𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚛𝚊𝚙𝚒𝚍𝚎 | HATE ME! THAT’S THE GAME! T1 de Emilia Adams

Bonjour,

Le tome 2 vient de sortir, alors il me fallait vous parler de Hate me! That’s the game! T1 – Coup de foudre d’Emilia Adams chez So Romance.

J’ai mis du temps avant d’écrire cet avis, ce qui n’est pas dans mes habitudes. J’ai tardé non pas parce que le titre ne m’a pas plu mais parce que je n’étais pas du tout dans un mood romance MF ces derniers temps et que me précipiter aurait clairement desservi ce titre. Je n’aurais pas pu clairement en parler, car ce titre a selon moi deux faces et je ne voulais pas me contenter de superficialité.

Aussi, je remercie So Romance pour cet envoi et leur confiance.

So Romance

En rencontrant son idole, elle tombe sous le charme de l’homme derrière la musique…

Aileen n’en revient tout simplement pas : après avoir répondu à une annonce sous l’emprise d’une bière, elle va enfin réaliser son rêve… Rencontrer Evan, chanteur des Black Devils ! En bonne fan, elle est folle amoureuse de lui. Toutefois, arrivera-t-elle à charmer le jeune homme qui, en plus d’être beau, sexy et ténébreux, s’avère être fiancé ? Bien que les chances soient minces, Aileen est prête à tout ! Son secret : une bonne dose de provocation, un soupçon de folie, le tout saupoudré de rock’n roll !

Plongez-vous dans cette nouvelle romance aux accents torrides, sensuels, mais surtout rock’n roll !

(Source: So Romance)

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝚁𝙴𝚂𝚂𝙴𝙽𝚃𝙸 / 𝙰𝚅𝙸𝚂

Un roman très divertissant grâce à une plume moderne et fraîche, avec de l’humour et une auteure qui joue habilement avec les ficelles pour retourner les situations ou changer de point de vue pour revenir sur certaines scènes, et nous surprendre.

On ne s’ennuie pas, c’est vif, voir très espiègle. Dès le début, le ton est donné. Mais justement, ce début… On aime ou on n’aime pas, car la situation est un peu folle.

Trop folle ? Insensée ? On pourrait le craindre, et généralement je n’aime pas ça car cela présage souvent trop d’extravagance, trop d’imprudence, et une perte totale de contrôle, mais… ici… Absolument pas !

Car comme je le disais en introduction, ce titre a deux faces. Je l’ai soulignée plus haut : l’auteure sait surprendre.

Aileen et Evan sont des personnages qui se montrent sous tous leurs jours, parfois très spontanés, parfois drôles, parfois plus sérieux, ou même carrément sexy. Ce tome est aussi brûlant que sa jolie couverture. C’est un titre plein de surprises, tout comme ses personnages, et on aurait aussi pu craindre les clichés du genre. Mais l’auteure joue très bien avec le côté rockstar, elle fait s’embrasser les stéréotypes (ceux que malgré tout on attend) et l’imprévisible, et le mignon… Et puis soudain on sourit et/ou on s’émeut.

En bref ? Une auteure dont la plume est très rafraîchissante et un rythme addictif. Un tome qui va parfois là où on ne l’attend pas. Mais de son côté superficiel et fun et, disons-le, parfois risqué, on devine le background. J’espère que la suite comblera les trous.

∴ BONNE LECTURE ∴

𝙲𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 | HIDAMARI GA KIKOERU, T1 à T4, de Fumino Yuki

Bonjour,

Aujourd’hui je vous parle de Entends-tu le chant du soleil ? (Hidamari ga kikoeru). Je vous donne mon avis sur les T1 et T2 de la série et sur les tomes 1 et 2 de sa suite, -Limit-.

Boy’s Love – Collection Hana

Kohei, étudiant atteint de surdité, est souvent incompris par les autres, ce qui l’a amené à prendre ses distances petit à petit avec son entourage. Mais un beau jour, il va faire la rencontre de Taichi, étudiant dans la même université que lui. De nature joviale et qui n’hésite pas à dire franchement tout ce qu’il pense, cet étrange garçon va toucher Kohei au plus profond de son coeur avec ces quelques mots : « Ce n’est pas de ta faute si tu es malentendant ! ». Il est loin de s’imaginer à quel point Kohei va peu à peu changer grâce à lui…

➼ 𝙼𝙾𝙽 𝙰𝚅𝙸𝚂

Hidamari-ga-Kikoeru-2

Kohei et Taichi, mes nouveaux chouchous.

Kohei (en haut sur l’image) est étudiant et malentendant, et bien qu’il est un certain succès auprès des filles il semble n’y prêter que peu d’attention et se contenter d’une solitude de complaisance. Il n’en est pas moins très intelligent mais son handicap l’oblige à avoir recours à un élève pour l’aider à prendre des notes en classe…

Un poste qui repose sur le volontariat que bien des filles, et bien d’autres candidats, sont prêts à prendre. Sauf qu’un étudiant va littéralement tomber du ciel -ou disons, se vautrer lamentablement jusqu’aux pieds de Kohei. Cet étudiant s’appelle Taichi.

Taichi (en bas sur l’image) est tout l’opposé de Kohei. Il est pauvre alors que Kohei est riche, il est autant dissipé que Kohei peut être concentré, aussi bruyant que Kohei est calme. Et bien sûr, Taichi entend très bien. Taichi est également sans filtre et spontané…

Hidamari-ga-Kikoeru-1

C’est cette spontanéité et la simplicité de son fonctionnement qui va attirer l’attention de Kohei sur lui, c’est ainsi qu’en échange de repas dignes Taichi devient le « preneur de notes » de Kohei.

À force de se côtoyer, chacun va voir en l’autre tout ce qu’il aimerait être, voir en l’autre le meilleur. Ils vont inexorablement s’attacher l’un à l’autre mais, malheureusement, les deux jeunes hommes ne vont pas toujours se comprendre, et cela n’est pas nécessairement la conséquence de la surdité de Kohei…

Une histoire qui pose un regard bien différent et intéressant sur la surdité, mais où il est aussi question de confiance en l’autre et en soi. Sur l’isolement, sur les différences, sur la bonté, la recherche de soi et de sa voie…

Le dessin est très beau, très très beau, mais ce qui m’a le plus plu ? Les jeux de retour sur certaines scènes pour 1/ comprendre celle-ci du point de vue de l’autre ou 2/ la compléter pour en comprendre le véritable sens. J’aime tellement ça. Et puisque les protagonistes sont des personnages forts, avec des vies qui ont de l’importance sur ce qu’ils sont, nous en apprenons toujours plus au fil des tomes.

Leur histoire est aussi mignonne qu’elle peut me briser le cœur, j’y suis très très attachée. Alors évidemment, je vous recommande tout aussi fort ce Yaoi !

∴ COUP DE CŒUR ∴