𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | À CROC de Camille Jedel

Bonjour,

Je viens de lire À croc de Camille Jedel chez MxM Bookmark, que je remercie pour l’envoi de ce titre plutôt original. Et cette couverture, on en parle ? Je l’aime beaucoup trop.

eBook : 5€99 • Broché : 18€

En sept ans de vie commune, Isas pense tout connaître de l’homme qui partage ses jours.
Tout ? Non, Alexey lui a caché son plus grand secret : il n’est pas tout à fait humain.

Alexey est un loup-garou et en Isas, il a trouvé son âme sœur.

Mais en l’espace de quelques heures, ses secrets et ce quotidien qu’Alexey entretient minutieusement vont brutalement s’effondrer.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸 / 𝙰𝚅𝙸𝚂

Le moins que l’on puisse dire est que Camille Jedel sait surprendre ! Déjà séduite par plusieurs de ses titres qui comptent un post-apo MMM et une romance de Noël aux personnages aussi inoubliables que singuliers, j’avais hâte de me plonger dans À CROC. Et l’auteure ne m’a pas déçue, l’approche est ici très originale.

D’abord, les personnages de ce titre clairement bit-lit forment un couple existant. En soi, c’est déjà singulier. Alexey est un loup-garou mais son conjoint ne le sait pas et, bien entendu, cette situation va se voir bousculée. Alors qu’Isas part pour aider Morgan, un jeune à problème, un tragique incident survient. Alexey doit alors faire un choix. Et ce choix va les précipiter dans le bouleversement de leur vie….

C’est l’approche de la suite des événements qui est originale. Les personnages vont se retrouver dans une configuration qui va nécessiter de l’adaptation et des questionnements. Et chaque personnage va en être affecté. Un rapport individuel et de couple qui vont être mis sens dessus dessous.

Cette situation complexe prend alors beaucoup d’espace. Elle s’explique. Toutefois, le sexe prend lui aussi de la place, influencé par la situation, et cela peut plaire ou non.

Alors peut-être l’auteure s’étend-elle trop, ou peut-être prend-elle au contraire le temps développer cette partie ? Pour moi, la particularité vient de là, j’ai envie de dire : enfin une auteure qui prend le temps de bien développer ce qui, d’habitude, est simplement considéré comme acquis. Dans tous les sens du terme.

Alexey et Isas sont des personnages très sympas. Ils sont passionnés, entiers, fébriles, ivres, pétulants. Intenses ! Les mots choisis par l’auteure pour les animer sont toujours très judicieux. Camille Jedel mêle ainsi l’amour, la tendresse, l’humour et l’érotisme.

Sans trop en dire, j’ai aussi beaucoup aimé la place des loups dans le cheminement des personnages.

Le roman repose en grande partie sur l’adaptation des personnages à la nouvelle situation, mais parfois un peu au détriment des autres protagonistes, malheureusement. J’aime la relation entre Alexey et Isas mais j’aime aussi celle qu’ils déploient, notamment envers Morgan. Cette approche différente dont je parle depuis le début est géniale et immersive mais ce qui enrichie l’histoire dépend des autres personnages et cela aurait pu être poussé plus loin.

J’ai bien aimé cette lecture, pour être honnête je l’ai même dévorée. Alors même si, peut-être, j’aurais aimé aller plus loin sur certains points, comme l’ensemble est assez original, ça ne m’a pas du tout déplu. Un roman à lire pour se faire sa propre idée !

∴ BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | NEW YORK, 1954 de Séverine Mikan

Bonjour,

Après un voyage dans ce Paris qui s’apprêtait à offrir sa grande Exposition universelle, l’auteure nous transporte cette fois dans le New York des années 50. 𝐍𝐞𝐰 𝐘𝐨𝐫𝐤, 𝟏𝟗𝟓𝟒 de Séverine Mikan chez MxM Bookmark est le deuxième tome de la série Fragments d’éternité, une série que je chéris tout particulièrement.

Ma chronique du tome 1, ici.

Format papier • Prix : 14€

Une époque de liberté et de contrainte, d’art et de censure, de passion et de tabou. C’est l’Amérique violemment belle à l’aube de sa toute puissance.
Nathan vit ici, au cœur de Manhattan, d’images en noir et blanc et de l’éclat des flashs. Nathan est photographe. Sur son chemin, un matin enneigé, surgit Neal.
Le modèle idéal, un éclair de vie ouvert au monde, curieux des autres, alors que Nathan se cache, faussement sûr de lui, derrière les murs d’un passé en camaïeux de gris.
Neal va le surprendre, le perdre et le rattraper.
Neal va faire naître en lui une lumière, fragile et précieuse, pour laquelle Nathan devra se battre.
Cette lumière c’est l’inspiration.
Cette lumière c’est… tellement plus que ça.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

« Nous étions lundi, un 18 janvier pour être précis. Une date anodine, posée là au hasard sur un calendrier, le genre de date qui ne révèle rien, le genre de date dont on ne se méfie pas. Mais dans la course du monde, c’est ainsi, souvent, que débutent les aventures vraiment extraordinaires des mecs presque ordinaires. »

Changement de temps et d’espace donc mais Séverine Mikan nous immerge tout autant dans ce nouveau tome, avec ce soin de références et de style très travaillé que j’avais déjà salué dans le premier livre. Une virée parfois très exubérante -dans le bon sens du terme- dans le New York des années 50. Les années 50 avec son standard formica mais surtout et en contraste : son show-biz. L’auteure égraine soigneusement les références.

Avec, dans ce deuxième opus, une importance de l’art qui prend encore plus de place. Et pas uniquement la photographie. L’art est une part influente de ces deux premiers tomes que j’aime beaucoup. Sans en dire trop, j’ai apprécié que celle-ci, ici, participe plus profondément à la romance.

Si je ne peux évidemment pas oublier les personnages du premier tome, impossible, j’ai beaucoup apprécié Nathan et Neal. L’auteure sait rendre ses personnages très attachants, très attendrissants et soyons clairs : beaucoup trop mignons.

Au passage, je ne m’attendais absolument pas à ce lien entre les deux premiers tomes ! En fait je n’ai pas tilté à l’évocation du premier prénom, féminin, puis enfin… j’ai compris😍

∴ DIAMANT ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | UN NOËL À LA SAUCE HENRY de NR Walker

Bonjour,

J’avais pris cet ebook et bien sûr, avant que je m’en rende compte, Noël était passé. Mais l’envie de lire cette nouvelle, le tome 1.5 de l’excellent Le poids des sentiments de NR Walker, elle, était encore présente. Mon cœur enserré par une douce chaleur en pensant à Henry et Reed, des personnages qui ne s’oublient pas.

Voir ma chronique du tome 1 ici.

Le poids des sentiments 1.5 • 44 pages

Une petite nouvelle de Noël traitant de nourriture, de câlins et de beaucoup d’amour.

Henry, fiancé à Reed, veut passer son premier réveillon de Noël en organisant un dîner avec leurs plus proches amis. Il prévoit tout un menu et décore tant sa maison qu’elle pourrait rivaliser avec un grand magasin. Alors que le couple se préparent pour passer un joyeux Noël, peu importe ce qu’il se passe, on sait qu’il s’agira d’un Noël à la sauce Henry.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Quel plaisir de retrouver les personnages rencontrés dans Le poids des sentiments, ils m’avaient manqué, toutefois, et malheureusement, mon avis sera très rapide. Pas parce qu’il y a peu à dire sur cette nouvelle mais parce que celle-ci est très courte et que j’ai peur de trop en dire.

Nous retrouvons Henry et Reed, plus amoureux que jamais, alors qu’ils organisent un repas pour Noël pour famille et amis. Le premier Noël de leur couple. Alors, forcément, Henry se met la pression et en fait des tonnes. Henry, quoi.

De l’importance existentielle d’un chemin de table à l’intérêt mystifié des pulls (ou t-shirts) de Noël, c’est très drôle. Et mignon. Et tendre, bien sûr. Cette nouvelle de Noël suit la ligne du premier tome, ou pas, parce qu’il se peut que cette nouvelle réserve ses surprises…

Alors à votre avis, quel peut être le niveau de pression d’Henry ? Saura-t-il se détendre ? Et se concentrer sur le principal ?

J’ai passé un excellent moment. Dommage que cette nouvelle ait été aussi affreusement courte, le coup de cœur n’était pas loin.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | UN HOMME POUR SAMHAIN, une anthologie d’Halloween

Bonjour,

Tout d’abord, je tiens à remercier Jérôme Patalano et Reines-Beaux pour le concours organisé m’ayant permis de remporter cette anthologie.

Une anthologie d’Halloween

Que nos héros se fassent des frayeurs dans une maison hantée, qu’ils assistent à un vernissage un peu particulier au Louvre, qu’ils franchissent le voile entre les mondes ou bien qu’ils fassent tout pour éviter cette fête, une chose est sûre, rien ne sera plus pareil après Halloween. Petits paris effrayants, voeux machiavéliques et découvertes surnaturelles viendront ponctuer la fête des morts. Amis de longue date ou nouvelles connaissances… ils s’ouvriront à l’impossible et peut-être même à l’amour.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Dans cette anthologie vous découvrirez quatres histoires :

Pari perdu et malentendus de AurElisa Mathilde,

Rêve de mort de Camille Jedel,

Les trois nuits de Samhain de Vicky Saint-Ang,

et Faites vos vœux de Jérome Palatano.

Chose très appréciable, parce que ce n’est pas toujours le cas, chaque nouvelle (bien que par définition : courte) est très immersive.

Les nouvelles partagent le même thème mais elles se démarquent très bien les unes des autres et exploitent des folklores très différents. Légendes, références creepy, dons, rencontres paranormales… quatre histoires, quatre ambiances, quatre hommes pour Samhain.

Pari perdu et malentendus de AurElisa Mathilde

Une mauvaise blague pour Halloween, un défi, et deux amis se retrouvent dans une maison prétendument hantée. Un petit flippe agrémenté de références creepy ? Mais pour Chris et Tayler il n’est plus question que de se faire peur, d’autres questions demandent réponse.

Rêve de mort de Camille Jedel

Que feriez-vous si, lorsque vous touchiez quelqu’un, vous étiez assailli(e) par des visions sur cette personne ? Un don empoisonné, surtout si vous étiez au courant de la mort de votre ami, un soir d’Halloween…

Les trois nuits de Samhain de Vicky Saint-Ang

Sullivan est humain pourtant il n’a toujours connu que le petit peuple, folklore celte. Le jeune homme tente chaque année comme les autres jeunes du clan de franchir les portes (voile) qui sépare son monde de celui des humains. Et cette année, la porte s’ouvre pour lui. Laissant à Sullivan 3 nuits dans le monde des humains, en Bretagne.

Faites vos vœux de Jérome Palatano

Cette fois, c’est lors d’une soirée au Louvre qu’un djinn va sévir. Une soirée en l’honneur de l’exposition sur le Moyen-Orient et je l’ai dit : un djinn, libéré. Il va forcément se passer quelque chose… Et je ne m’attendais pas à ÇA !

Oui, mes résumés sont courts et vagues, mais difficile d’en dire plus sans trop en dire !

J’ai apprécié la lecture de cette anthologie. J’aurais voulu avoir plus souvent peur mais la romance de chaque histoire en est le point culminant, normal, le titre est : Un homme pour Samhain. Aussi, j’ai trouvé ça très original et bien cultivé par les auteurs. J’ai aimé vers là où chaque histoire m’a finalement amenée. Et j’en aurais bien pris un peu plus.

Oh, je ne l’ai pas précisé mais, il s’agit de romances MM. Ça me paraissait évident. Toutefois, on m’a posé la question.

Halloween est passé depuis un moment, c’est vrai, mais cela n’empêche pas de se re-immerger dans son ambiance bien particulière grâce à ce livre. C’est mon ambiance préférée, pas vous ?

∴ SYMPA ! ∴

𝙳𝚘𝚞𝚋𝚕𝚎 𝚊𝚟𝚒𝚜 | DEUX ROMANCES DE NOËL : UNE MAISON HANTÉE POUR NOËL et CAFÉ, LAIT DE POULE ET JAMBE DE BOIS

Bonjour,

Aujourd’hui je poste un article [Double avis], c’est une chose que je ne fais que rarement mais je trouvais que la situation s’y prêtait plutôt bien, pour ces deux romances de Noël issus des Éditions Bookmark. D’abord Une maison hantée pour Noël de Camille Jedel chez Reines-Beaux puis Café, lait de poule et jambe de bois de Reru chez MxM Bookmark.

J’ai eu la chance de me rendre au FLR, le Festival du Livre Romantique de Dunkerque, où un très très joli stand des Éditions Bookmark attendait les lecteurs et les curieux. Bien entendu, je n’en suis pas ressortie les mains vides et ces deux romances de Noël ont fait partie de mon butin. Après les avoir dévorées, il est temps pour moi de vous en parler.

Plus jamais Kasey ne tentera d’organiser des vacances surprises dans la famille de Joona, l’homme de sa vie ! Entre un trajet interminable, la perte de leur bagage et un taxi qui n’arrive jamais, ce début de voyage n’a rien du merveilleux séjour en Laponie qu’il s’était imaginé. Et même une fois arrivé, il doit non seulement faire face à la famille excentrique de son homme mais également a bien pire …. Une chose est certaine, ce Noël ne sera pas celui qu’il espérait !

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Quelle lecture ! Le lecteur accompagne Kasey jusqu’en Laponie d’où son amoureux Joona est originaire. Mais ne vous attendez pas au chalet chaleureux, typique, romantique et douillet dépeint dans les films et autres romances de Noël… Non, non, non.

Au milieu de la neige, c’est un manoir triste et fatigué qui attend Kasey. Et une belle famille quelque peu récalcitrante. Joona s’était bien gardé de lui parler de ça, ne trouvant pas le courage, mais Kasey est tout un personnage (à découvrir de toute urgence!) qui peut faire face à cette première rencontre saugrenue – à plus d’une perspective. Alors, oui, Kasey peut y faire face, à sa manière (à découvrir aussi de toute urgence!). Par contre, même la forte personnalité de Kasey semble vaciller face à cette autre chose qui semble vouloir l’inquiéter dès sa première nuit au manoir…

Le décor, les personnages et l’ambiance générale créés pour ce livre sont autant d’originalités qui s’ajoutent au travail d’une auteure que j’apprécie déjà beaucoup. Pour moi, Camille Jedel n’avait déjà plus rien à prouver du côté de sa plume mais cette romance de Noël… elle est à la fois folle, drôle et adorable.

Folle, parce que le décor et les personnages sont absolument incongrus. Ne vous méprenez pas sur le choix de l’adjectif, c’est génialissime. Drôle, parce que le cocasse et la frénésie s’enrichissent d’humour. Adorable, parce que le couple Joona/Kasey est délicieux, attachant, trop chou. On sent aussi le feu entre eux, un feu à l’origine de mésaventures truculentes.

Et Kasey n’est pas au bout de ses surprises…

Cette lecture est incroyable. Quelle originalité. Quelle auteure !

∴ DIAMANT ∴

C’était censé être l’affaire d’une soirée. Ou deux. Ou trois, histoire que le mensonge tienne la route. Juste une seule soirée (ou deux, ou trois) à faire semblant d’avoir un petit-ami pour l’un, d’être un petit-ami pour l’autre.

C’était censé être le plan. Rien de plus facile ! Mais c’est bien connu, les plans les plus faciles sont toujours ceux qui marchent le moins bien !

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Je savais que cette lecture allait être un bon moment. Café, lait de poule et jambe de bois est une mignonne romance de Noël, et je n’en attendais pas moins de Reru.

Lorsque Gabriel accepte d’aider Sébastien en se faisant passer pour son petit ami, il ne s’attend pas à ce que les choses prennent ce chemin imprévu. Bien entendu Gabriel trouve Sébastien mignon, mais l’affaire était claire : jouer le rôle du parfait petit ami et cavalier le temps d’un mariage. Un simple séjour dans la famille de Sébastien, puis Gabriel retrouverait la capitale et son travail.

Un engagement pris sur le pouce autour d’un verre, des conditions et mises au point échangées à la va-vite, comment cela aurait-il pu mal tourner ? Voyons !  Mais tout se passe bien, trop bien, et les garçons reprennent leur vie. Oui mais… jusqu’à ce qu’ils soient « accidentellement » obligés d’à nouveau jouer le jeu…

Alors, karma ou destin ? Je voulais trop savoir.

Ce livre est beaucoup trop mignon, et douillet avec son atmosphère familiale et son lait de poule, quel joli choix d’ambiance.

Il faut dire que je suis friande du thème faux couple, c’est quelque chose qui fonctionne bien et avec Gabriel et Sébastien, je n’ai pas été déçue. Malgré le fait que ce livre soit court, ce n’est pas précipité, j’ai apprécié que la « mignonitude » s’installe sans pour autant décerveler les personnages. Quoique… Car j’ai aussi beaucoup aimé la participation particulière des personnes agées, j’ai adoré leurs échanges. Certaines bisbilles valent le coup. J’ai vraiment aimé qu’elles soient là, elles apportent énormément. (On sent le vécu de l’auteure!)

Ce livre nous transporte dans une belle ambiance,

dorloter par le sucre et les sourires à fossettes.

∴ BONNE LECTURE ∴

[Avis rapide] SWEET & SOUR de Reru

photo--sweetsour

 

« Quitte à faire un mauvais choix, autant faire le pire choix possible »

 

sweet-sourSWEET & SOUR

Auteure : Reru

Éditeur : MxM Bookmark

Pitch :

Jeremy est jeune, beau, volontaire et un brin sarcastique. Nathaniel est sombre, grognon et un brin directif. La rencontre ne pouvait être qu’explosive ! Mais parfois, il faut que les carapaces explosent pour révéler les fragilités qui se cachent dessous.

Cette nouvelle fait partie de l’appel à texte « Contes et Légendes » version homo-romantique par MxM Bookmark.

Lire la Suite

[Chronique] MOTEL. POOL. de Kim Fielding

photo--motelpool1

 

motel-pool

MOTEL. POOL.

Auteure : Kim Fielding

Éditeur : MxM Bookmark

Pitch : Au milieu des années 50, Jack Dayton fuit son avenir au sein de la classe ouvrière d’Omaha et se rend à Hollywood, convaincu qu’il sera le nouveau James Dean. Mais les promotions canapés ne lui apportent pas la célébrité, et le désespoir le mène tout au long d’une série de mauvaises décisions au bout desquelles il est retrouvé sans vie au fond de la piscine d’un motel miteux sur la Route 66. Soixante ans plus tard, Tag Manning, ayant perdu tout espoir et joie de vivre, fuit sa dernière mauvaise décision amoureuse en date en prenant la route. Ayant fait un grand détour en direction de Las Vegas, il s’arrête pour se reposer dans un coin isolé de la Route 66. Cela fait bien longtemps qu’il n’y a plus ni motel ni piscine, mais quand Tag reprend la route, il réalise qu’il a pris un auto-stoppeur fantomatique. Jack et Tag se découvrent un ami dont ils avaient bien besoin, mais l’un est un esprit et l’autre est étrangement maudit. Le temps presse pour tous les deux, et ils doivent affronter la réalité : un futur ensemble n’est pas seulement un pari osé… c’est peut-être une partie perdue d’avance.

Lire la Suite

[Chronique] QUAND LA NUIT TOMBERA de Reru

quand-la-nuit-tombera

QUAND LA NUIT TOMBERA

Auteure : RERU

Éditeur : MxM Bookmark

Date de sortie numérique : 10/04/2019
Date de sortie papier : 13/05/2019

Pitch : Adec est un druide guérisseur. Depuis l’extermination de sa meute d’adoption, dix ans plus tôt, il a décidé qu’il ne s’attacherait plus à personne, et encore moins à un Sélène loup. Eivind a fui avec sa meute lorsque son village a été attaqué par des tueurs de Sélènes. L’alpha, secoué par cette agression et par la trahison de son ancien amant, semble trouver en Crépuscule un havre de paix où il pourra s’établir avec les siens et se reconstruire. Adec et Eivind n’avaient pas prévu de se rencontrer. Ils n’avaient pas prévu de se plaire. Pour s’aimer, ils devront dépasser leurs passés et leurs blessures. Mais surtout, ils devront échapper au groupe d’assassins extrémistes qui semblent penser que le monde serait plus beau sans les descendants des dieux.

Acheter ce livre

Lire la Suite

[Chronique] MEDIUM & PLOMBIER de JL MERROW

photo--mediumetplombier1

 

medium-et-plombier-tome-1-meurtre-au-village

MEURTRE AU VILLAGE – 1

De JL MERROW

Éditeur : MxM Bookmark

Date de sortie numérique : 13/03/2019
Date de sortie papier : 15/04/2019

Pitch : Aux yeux du reste du monde, Tom Paretski n’est qu’un simple plombier impertinent qui traîne une hanche boiteuse, souvenir d’un accident scolaire. Mais ce n’est pas pour ses talents de plombier que la police locale garde son numéro téléphone mais pour son don pour retrouver des objets perdus. Alors qu’on lui demande son aide pour localiser le corps d’une femme disparue dans le Nomansland Common, Tom fait une rencontre boulversante : Phil Morrison. Son béguin de jeunesse est devenu détective privé et bosse sur la même enquête. Mais Phil est aussi responsable de sa blessure (du moins, en partie). Bon gré, mal gré, les deux hommes vont devoir apprendre à travailler ensemble. Faites connaissance d’un plombier séducteur doté de pouvoirs cachés, d’un détective privé vêtu de cachemire et qui cache (un peu trop bien) un bon fond et passez un moment dans un village anglais rempli de secret !

Lire la Suite

[Chronique] TRANSFERT À OTTAWA de Keira Andrews

transfert-a-ottawa

TRANSFERT À OTTAWA

Auteure : Keira Andrews

Éditeur : MxM Bookmark

Pitch : Le lanceur Nico Agresta veut absolument être à la hauteur de l’héritage familial et se faire un nom dans le base-ball. Depuis qu’il est adolescent il sait qu’il ne peut céder à ses désirs. Son père lui a clairement fait comprendre que les gays n’étaient pas bienvenu sur le terrain. À 34 ans, l’attrapeur chevronné Jake Fitzgerald veut seulement prendre sa retraite. Son équipe n’a aucune chance de gagner les matchs éliminatoires, mais ça n’a plus d’importance. Jake a perdu sa passion pour le jeu – et pour la vie – après avoir repoussé l’homme qu’il aimait. Sauf que Jake se retrouve transféré dans une nouvelle équipe pour dompter le nouveau lanceur vedette, Nico. Et si ce dernier a du mal à contrôler son tempérament, Jake va devoir lui enseigner la patience et la retenue. Sur le terrain comme dans la chambre à coucher.

Lire la Suite