𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | FALLEN ACADEMY T1 de Leia Stone

Bonjour,

Je suis consciente de développer quelque chose avec la collection Teen Spirit des Editions Bookmark, elle me passionne au point de ressembler à une junkie devant chaque nouvelle annonce. On y découvre de plus en plus de titres, tous très variés, et je la trouve particulièrement bien mise en valeur en ce moment. Et justement, le premier tome de Fallen Academy m’a, dès sa première annonce, fait de l’œil.

Mais ne tournons pas autour du pot. J’attends toujours LA saga young adult du genre qui saura tirer son épingle du jeu. Si ce premier tome ne m’a pas convaincue à 200%, quelques points ont réfréné mon enthousiasme, l’histoire a du potentiel.

Editions Bookmark | Teen Spirit

Brielle Atwater n’est pas sûre de grand-chose, mais elle en sait certaines avec certitude :

1. Avoir des ailes noires n’est pas normal.

2. Vendre son âme aux démons était une erreur.

3. Lincoln Grey est le plus gros c** qu’elle ait jamais rencontré… mais ne pas tomber amoureuse de lui risque de se révéler impossible.

Quand les anges sont tombés du ciel pour combattre les démons, leurs pouvoirs ont infecté l’humanité. Depuis, les humains sont divisés en deux clans : ceux qui possèdent un don démoniaque, et ceux bénis par un ange. Lorsque des ailes poussent dans le dos de Brielle durant sa cérémonie de l’éveil, elle est certaine d’être un Céleste béni par un ange. Ce n’est que lorsqu’elle voit ses ailes noires qu’elle réalise que quelque chose ne va pas du tout. Brielle comprend alors qu’elle est destinée à intégrer la Tainted Academy, l’académie des corrompus. Mais quand un ange déchu se bat pour qu’elle intègre la Fallen Academy, l’école prestigieuse réservée aux Déchus qui habitent à Angel City, son destin prend un tournant inattendu. Plus inattendu encore lorsqu’elle est associé au très sexy Lincoln Grey. Finalement, la vie à l’Académie pourrait se révéler plus agréable que prévu. Sauf qu’il suffit d’une confrontation entre eux pour que cette théorie s’effondre…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Dans la toute première partie de ce tome 1 l’auteure prend son temps, on découvre alors Brielle et les quelques premiers mots soufflés sur le pacte qui a scellé son destin. Du moins, c’est ce que pense la jeune femme. Une introduction à travers laquelle l’auteure, on le sent, prend un soin particulier à mettre du relief et poser contexte et environnement. C’est très chouette, une belle découverte, avec des détails qui ne sauront que vous rappeler d’autres titres et qui vous feront sourire. J’ai beaucoup aimé. Puis vient la cérémonie de l’éveil et, on s’y attend, on caresse les premières révélations.

Des personnages émergent et tout ce qui arrive à Bri est prometteur. Bien que ce titre soit classé en YA, ce qui est finalement très cohérent avec la dynamique entre les personnages, l’urban fantasy est tout ce qu’on demande au genre. On sort même parfois du carcan YA.

Le décalage est intéressant et nuance les deux facettes de l’histoire. D’un côté l’apprentissage « universitaire » et la désinvolture de jeunes adultes et de l’autre, le conflit urban anges/démons et la menace qui ne demande qu’à s’installer. Certains ont été déçus par ce décalage, je comprends, mais n’est-il pas simplement un composant sine qua non du concept d’ « École de…. » ? C’est dans le schéma, comme la biosphère/écosystème des étudiants et ses clichés. Même chez le petit sorcier à lunette, on retrouve aussi tout ça. Certes, la comparaison s’arrête là car l’univers est finalement et directement bien plus adulte ici.

Comme je le disais : l’urban fantasy est plutôt bien exploitée. Mais plus surprenant (dans le bon sens), ce premier tome ne manque pas d’action. Plus qu’imaginé pour un tome d’introduction ; c’est vraiment un bon point.

Brielle est dotée de tout ce qui fait un bon personnage principal, elle est à la fois une personnalité électrique, drôle et dure à cuire. Sans compter le mystère qui entoure encore sa qualité de… Je ne vais pas te le dire.

Malheureusement l’auteure fait des choix, ceux-ci sont certainement calculés, l’histoire ne s’écrit pas dans son entièreté en un tome, mais pour quelques uns de ces choix j’ai eu l’impression qu’ils sabotaient tous les atouts bâtis jusque-là. J’ai senti la construction que je trouvais solide vaciller. Par exemple, en ce qui concerne la romance, le climat s’évanouit trop vite, à mon goût. L’histoire n’appartient qu’à son auteure mais je n’aurais pas été contre le fait de conserver plus longtemps la première atmosphère. Je suis encore en deuil d’avoir perdu trop vite l’antagonisme. Il est évidemment reporté sur d’autres personnages mais… ce n’est pas pareil.

Et puis, ce tome représente une année scolaire. Aussi, des coupes dans la ligne du temps sont nécessaires. Mais elles sont étrangement placées par l’auteure. Sans spoiler et en relativisant, c’est plutôt orignal, ça fait son petit effet, mais c’est… frustrant ? Un peu, oui.

En bref ? Un premier tome qu’il a été agréable de découvrir, avec des personnages attachants, des rires et de l’action. Même si, oui, c’est vrai, celui-ci aurait pu être meilleur. Néanmoins j’attends la suite, je veux savoir ce que l’auteure réserve aux personnages.

Je remercie les Éditions Bookmark pour l’envoi de ce titre.

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | UN HOMME POUR SAMHAIN, une anthologie d’Halloween

Bonjour,

Tout d’abord, je tiens à remercier Jérôme Patalano et Reines-Beaux pour le concours organisé m’ayant permis de remporter cette anthologie.

Une anthologie d’Halloween

Que nos héros se fassent des frayeurs dans une maison hantée, qu’ils assistent à un vernissage un peu particulier au Louvre, qu’ils franchissent le voile entre les mondes ou bien qu’ils fassent tout pour éviter cette fête, une chose est sûre, rien ne sera plus pareil après Halloween. Petits paris effrayants, voeux machiavéliques et découvertes surnaturelles viendront ponctuer la fête des morts. Amis de longue date ou nouvelles connaissances… ils s’ouvriront à l’impossible et peut-être même à l’amour.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Dans cette anthologie vous découvrirez quatres histoires :

Pari perdu et malentendus de AurElisa Mathilde,

Rêve de mort de Camille Jedel,

Les trois nuits de Samhain de Vicky Saint-Ang,

et Faites vos vœux de Jérome Palatano.

Chose très appréciable, parce que ce n’est pas toujours le cas, chaque nouvelle (bien que par définition : courte) est très immersive.

Les nouvelles partagent le même thème mais elles se démarquent très bien les unes des autres et exploitent des folklores très différents. Légendes, références creepy, dons, rencontres paranormales… quatre histoires, quatre ambiances, quatre hommes pour Samhain.

Pari perdu et malentendus de AurElisa Mathilde

Une mauvaise blague pour Halloween, un défi, et deux amis se retrouvent dans une maison prétendument hantée. Un petit flippe agrémenté de références creepy ? Mais pour Chris et Tayler il n’est plus question que de se faire peur, d’autres questions demandent réponse.

Rêve de mort de Camille Jedel

Que feriez-vous si, lorsque vous touchiez quelqu’un, vous étiez assailli(e) par des visions sur cette personne ? Un don empoisonné, surtout si vous étiez au courant de la mort de votre ami, un soir d’Halloween…

Les trois nuits de Samhain de Vicky Saint-Ang

Sullivan est humain pourtant il n’a toujours connu que le petit peuple, folklore celte. Le jeune homme tente chaque année comme les autres jeunes du clan de franchir les portes (voile) qui sépare son monde de celui des humains. Et cette année, la porte s’ouvre pour lui. Laissant à Sullivan 3 nuits dans le monde des humains, en Bretagne.

Faites vos vœux de Jérome Palatano

Cette fois, c’est lors d’une soirée au Louvre qu’un djinn va sévir. Une soirée en l’honneur de l’exposition sur le Moyen-Orient et je l’ai dit : un djinn, libéré. Il va forcément se passer quelque chose… Et je ne m’attendais pas à ÇA !

Oui, mes résumés sont courts et vagues, mais difficile d’en dire plus sans trop en dire !

J’ai apprécié la lecture de cette anthologie. J’aurais voulu avoir plus souvent peur mais la romance de chaque histoire en est le point culminant, normal, le titre est : Un homme pour Samhain. Aussi, j’ai trouvé ça très original et bien cultivé par les auteurs. J’ai aimé vers là où chaque histoire m’a finalement amenée. Et j’en aurais bien pris un peu plus.

Oh, je ne l’ai pas précisé mais, il s’agit de romances MM. Ça me paraissait évident. Toutefois, on m’a posé la question.

Halloween est passé depuis un moment, c’est vrai, mais cela n’empêche pas de se re-immerger dans son ambiance bien particulière grâce à ce livre. C’est mon ambiance préférée, pas vous ?

∴ SYMPA ! ∴