𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | Les hommes virils lisent de la romance de Lyssa Kay Adams

Bonjour,

Comment ça, j’ai dit que les romances adultes et jeunes adultes contemporaines n’étaient plus ce que je préférais, moi ? OK, c’est vrai, je l’ai dit. J’ai même dit vouloir prendre une pause avec le genre. Mais la réconciliation est proche, ce titre y est pour pas mal.

Aujourd’hui je te parle de Les hommes virils lisent de la romance de Lyssa Kay Adams à paraître dans la collection &H ce début mars 2021. Aussi, je remercie énormément la maison d’édition et Babelio pour l’envoi des épreuves anticipées de ce roman.

Romance, comédie romantique • 354p • à paraître le 3 mars 2021

Gavin avait tout. Une belle gueule. Une carrière au top. Une épouse dévouée et deux adorables jumelles. Pourtant, du jour au lendemain, Thea le fiche à la porte et demande le divorce. À l’entendre, il l’aurait terriblement déçue. Lui ! Une légende vivante du base-ball, adulée par des millions de fans. OK, Gavin s’est peut-être comporté comme un crétin égoïste, mais aujourd’hui il est prêt à tout pour sauver son mariage. Même à intégrer ce club ultra-secret dans lequel le traîne son coéquipier. Un club de lecture de romances, réservé aux mecs qui veulent mieux comprendre les femmes… Honnêtement, il a du mal à croire que ces histoires à l’eau de rose – pardon, ces « manuels » – puissent l’aider à reconquérir Thea. Mais puisque les autres ont pu sauver leur couple grâce aux conseils de « Lord Benedict », alors… qu’on lui passe ce bouquin, et vite !

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

Rien de moins original qu’un amour qui s’est terni, et pourtant. Premier contre-pied : Gavin est prêt à tout pour récupérer sa femme Thea. Lui, cette légende du sport. L’histoire gagne déjà en originalité. Et puis, Gavin est traîné dans un club de lecture, et pas n’importe lequel : de romances. Machismes et orgueils vont être titillés, les points de vue vont s’affronter, pour notre plus grand bonheur. Parce quelques les clichés sont là, mais l’auteure dépoussière totalement les lieux. Elle y cristallise quand même ce qu’on attend des faiblesses des personnages. Leurs forces aussi. Un titre qui va de triste à mignon, comme on les aime. Et parce que -vraiment- tu ne t’attends pas à certaines personnalités et réparties, c’est très drôle. Mais ce roman n’est pas juste drôle, bien sûr il est fait de réparties, mais aussi de réflexions. C’est quand même l’histoire d’un amour qui a souffert de certaines choses, c’est aussi et surtout des protagonistes qui ressentent le changement de soi, comment avancer sans reculer ?

Ce titre est aussi une critique rafraîchissante et positive de la Romance, le genre littéraire. Et justement, sans pourtant le sous-estimer, il est un genre que j’avais un peu boudé. Si les personnages ne finissaient pas dotés de crocs, de poils ou de pouvoirs, je pensais mon intérêt perdu. C’était sans compter sur le pouvoir de la rom-com. Le terme n’est pas tout à fait le bon, tu t’en doutes ici, mais la proximité avec la chick-lit rend vraiment le roman rythmé et dynamique, en plus d’être drôle et très positif.

➼ 𝙻𝙴𝚂 𝙿𝙴𝚁𝚂𝙾𝙽𝙽𝙰𝙶𝙴𝚂

Je l’ai dit plus haut, l’auteure sort pas mal de personnages de leurs clichés. C’est vraiment ce qui m’a plu. Mais au milieu de toute l’agitation, de toute effervescence, de tout l’humour, il y a Thea et Gavin. Et cette séparation, comment en sont-il arrivés là ?

Je pense avoir autant aimé Thea que Gavin, finalement. Mais le roman prend le parti de la femme et, comme dans les romans, de ce dont elle aspire. Car si les avis s’affrontent dans le groupe, c’est une comédie romantique. Je pensais tiquer à ce niveau là, mais non, non non. Au contraire !

Il faut dire que l’ensemble des personnages aide, cette rom-com est un bonbon aux fruits qui pétille dans la bouche.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸

Les hommes virils lisent de la romance se lit sans effort, la plume est tout ce qu’il y a de plus fraîche et simple. Ce titre m’a réconcilié avec le genre, j’y ai vraiment pris plaisir. Je suis très heureuse d’avoir pu le découvrir.

Et toi, tenté.e par la découverte du Bromance Book Club ?

∴ UNE LECTURE TRÈS AGRÉABLE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | STEPBROTHER & MOJITOS d’Adriana Dreux

Bonjour,

« – Enfin, ma chérie, tu ne reconnais pas Darren ? Ils rigolent tous. Sauf lui. Et moi. Darren ? Comme dans « Darren le fils de John » ? Ce Darren ? Oh mon Dieu ! J’ai… J’ai couché avec mon ancien demi-frère ? »

Je remercie l’auteure, Adriana Dreux, et les Éditions Addictives pour l’envoi de ce titre.

e-book
prix : 4€99

Calliopé est spécialiste des gaffes et des mauvaises décisions. La dernière en date ? Boire beaucoup trop de mojitos en boîte pour oublier sa rupture, sauter sur un inconnu aussi sexy que sensuel en complimentant ses fesses… et coucher avec lui avant de s’enfuir comme une voleuse. Cela aurait pu rester une soirée sans conséquences dont elle aurait ri avec sa meilleure amie par la suite. Sauf qu’elle retrouve cet inconnu assis sur le canapé de sa mère ! Alors Calliopé se rend compte qu’elle a couché avec Darren, le fils de l’ex-compagnon de sa mère, qu’elle n’avait pas vu depuis dix ans ! Son ancien demi-frère ! Il est arrogant, sûr de lui, déterminé à la séduire… et Calliopé a beau vouloir résister, ce n’est pas gagné !

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Tout est dans le titre. Faites bien attention à ce que l’alcool peut vous faire faire. Après une rupture l’alcool peut vous poussez à prendre de mauvaises décisions, comme celle de coucher avec un inconnu. Et peut-être que, comme Calliopé, vous aurez la mauvaise surprise d’apprendre que l’inconnu n’en est pas un !

C’est assez cocasse comme situation, ça m’a plu. Alors lorsque l’on m’a proposé ce service presse, j’ai accepté.

Et l’histoire commence fort, avec une plume vive et entraînante. J’ai beaucoup aimé la voie du demi-frère empruntée par l’auteure, que celle-ci soit aussi originale. Ça change des autres histoires impliquant des demi-frères/demi-sœurs.

Dans Stepbrother & Mojitos les personnages n’ont plus de liens familiaux réels et physiques. Dix ont passés. Ils ont grandi et… changé. L’histoire se profilait très fun.

Et elle l’est. Elle commence très très bien. Chaude et folle.

Sauf que jouer sur le plan du demi-frère qui n’en est plus un réduit les obstacles de la romance entre Calli et Darren. Forcément. Le fun fonctionne un temps mais l’auteure doit remplir le chemin des personnages d’écueils. Ce ne serait pas drôle, sinon. Ou trop court. Pour cela l’ex est tout trouvé et un triangle amoureux s’installe. Un triangle amoureux, comme beaucoup de lecteurices, n’est pas ce que je préfère. Mais, MAIS, je comprends tout à fait son utilité, sinon où irait l’histoire ?

On ne va pas simplifier la vie des personnages.

Sauf que la frustration s’installe avec ce triangle au fil des pages, un peu, sans compter certaines indécisions qui se prolongent du côté de Calli. Toutefois, le récit reste frais et très pétillant, créant le juste contrepoids.

Parce que l’idée était vraiment de ne pas faciliter la tâche à nos deux personnages, c’est plutôt réussi. La situation permet aux personnages de se montrer sous différents angles, de s’engager, de prendre des risques, de s’avouer… C’est à découvrir, parce que s’est surprenant et adorable. J’ai beaucoup beaucoup aimé le personnage de Darren, un peu brut et clairement charismatique. Si je suis en demi-teinte sur les décisions de Calli, Darren rend vraiment les choses meilleures. Il est LE personnage. Se montrant même des plus affectueux…

Calli, bon sang !

Il y a une touche de folie dans ce roman qui m’a bien plu. Je me suis laissée prendre au jeu et je voulais vraiment que les personnages principaux finissent ensemble malgré les moments où cela pouvait tourner en rond.

∴ LECTURE SYMPA ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | CORRESPONDANCES de L.A. Witt

Bonjour,

Aujourd’hui je vous parle de Correspondances de L.A Witt, une relecture, car j’avais lu cette histoire il y a deux ou trois ans. Grâce à une copinaute j’ai pu en retrouver le titre et, puisque j’avais apprécié ma lecture à l’époque, j’ai commandé la version papier.

Format broché • 320p • 14€33

Après avoir été planté devant l’autel, Elliott Chandler, planificateur névrotique décide de transformer sa lune de miel à Oahu en vacances pour une personne. Cependant, le destin se mêle de ses projets lorsque son vol est retardé pour cause d’enneigement de l’aéroport. Dans le terminal, le marié délaissé attire l’attention d’un autre voyageur échoué : le décontracté et très sexy Derek Windsor. Celui-ci brise la glace et entame la conversation et à mesure que la température baisse sur le tarmac à l’extérieur, la chaleur grimpe entre eux. C’est vraiment dommage qu’ils se rendent tous les deux sur des îles différentes, mais si leur avion ne prend pas bientôt son envol, monsieur Calme et Décontracté pourrait bien proposer à monsieur Plan de Secours de faire quelque chose d’imprudent. Et cet avion ne va nulle part pour l’instant.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Un titre, ou plutôt trois. L’intégrale de l’histoire d’Elliott et de Derek.

Elliott et Derek sont des personnages que tout oppose au départ mais ils sont attachants. Parce que l’on ne peut que s’attacher au pauvre Elliott, ce petit chat perdu, qui s’est retrouvé seul le jour de son mariage – oui oui, lâchement, son chéri a préféré le planter là.

Depuis Seattle et pour se changer les idées, et ne pas gâcher son billet de lune de miel à Hawaï, Elliott s’arme de courage et décide de partir, seul. Mais Elliott est un planificateur, il fonctionne grâce à sa programmation millimétrée, ses listes, son organisation, ses plans de secours… Vous l’aurez compris, Elliott n’est pas du genre à se lâcher, à se laisser aller.

Un inconnu est, comme Elliott, coincé à l’aéroport à cause du mauvais temps. Le physique et l’attitude de cet inconnu représentent tout ce qu’Elliott n’est pas. Cet homme porte un bermuda et une chemise hawaïenne, est tranquille et très ouvert d’esprit, et sexy.

Et bien sûr les deux hommes vont faire connaissance…

Et, que ce voyage en vaut finalement la peine !

J’ai aimé voir Elliott s’ouvrir et s’épanouir, aimé la découverte des îles de ces points de vue plus singuliers. C’est une histoire que j’aime tout particulièrement. Sauf peut-être la fin de la troisième partie que je trouve toujours trop facile, je l’aurais voulue un peu plus bruyante. Par contre j’aime que cette troisième partie soit du point de vue de Derek alors que les précédentes sont de celui d’Elliott.

J’aime Elliott et Derek et j’ai été très contente de les retrouver, j’aime leur histoire, elle est torride. Même si elle peut paraître presque trop facile et trop lisse. Presque.

Quelques coquilles de traduction sont malheureusement à craindre. Je préfère le dire.

∴ BONNE LECTURE ∴

[Chronique] LE POIDS DES SENTIMENTS de NR Walker

poidsdessentiments

LE POIDS DES SENTIMENTS

de NR WALKER

Édition : Reines Beaux

Paru le : 16 octobre 2019

eBook

Pages : 354 pages

Prix : 5,99 €

 

« – Graham… Graham est le nouveau Voldemort. On ne dit plus son nom à voix haute. »

Je remercie Reines Beaux et NetGalley France pour leur confiance.

Lire la Suite

[Chronique] NICK & CHARLIE de Alice Oseman

« Well, he’s an idiot then ! »
Aled laughs. « Exactly. Two idiots in love. Couple goals. »

.

solitaire-tome-1-5-nick-and-charlie

NICK & CHARLIE (nouvelle)
SOLITAIRE Tome 1,5

Auteure : Alice Oseman

Éditeur : (VO) Harper Collins

Pitch :
CHARLIE: “I have been going out with Nick Nelson for two years. He likes rugby, Formula 1, dogs, the Marvel universe, the sound felt-tips make on paper, rain and drawing on shoes. He also likes me.”
NICK: “Things me and Charlie Spring do together include: Watch films. Sit in the same room on different laptops. Text each other from different rooms. Make out. Make food. Make drinks. Get drunk. Talk. Argue. Laugh. Maybe we’re kind of boring. But that’s fine with us.”
Everyone knows that Nick and Charlie are the perfect couple – that they’re inseparable. But now Nick is leaving for university, and Charlie will be left behind at Sixth Form. Everyone’s asking if they’re staying together, which is a stupid question – they’re ‘Nick and Charlie’, for God’s sake!
But as the time to say goodbye gets inevitably closer, both Nick and Charlie question whether their love is strong enough to survive being apart. Or are they delaying the inevitable? Because everyone knows that first loves rarely last forever… »

Lire la Suite

[Chronique] Désirs Défendus de F.V. Estyer

 

 

desirs-defendus

Désirs Défendus

Auteure : F.V. Estyer

Éditeur : Hugo – Poche

Date de parution : 13 Juin 2019

Pitch : Depuis ce jour d’été qui a fait basculer son monde, James part à la dérive. Son travail est la seule chose qui l’empêche de sombrer : professeur d’anglais dans le supérieur, l’enseignement est sa vocation. Mais quand il croise les yeux vert sombre de Noah le jour de la rentrée, et perçoit la détresse qui émane du jeune homme, il comprend immédiatement que cette année, les choses seront différentes. Car jamais encore il n’avait désiré un étudiant… Prendra-t-il, par amour, le risque de transgresser les interdits ?

Poche – 522 Pages – 8,50€ – Acheter en ligne

[Service presse] Je remercie une fois encore Hugo&Cie pour l’envoi de ce livre.

Lire la Suite

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | MA VIE, MON EX ET AUTRES CALAMITÉS de Marie Vareille

Bonjour,

D’abord sachez que j’ai sautillé de joie en apprenant que ce roman était réédité. Vraiment. Le relire a était un tel plaisir ! Aussi énorme que la première fois, peut-être même plus. J’avais « muri » en tant que lectrice et ce roman m’a semblait encore plus génial. Oui, cela peut paraître étonnant, rapport à la naïveté du personnage central, mais c’est pourtant bien le cas 😉

un de mes coups de cœur Chicklit

Juliette a un amoureux, un job, un appartement et trente-et-une paires de chaussures. Mais toutes les bonnes choses ont une fin : du jour au lendemain elle se retrouve célibataire, chômeuse et sans logement ! Elle déprime pendant des jours devant Gossip Girl en engloutissant des kilos de Chococookies. Jusqu’à ce qu’une série de quiproquos rocambolesques la contraigne à affronter sa plus grande terreur, l’avion, et à s’envoler pour les Maldives à la poursuite de son ex et de sa mystérieuse nouvelle copine. Évidemment, là non plus, les choses ne tournent pas comme elle l’avait imaginé. Elle rencontre notamment un jeune homme, certes très beau, mais aussi très désagréable… Une comédie romantique pétillante et drôle avec une délicieuse french touch !

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

Pauvre Juliette, trop gentille, trop naïve, elle ne voit pas la catastrophe arriver. Alors qu’elle pense mener son petit bout de chemin tranquillement, tout s’écroule. Il y a d’abord cette promotion qui lui échappe, pire, dans la foulée elle se fait virer pour une note de frais qu’elle ne se souvient pas avoir émise. Juliette pense alors que c’est une malencontreuse erreur, que tout va s’arranger. Malheureusement… cela ne fait que commencer. Alors qu’elle essuie encore les larmes de cette nouvelle, son petit ami, Nicolas, la quitte. Lâchement.

Comment la jeune femme peut-elle remonter la pente, après ça ? Si son amie Chiara est là pour elle, pour la remuer et l’empêcher de se goinfrer de Chococookies, son autre amie, Caroline, est aux abonnées absentes. Juliette est au fond du trou. Elle n’a plus qu’une seule idée en tête : reconquérir Nicolas ! S’ensuit une série de mauvaises décisions. C’est ainsi que Juliette se retrouve dans un avion pour les Maldives, seule, à la poursuite de son ex qui lui part visiblement pour un voyage en amoureux.

Le destin s’acharne quand elle découvre qui est la fille qui accompagne Nicolas… Le. Coup. De. Grâce.

Juliette s’effondre.

Si Juliette cumule les classiques erreurs post-rupture, elle franchit un cap stratosphérique en s’envolant pour l’autre bout du monde. Non seulement elle n’a jamais pris l’avion, mais ce voyage lui coûte un bras ! Mark, un homme aussi agaçant que serviable, que la jeune femme a rencontré dans l’avion, se trouve être en vacances dans le même hôtel qu’elle et le couple coupable de son malheur. Si l’on élimine le beau moniteur de plongé Kurt, Mark semble être le seul célibataire de l’archipel, et à part faire de la plongée, il s’ennuie un peu. Il se propose alors pour distraire la jeune femme, une bien généreuse attitude pour qui se montre parfois bourru et distant. Juliette et lui deviennent néanmoins amis. Inséparables, même.

Mais qui est Mark ? Pourquoi son visage ne lui est-il pas inconnu ? Pourquoi est-il venu seul aux Maldives ? Personne ne part seul pour les Maldives, c’est une destination pour les couples…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸 / 𝙰𝚅𝙸𝚂

Juliette. Naïve, drôle et attachante. On a beaucoup d’empathie pour la jeune femme et on se retrouve dans énormément de situations qui nous rappellent nos propres erreurs. C’est justement parce que Juliette est très humaine qu’on ne peut que s’attacher à elle. J’étais avec elle sur le canapé de sa meilleure amie, la bouche pleine de chocolat, et avec elle sur le sable chaud des Maldives. Honnêtement, c’est tout ce qu’il me faut pour passer un bon moment lecture, pas vous ?

Un roman qui ne manque pas de rythme. Le style de l’auteure est rythmé, juste et drôle. Elle est pleine de fraîcheur et de modernité. Je crois que je voue un culte au style de Marie Vareille. Non je n’en rajoute pas, vraiment. On ne peut pas se tromper en lisant ce livre. Impossible ! Ce roman est parfait sur tous les points.

La meilleure amie… La meilleure amie est un personnage clé de la chicklit. Ici, Chiarra tient le rôle à la perfection, avec suffisamment d’extravagance et de charisme pour normalement faire de l’ombre au personnage principal. Elle m’a beaucoup fait rire. Mais Chiarra est surtout l’amie formidable et le soutien qu’on attend d’elle et Juliette n’en est que tirée vers le haut. Un personnage que j’ai beaucoup apprécié, et ce pourquoi la première partie du roman, pourtant longue, m’a paru défiler très très vite. La dynamique entre Juliette et Chiarra est simplement parfaite. Même à des milliers de kilomètres l’une de l’autre.

Mark, le BBF idéal ? Mark… Épouse-moi ! Plus sérieusement, ce personnage est une force tranquille, mais qui sait briller par sa présence. S’il n’est pas des plus expansif, il reste très mystérieux même après avoir refermé ce roman. Quand même, il a toute les qualités du BBF idéal. T O U T E S.

Un joli voyage ? Ma vie, mon ex et autres calamités est une lecture distrayante et dépaysante que je vous recommande très très chaudement.

∴ COUP DE CŒUR ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | MAYBE SOMEDAY de Colleen Hoover

Bonjour,

Aujourd’hui je chronique un autre CoHo, Maybe Someday. Ce roman a fait son petit effet chez beaucoup de lectrices, et je comprends pourquoi. Ridge est un BBF avec un fort capital sympathie. Les caractéristiques du personnage ont très bien fonctionné et cette lecture a été pour moi un coup de cœur, c’est dit. Néanmoins, c’est un coup de cœur plafonné par une longue frustration.

Format broché • Hugo NR

Sydney, 22 ans, a tout pour elle : le mec parfait, Hunter, un bel avenir et un superbe appart’ en coloc avec sa meilleure amie. Jusqu’au jour où, grâce à Ridge, son mystérieux voisin musicien, elle tombe de haut : Hunter la trompe dès qu’elle a le dos tourné. Sydney décide alors de tout plaquer. Faute de moyen, elle est hébergée par Ridge. Ensemble, ils composent des chansons. Elle vibre lorsqu’il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare. Mais le cœur de Ridge est pris depuis bien longtemps. Pourtant, de son côté, il ne peut ignorer la force silencieuse qui le pousse vers Sydney. Ensemble, ils vont comprendre que les sens ne peuvent jamais trahir le cœur… Quand l’amour en dit davantage que la plus belle des chansons…

➼ 𝙻’𝙷𝙸𝚂𝚃𝙾𝙸𝚁𝙴

En l’espace d’une seule journée, le jour de son anniversaire, tout s’écroule pour Sydney. Un coup dur et difficile à digérer force cette étudiante en musique de l’université d’Austin à quitter l’appartement qu’elle partage avec sa meilleure amie. Ou plus précisément : son ex-meilleure amie. Et Sydney, qui ne sait pas où aller alors que la pluie s’abat sur elle, se résigne à trouver refuge chez Ridge, un voisin qu’elle connait à peine. Celui-ci lui propose une solution de repli, une chambre et un lit pour quelques semaines, un arrangement temporaire que jeune femme -faute de mieux- finit par accepter.

L’appartement qu’elle découvre appartient donc à Ridge, ce presque inconnu avec qui elle n’a jusque-là échangé que quelques textos. Jeune diplômé, il travaille de chez lui pour une société de programmation informatique et, en parallèle, compose les chansons pour Sounds of Cedar, un groupe local qui commence à avoir du succès. Deux autres personnes partagent déjà l’espace avec Ridge : Warren, son meilleur ami, et Bridget, une fille qui va rester assez difficile à cerner tout au long du roman. (Heureusement, un court tome -mais très drôle- est consacré à Bridget et Warren : Maybe Not.)

Passée l’énorme surprise que vous réserve ce roman quant au personnage de Ridge, Sydney et lui vont vite comprendre qu’ils ont des sentiments l’un pour l’autre. Malheureusement, Ridge n’est pas un cœur à prendre. Son cœur appartient déjà à Maggie…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Un triangle amoureux donc. Eh bien, oui, cela semble évident. Toutefois, ne partez en courant tout de suite. Ce roman vaut bien plus que ça. À commencer par cette « surprise » dont j’ai parlé dans le résumé.

Une caractéristique inattendue ! Ou qui n’avait peut-être pas échappée au plus attentifs.ives. Maybe Someday est un roman signé Colleen Hoover, il fallait donc bien s’attendre à un petit choc. Je ne vous dis pas de quoi il s’agit, ce serait trop facile, mais je ne l’avais pas vu venir. Ou peut-être un peu, mais même avec ce léger doute, cette légère anticipation, le fait de l’apprendre concrètement reste un petit séisme de lecture. Une fois la surprise passée, je… Non. Non. Attendez. La surprise ne passe pas, elle est LA raison qui fait de ce roman un coup de cœur.

Mais pas que…

Sydney. Ce roman est l’un des rares où le personnage féminin m’a davantage plu que le personnage masculin. Et je dois préciser que Ridge place pourtant la barre très haut. Mais c’est vraiment pour Sydney que j’ai développé une préférence. Oui, mais une fois n’est pas coutume ! Bref. Sydney est tellement réaliste que je me suis souvent retrouvée en elle, en ses réactions, et je crois que cela a beaucoup compté dans le fait que je ne voulais pas lâcher ma lecture. Ça et la frustration terrible de ne pas savoir si oui ou non nos deux héros finiraient ensemble.

Le double PDV dans un roman n’a rarement eu plus d’importance que dans celui-ci. Grâce à lui on est plus à même de comprendre et d’accepter la position compliquée de Ridge. À cause de Maggie, dont la présence entre Sydney et Ridge est très frustrante. Mais le pire dans tout ça ? C’est que le personnage de Maggie est incroyablement touchant et adorable. Du coup, l’obstacle agace mais impossible d’en vouloir à la jeune femme d’être là. Je vous le propose en sujet de philo, vous avez deux heures.

Ceci dit, j’ai quand même trouvé difficile de ne pas en vouloir à Ridge, et ce pendant un assez grand nombre de chapitres. Un trop grand nombre. Malgré toute la sympathie que j’ai pour Ridge, clairement un BBF de mon top 5, la situation me frustrait. Me frustrait VRAIMENT beaucoup.

L’humour. On l’a vu, CoHo sait nous surprendre. Mais s’il y a un autre avantage et pas des moindres à lire ce livre, c’est bien l’humour. J’ai ri toute seule à de nombreuses reprises, une véritable ponctuation supplémentaire. La dynamique entre tous les personnages est ainsi formidablement façonnée. Le relief est parfait. Warren, entre autres, m’a beaucoup amusée.

SYDNEY : NE MANGE PAS LES ŒUFS.
Qu’est-ce qu’ils ont, ces œufs ? J’interroge Sydney du regard. Elle m’envoie un autre texto tout en poursuivant sa conversation avec Warren.
SYDNEY : J’AI VERSÉ DU LIQUIDE VAISSELLE ET DU TALC DEDANS. ÇA LUI APPRENDRA À ÉCRIRE SUR MON FRONT.
MOI : ET ALORS ? QUAND EST-CE QUE TU VAS LUI DIRE ?
SYDNEY : JAMAIS.

Les uns après les autres, les personnages surenchérissent un jeu de faces et certaines répliques sont à se tordre de rire. Tout cela fait vraiment vivre ce roman, en dehors de la romance impossible entre Sydney et Ridge.

La bande son qui accompagne le roman. Maybe Someday ne manque vraiment pas d’originalité. Colleen Hoover a eu l’ingénieuse idée de collaborer avec le beau et le talentueux Griffin Peterson pour donner vie à son roman. Allez, juste pour le plaisir des yeux et des oreilles :

(Si vous ne le connaissez pas, Griffin Peterson est un artiste à découvrir!)

Sydney et Ridge écrivent et composent ensemble des chansons et celles-ci décrivent leurs sentiments, leur frustration, leurs espoirs. Voir/lire le processus et l’alchimie que cela crée entre les deux personnages est fantastique, c’est une chose, mais l’écouter, c’est encore mieux ! La bande son qui accompagne et illustre ce process est juste magique et parfaite. Hop, le petit lien officiel :

maybesomedaysoundtrack

Oh ! et une surprise vous attend sur le site officiel, un chapitre supplémentaire ! Je vous laisse fouiner et le découvrir par vous-même.

En bref ?

Maybe Someday ne manque pas d’originalité et d’atouts. C’est un coup de cœur auquel on n’échappe pas. Une lecture qui ne peut pas laisser indifférent, et avec un BBF capable de faire fondre la glace de l’Antarctique. Croyez-moi.

∴ COUP DE COEUR ∴