𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | The bone season T2 de Samantha Shannon

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de L’ordre des mimes, le tome 2 de The bone season de Samantha Shannon chez DeSaxus.

Paige Mahoney s’est échappée de la colonie pénitentiaire de Sheol I, mais ses problèmes ne font que commencer : beaucoup de survivants sont portés disparus et elle est la personne la plus recherchée de Londres …
Alors que Scion pointe son œil qui voit tout sur la marcherêve, les Seigneurs-mimes et les Reines-mimes des gangs de la ville sont invités à une rare réunion de l’Assemblée des Anormaux. Jaxon Hall et ses Sept Sceaux se préparent à occuper le devant de la scène, mais il y a de profondes dissensions au sein de la communauté des clairvoyants et de sombres secrets à chaque coin de rue.
De leur côté, les terribles rephaïm commencent à ramper hors de l’ombre. Paige doit absolument continuer à se cacher, des Sept Cadrans à Grub Street en passant par les catacombes secrètes de Camden, jusqu’à ce que le sort du monde souterrain puisse être décidé.

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Si souvent les lecteurs ont dans les tomes 2 dépassé l’effet de surprise et de découverte du premier opus, ce n’est pas du tout le cas ici.
On poursuit dans cet univers absolument unique, ce mélange des genres et, surtout, on en apprend énormément !

Tu sais à quel point j’étais à fond dans le premier tome pour la créativité de l’auteure, c’est tellement riche et on est loin TRÈS LOIN d’avoir fait le tour.
Les personnages en dévoilent énormément et Paige -c’était attendu- prend de l’ampleur.

Toutefois, ce que j’aime avec The bone season, c’est de ne pas savoir à qui me fier, d’attendre suspendue à la plume de Samantha Shannon que les personnages me surprennent au tournant. L’histoire me tient à chaque page depuis le premier tome. Et je m’attends à un gros basculement pour la suite, moi et mes plans sur la comète…

Ce tome est certainement aussi bien plus visuel que le premier qui allait à cent à l’heure.

J’aime beaucoup cette saga, je remercie énormément les Éditions DeSaxus pour l’envoi de ce tome 2 et j’ai hâte qu’ils sortent la suite cet automne.

∴ TRÈS TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | THE BONE SEASON T1 de Samantha Shannon

Bonjour,

J’ai lu le premier tome de 𝐓𝐇𝐄 𝐁𝐎𝐍𝐄 𝐒𝐄𝐀𝐒𝐎𝐍, 𝐒𝐚𝐢𝐬𝐨𝐧 𝐝’𝐨𝐬 de Samantha Shannon chez DE SAXUS, que je remercie énormément pour l’envoi.

Saison d’os, chez DeSaxus

Dans un monde totalitaire et dangereux, une rêveuse va démarrer une révolution. 2059. Paige travaille pour une organisation criminelle souterraine dans les rues de Scion-Londres, où elle récolte des informations en pénétrant dans l’esprit des gens. Car Paige est une marcherêve, une clairvoyante, et selon les règles de Scion, son existence même est déjà une trahison. Poursuivie, puis arrêtée, elle est déportée vers une colonie pénitentiaire sur l’ancien territoire d’Oxford secrètement occupé par les réphaïm, une race venue d’un autre monde qui récolte et utilise les clairvoyants à ses propres fins. Paige se retrouve assignée au mystérieux gouverneur Arcturus. Celui-ci devient son maître. Son formateur. Son ennemi naturel. À ses côtés, elle va devoir apprendre à développer son pouvoir pour servir ses ravisseurs, mais surtout pour s’échapper de ce sinistre endroit où elle semble promise à une mort certaine…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Par où commencer ?

Quelque part entre une dystopie fantastique, une dystopie paranormale/surnaturelle et une dystopie, disons, « extraordinaire »… l’univers est à mille kilomètres de ce à quoi je m’attendais.

Non mais sérieusement, qui fait ça ? Samantha Shannon, visiblement. Le mélange dystopie, clairvoyance, pègre et plus encore est juste improbable. Mais l’improbable fonctionne.

Et ce Londres fractionné, Scion, j’ai trouvé ça incroyable. La réappropriation des lieux, fascinante.

Je me suis concentrée comme une dingue sur la présentation de début de tome, mais évidemment tout n’est pas aussi simple.

Paige, l’héroïne, dont l’existence même est un danger pour sa vie, va comprendre à quel point. Utilisée ? Trahie ? Gouvernement ? Ennemis ? La rêveuse pâle ?

Cette introduction est juste dingue. Derrière le trou de serrure, c’est encore plus dense.

Malgré l’immense richesse de ce premier tome, j’ai l’impression de ne rien savoir encore. Il fallait s’y attendre, mais quand même.

La série promettais modernité, originalité et un univers palpitant de dystopie fantastique, c’est gagné.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴