𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LES AMANTS DES PIERRES LEVEES – tome 1 de Nadège Margaud

Bonjour,

Bonjour,

Aujourd’hui je te donne mon avis sur le tome 1 des 𝐀𝐦𝐚𝐧𝐭𝐬 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐢𝐞𝐫𝐫𝐞𝐬 𝐥𝐞𝐯𝐞𝐞𝐬 de @nadegemargaud, 𝐔𝐧 𝐤𝐚𝐭𝐚𝐧𝐚 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐌𝐚𝐛𝐡 paru chez Reines-Beaux que je remercie pour l’envoi.

Quelques mots sur l’auteure. Nadège Margaud a grandi sur les bords de la Loire au pied d’un château avant d’adopter les tempêtes bretonnes du Finistère. Sa saga « Les amants des Pierres levées » (2020) vous entraînera dans une fantasy sauvage où l’amour fait naître l’espoir d’un monde nouveau.

Son site : https://nadegemargaud.wordpress.com/

Mabh et Tokihiro parviendront-ils à s’allier par-delà les apparences et les devoirs ?

Prix Broché : 18€ • Prix eBook : 5€99

Sur le vaste continent sauvage des grands lacs, le peuple du soleil levant rencontre celui des guerriers tatoués de bleu. Mabh, cheffe celte, capture Tokihiro, un homme étrange et surprenant. Intriguée par son adresse au combat et son honneur inébranlable, peut-elle faire confiance à cet inconnu qui la déstabilise ? Tokihiro admire la guerrière, à la fois belle et terrifiante, redoutable et curieuse. Malgré son attirance, pourra-t-il obéir à ses chefs et la trahir ? Leurs peuples ne sont pas seuls dans ce pays immense. Quand les frontières tombent, la guerre gronde. Mabh et Tokihiro devront réussir à s’allier par-delà les apparences et les devoirs, mais choisiront-ils aussi de suivre leurs sentiments ?

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

S’il y a des romans clairement atypiques, celui-ci en fait bien partie. L’auteure réinvente l’Histoire et fait s’entrecroiser les cultures, et ça fonctionne. Composant avec la civilisation celte et l’empire du soleil-levant sur les terres amérindiennes, l’auteure fait le choix de compliquer le background, pourtant, vraiment, c’est brillant.

Il est évident que faire s’associer de telles civilisations est une mine d’or, l’auteure en tire judicieusement profit et apporte tout ce qu’il faut pour nous immerger. Et la couleur des personnages n’en est que sublimée.

Mabh, la guerrière celte est le personnage le plus exploité, et j’aime la flamme avec laquelle elle est décrite (j’avoue, surtout au travers de Tokihiro). Il faut dire que la plume de l’auteure est très agréable, surtout dans ces moments où je l’ai trouvée très incarnée.

Tokihiro est quant à lui un peu plus suggéré, il partage l’espace des chapitres avec Mabh mais le samouraï est dans une position où il doit majoritairement taire sa vraie nature. Le personnage n’en est pas moins intéressant, au contraire, l’image du grand guerrier se fracturant pour se donner d’autres objectifs, et des sentiments. Souvent trop brusque ou souvent mal adapté, ici l’effet m’a convaincue.

Le rythme est lui aussi parfait. Le panache de chaque culture n’est pas un simple accessoire, les personnages apprennent et évoluent, la construction n’est ni anodine ni vaine…

Difficile de vous dire quoi de l’univers, de l’histoire ou de la romance m’a le plus plu… Les trois, j’imagine. Alliances et différences sur fond de stratégie de guerre créent un univers riche, bien que celui-ci soit tressé avec le plus grand soin. De ma peur face à ce pari risqué est né un vrai engouement pour le travail de Nadège Margaud. Et quel travail.

Même si l’auteure s’est octroyée certaines libertés, a joué avec son imagination, ce titre est une vraie claque culturelle et historique, à laquelle s’ajoute une touche de fantasy/fantastique. Un vrai espace d’originalité. Que voulez-vous de plus pour que la sauce prenne ? Que cela soit bien exploité. C’est le cas !

Un mot, ou plutôt deux, pour résumer ce titre : coloré et époustouflant.

Réécrit avec moins de fraîcheur que la première fois j’espère que cet avis saura quand même souligner tous les détails investis par l’auteure dans ce premier tome, parce que ce titre est à découvrir.

Foncez ! Ce premier tome a frôlé le coup de cœur, même s’il reste un coup de cœur pour ce qui est de l’originalité, aussi, j’ai hâte de lire ce qui va suivre pour me décider.

Histoire : 5/5 ~ Originalité : ♥/5 ~ Personnages : 5/5 ~ Addictif : 5/5

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | Anthologie : DES BRUITS DE PAS DANS LE NOIR part1

Bonjour,

J’ai lu 𝐃𝐞𝐬 𝐛𝐫𝐮𝐢𝐭𝐬 𝐝𝐞 𝐩𝐚𝐬 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐞 𝐧𝐨𝐢𝐫, une anthologie suspens, thriller et mystère qui vient de sortir chez Reines-Beaux. C’est un premier opus, mais j’ai passé un très bon moment chargé de suspens avec ces 4 premières nouvelles.

Une anthologie suspens et mystère

Une clé dans la serrure. Le grincement de la porte. Le craquement du plancher. Est-ce que ces pas qui approchent sont ceux d’un amoureux ou d’un ennemi ?

Retrouvez dans cette anthologie, quatre nouvelles sexy pleines de mystères :

Pepper, le chien flic de Z.A. Maxfield. Son voisin a été assassiné. Et maintenant Lonnie Boudreaux va devoir prendre soin du chien du défunt, se lier d’amitié avec un ex-policier et arrêter le tueur… sinon…

Un inconnu dans ma maison de Josh Lanyon. Miles Tuesday n’a que de bons souvenirs de Montréal, mais maintenant qu’il a hérité de la maison du 9 Braeside, tout lui paraît différent.

La chute qui a causé la mort de Mme Martel était-elle vraiment accidentelle ?

Colin-Maillard de L.B. Gregg. Faire une partie de « capture le drapeau » dans un centre commercial abandonné ? Mauvaise idée.

Le jeu tourne vite au désastre lorsque Tommy et Jonah tombent sur le terrain de chasse d’un maniaque aux tendances meurtrières.

Lumières, camera… meurtre de C.S. Poe. Lorsqu’un producteur télé l’engage pour récupérer un scénario volé, Rory Byrne, détective privé à New York, doit s’infiltrer sur le plateau du drame historique « The Bowery ».

Mais la mission se voit compliquée par l’attrait inattendu qu’il éprouve pour Marion Roosevelt, un acteur sexy, talentueux et ouvertement gay.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Colin-maillard de L.B. Gregg
Ambiance urbex, parkour, capture the flag et enlèvement…

Pepper, le Labrador du Crime de Z.A. Maxfield
Ambiance nouvel appart dans un charmant immeuble, quoique pas si charmant avec ce voisin poignardé…

Lumières. Caméra. Meurtre. de C.S. Poe
Ambiance vol d’un script sur le tournage d’une série…

Un Inconnu dans la maison de Josh Lanyon
Ambiance une maison en héritage, un vieux crush et…

Il faut dire que ça commence fort, la première histoire m’a beaucoup plu avec son côté urbex et exploration. J’étais alors déjà bien convaincue.

Il faut dire que je suis généralement très satisfaite des anthologies publiées chez Reines-Beaux. Et le thème, disons même le genre, de celle-ci ne pouvait que me plaire.

Je me suis un peu fait peur après les deux premières nouvelles, quand j’ai remarqué le peu de pages qu’il restait. J’avais passé un super moment et je craignais que, plus courtes, les deux suivantes soient en-dessous, mais non, j’ai bien aimé. Je n’ai pas été déçue malgré la place moins importante. Je n’aurais pas dû m’inquiéter.

Avec ces quatre nouvelles, ces quatre ambiances, Des bruits de pas dans le noir fait le job. Les nouvelles sont finalement assez simples mais très efficaces. Quoique « simples », pas tant que ça, car elles ont tout pour faire monter la sauce !

J’ai vraiment passé un bon moment. Fan du genre, je suis ravie de cette anthologie et j’espère voir une partie 2 paraître bientôt.

Je remercie la maison d’édition pour l’envoi de ce titre.

∴ BONNE LECTURE ∴

𝙳𝚘𝚞𝚋𝚕𝚎 𝚊𝚟𝚒𝚜 | DEUX ROMANCES DE NOËL : UNE MAISON HANTÉE POUR NOËL et CAFÉ, LAIT DE POULE ET JAMBE DE BOIS

Bonjour,

Aujourd’hui je poste un article [Double avis], c’est une chose que je ne fais que rarement mais je trouvais que la situation s’y prêtait plutôt bien, pour ces deux romances de Noël issus des Éditions Bookmark. D’abord Une maison hantée pour Noël de Camille Jedel chez Reines-Beaux puis Café, lait de poule et jambe de bois de Reru chez MxM Bookmark.

J’ai eu la chance de me rendre au FLR, le Festival du Livre Romantique de Dunkerque, où un très très joli stand des Éditions Bookmark attendait les lecteurs et les curieux. Bien entendu, je n’en suis pas ressortie les mains vides et ces deux romances de Noël ont fait partie de mon butin. Après les avoir dévorées, il est temps pour moi de vous en parler.

Plus jamais Kasey ne tentera d’organiser des vacances surprises dans la famille de Joona, l’homme de sa vie ! Entre un trajet interminable, la perte de leur bagage et un taxi qui n’arrive jamais, ce début de voyage n’a rien du merveilleux séjour en Laponie qu’il s’était imaginé. Et même une fois arrivé, il doit non seulement faire face à la famille excentrique de son homme mais également a bien pire …. Une chose est certaine, ce Noël ne sera pas celui qu’il espérait !

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Quelle lecture ! Le lecteur accompagne Kasey jusqu’en Laponie d’où son amoureux Joona est originaire. Mais ne vous attendez pas au chalet chaleureux, typique, romantique et douillet dépeint dans les films et autres romances de Noël… Non, non, non.

Au milieu de la neige, c’est un manoir triste et fatigué qui attend Kasey. Et une belle famille quelque peu récalcitrante. Joona s’était bien gardé de lui parler de ça, ne trouvant pas le courage, mais Kasey est tout un personnage (à découvrir de toute urgence!) qui peut faire face à cette première rencontre saugrenue – à plus d’une perspective. Alors, oui, Kasey peut y faire face, à sa manière (à découvrir aussi de toute urgence!). Par contre, même la forte personnalité de Kasey semble vaciller face à cette autre chose qui semble vouloir l’inquiéter dès sa première nuit au manoir…

Le décor, les personnages et l’ambiance générale créés pour ce livre sont autant d’originalités qui s’ajoutent au travail d’une auteure que j’apprécie déjà beaucoup. Pour moi, Camille Jedel n’avait déjà plus rien à prouver du côté de sa plume mais cette romance de Noël… elle est à la fois folle, drôle et adorable.

Folle, parce que le décor et les personnages sont absolument incongrus. Ne vous méprenez pas sur le choix de l’adjectif, c’est génialissime. Drôle, parce que le cocasse et la frénésie s’enrichissent d’humour. Adorable, parce que le couple Joona/Kasey est délicieux, attachant, trop chou. On sent aussi le feu entre eux, un feu à l’origine de mésaventures truculentes.

Et Kasey n’est pas au bout de ses surprises…

Cette lecture est incroyable. Quelle originalité. Quelle auteure !

∴ DIAMANT ∴

C’était censé être l’affaire d’une soirée. Ou deux. Ou trois, histoire que le mensonge tienne la route. Juste une seule soirée (ou deux, ou trois) à faire semblant d’avoir un petit-ami pour l’un, d’être un petit-ami pour l’autre.

C’était censé être le plan. Rien de plus facile ! Mais c’est bien connu, les plans les plus faciles sont toujours ceux qui marchent le moins bien !

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Je savais que cette lecture allait être un bon moment. Café, lait de poule et jambe de bois est une mignonne romance de Noël, et je n’en attendais pas moins de Reru.

Lorsque Gabriel accepte d’aider Sébastien en se faisant passer pour son petit ami, il ne s’attend pas à ce que les choses prennent ce chemin imprévu. Bien entendu Gabriel trouve Sébastien mignon, mais l’affaire était claire : jouer le rôle du parfait petit ami et cavalier le temps d’un mariage. Un simple séjour dans la famille de Sébastien, puis Gabriel retrouverait la capitale et son travail.

Un engagement pris sur le pouce autour d’un verre, des conditions et mises au point échangées à la va-vite, comment cela aurait-il pu mal tourner ? Voyons !  Mais tout se passe bien, trop bien, et les garçons reprennent leur vie. Oui mais… jusqu’à ce qu’ils soient « accidentellement » obligés d’à nouveau jouer le jeu…

Alors, karma ou destin ? Je voulais trop savoir.

Ce livre est beaucoup trop mignon, et douillet avec son atmosphère familiale et son lait de poule, quel joli choix d’ambiance.

Il faut dire que je suis friande du thème faux couple, c’est quelque chose qui fonctionne bien et avec Gabriel et Sébastien, je n’ai pas été déçue. Malgré le fait que ce livre soit court, ce n’est pas précipité, j’ai apprécié que la « mignonitude » s’installe sans pour autant décerveler les personnages. Quoique… Car j’ai aussi beaucoup aimé la participation particulière des personnes agées, j’ai adoré leurs échanges. Certaines bisbilles valent le coup. J’ai vraiment aimé qu’elles soient là, elles apportent énormément. (On sent le vécu de l’auteure!)

Ce livre nous transporte dans une belle ambiance,

dorloter par le sucre et les sourires à fossettes.

∴ BONNE LECTURE ∴

[Chronique] SNOW ET WINTER Tome 1 de C.S. Poe

photo--snow et winter1SNOW ET WINTER T1

LE MYSTÈRE DU CORBEAU

Auteure : C.S. Poe

Édition : Reines Beaux

Prix : 5€99 (Broché 15€)

Pages : 300 pages

 

Bonjour,

Il faut d’abord que je vous rappelle mon amour inconditionnel pour la série Adrien English de Josh Lanyon. Aussi, pourquoi n’ai-je pas commencé cette série avant !? Je me le demande ! Parce que l’univers des Snow et Winter est assez proche des Adrien English, les personnages y sont tout autant attachants et leur histoire, aussi addictive.

Un billet sur les réseaux sociaux m’a soudainement rappelé l’existence de cette série et je me suis dit : « wishlist », sauf qu’en réalité je l’ai presque tout de suite pris en numérique. Trop curieuse, trop rongée par l’envie de faire connaissance avec Snow et Winter.

Alors parlons un peu de ce tome 1, Le mystère du Corbeau.

Lire la Suite

[Chronique] LE POIDS DES SENTIMENTS de NR Walker

poidsdessentiments

LE POIDS DES SENTIMENTS

de NR WALKER

Édition : Reines Beaux

Paru le : 16 octobre 2019

eBook

Pages : 354 pages

Prix : 5,99 €

 

« – Graham… Graham est le nouveau Voldemort. On ne dit plus son nom à voix haute. »

Je remercie Reines Beaux et NetGalley France pour leur confiance.

Lire la Suite