𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | THE BONE SEASON T1 de Samantha Shannon

Bonjour,

J’ai lu le premier tome de 𝐓𝐇𝐄 𝐁𝐎𝐍𝐄 𝐒𝐄𝐀𝐒𝐎𝐍, 𝐒𝐚𝐢𝐬𝐨𝐧 𝐝’𝐨𝐬 de Samantha Shannon chez DE SAXUS, que je remercie énormément pour l’envoi.

Saison d’os, chez DeSaxus

Dans un monde totalitaire et dangereux, une rêveuse va démarrer une révolution. 2059. Paige travaille pour une organisation criminelle souterraine dans les rues de Scion-Londres, où elle récolte des informations en pénétrant dans l’esprit des gens. Car Paige est une marcherêve, une clairvoyante, et selon les règles de Scion, son existence même est déjà une trahison. Poursuivie, puis arrêtée, elle est déportée vers une colonie pénitentiaire sur l’ancien territoire d’Oxford secrètement occupé par les réphaïm, une race venue d’un autre monde qui récolte et utilise les clairvoyants à ses propres fins. Paige se retrouve assignée au mystérieux gouverneur Arcturus. Celui-ci devient son maître. Son formateur. Son ennemi naturel. À ses côtés, elle va devoir apprendre à développer son pouvoir pour servir ses ravisseurs, mais surtout pour s’échapper de ce sinistre endroit où elle semble promise à une mort certaine…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Par où commencer ?

Quelque part entre une dystopie fantastique, une dystopie paranormale/surnaturelle et une dystopie, disons, « extraordinaire »… l’univers est à mille kilomètres de ce à quoi je m’attendais.

Non mais sérieusement, qui fait ça ? Samantha Shannon, visiblement. Le mélange dystopie, clairvoyance, pègre et plus encore est juste improbable. Mais l’improbable fonctionne.

Et ce Londres fractionné, Scion, j’ai trouvé ça incroyable. La réappropriation des lieux, fascinante.

Je me suis concentrée comme une dingue sur la présentation de début de tome, mais évidemment tout n’est pas aussi simple.

Paige, l’héroïne, dont l’existence même est un danger pour sa vie, va comprendre à quel point. Utilisée ? Trahie ? Gouvernement ? Ennemis ? La rêveuse pâle ?

Cette introduction est juste dingue. Derrière le trou de serrure, c’est encore plus dense.

Malgré l’immense richesse de ce premier tome, j’ai l’impression de ne rien savoir encore. Il fallait s’y attendre, mais quand même.

La série promettais modernité, originalité et un univers palpitant de dystopie fantastique, c’est gagné.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | LES TRIBULATIONS D’ESTHER PARMENTIER – CADAVRE HACHÉ VAMPIRE FÂCHÉ de Maëlle Desard

Bonjour,

Aujourd’hui je te parle de LES TRIBULATIONS D’ESTHER PARMENTIER – CADAVRE HACHÉ VAMPIRE FÂCHÉ de Maëlle Desard et paru chez Rageot.

Format broché • 384p • 15€90

Esther Parmentier, 19 ans, a quitté sa Bretagne natale pour un stage à Strasbourg dans une société informatique quand elle est repérée par l’Agence de Contrôle et de Détection des Créatures Surnaturelles. Car Esther est une sorcière. A peine remise de cette découverte, et des tests visant à déterminer ses capacités, Esther apprend qu’elle n’a pas plus de pouvoirs qu’une allumette mouillée. Sa note sur l’échelle des pouvoirs est historiquement basse : 2 sur 82. Mais Esther est dotée d’un caractère de cochon, de solides capacités de déduction et est capable de résister aux pouvoirs de séduction des Créatures. Malgré son faible score, l’Agence décide donc de l’embaucher comme stagiaire. Seul bémol à cette nouvelle vie trépidante au sein d’une Agence où Esther côtoie un loup-garou alpha, une sorcière surpuissante, un djinn séducteur, une goule affamée, un fantôme accro aux jeux de rôle, elle va devoir faire équipe avec l’agent Loan, désagréable mais néanmoins très séduisant vampire, qui la considère de haut. Il va pourtant bien falloir qu’ils collaborent, car l’affaire du Ghost Challenge affole l’Agence : des adolescents disparaissent régulièrement et sont transformés en vampires. Un mouvement séparatiste au sein des Créatures serait à l’origine de ces mutations…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Je m’étais mis en tête tout un tas de choses à la lecture du résumé, aussi, j’ai démarré cette lecture avec une liste d’attentes longue comme mon bras. Je voulais ce livre à la hauteur de mes attentes, je l’espérais drôle, frais et BARRÉ.

Ce fut exactement le genre de lecture espéré. L’univers YA urban fantasy et mystère, je valide ; la pop culture, je valide ; les personnages ? je valide deux fois et je surligne. À commencer par Esther, bien entendu.

Esther, c’est tout un personnage. Quel caractère ! Quelle… déception ? Non, ses résultats décevants aux tests de l’ACDC ne sont pas une fin en soi. Si Esther se retrouve là où elle ne s’attendait pas, à l’Agence de Contrôle et de Détection des Créatures Surnaturelles, elle reste exubérante. Elle ne se filtre pas malgré des situations et de nouvelles rencontres extraordinaires. Et lors de son stage, très loin de celui de départ, Esther va tout de même démontrer ses qualités, pleine de surprises la demoiselle !

Le côté YA/jeunesse simplifie un peu l’intrigue, c’est vrai, mais l’auteure joue d’humour et de divertissements, c’est très très addictif.

J’ai beaucoup aimé découvrir ce premier tome, et je remercie Babelio et Rageot pour l’envoi de celui-ci. Ce livre a répondu à mes attentes et plus encore. Plus frais encore que prévu, et plus drôle. Et parfaitement barré. Une série que je poursuivrai sans hésiter.

∴ TRÈS BONNE LECTURE ∴