𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | SURNATURELS T2-1 de E.J. Swan

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de la première partie du tome 2 de la saga 𝕊𝕦𝕣𝕟𝕒𝕥𝕦𝕣𝕖𝕝𝕤 de E.J. Swan aux Éditions Inceptio, qui est le troisième livre de la saga, le 2.1 𝕋𝕣𝕒𝕟𝕤𝕗𝕠𝕣𝕞𝕒𝕥𝕚𝕠𝕟.

2.1 𝕋𝕣𝕒𝕟𝕤𝕗𝕠𝕣𝕞𝕒𝕥𝕚𝕠𝕟

Depuis la mort de l’un des leurs et la perte de leurs pouvoirs, les Surnaturels se retrouvent démunis au cœur d’une menace de plus en plus redoutable. Accompagnée de son frère jumeau, la Démone gagne en puissance et a désormais toutes les cartes en main, tandis que les Surnaturels n’ont plus que leurs poings pour riposter.
Pour lutter à armes égales, Evalina va devoir apprendre à se fier aux métamorphes et à leur chef, Kierân, qu’elle intrigue mystérieusement.
À Réturis, les apparences sont souvent trompeuses. Qui sont vraiment les métamorphes, et pourquoi semblent-ils exclus de la société ? Evalina saura-t-elle à qui se fier ?

J’étais torturée (le mot est faible) à l’idée de te parler de ce tome. Ce n’est pas que ce troisième livre m’ait déçue, ohlala absolument pas, car je persiste et signe : cette saga est l’une de mes favorites du moment. Seulement, on avance dans les tomes, il devient difficile de parler de la saga sans trahir.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸

Nous sommes à ce moment de l’histoire où s’opère l’inversion des pôles, le changement d’ascendance.
Et donc, non, je ne suis pas déçue, l’auteure a tout compris.
Je te parlais d’inversion des pôles. L’auteure prend un virage qu’elle seule contrôle. Aussi, l’ambiance se transforme.
E.J. Swan a choisi le meilleur des moments et s’assure ainsi de l’attention du lecteur, de son addiction à l’intrigue. Parce que, comme Evalina, tu n’es pas prêt.e. Avec une idée assez sacrificielle, je ne suis plus DU TOUT sereine quant à la suite…
Je ne sais plus où j’habite, je ne sais plus mon nom, au secours.
Ce troisième tome marque un vrai changement, suite logique à l’histoire, mais aussi de style. Une véritable maturité commence à infuser. Jusqu’à gagner les personnages.
Mais comme je te l’ai dit, je suis loin d’être sereine. Vite la suite qui sort le mois prochain.

∴ J’ADORE CETTE SAGA ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | THE BONE SEASON T1 de Samantha Shannon

Bonjour,

J’ai lu le premier tome de 𝐓𝐇𝐄 𝐁𝐎𝐍𝐄 𝐒𝐄𝐀𝐒𝐎𝐍, 𝐒𝐚𝐢𝐬𝐨𝐧 𝐝’𝐨𝐬 de Samantha Shannon chez DE SAXUS, que je remercie énormément pour l’envoi.

Saison d’os, chez DeSaxus

Dans un monde totalitaire et dangereux, une rêveuse va démarrer une révolution. 2059. Paige travaille pour une organisation criminelle souterraine dans les rues de Scion-Londres, où elle récolte des informations en pénétrant dans l’esprit des gens. Car Paige est une marcherêve, une clairvoyante, et selon les règles de Scion, son existence même est déjà une trahison. Poursuivie, puis arrêtée, elle est déportée vers une colonie pénitentiaire sur l’ancien territoire d’Oxford secrètement occupé par les réphaïm, une race venue d’un autre monde qui récolte et utilise les clairvoyants à ses propres fins. Paige se retrouve assignée au mystérieux gouverneur Arcturus. Celui-ci devient son maître. Son formateur. Son ennemi naturel. À ses côtés, elle va devoir apprendre à développer son pouvoir pour servir ses ravisseurs, mais surtout pour s’échapper de ce sinistre endroit où elle semble promise à une mort certaine…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Par où commencer ?

Quelque part entre une dystopie fantastique, une dystopie paranormale/surnaturelle et une dystopie, disons, « extraordinaire »… l’univers est à mille kilomètres de ce à quoi je m’attendais.

Non mais sérieusement, qui fait ça ? Samantha Shannon, visiblement. Le mélange dystopie, clairvoyance, pègre et plus encore est juste improbable. Mais l’improbable fonctionne.

Et ce Londres fractionné, Scion, j’ai trouvé ça incroyable. La réappropriation des lieux, fascinante.

Je me suis concentrée comme une dingue sur la présentation de début de tome, mais évidemment tout n’est pas aussi simple.

Paige, l’héroïne, dont l’existence même est un danger pour sa vie, va comprendre à quel point. Utilisée ? Trahie ? Gouvernement ? Ennemis ? La rêveuse pâle ?

Cette introduction est juste dingue. Derrière le trou de serrure, c’est encore plus dense.

Malgré l’immense richesse de ce premier tome, j’ai l’impression de ne rien savoir encore. Il fallait s’y attendre, mais quand même.

La série promettais modernité, originalité et un univers palpitant de dystopie fantastique, c’est gagné.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Le silence de l’hiver de Avery Blake

𝕭onjour, aujourd’hui je te parle d’une sortie prochaine dans la collection TeenSpirit des éditions Bookmark : Le silence de l’hiver de Avery Blake. Ce premier tome des 𝐂𝐡𝐫𝐨𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐂𝐫𝐨𝐦𝐰𝐞𝐥𝐥 est un énormissime coup de cœur pour moi. Il est ma pépite, mon petit bijou du moment, et je remercie les éditions Bookmark pour cet envoi.

Plongez dans une romance LGBT paranormale qui vous fera sourire, mais attention, vous dormirez peut-être avec la lumière allumée.

Attention : ce roman contient des éléments qui pourraient s’avérer dérangeants pour certains lecteurs, notamment du harcèlement et de l’automutilation.

Format broché • 332p • 17€

FICTION YA / Romance paranormale

Être normal, c’est surfait. Enfin, ça, c’est ce que se dit Oliver Cromwell. Persécuté par ses camarades parce qu’il est différent, Oliver est surtout un passionné de paranormal ; quand son nez n’est pas fourré dans son carnet de croquis, à dessiner des maisons hantées et des monstres, lui et sa meilleure amie Bailey traînent dans des bâtiments abandonnés, ou font de longues balades (absolument pas romantiques) dans des cimetières à chercher des revenants. Mais tout change lorsqu’ils tombent nez à nez avec un fantôme. Un vrai de vrai. Heureusement qu’il peut compter sur Madame Glass, une médium qui vit dans le manoir victorien au bout de sa rue. Avec son aide, il se trouve une destinée complètement inattendue. Et (comme si avoir seize ans n’était pas déjà assez compliqué), il tombe amoureux du mystérieux résident du manoir ! La ville ensommeillée d’Iris Hollow renferme de nombreux mystères. Et Oliver est sur le point de se retrouver en plein milieu des ennuis.

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

Je commence avec ce que j’ai déjà dit sur les réseaux sociaux : Depuis cette lecture je n’attends plus désespérément ma lettre pour Poudlard, c’est fini ça, maintenant je veux qu’une Ethel m’invite à prendre le thé dans son Manoir !!

Oliver Cromwell a seize ans et est friand de paranormal. Il aime, entre autres choses, les histoires de fantômes. En plus de traîner dans le cimetière de sa ville, l’adolescent a un intérêt certain pour un vieux manoir d’Iris Hollow. Un intérêt réciproque ? Bienvenue à Iris Hollow.

Oliver n’est pas le garçon le plus populaire de son lycée et depuis la perte de son père, il se sent très seul. Mais il peut compter sur sa meilleure amie, Bailey. C’est avec elle qu’il fantasme sur le paranormal, jusqu’à ce qu’il fasse L’IMPROBABLE rencontre…

J’ai eu un coup de cœur pour l’univers magique qui ouvre ses bras à Oliver, ce mélange de paranormal et d’imaginaire où se croisent 6ème sens, Ghostwhisperer et Harry Potter. J’adore.

Il y a toutefois un trigger/content warning sur ce titre qui n’est pas à négliger.

➼ 𝙻𝙴𝚂 𝙿𝙴𝚁𝚂𝙾𝙽𝙽𝙰𝙶𝙴𝚂

Les personnages, j’ai craqué pour eux. Les personnages sont délicieux, autant que les pâtisseries d’Ethel. Mais malheureusement, pas tous… Je renifle encore en pensant aux mots et aux actes de certains, comme la mère d’Oliver ou la sacro-sainte brute du lycée. Les amitiés et les dynamiques sont vivantes et très denses. Il faut bien ça pour aider et, à l’inverse, contrarier le « destin » d’Oliver. Ajoutez à cela des problèmes d’adolescents très bien traités et une romance vintage et originale, très douce et attachante, je ne pouvais que me laisser convaincre par ce premier tome.

Et dans cet univers entre paranormal et imaginaire, qu’en est-il de la romance ? Oui, il y a romance et ça ne me déplaît pas du tout. Il s’agit ici d’une romance YA très originale, avec son lot d’émotions mignonnes, touchantes, bouleversantes. Et si on peut voir venir assez facilement le twist, il est beaucoup trop évident dès le départ (sauf pour Oliver), c’était bel et bien l’un des cheminements les plus tendres et doux du genre !

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Les personnages, la chasse aux fantômes, l’histoire, les secrets de famille, le côté 6ème sens / Ghostwhisperer… ce titre est clairement mon favori du moment. J’attendais tellement cette rencontre avec un univers qui me happerait à ce point. Le silence de l’hiver est LE titre qui promet une chouette série. Il me tarde de découvrir le développement des personnages, et pas uniquement celui du personnage principal. Donc tu l’as compris : je suis très emballée par ce premier tome des 𝐂𝐡𝐫𝐨𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐂𝐫𝐨𝐦𝐰𝐞𝐥𝐥 et je ne peux que te le recommander.

ATTENDS avant de partir, je t’ai dit pour les références à Jensen Ackles et donc à Supernatural ? Non ? Terrible oubli, désolée. La cerise sur le gâteau.

∴ CETTE PÉPITE ! ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | LE FIL DU DESTIN | Yoshio Akira

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de 𝓛𝓮 𝓯𝓲𝓵 𝓭𝓾 𝓓𝓮𝓼𝓽𝓲𝓷 de Yoshio Akira édité chez Boy’s Love.

Boy’s Love | Hana collection

Keiji, étudiant à l’université, a l’étrange faculté de voir les fils rouges du destin. Un jour, il se rend compte que son fil à lui, jusque-là encore relié à personne, s’est enfin noué ! Excité et heureux à cette idée, il décide de suivre son fil et tombe alors sur Hiro, un étudiant un peu plus jeune que lui. Comment la personne qui lui est destinée peut-elle être un homme ?!

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸 / 𝙰𝚅𝙸𝚂

Selon cette légende d’Asie, celle du fil intangible du destin, un fil rouge normalement invisible relie ceux qui sont destinés à se rencontrer.
J’adore.

Keiji peut voir les fils. Et quelle surprise pour Kei quand ENFIN son fil se lie à quelqu’un. La poitrine gonflée d’espoir, priant pour que son fil le mène au petit doigt de la fille dont il est amoureux, Kei le suit dans les couloirs de son université. En suivant celui-ci, Kei ne découvre pas exactement ce à quoi il s’attendait. Son fil le relie à Hiro, un garçon.

J’aime la légende, et j’aime comment elle est traitée dans ce titre.

Pour ne pas être trop confus il faut savoir que la légende repose généralement sur l’idée des âmes-soeurs et du coup de foudre, ce pourquoi Hiro est si vite épris de Keiji. Malheureusement Kei semble refuser le destin et remet en question le fil…

Les personnages sont adorables et très mignons, le dessin est très fin, seul bémol : ce titre est trop court. Il aurait vraiment mérité quelques longueurs supplémentaires ❤

∴ TRÈS SYMPA ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | UN HOMME POUR SAMHAIN, une anthologie d’Halloween

Bonjour,

Tout d’abord, je tiens à remercier Jérôme Patalano et Reines-Beaux pour le concours organisé m’ayant permis de remporter cette anthologie.

Une anthologie d’Halloween

Que nos héros se fassent des frayeurs dans une maison hantée, qu’ils assistent à un vernissage un peu particulier au Louvre, qu’ils franchissent le voile entre les mondes ou bien qu’ils fassent tout pour éviter cette fête, une chose est sûre, rien ne sera plus pareil après Halloween. Petits paris effrayants, voeux machiavéliques et découvertes surnaturelles viendront ponctuer la fête des morts. Amis de longue date ou nouvelles connaissances… ils s’ouvriront à l’impossible et peut-être même à l’amour.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Dans cette anthologie vous découvrirez quatres histoires :

Pari perdu et malentendus de AurElisa Mathilde,

Rêve de mort de Camille Jedel,

Les trois nuits de Samhain de Vicky Saint-Ang,

et Faites vos vœux de Jérome Palatano.

Chose très appréciable, parce que ce n’est pas toujours le cas, chaque nouvelle (bien que par définition : courte) est très immersive.

Les nouvelles partagent le même thème mais elles se démarquent très bien les unes des autres et exploitent des folklores très différents. Légendes, références creepy, dons, rencontres paranormales… quatre histoires, quatre ambiances, quatre hommes pour Samhain.

Pari perdu et malentendus de AurElisa Mathilde

Une mauvaise blague pour Halloween, un défi, et deux amis se retrouvent dans une maison prétendument hantée. Un petit flippe agrémenté de références creepy ? Mais pour Chris et Tayler il n’est plus question que de se faire peur, d’autres questions demandent réponse.

Rêve de mort de Camille Jedel

Que feriez-vous si, lorsque vous touchiez quelqu’un, vous étiez assailli(e) par des visions sur cette personne ? Un don empoisonné, surtout si vous étiez au courant de la mort de votre ami, un soir d’Halloween…

Les trois nuits de Samhain de Vicky Saint-Ang

Sullivan est humain pourtant il n’a toujours connu que le petit peuple, folklore celte. Le jeune homme tente chaque année comme les autres jeunes du clan de franchir les portes (voile) qui sépare son monde de celui des humains. Et cette année, la porte s’ouvre pour lui. Laissant à Sullivan 3 nuits dans le monde des humains, en Bretagne.

Faites vos vœux de Jérome Palatano

Cette fois, c’est lors d’une soirée au Louvre qu’un djinn va sévir. Une soirée en l’honneur de l’exposition sur le Moyen-Orient et je l’ai dit : un djinn, libéré. Il va forcément se passer quelque chose… Et je ne m’attendais pas à ÇA !

Oui, mes résumés sont courts et vagues, mais difficile d’en dire plus sans trop en dire !

J’ai apprécié la lecture de cette anthologie. J’aurais voulu avoir plus souvent peur mais la romance de chaque histoire en est le point culminant, normal, le titre est : Un homme pour Samhain. Aussi, j’ai trouvé ça très original et bien cultivé par les auteurs. J’ai aimé vers là où chaque histoire m’a finalement amenée. Et j’en aurais bien pris un peu plus.

Oh, je ne l’ai pas précisé mais, il s’agit de romances MM. Ça me paraissait évident. Toutefois, on m’a posé la question.

Halloween est passé depuis un moment, c’est vrai, mais cela n’empêche pas de se re-immerger dans son ambiance bien particulière grâce à ce livre. C’est mon ambiance préférée, pas vous ?

∴ SYMPA ! ∴

[Chronique] LES ENQUÊTES EXTRA-LUCIDE DE RAIN CHRISTIANSEN, Tome 1, de S.E. HARMON

AmyGreene

L’ÉTRANGE DISPARITION DE AMY GREENE

de S.E. HARMON

Éditeur : MxM Bookmark

Date de parution : 14 novembre 2018

Policier, paranormal, homoromance

Pitch : L’agent spécial Rain Christiansen était le golden boy du FBI. Il lui a suffi d’un moment de faiblesse, une toute petite riquiqui vision paranormale, et le voilà devenu la honte de l’Agence. Alors quand son patron lui offre une dernière chance de se racheter, Rain n’hésite pas à se rendre à Brickel Bay et à se montrer sympa avec la police locale pour résoudre l’enquête qui lui a été confié. Et ses visions ? Du passé ! Même si ça le tue. La dernière intervention du détective spécialisés dans les Affaires Classées, Daniel McKenna, est en train de stagner. Cinq ans plus tôt, la lycéenne Amy Greene a disparu et n’a jamais été retrouvée. Daniel est heureux d’avoir enfin l’aide du FBI, même s’ils envoient son ex. Avec des fantômes à tous les coins de rues, des sentiments qui réapparaissent, et une affaire au point mort, Rain aura bien du soucis à se faire.

[Service presse] Je remercie MxM Bookmark pour cette lecture.
Lire la Suite

[Readathon] Les 5 tomes de HANTÉE, de Christelle Colpaert Soufflet

hantee1 hantee2 hantee3 hantee4 hantee5

Pitch T1 : Léonie revient dans sa ville natale après treize ans d’absence. Elle y retrouve sa famille et surtout Jessy, le grand amour de sa vie. Elle s’était pourtant juré de ne jamais revenir, alors pourquoi ce retour ?
La jeune femme fuit, Jessy en est convaincu, mais qui, ou plutôt quoi? Que s’est-il passé durant toutes ces années?
Léonie est née avec un don, celui d’entendre les morts.
Au sein d’un groupe de « chasseurs de fantômes », elle a sillonné la France et l’Europe pour mener à bien des missions : des maisons hantées, des défunts en souffrance, des esprits tourmentés par des actes que jadis, ils ont faits, des entités maléfiques qu’elle a dû affronter. Au fil de ses enquêtes, la jeune femme a fait des rencontres importantes, essentielles, terrifiantes. Et puis, il y a des interventions qui tournent mal, des secrets qui pèsent sur l’équilibre entre les deux mondes et des combats qu’elle ne peut gérer seule.

[Service presse] Je remercie l’auteure pour ces lectures et pour sa confiance.
Lire la Suite

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | ABANDONNÉE de Christelle COLPAERT SOUFFLET

Bonjour,

Et si une maison, un coup de cœur improbable pour une ruine, pouvait changer la vie de Faustine Béliche ? Pousser cette architecte mais surtout cette globe-trotteuse à enfin poser ses valises quelque part ? Ce choix est-il celui de la raison ? Les événements auxquels Faustine va être confrontée peuvent-ils sonner la contre-mesure de son coup de cœur, la fin du rêve ?

Je vous avais parlé, dans un précédent article, de l’auteure et de la maison du Fort Lapin à Hoymille qui a inspirée ce roman, article à retrouver ici.

Dans ce roman, sous la plume de l’auteure, nous découvrons Faustine Béliche, une jeune femme qui vit de ses envies, qui a voyagé aux quatre coins du monde. Une baroudeuse, une exploratrice. Mais aussi une fille, une femme, une amie, avec un tas de choses à raconter, c’est un personnage qui fait rêver. Et qui fera rêver le lecteur tout au long du roman. D’anecdotes, de souvenirs plus intéressants les uns que les autres.

Christelle COLPAERT SOUFFLET

Faustine Béliche, architecte de talent et globe-trotteur à ses heures, sillonne le monde à la recherche de sites abandonnés. De ces voyages postés sur un blog, est née la volonté d’un éditeur, Jonah Lombardi, de publier les sombres escapades de la jeune femme. Au détour d’une recherche sur le net, l’auteure découvre une demeure. Abandonnée depuis plus de vingt ans, celle-ci affole la toile. Faustine en tombe sous le charme. Vouée à la démolition, la jeune femme ne le supporte pas et décide de l’acheter, malgré les rumeurs. Beaucoup ont essayé de percer son mystère; ils ont fui. Certains ont essayé de la rénover ; ils sont morts. Faustine Béliche sera-t-elle la bienvenue dans cette maison au passé trouble ?

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

Le coup de foudre pour une maison, mais pas n’importe laquelle.

Faustine est sûre d’elle, la jeune femme qui a traversé le monde sac sur le dos et qui n’a connu lors de ses retours en France que des meublés va s’installer à Hoymille. Fascinée par une bâtisse abandonnée depuis des années. Il devient alors impossible pour la jeune femme de laisser des entrepreneurs la démolir au profit d’un lotissement neuf !

Contactée par un éditeur pour raconter ses voyages, Faustine entame une nouvelle étape de sa vie. Alors, s’installer, il est peut-être temps, et cette maison qui a frappée la jeune femme en plein cœur ne serait-elle pas parfaite pour ça ?

Forte d’un goût pour le bâtiment qui lui vient de son père aujourd’hui décédé, la charge de travail que requiert la rénovation de cette demeure qui a été la proie des vandales et des curieux ne fait pas peur à Faustine. Son éditeur, devenu son amant, est quant à lui sur la réserve ; mais comment résister à une telle jeune femme ? Faustine sait ce qu’elle veut.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Des cartons aux premiers événements troublants…

« Qu’est-ce qu’elle savait de cette bâtisse en fait ? Pas grand-chose, tout ce qu’elle avait souhaité avait été de la sauver de la démolition parce qu’elle lui avait tapé dans l’oeil. Après, c’était devenu une véritable obsession, comme si la maison l’appelait, la poussait à en prendre possession. »

Des rumeurs courent sur cette maison, des histoires qui font froid dans le dos, et Faustine va vite devoir y faire face.

Je voudrais éviter au maximum de vous spoiler ce roman passionnant, mais je peux vous dire que j’ai particulièrement apprécié comment l’auteure a amené le premier gros frisson du livre.

La progression est elle aussi bien mesurée, les réponses sont réfléchies et ne viennent surtout pas trop vite. Le mystère s’éclaire mais reste préservé, on ne s’ennuie pas. Tout ce qu’on attend d’un livre réussi est réuni ici.

Je vous recommande bien évidemment cette lecture

Christelle Colpaert Soufflet est une passionnée, les sujets abordés dans ces romans le prouvent, mais c’est aussi une auteure à l’écriture très agréable, très fluide, et qui toutefois ne manque pas de modernité et de franchise.

J’ai vraiment apprécié ma lecture, autant sur le fond que sur la forme.

J’anticipais le coup de cœur et je n’ai pas été déçue. Abandonnée est un roman qui cumule toutes les qualités que j’attends du genre. Si je suis réceptive aux lectures paranormales, je sais que tout le monde ne partage pas les mêmes goûts. Cela dit, ce roman est intelligent et mérite une entorse même si vous êtes sceptiques, l’histoire en vaut la peine.

L’auteure avec toute sa gentillesse s’est volontiers prêtée à un petit Q/R que voici :

~

Christelle, merci d’avoir accepter de répondre à ces quelques questions. Afin de vous connaître un peu mieux, quand et comment vous êtes-vous mis à l’écriture ?

christellecolpaertsoufflet

J’ai toujours été passionnée par l’écriture. Après les traditionnels poèmes d’adolescente, je me suis lancée dans la composition de textes engagés, des textes à la Mc Solaar. Et puis, j’ai grandi et mes priorités ont changé. Depuis toute petite, j’aime m’imaginer des histoires et un jour, en 2005, j’ai décidé qu’il était temps de les écrire. Mon premier roman est sorti en 2013 après une longue période de doutes. Je n’étais pas prête à partager le monde dans lequel je vivais, d’ailleurs personne autour de moi n’était au courant de cette activité. C’était mon secret. Je me suis confiée à mon fils de 12 ans, qui a vendu la mèche à sa tatie, ma sœur, et tout est parti de là. Elle a voulu lire le manuscrit, elle a adoré, l’a fait lire à notre mère, et toutes les 2 m’ont encouragée à me lancer. Ce que j’ai fait. Mes débuts ont été difficiles car j’étais novice et j’ai fait de mauvais choix. Néanmoins, toutes ces épreuves m’ont appris des choses et m’ont aidée à m’améliorer, en tant que femme  et en tant qu’auteure.

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore lu Abandonnée, la maison de Hoymille est un personnage à part entière de votre roman, pouvez-vous raconter en quelques mots cette « rencontre » ? 

christellecolpaertsoufflet

Tout part d’une photo sur le net qu’on m’a partagée sur Facebook. Je suis littéralement tombée amoureuse de cette bâtisse et plus je la regardais, plus j’avais la sensation qu’elle m’appelait. En juin 2017, un contact a partagé un nouvel article sur mon mur. La maison allait bientôt être rasée pour laisser la place à plusieurs logements. Ce fut le déclic, je devais voir cette maison au moins une fois en vrai. J’ai décortiqué les vidéos d’urbexeurs pour la localiser, analysé les images satellites et je l’ai trouvée. J’y suis allée un samedi après-midi, c’est à une cinquantaine de kilomètres de chez moi. Et là, le coup de foudre dévastateur!

J’avais bien sûr en tête les histoires et ressentis des internautes qui s’étaient rendus sur place également et contrairement à certains témoignages, moi, je me sentais comme chez moi. Cette maison est exceptionnelle, ses « résidents » tout autant et ce n’est pas exagéré de dire aujourd’hui que cette bâtisse fait partie de ma vie. Elle m’a appelée, j’y suis allée, et je la remercie pour ce merveilleux cadeau qu’elle m’a fait en me permettant d’écrire cet ouvrage.

J’ai cru comprendre qu’il y avait une part de vous dans le personnage de Faustine Béliche, plus qu’une part même, une projection de vous-même ; pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

christellecolpaertsoufflet

Faustine, au-delà d’être une brillante architecte, est une rêveuse et une aventurière. J’ai toujours aimé les endroits atypiques, des lieux qui,  à travers un souffle de vent, me murmurent leurs histoires. Quand je dis que l’écriture à libérer quelque chose en moi, c’est ce genre de choses. J’ai appris à accepter ce que j’étais, ce que j’aimais, et je crois que le monde, au-delà de ce que l’on voit, est plein de richesses et de beauté. J’aime les endroits abandonnés, ces lieux qui invitent à la découverte d’une toute autre vie. J’aime penser que les pierres me parlent, qu’elles me confient leurs histoires. Bon, c’est vrai, Faustine a de l’avance sur moi, mais je ne désespère pas d’entreprendre tous ses voyages.

Faustine a parcouru le monde, a visité des lieux chargés d’Histoire tels que Centralia, Kadykchan ou encore Ouradour-sur-Glane. Des lieux auréolés de mystère et/ou d’un fort sentiment de révérence. Le choix de ces lieux est-il aussi une projection d’expériences auxquelles vous aimeriez être confrontée ?

christellecolpaertsoufflet

Les expériences que j’ai vécues durant l’écriture d’Abandonnée ont été exceptionnelles. Je pense qu’une porte s’est ouverte et que j’ai le devoir de poursuivre ce que j’ai entamé. Je crois au monde des esprits et je pense que ce genre d’endroits garde une trace du passé, une perpétuelle réminiscence des faits, des sons, des mots et des émotions passés. Certains endroits ont des choses à dire et, sans avoir la prétention de devenir leur porte-parole, j’ai le devoir d’écouter et de découvrir ce qu’ils ont à raconter. C’est une quête principalement personnelle, mais j’ai aussi à coeur de la partager.

Laissez la fenêtre de votre esprit ouverte, car c’est par là que vous devez voir le monde.

Vous avez déjà écrit un certain nombre de romans qui j’imagine sont tous un peu vos bébés mais, parmi ceux-ci, lequel seriez-vous ?

christellecolpaertsoufflet

Ah c’est difficile de choisir, mais Abandonnée reste celui qui m’a le plus touchée, dans le sens où j’ai réellement vécu des choses particulières durant son écriture.

Ensuite, si je dois en choisir un autre, ce serait Mémoires assassines. Dans cette histoire, mon héroïne, qui emménage dans une nouvelle maison, découvre le journal intime de l’ancien propriétaire qui était un tueur en série qui n’a jamais été arrêté et qui a disparu du jour au lendemain. Une obsession va alors s’installer et éveiller les bas instincts d’Éva. C’est une descente aux enfers que j’ai aimé vivre à travers mes mots. Un vrai questionnement sur la notion de bien et de mal. Mon but durant l’écriture était d’inverser les pôles. De rendre légitime ce qui ne l’est pas. Je voulais pervertir la morale et pour beaucoup, j’y suis parvenue.

Sur les réseaux sociaux, vous nous avez teasés avec quelques détails de votre prochain roman, souhaitez-vous nous en parler brièvement ?

christellecolpaertsoufflet

Après leur lecture d’Abandonnée, certaines personnes ont émis le souhait de lire les romans de Faustine, ceux qu’elle écrit après ses escapades. J’avais déjà envisagé cette idée, mais je veux être le plus honnête possible et je ne peux écrire sur un endroit dont je n’ai pas physiquement et émotionnellement ressenti l’ambiance. Alors, j’ai décidé de poursuivre mes aventures « urbex »,essentiellement dans ma zone de confort, dans un premier temps, et d’offrir au public, une histoire sur les lieux. Mon prochain roman, Le Manoir aux chimères, sera le premier opus d’une collection appelée Mes Sombres Errances. Je suis une grande fan du Youtubeur Le Grand JD et l’une de ses vidéos a titillé ma curiosité. Il s’agit d’un manoir abandonné depuis une quinzaine d’années, dans la province de Namur, en Belgique. Le gars est parti du jour au lendemain en laissant tout sur place: vêtements, mobilier, photos et même voiture…

Je suis allée sur place et une histoire a commencé à s’écrire dans ma tête. C’est une ambiance différente de celle de Hoymille, mais toute aussi fascinante. Je prends beaucoup de plaisir à retranscrire mes ressentis tout en rappelant que ce sont les miens, que je ne suis en aucun cas médium, juste une personne obsessionnelle et passionnée, avec beaucoup, beaucoup d’imagination…

~

Liens :

https://www.christellecolpaertsoufflet.fr

L’auteure sur Amazon

L’auteure sur Facebook

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LE PUITS de Marie Sexton

Bonjour,

Le puits de Marie Sexton est un mystère/thriller entre young adult et new adult. Ce roman côtoie une part de paranormal ou le fantasme qui en découle, qui sait ? Ce sera à vous d’en juger…

Homoromance paranormale

Vingt ans après que la reine du bal Cassie Kennedy fut brutalement assassinée, six adolescents entrèrent dans la maison où elle fut tuée pour y passer une soirée inoubliable. Haven sait que sa cousine Elise est effrayée, mais il est prêt à supporter n’importe quelle farce si cela lui permet de passer quelques heures avec le nouveau garçon de la ville, Pierce Hunter. Mais au petit matin, Elise est portée disparue, sans avoir laisser de traces. Douze ans plus tard, Pierce et son frère jumeau Jordan sont des enquêteurs paranormaux professionnels, tenant leur propre émission télé de chasse aux fantômes. Lorsque Pierce appelle Haven, insistant pour qu’ils retournent une dernière fois à la maison supposée hantée, Haven accepte à contrecœur. Il est nerveux de revoir Pierce, mais il est déterminé à obtenir des réponses à ses questions. Ont-ils vraiment parlé au fantôme de Cassie cette nuit-là ? Qu’est-il arrivé à Elise ? Et le plus grand mystère de tous – comment a-t-elle connu le secret du puits ?

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

Ils sont six, six adolescents à vouloir se faire peur en passant la nuit dans la maison prétendument hantée et quasi abandonnée de leur petite ville. La maison en question a été, vingt ans plus tôt, le théâtre du meurtre d’une fille populaire de leur lycée puis d’un suicide, de quoi ficher la frousse à la bande d’ados.

« — Tu connais toute l’histoire ?

— Il paraît que quelqu’un a été tué ici.

— Juste ici, dit Elise, se penchant vers le centre du cercle, dans cette pièce.

La déclaration eut l’effet désiré. Ils regardèrent tous autour d’eux, comme s’ils s’attendaient à trouver un corps caché dans un coin. »

Si Haven se fait une joie de voir Pierce, le garçon qui lui plaît, il n’est pas rassuré à l’idée de cette soirée « frisson », il sait que sa cousine Elise s’amuse beaucoup trop à faire peur à ses amis. Elle a sûrement prévu un tas de trucs pour pimenter la nuit. Ils sont accompagnés dans cette petite aventure de Linsey, l’autre cousine de Haven et sœur d’Elise, de son copain Craig, et deux frères jumeaux : Jordan et Pierce Hunter.

Au début, la nuit se passe telle qu’on l’imagine, entre moments entre amis et frissons, puis tout bascule. Au petit matin il n’y a plus aucun doute, Elise a disparu.

Douze ans plus tard, Jordan et Pierce Hunter reprennent contact avec Haven. Les jumeaux sont devenus les stars d’une émission TV à succès Paranormal Hunters (un jeu de mot avec leur nom de famille). Cette émission, c’est un peu Ghost Adventures, si vous ne connaissez pas le concept il y est question de chasseurs de fantômes suréquipés d’appareils à la pointe de la technologie qui passent à chaque épisode la nuit dans un lieu possiblement hanté. Les frères préparent une émission spéciale, ils retournent là où tout a commencé, et proposent à Haven de les accompagner sur les traces de leur passé et du mystère de la disparition d’Elise.

Résoudre le mystère qui entoure la disparition de sa cousine ? Évidemment, Haven ne souhaite que ça et accepte de participer à l’ « enquête ». Les voilà donc de retour dans la petite ville où tout s’est joué ce soir-là, à remuer les rancœurs, les doutes, les souvenirs…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Passé/Présent

J’ai vraiment apprécié l’alternance des chapitres entre « douze ans plus tôt » (les personnages ados) et « aujourd’hui » (les personnages devenus adultes). Leurs souvenirs se précisent donc au fil des chapitres. Le chemin vers la vérité se trace lentement, avec méthode. Les nouvelles découvertes se mêlent à leurs souvenirs. Les faits aux phénomènes étranges de cette nuit-là. J’ai eu hâte de tourner chacune des pages, une totale immersion dans le mystère qui m’a tenu en haleine jusqu’aux derniers chapitres.

Une part de paranormal ?

Toute l’enquête des Paranormal Hunters est assez convaincante, j’ai beaucoup aimé cet aspect de l’histoire, entre termes techniques, scepticisme et recherche d’audimat. Seule la fin nous laisse juger de la part ou non de paranormal liée à toute cette affaire, c’était très TRÈS addictif.

La romance dans ce roman

Ce roman, c’est aussi une romance MxM qui flirte entre le YA et le NA, et une de mes préférées du genre. Celle-ci s’incruste très bien à l’histoire, reste légère et naturelle, en arrière plan, l’auteure n’en fait pas des caisses et cela ne nuit pas à l’enchaînement des événements.

« — C’est ce que tu voudrais ? demanda Pierce dans un murmure. Que je t’embrasse ? »

Les personnages

Ils étaient six. Mais c’est évidemment les personnages de Haven et de Pierce qui m’ont le plus plu, ils sont très attachants.

Outre ce qui est arrivé cette nuit-là, quand ils étaient ados, ils n’ont pas de lourd fardeau à porter, pas d’épée de Damoclès au-dessus de la tête, pas de secrets l’un pour l’autre, c’est rafraîchissant. La disparition d’Elise et les choses qui se sont précédemment passé autour de la maison suffisent amplement à porter tout le roman, un peu de simplicité fait du bien.

∴ COUP DE CŒUR ∴