, d’attendre suspendue à la plume de Samantha Shannon que les personnages me surprennent au tournant. L’histoire me tient à chaque page depuis le premier tome. Et je m’attends à un gros basculement pour la suite, moi et mes plans sur la comète…

Ce tome est certainement aussi bien plus visuel que le premier qui allait à cent à l’heure.

J’aime beaucoup cette saga, je remercie énormément les Éditions DeSaxus pour l’envoi de ce tome 2 et j’ai hâte qu’ils sortent la suite cet automne.

∴ TRÈS TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | LUX T1 de Jennifer L. Armentrout

Bonjour,

Oui, je me suis enfin décidée à lire LUX de Jennifer Armentrout chez J’ai Lu. Et oui, je suis légèrement en retard avec les chroniques sur le blog, ou plutôt : elles sont dans le désordre par rapport à mon compte Booksta. Tant pis x)

Pour en revenir à LUX, certains diront qu’il était temps que je m’y mette, pour d’autres le vent est passé. En effet, il n’est sans doute plus nécessaire de présenter cette saga/série mais, MAIS, une petite mésaventure est venue gâcher ma lecture et c’est surtout pour cela que j’écris cet article.

Format semi poche • tome 1

Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant ! Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre œil la froide suffisance de Daemon.

Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?

Donc, voici ce qui m’est arrivé. Après avoir réussi pendant des années à esquiver tout spoiler sur cette série, et tu sais à quel point le monde entier en a parlé, c’est au moment où l’on me convainc ENFIN de m’y mettre qu’au détour d’Amazon, en scrollant un peu trop, en un titre, en un mot, on m’a divulgâché l’information tant esquivée…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸

Avant de parler de ce petit gâchis, je dois admettre que j’ai aimé découvrir les personnages et en général, cette lecture. Si ce n’est, peut-être, qu’effectivement j’aurais sans doute dû lire plus tôt ce titre. Daemon, Katy et leur début de romance collent avec la mouvance et les tropes stars d’il y a quelques années. Je n’ai néanmoins pas détesté ce voyage dans le temps, ça m’a rappelé beaucoup de lectures, beaucoup de bons moments !

Si j’ai bien aimé, j’ai quand même manqué de surprises. De par les tropes trop répandus. Mais surtout, de par ce SPOILER sur Amazon. J’ai souvent moi-même trop dit dans mes avis, autant que pas assez, je le sais. Mais j’aurais vraiment aimé ne pas tout de suite tilter sur certains passages, j’aurais aimé qu’ils passent presque inaperçus comme l’auteure l’avait envisagé. Égrainer ces petits détails anodins pour le lecteur inconscient. Je suis triste de m’être gâchée l’expérience.

Cela mis à part, j’aime beaucoup. Et je vais lire tous les tomes. Dans l’ensemble les personnages m’ont quand même plu, je trouve qu’on s’attache facilement à eux. Même si je me plains des tropes, je ne me lasse pas des personnalités comme celle de Daemon ou celle de sa sœur jumelle. Contrairement à ce que je pensais, je n’en ai pas fini avec ce genre de titres, loin de là !

Avant de te laisser là-dessus, je m’interroge de plus en plus. Je sais avoir péché et, involontairement ou sous le coup de l’émotion/excitation, en avoir trop dit dans mes avis. Entre trop en dire et pas assez, c’est souvent compliqué pour tout le monde… Quelle(s) ligne(s) à ne pas franchir te mets-tu et attends-tu des autres ?

∴ BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | SURNATURELS T2-1 de E.J. Swan

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de la première partie du tome 2 de la saga 𝕊𝕦𝕣𝕟𝕒𝕥𝕦𝕣𝕖𝕝𝕤 de E.J. Swan aux Éditions Inceptio, qui est le troisième livre de la saga, le 2.1 𝕋𝕣𝕒𝕟𝕤𝕗𝕠𝕣𝕞𝕒𝕥𝕚𝕠𝕟.

2.1 𝕋𝕣𝕒𝕟𝕤𝕗𝕠𝕣𝕞𝕒𝕥𝕚𝕠𝕟

Depuis la mort de l’un des leurs et la perte de leurs pouvoirs, les Surnaturels se retrouvent démunis au cœur d’une menace de plus en plus redoutable. Accompagnée de son frère jumeau, la Démone gagne en puissance et a désormais toutes les cartes en main, tandis que les Surnaturels n’ont plus que leurs poings pour riposter.
Pour lutter à armes égales, Evalina va devoir apprendre à se fier aux métamorphes et à leur chef, Kierân, qu’elle intrigue mystérieusement.
À Réturis, les apparences sont souvent trompeuses. Qui sont vraiment les métamorphes, et pourquoi semblent-ils exclus de la société ? Evalina saura-t-elle à qui se fier ?

J’étais torturée (le mot est faible) à l’idée de te parler de ce tome. Ce n’est pas que ce troisième livre m’ait déçue, ohlala absolument pas, car je persiste et signe : cette saga est l’une de mes favorites du moment. Seulement, on avance dans les tomes, il devient difficile de parler de la saga sans trahir.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸

Nous sommes à ce moment de l’histoire où s’opère l’inversion des pôles, le changement d’ascendance.
Et donc, non, je ne suis pas déçue, l’auteure a tout compris.
Je te parlais d’inversion des pôles. L’auteure prend un virage qu’elle seule contrôle. Aussi, l’ambiance se transforme.
E.J. Swan a choisi le meilleur des moments et s’assure ainsi de l’attention du lecteur, de son addiction à l’intrigue. Parce que, comme Evalina, tu n’es pas prêt.e. Avec une idée assez sacrificielle, je ne suis plus DU TOUT sereine quant à la suite…
Je ne sais plus où j’habite, je ne sais plus mon nom, au secours.
Ce troisième tome marque un vrai changement, suite logique à l’histoire, mais aussi de style. Une véritable maturité commence à infuser. Jusqu’à gagner les personnages.
Mais comme je te l’ai dit, je suis loin d’être sereine. Vite la suite qui sort le mois prochain.

∴ J’ADORE CETTE SAGA ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | SURNATURELS TOME 1 partie 2 de EJ Swan

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de la saga 𝐒𝐮𝐫𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞𝐥𝐬 avec la partie 2 de Mystères de SJ Swan aux éditions Inceptio.

Format broché • 520p • 19€90

La Saga Fantasy aux 2 millions de lectures

Mystère. Lutte. Trahison.

Trois mots qui rythment le quotidien d’Evalina. Tandis que sa sœur est toujours portée disparue, que l’Optimiste s’est vue brutalement mutilée à jamais et que la Démone devient de plus en plus imprévisible, de nouveaux ennemis sortent de l’ombre.

Quel est leur but ? Pourquoi leur chef semble-t-il si intéressé par la Gémone ?

Entre secret et embûches, les Surnaturels vont devoir apprendre à rester soudés pour avoir une chance de sauver Réturis. Seulement le combat sera rude et le temps leur est compté.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Déjà, le premier livre de la saga m’avait bien plu. Je lui avais donné 4 étoiles et étais très emballée par l’histoire.
Mais si je n’avais pas été surprise par toutes les interrogations laissées par le premier opus, je ne m’attendais pas à ce que tout se complique autant ! Parce que, vraiment.

J’avais salué le rythme du premier livre et quel bonheur de découvrir que ce second tome ne perd rien de cette cadence. D’addictive elle devient très haletante.
Les intrigues se démultiplient et nous tiennent en haleine.

Pour moi cette saga a encore gagné en qualité avec ce tome qui apporte son lot de nouveaux personnages.
La tournure des événements ne nous laisse que peu de répits. Le goût de la trahison est amer, les désillusions qui vont de paire nous frappe autant que les personnages.
Rien ne va plus, j’adore..

Une suite à la hauteur de ma première impression, même au-delà.
Je te conseille vraiment de découvrir cette saga si ce n’est pas déjà fait. Je suis au bord du coup de cœur pour les 𝐒𝐮𝐫𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞𝐥𝐬.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | THE BONE SEASON T1 de Samantha Shannon

Bonjour,

J’ai lu le premier tome de 𝐓𝐇𝐄 𝐁𝐎𝐍𝐄 𝐒𝐄𝐀𝐒𝐎𝐍, 𝐒𝐚𝐢𝐬𝐨𝐧 𝐝’𝐨𝐬 de Samantha Shannon chez DE SAXUS, que je remercie énormément pour l’envoi.

Saison d’os, chez DeSaxus

Dans un monde totalitaire et dangereux, une rêveuse va démarrer une révolution. 2059. Paige travaille pour une organisation criminelle souterraine dans les rues de Scion-Londres, où elle récolte des informations en pénétrant dans l’esprit des gens. Car Paige est une marcherêve, une clairvoyante, et selon les règles de Scion, son existence même est déjà une trahison. Poursuivie, puis arrêtée, elle est déportée vers une colonie pénitentiaire sur l’ancien territoire d’Oxford secrètement occupé par les réphaïm, une race venue d’un autre monde qui récolte et utilise les clairvoyants à ses propres fins. Paige se retrouve assignée au mystérieux gouverneur Arcturus. Celui-ci devient son maître. Son formateur. Son ennemi naturel. À ses côtés, elle va devoir apprendre à développer son pouvoir pour servir ses ravisseurs, mais surtout pour s’échapper de ce sinistre endroit où elle semble promise à une mort certaine…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Par où commencer ?

Quelque part entre une dystopie fantastique, une dystopie paranormale/surnaturelle et une dystopie, disons, « extraordinaire »… l’univers est à mille kilomètres de ce à quoi je m’attendais.

Non mais sérieusement, qui fait ça ? Samantha Shannon, visiblement. Le mélange dystopie, clairvoyance, pègre et plus encore est juste improbable. Mais l’improbable fonctionne.

Et ce Londres fractionné, Scion, j’ai trouvé ça incroyable. La réappropriation des lieux, fascinante.

Je me suis concentrée comme une dingue sur la présentation de début de tome, mais évidemment tout n’est pas aussi simple.

Paige, l’héroïne, dont l’existence même est un danger pour sa vie, va comprendre à quel point. Utilisée ? Trahie ? Gouvernement ? Ennemis ? La rêveuse pâle ?

Cette introduction est juste dingue. Derrière le trou de serrure, c’est encore plus dense.

Malgré l’immense richesse de ce premier tome, j’ai l’impression de ne rien savoir encore. Il fallait s’y attendre, mais quand même.

La série promettais modernité, originalité et un univers palpitant de dystopie fantastique, c’est gagné.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LEDEN FALLS T2 de Marilyne Weiss

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle du tome 2 de 𝐋𝐞𝐝𝐞𝐧 𝐅𝐚𝐥𝐥𝐬, Deuxième lune de Marilyne Weiss aux Éditions Bookmark. Si tu n’as pas lu le premier tome, évite de te spoiler, ne lis pas les détails de cet avis. Tu peux retrouver mon avis sur le tome 1, ici.

Prix Broché : 19€ • Prix eBook : 5€99

Un mois après le départ d’Amaury, de nouveaux incidents frappent Leden Falls et ses environs. Tandis que Korian décèle les traces de plusieurs lycans aux abords de la ville, de mystérieuses disparitions sèment le trouble dans le comté de Mason. Il va devoir s’allier aux Cobras pour faire face à la vengeance d’un loup tortionnaire. À mille kilomètres de là, Amaury peine à reprendre sa vie d’avant. Il enchaîne les entretiens d’embauche sans véritable motivation et ne parvient pas à éloigner Korian de son esprit. Informé des événements qui mettent à mal la petite ville brumeuse, il sait que son aide serait la bienvenue. Mais son retour à Leden Falls risquerait d’anéantir sa volonté de garder ses distances avec le charpentier. À moins que ce ne soit justement ce qu’il souhaite ?

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Bien qu’Amaury a littéralement fui l’Oregon et surtout Leden Falls, tout semble pousser le jeune homme à y retourner. L’envie d’aider à résoudre le mystère de nouvelles attaques, mais sans doute aussi celle de revoir Korian…

Comme pour le tome 1, l’auteure nous offre un récit à points de vue multiples. Et comme pour le premier livre, j’ai beaucoup aimé ce procédé.

La couverture le laissait présager, les cobras tiennent dans ce tome une place bien plus importante. Les bikers ont la part belle. Le point de vue de Santho est d’ailleurs riche -très riche- en surprises. Quelques coups de pieds sont mis dans les idées reçues.

Comme dans Première lune, intrigue et romance se consument lentement mais avec juste ce qu’il faut de frustration. Le slow burning est bien utilisé dans cette série et, quoi de mieux pour les personnages ? Korian et Amaury sont si attachants. Les voir patauger après le départ du dernier… pour enfin avoir ce que l’on attendait ?

J’aime le tournant que prend leur histoire. Mais l’histoire n’est pas terminée !

De belles retrouvailles avec Leden Falls et les personnages, j’ai passé un bon moment. Je remercie les Éditions Bookmark pour l’envoi de ce titre.

∴ BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Le silence de l’hiver de Avery Blake

𝕭onjour, aujourd’hui je te parle d’une sortie prochaine dans la collection TeenSpirit des éditions Bookmark : Le silence de l’hiver de Avery Blake. Ce premier tome des 𝐂𝐡𝐫𝐨𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐂𝐫𝐨𝐦𝐰𝐞𝐥𝐥 est un énormissime coup de cœur pour moi. Il est ma pépite, mon petit bijou du moment, et je remercie les éditions Bookmark pour cet envoi.

Plongez dans une romance LGBT paranormale qui vous fera sourire, mais attention, vous dormirez peut-être avec la lumière allumée.

Attention : ce roman contient des éléments qui pourraient s’avérer dérangeants pour certains lecteurs, notamment du harcèlement et de l’automutilation.

Format broché • 332p • 17€

FICTION YA / Romance paranormale

Être normal, c’est surfait. Enfin, ça, c’est ce que se dit Oliver Cromwell. Persécuté par ses camarades parce qu’il est différent, Oliver est surtout un passionné de paranormal ; quand son nez n’est pas fourré dans son carnet de croquis, à dessiner des maisons hantées et des monstres, lui et sa meilleure amie Bailey traînent dans des bâtiments abandonnés, ou font de longues balades (absolument pas romantiques) dans des cimetières à chercher des revenants. Mais tout change lorsqu’ils tombent nez à nez avec un fantôme. Un vrai de vrai. Heureusement qu’il peut compter sur Madame Glass, une médium qui vit dans le manoir victorien au bout de sa rue. Avec son aide, il se trouve une destinée complètement inattendue. Et (comme si avoir seize ans n’était pas déjà assez compliqué), il tombe amoureux du mystérieux résident du manoir ! La ville ensommeillée d’Iris Hollow renferme de nombreux mystères. Et Oliver est sur le point de se retrouver en plein milieu des ennuis.

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

Je commence avec ce que j’ai déjà dit sur les réseaux sociaux : Depuis cette lecture je n’attends plus désespérément ma lettre pour Poudlard, c’est fini ça, maintenant je veux qu’une Ethel m’invite à prendre le thé dans son Manoir !!

Oliver Cromwell a seize ans et est friand de paranormal. Il aime, entre autres choses, les histoires de fantômes. En plus de traîner dans le cimetière de sa ville, l’adolescent a un intérêt certain pour un vieux manoir d’Iris Hollow. Un intérêt réciproque ? Bienvenue à Iris Hollow.

Oliver n’est pas le garçon le plus populaire de son lycée et depuis la perte de son père, il se sent très seul. Mais il peut compter sur sa meilleure amie, Bailey. C’est avec elle qu’il fantasme sur le paranormal, jusqu’à ce qu’il fasse L’IMPROBABLE rencontre…

J’ai eu un coup de cœur pour l’univers magique qui ouvre ses bras à Oliver, ce mélange de paranormal et d’imaginaire où se croisent 6ème sens, Ghostwhisperer et Harry Potter. J’adore.

Il y a toutefois un trigger/content warning sur ce titre qui n’est pas à négliger.

➼ 𝙻𝙴𝚂 𝙿𝙴𝚁𝚂𝙾𝙽𝙽𝙰𝙶𝙴𝚂

Les personnages, j’ai craqué pour eux. Les personnages sont délicieux, autant que les pâtisseries d’Ethel. Mais malheureusement, pas tous… Je renifle encore en pensant aux mots et aux actes de certains, comme la mère d’Oliver ou la sacro-sainte brute du lycée. Les amitiés et les dynamiques sont vivantes et très denses. Il faut bien ça pour aider et, à l’inverse, contrarier le « destin » d’Oliver. Ajoutez à cela des problèmes d’adolescents très bien traités et une romance vintage et originale, très douce et attachante, je ne pouvais que me laisser convaincre par ce premier tome.

Et dans cet univers entre paranormal et imaginaire, qu’en est-il de la romance ? Oui, il y a romance et ça ne me déplaît pas du tout. Il s’agit ici d’une romance YA très originale, avec son lot d’émotions mignonnes, touchantes, bouleversantes. Et si on peut voir venir assez facilement le twist, il est beaucoup trop évident dès le départ (sauf pour Oliver), c’était bel et bien l’un des cheminements les plus tendres et doux du genre !

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Les personnages, la chasse aux fantômes, l’histoire, les secrets de famille, le côté 6ème sens / Ghostwhisperer… ce titre est clairement mon favori du moment. J’attendais tellement cette rencontre avec un univers qui me happerait à ce point. Le silence de l’hiver est LE titre qui promet une chouette série. Il me tarde de découvrir le développement des personnages, et pas uniquement celui du personnage principal. Donc tu l’as compris : je suis très emballée par ce premier tome des 𝐂𝐡𝐫𝐨𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐂𝐫𝐨𝐦𝐰𝐞𝐥𝐥 et je ne peux que te le recommander.

ATTENDS avant de partir, je t’ai dit pour les références à Jensen Ackles et donc à Supernatural ? Non ? Terrible oubli, désolée. La cerise sur le gâteau.

∴ CETTE PÉPITE ! ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | FOUR DEAD QUEENS de Astrid Scholte

Bonjour,

« Parfois, nous échouons parce qu’il était écrit que nous ne devions pas réussir. »

CastermanPrix Broché : 18€95 • Prix eBook : 13€99

Keralie, la plus habile voleuse des quatre royaumes, vole un jour ce qu’elle n’aurait jamais dû voler. En touchant l’objet dérobé, elle voit ce qu’elle n’aurait pas dû voir : les quatre reines de Quadara ont été assassinées. Mais la jeune fille compte bien tirer profit des informations qu’elle possède en les échangeant contre une récompense au Palais… À condition d’y parvenir. De tromper Varin, le ténébreux (et séduisant) jeune Éonien auquel appartient l’objet volé. De semer Mackiel, le malfrat qui lui a tout appris avant de se retourner contre elle. Et surtout, d’arrêter le meurtrier. Une course contre la mort commence pour Keralie. Une intrigue royale dans la lignée de Game of Thrones.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Je pense sincèrement qu’on ne parle pas assez de ce roman.

J’ai d’abord été très attirée par sa couverture, mais c’est la quatrième qui a fini de me convaincre. La barre était haute et j’ai eu un doute quant au fait qu’il s’agissait bien d’une tome unique.

Et pour un standalone, c’est une claque, le background est extrêmement bien développé, mieux encore : l’auteure a même pris le temps de glisser quelques exercices pour exacerber notre attention.

La comparaison à Game of Thrones ? je la pensais là pour enjolivée ce one-shot. En clair, je n’y croyais pas vraiment. Mais, si, si, si, tout est présent dans ce titre. Les rebonds, les complots, l’imprédictible guette le lecteur à chaque moment. Un vrai page-turner.

Par contre, je ne m’attendais pas à la pluralité des points de vue. Et surtout pas à ce choix. Pas que je m’en plaigne, au final, j’ai trouvé cela très intéressant et bien mené. Il y a une certaine complexité et l’auteure doit présenter 4 royaumes et écheniller, ce procédé participe énormément.

J’ai frôlé le coup de cœur pour cette lecture, la seule chose qui m’en ait éloignée est le personnage principal. Keralie m’a plu, vraiment, mais j’ai préféré l’intrigue à ses questionnements personnels. Varin, par contre, représente la (trop?) classique froideur mais reste un personnage très intéressant. En tant que lectrice, je me suis sentie récompensée par son évolution.

La plume est un maillon important et aussi entraînant que l’intrigue, ici non seulement l’écriture est agréable, les mots sont bien choisis, mais le rythme ne s’essouffle que très rarement. Je suis restée cramponnée à cette lecture.

Il y a un gros travail dans ce roman, j’ai tellement été accaparée et trompée que je suis satisfaite de m’être autant « faite avoir ». Je ne peux pas spoiler alors… comprendra qui pourra. Aussi, si vous êtes intrigués, vous devriez l’être, je ne vois qu’une solution : lisez ce livre !

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝚉𝚘𝚘𝚖 𝚜𝚞𝚛 | H.E.R.O. de Victoria Sue

Bonjour,

Tu le sais déjà : si je ne suis pas en train de te parler d’Adrien English ou de THIRDS ou d’un webcomic, c’est que je suis probablement en train de parler de 𝐇.𝐄.𝐑.𝐎. de Victoria Sue chez MxM Bookmark.

À noter : La série est encore en cours.

victoria-sue (1)

Victoria Sue est tombée amoureuse des histoires d’amour quand elle était enfant et qu’elle se cachait avec les livres de sa mère. Elle rêvait alors de héros fringants venant la sauver des devoirs de maths. Elle n’a jamais maîtrisé les mathématiques mais a continué à lire.

Elle aime écrire sur les magnifiques garçons qui s’aiment – et surtout avec une pointe de paranormale – mais toujours avec une fin heureuse. Malheureusement, avoir quitté l’Angleterre pour la Floride ne lui a pas permis de profiter de la plage, car elle passe le plus clair de son temps enchaîné à son ordinateur.

h.e.r.o. T1
H.E.R.O. tome 1 : UNITÉ D’ÉLITE

En devenant un humain augmenté, Talon Valdez savait que sa vie et ses rêves étaient terminés. Détestés, traités avec suspicion et souvent enfermés, les augmentés étaient perçus comme des monstres. Ils étaient méprisés par le public et on ne leur faisait jamais confiance pour servir dans l’armée ou dans n’importe quel autre organisme des forces de l’ordre. Des années plus tard, Talon a l’opportunité de monter une unité d’élite composée d’humains augmentés qui sera mise au service du FBI, mais sous une condition non négociable : chaque augmenté devra faire équipe avec un humain ordinaire. Finn Mayer rêve de rejoindre le FBI depuis qu’il a quatorze ans. Il a fait tous les sacrifices possibles pour y arriver, y compris vivre avec sa mère égoïste et son frère homophobe et tyrannique, et renoncer à avoir un petit ami. Mais sa dyslexie non diagnostiquée a coupé court à ses aspirations. Sa dernière chance est de faire équipe avec Talon, un augmenté aux capacités létales qui ne fait pas confiance aux humains ordinaires pour garder les secrets de ses semblables et qui veut voir Finn échouer. Finn dispose de quatre semaines pour se montrer à la hauteur aux yeux de ses coéquipiers. L’équipe a quatre semaines pour faire ses preuves auprès du public. Et quand un autre groupe menace leur succès – et que leur vie sont mises en danger – ils ont quatre semaines pour survivre.

J’ai vraiment eu un gros gros crush pour cette série dès le premier tome. Je me suis tout de suite beaucoup attachée à l’équipe H.E.R.O. et surtout aux messages dégagés par ce premier opus.

Nous somme dans un monde imaginaire urbain, une forme proche mais alternative de notre société où parmi les humains se développent des « humains augmentés ». Dotés de capacités diverses (force hors du commun, télépathie, polyglottisme instinctif, maîtrise de certains éléments, téléportation, invisibilité…) ces augmentés font peur au genre humain. Évidemment, si la peur était leur seul problème… car, malintentionnées, certaines personnes ont des ambitions bien sombres les concernant.

C’est dans cette société divisée qu’est mis en place au sein du FBI le projet H.E.R.O. La condition au bon fonctionnement de cette équipe ? Une coopération humaine et augmentés.

Ainsi nous découvrons l’équipe d’abord formée d’augmentés, très proches les uns des autres, très soudés, obtus par la force des choses, et du premier humain à les rejoindre. Finn Mayers.

J’apprécie la critique sociale humains/augmentés, bien sûr il s’agit d’un univers imaginaire et alternatif mais il est tristement réaliste… L’auteure y aborde bon nombre de problématiques, des conflits externes et internes qui vont se dresser contre le bon fonctionnement de l’équipe.

J’aime également le rapport de protection de l’équipe envers les enfants 😌❤. Cet aspect tient une place très importante dans la série. C’est très très touchant.

Et bien entendu, j’en aime les romances. On s’attache très rapidement aux différents personnages, parce qu’ils ont LE truc. Leurs failles sont mises à jour et très bien exploitées par l’auteure. Victoria Sue mêle savamment la dureté de la société à la tendresse dissimulée sous nos chouchous.

OK, OK, j’avoue : j’ai vraiment craqué pour certains personnages, tout particulièrement Talon. Ce n’est plus un secret.

La plume de Victoria Sue y est très moderne, à la fois vive, riche dans les passages où l’action nous happe, et tendre aux bons moments. Attendez-vous à quelques ascenseurs émotionnels très bien placés. Mais c’est exactement ce que l’on recherche, pas vrai ?

En bref ? H.E.R.O. est une série dans la même veine que THIRDS (Si vous connaissez). Un exemple plus démocratisé serait probablement : les X-men. Un univers imaginaire urbain qui happe le lecteur et le confronte à des problématiques de société, avec des personnages bien desservis par une plume et des objectifs qui feront l’unanimité.

➼ 𝚄𝚗𝚎 𝚜𝚎𝚛𝚒𝚎 𝚌𝚘𝚞𝚙 𝚍𝚎 𝚌𝚘𝚎𝚞𝚛

~

h-e-r-o-tome-2

H.E.R.O. tome 2

HORS DE CONTRÔLE

Les capacités mortelles de Talon sont hors de contrôle. Désireux de garder Finn en sécurité, Talon se bat pour protéger l’homme qu’il aime de tout son coeur, et ne pas devenir le plus grand risque pour la vie de Finn. Finn n’a pas d’autre choix que de s’offrir comme appât pour que les forces du mal kidnappent des enfants améliorés, face à un danger pour lequel il n’est ni entraîné ni préparé, et il doit le faire seul. Est-ce que Talon a un dernier combat en lui ? Est-ce qu’il va tuer tous ceux qui veulent détruire Finn et l’équipe, ou va-t-il finalement découvrir que pour vaincre leur ennemi et la menace ultime, la plus grande bataille à laquelle il doit faire face est une avec lui-même ?

h-e-r-o-tome-3-derriere-le-masque

H.E.R.O. tome 3

DERRIÈRE LE MASQUE

Même si Gael Peterson est un membre important et sûr de lui de l’équipe H.E.R.O. du FBI, il a passé des années à se cacher derrière les capacités augmentées qu’il porte comme un masque. La blessure et la trahison causées par l’abandon de sa mère et les coups de poing de son père sont des secrets qu’il a profondément enfouis sous les horribles cicatrices de son visage et il n’a pas confiance en Jake, son nouveau partenaire humain ordinaire, pour les lui confier. Dans un monde où ceux qui possèdent des capacités spéciales comme celles de Gael sont considérés comme des bêtes curieuses et des monstres, il ne sera pas facile pour lui de compter sur Jake pour protéger ses arrières, en particulier lorsque les capacités d’un enfant amélioré vulnérable et muet font de cet enfant le suspect d’un meurtre. Les esprits s’échauffent et les loyautés sont mises à l’épreuve, et lorsque le tueur en série visant les augmentés jette finalement son dévolu sur Gael, ce dernier devra non seulement faire confiance à Jake pour protéger ses secrets, mais il pourrait devoir lui faire confiance pour lui sauver la vie.

h-e-r-o-tome-4-proteger-et-servir

H.E.R.O. tome 4

PROTÉGER ET SERVIR

Protéger et servir… Vance Connelly a toujours voulu perpétuer la tradition familiale et rejoindre le département de Police de Tampa, mais ses rêves sont anéantis le jour où il se réveille avec la marque des augmentés sur le visage. Après des années de lutte pour s’adapter à sa nouvelle vie, c’est par hasard qu’il rencontre Talon Valdez et devient un fier membre des H.E.R.O. Samuel “Angel” Piper est impatient de quitter son travail d’infiltration à la DEA et devenir le partenaire – humain – de Vance. Mais son passé douloureux est toujours là, menaçant la vie qu’il s’est construite. Alors que l’équipe enquête sur une nouvelle drogue utilisant le sang des augmentés, de mystérieuses connexions avec le passé de Sam menacent non seulement sa vie, mais aussi celle de Vance.

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | À CROC de Camille Jedel

Bonjour,

Je viens de lire À croc de Camille Jedel chez MxM Bookmark, que je remercie pour l’envoi de ce titre plutôt original. Et cette couverture, on en parle ? Je l’aime beaucoup trop.

eBook : 5€99 • Broché : 18€

En sept ans de vie commune, Isas pense tout connaître de l’homme qui partage ses jours.
Tout ? Non, Alexey lui a caché son plus grand secret : il n’est pas tout à fait humain.

Alexey est un loup-garou et en Isas, il a trouvé son âme sœur.

Mais en l’espace de quelques heures, ses secrets et ce quotidien qu’Alexey entretient minutieusement vont brutalement s’effondrer.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸 / 𝙰𝚅𝙸𝚂

Le moins que l’on puisse dire est que Camille Jedel sait surprendre ! Déjà séduite par plusieurs de ses titres qui comptent un post-apo MMM et une romance de Noël aux personnages aussi inoubliables que singuliers, j’avais hâte de me plonger dans À CROC. Et l’auteure ne m’a pas déçue, l’approche est ici très originale.

D’abord, les personnages de ce titre clairement bit-lit forment un couple existant. En soi, c’est déjà singulier. Alexey est un loup-garou mais son conjoint ne le sait pas et, bien entendu, cette situation va se voir bousculée. Alors qu’Isas part pour aider Morgan, un jeune à problème, un tragique incident survient. Alexey doit alors faire un choix. Et ce choix va les précipiter dans le bouleversement de leur vie….

C’est l’approche de la suite des événements qui est originale. Les personnages vont se retrouver dans une configuration qui va nécessiter de l’adaptation et des questionnements. Et chaque personnage va en être affecté. Un rapport individuel et de couple qui vont être mis sens dessus dessous.

Cette situation complexe prend alors beaucoup d’espace. Elle s’explique. Toutefois, le sexe prend lui aussi de la place, influencé par la situation, et cela peut plaire ou non.

Alors peut-être l’auteure s’étend-elle trop, ou peut-être prend-elle au contraire le temps développer cette partie ? Pour moi, la particularité vient de là, j’ai envie de dire : enfin une auteure qui prend le temps de bien développer ce qui, d’habitude, est simplement considéré comme acquis. Dans tous les sens du terme.

Alexey et Isas sont des personnages très sympas. Ils sont passionnés, entiers, fébriles, ivres, pétulants. Intenses ! Les mots choisis par l’auteure pour les animer sont toujours très judicieux. Camille Jedel mêle ainsi l’amour, la tendresse, l’humour et l’érotisme.

Sans trop en dire, j’ai aussi beaucoup aimé la place des loups dans le cheminement des personnages.

Le roman repose en grande partie sur l’adaptation des personnages à la nouvelle situation, mais parfois un peu au détriment des autres protagonistes, malheureusement. J’aime la relation entre Alexey et Isas mais j’aime aussi celle qu’ils déploient, notamment envers Morgan. Cette approche différente dont je parle depuis le début est géniale et immersive mais ce qui enrichie l’histoire dépend des autres personnages et cela aurait pu être poussé plus loin.

J’ai bien aimé cette lecture, pour être honnête je l’ai même dévorée. Alors même si, peut-être, j’aurais aimé aller plus loin sur certains points, comme l’ensemble est assez original, ça ne m’a pas du tout déplu. Un roman à lire pour se faire sa propre idée !

∴ BONNE LECTURE ∴